Principal

Pituitaire

"Harmonie"

L'œdème laryngé est un gonflement des tissus qui provoque un rétrécissement de la lumière de l'organe. Cela se produit en présence de certaines maladies..

  • Causes de l'œdème laryngé ↓
  • Symptômes ↓
  • Premiers secours ↓
  • Symptômes associés de gonflement de la gorge: qu'indiquent-ils? ↓
  • Diagnostics ↓
  • Options de traitement pour les enfants et les adultes ↓
  • Complications possibles ↓
  • Mesures préventives ↓

Il est nécessaire de lutter contre l'œdème, car il peut provoquer une suffocation et la mort. À propos des symptômes accompagnant un tel œdème, comment fournir les premiers soins et comment le traiter, nous le dirons dans l'article.

Causes de l'œdème laryngé

Selon la cause, l'œdème laryngé est limité, dans lequel il y a une légère augmentation des tissus et diffus. Dans ce dernier cas, il y a un rétrécissement prononcé du larynx, ce qui complique considérablement la respiration..

L'œdème laryngé, qui survient le plus souvent dans l'enfance, ainsi que chez les hommes adultes âgés de 19 à 35 ans, peut être déclenché par les raisons suivantes:

Œdème laryngé, qui survient le plus souvent chez les hommes enfants et adultes âgés de 19 à 35 ans

Processus inflammatoires purulents (amygdalite, laryngite, abcès de l'épiglotte, amygdalite, phlegmon). L'inflammation s'accompagne d'une douleur intense;

  • Maladies de nature infectieuse (grippe, rougeole, scarlatine, diphtérie). L'œdème laryngé infectieux est le type le plus courant de cette pathologie;
  • Maladies chroniques causées par des infections (tuberculose, syphilis);
  • Dommages au larynx de nature mécanique ou obstruction d'objets étrangers;
  • Lésions chimiques de la muqueuse du larynx, inhalation de vapeur chaude ou de fumées de gaz toxiques, brûlures thermiques;
  • Œdème de Quincke (également appelé angio-œdème). Il se développe très rapidement, ce qui est associé à la réaction du corps aux produits chimiques, aux préparations contenant de l'iode et de la vitamine B, du pollen et des poisons d'insectes et de parasites. Dans ce cas, il est nécessaire de prendre des mesures immédiatement, car l'œdème évolue rapidement et est souvent mortel;
  • Pénétration dans l'organisme de substances qui provoquent une réaction allergique (poussière, laine, médicaments, certains types de produits);
  • Maladies du foie, des reins, du muscle cardiaque;
  • Violation de la circulation sanguine dans les vaisseaux passant dans la région du larynx, ce qui entraîne une compression des ganglions lymphatiques;
  • Interventions chirurgicales effectuées dans la région du larynx;
  • Exposition aux rayons X ou aux radiations, dans laquelle les rayons étaient dirigés vers la région du cou;
  • Néoplasmes bénins et malins du larynx
  • Chez les enfants, le gonflement de la gorge se développe le plus souvent avec des maladies telles que le croup, la diphtérie laryngée, le laryngospasme, l'abcès pharyngé.

    Symptômes

    Si les tissus du larynx gonflent, les symptômes suivants sont observés:

    Œdème laryngé avec angine

    douleur dans la gorge;

  • dyspnée;
  • toux sèche;
  • faiblesse générale;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • flux abondant de sueur froide;
  • augmentation de la température;
  • anxiété;
  • une sensation d'inconfort, une sensation de corps étranger dans la gorge;
  • changement du timbre de la voix: elle devient plus sourde et rauque;
  • enrouement, dans certains cas - perte complète de la voix;
  • difficulté à respirer, accompagnée d'un bruit caractéristique;
  • irritabilité.
  • Premiers secours

    Avec un œdème laryngé, il existe un risque de décès du patient, associé à une suffocation ou une hypoxie du cerveau.

    Pour éviter que cela ne se produise, vous devez prendre les mesures suivantes:

    Même si les symptômes de l'œdème sont légers, vous devez contacter un établissement médical

    appeler une équipe d'ambulance;

  • si possible, protégez le patient de l'allergène;
  • fournir un afflux d'air frais;
  • placez le patient de sorte que la tête soit inclinée sur le côté et que les jambes soient légèrement surélevées;
  • enlevez tout ce qui gêne la respiration (vêtements serrés, cravate), détachez les boutons;
  • appliquez quelque chose de froid sur le site du gonflement;
  • si le gonflement a été provoqué par une piqûre d'insecte, appliquez un garrot pour réduire la pénétration de l'allergène dans le corps;
  • boire beaucoup au patient;
  • donner un médicament qui élimine les substances toxiques du corps (charbon actif);
  • si nécessaire, utilisez des gouttes nasales vasoconstricteurs, qui aident à restaurer la respiration nasale;
  • en l'absence de respiration, effectuer un événement pour sa restauration artificielle, en l'absence de pouls, effectuer un massage cardiaque indirect.
  • Même si les symptômes de l'œdème sont légers, vous devez contacter un établissement médical.

    Symptômes concomitants de gonflement de la gorge: ce qu'ils indiquent?

    Avec un œdème laryngé, des symptômes supplémentaires peuvent être observés, dont la présence permet de suspecter la cause principale qui a provoqué ce phénomène.

    Tableau 1. Apparences supplémentaires et leur signification:

    Symptôme supplémentaireValeur
    Congestion nasaleCe phénomène indique dans la plupart des cas un rhume.
    Rougeur des amygdales, mal de gorge, fièvreAngine
    Fièvre, éruption cutanée, pression artérielle basseSyndrome de choc toxique
    Mal de gorge rouge, taches blanches sur les muqueuses de la gorgeInfection streptococcique
    Trachée enflée, gorge enflée, sensation de boule dans la gorgeUne augmentation de la taille de la glande thyroïde, qui est associée à une augmentation des niveaux d'hormones stimulant la thyroïde
    Gonflement de la langueCe symptôme peut être causé par des brûlures, des piqûres d'insectes

    Diagnostique

    Avec des symptômes d'œdème laryngé, des études sont prescrites au patient, à l'aide desquelles un diagnostic est posé. Un oto-rhino-laryngologiste est impliqué dans le diagnostic et le traitement de l'œdème laryngé.

    Les méthodes d'examen d'un patient souffrant d'œdème comprennent:

    Un oto-rhino-laryngologiste est impliqué dans le diagnostic et le traitement de l'œdème laryngé

    inspection visuelle;

  • laryngoscopie indirecte;
  • bronchoscopie;
  • étude de la fonction vocale;
  • tomodensitométrie des organes médiastinaux;
  • radiographie du larynx.
  • Pour établir la cause de l'œdème, des mesures diagnostiques sont nécessaires telles que:

    • analyse générale du sang et de l'urine;
    • test sanguin d'immunoglobuline;
    • semer le contenu du larynx et de la trachée.

    Avec ce phénomène, un diagnostic différentiel est effectué afin de distinguer l'œdème laryngé des tumeurs oncologiques, les infections virales respiratoires aiguës, les processus inflammatoires, la présence de corps étrangers bloquant la respiration.

    Options de traitement pour enfants et adultes

    Le traitement de l'œdème laryngé dépend de la cause du phénomène..

    Pour l'œdème inflammatoire, les médicaments suivants sont utilisés:

    Comme moyen de traitement symptomatique, des décoctions à base de plantes et des infusions pour le rinçage peuvent être prescrites

    Agents qui suppriment les micro-organismes pathogènes. Le médicament est sélectionné en fonction de la sensibilité de l'agent pathogène à l'action de certains groupes de médicaments. Le patient peut être prescrit des fonds Amoxiclav, Bioparox, Ingalipt;

  • Antipyrétique (ibuprofène, paracétamol);
  • Expectorants (Prospan, Mukaltin).
  • En outre, en cas d'œdème laryngé, des diurétiques (indapamide, furosémide), des antihistaminiques (Tavegil, Diazolin), des anti-inflammatoires (prednisolone) peuvent être prescrits.

    Comme moyen de traitement symptomatique, des décoctions à base de plantes et des infusions de rinçage peuvent être prescrites. La sauge, l'ortie, la racine de chêne sont utilisées comme matières premières.

    Si le gonflement se transforme en sténose du larynx, des médicaments vasoconstricteurs sont administrés au patient. Grâce à cette manipulation, la lumière du larynx se dilate, ce qui empêche l'asphyxie. L'inhalation d'oxygène peut également être nécessaire.

    Si des mesures n'ont pas éliminé l'œdème, une trachéotomie des voies respiratoires est effectuée. L'essence de cette manipulation est l'excision du tissu de la gorge, suivie de l'introduction d'un tube, qui fournit de l'oxygène aux poumons..

    Complications possibles

    L'œdème laryngé peut entraîner des complications telles que:

    L'œdème laryngé peut être causé à la fois par une inflammation et des lésions tissulaires

    sténose des voies respiratoires;

  • asphyxie suivie de la mort du patient;
  • la privation d'oxygène, qui affecte l'état de tous les tissus, organes et systèmes du corps;
  • hypertrophie du muscle cardiaque;
  • augmentation de la perméabilité des vaisseaux sanguins.
  • La gravité des conséquences de l'œdème de la gorge dépend de la cause profonde, de la négligence du processus pathologique.

    Mesures préventives

    Pour réduire le risque de développer un œdème laryngé, vous devez suivre ces recommandations:

    • traiter rapidement les maladies des voies respiratoires supérieures et les maladies infectieuses;
    • éviter le contact avec les allergènes, l'inhalation de vapeurs d'alcalins et d'acides, l'air chaud;
    • éviter de faire pénétrer des corps étrangers dans les voies respiratoires;
    • éviter d'endommager la région du cou;
    • consulter un oto-rhino-laryngologiste dès les premiers signes de processus inflammatoires et infectieux.

    L'œdème laryngé peut être causé à la fois par des processus inflammatoires et des lésions tissulaires. Cette condition, si elle n'est pas traitée, entraîne une sténose des voies respiratoires et une asphyxie..

    Il est important de pouvoir fournir une assistance rapide au patient, car avec le développement rapide de l'œdème chez une personne, l'étouffement se produit rapidement.

    2017-2020 © DantoLand - magazine en ligne sur la dentisterie. Tous les droits sont réservés. Lors de la copie des matériaux du site - un lien vers notre site, la source est requise.

    119334, Moscou, perspective Leninsky, 41/2, fl. 2

    Symptômes et traitement de gonflement de la gorge

    L'œdème de l'épiglotte, du larynx et de la gorge dans son ensemble est appelé processus pathologique qui se développe dans le contexte d'un certain facteur provoquant. Un gonflement du cou peut survenir en raison de processus inflammatoires ou non inflammatoires. L'apparition d'un gonflement du cou indique la présence d'une certaine maladie ou de troubles du fonctionnement du système respiratoire ou immunitaire du corps. L'intensité de l'œdème dépend également de la cause de son apparition: un léger gonflement peut survenir et parfois le cou gonfle de sorte que la personne éprouve une sensation de difficulté à respirer. Dans les cas les plus dangereux, une suffocation se produit, ce qui peut constituer une menace réelle pour la vie humaine. S'il y a une prédisposition au gonflement de la gorge ou lorsqu'un gonflement de la muqueuse de la gorge a été observé précédemment (une ou plusieurs fois), la première étape consiste à établir la cause sur la base de laquelle la gorge est enflée. En outre, une personne souffrant de cette pathologie doit savoir quoi faire avec le gonflement de la gorge et comment éliminer le gonflement (quel médicament utiliser). Le traitement des poches et la prescription de médicaments sont effectués par un spécialiste. L'autodiagnostic et l'automédication sont exclus, car ils peuvent constituer un danger pour la santé et la vie.

    Les raisons pour lesquelles la gorge gonfle

    Symptômes de l'œdème laryngé

    Processus de diagnostic

    Si la gorge est enflée, il est nécessaire de contacter un établissement médical pour une aide médicale. Le premier spécialiste consulté est un oto-rhino-laryngologiste (ORL). Le médecin, sur la base de l'examen et de la collecte de l'anamnèse, fera une hypothèse sur la cause du gonflement de la gorge.

    Premiers secours pour l'œdème

    Si un allergène pénètre dans le corps par une morsure, une coupure ou une blessure, pour éviter sa propagation, appliquez un pansement serré légèrement au-dessus de la surface de la plaie.

    Gonflement de la gorge - élimination rapide d'une condition dangereuse

    Pourquoi la gorge gonfle

    Le gonflement de la gorge ne doit pas être confondu avec le gonflement d'autres organes du cou, par exemple:

    • des ganglions lymphatiques enflés;
    • furoncles et abcès externes;
    • gonflement des glandes enflammées;
    • varicelle,
    • porcin,
    • la mononucléose;
    • syphilis.

    Toutes ces maladies entraînent un gonflement externe du cou. Vous devez toujours vous rappeler que l'œdème laryngé n'est pas palpable. Ils se manifestent par une série de signes à ne pas manquer. Si votre gorge est enflée, vous devez immédiatement consulter un médecin et en établir la cause. La pathologie est très dangereuse. Cela peut coûter la vie au patient. Il existe un certain nombre de facteurs conduisant à un œdème.

    1. Le gonflement des voies respiratoires est provoqué par des allergènes. L'œdème de Quincke est associé à leur ingestion. La maladie est mortelle. En quelques minutes, la tumeur capture tous les tissus de la gorge: le palais, le pharynx, la langue, la cavité buccale, le larynx. Avec la transition de l'œdème vers les ganglions lymphatiques, une suffocation se produit.

    Un œdème laryngé peut se développer en raison de la pénétration de corps étrangers. Des arêtes de poisson coincées dans la zone du pharynx, des restes de nourriture solide, de petits objets - tout cela peut entraîner un œdème. Dans une plus large mesure, cela s'applique aux enfants. Mais les problèmes arrivent aussi aux adultes..

    L'angine peut provoquer un gonflement de la région pharyngée. L'infection affecte les amygdales palatines. La maladie s'accompagne de:

    • forte fièvre;
    • œdème laryngé;
    • gorge irritée;
    • l'enrouement de la voix.

    Le traitement est prescrit par un médecin. Les agents responsables de la maladie sont différentes bactéries. Pour un traitement approprié, vous devez établir la nature de la lésion. Un test sanguin aidera à cela..

    Les raisons

    L'apparition de poches dans le pharynx n'est pas accidentelle. C'est le signe qu'il y a des problèmes dans le corps. L'œdème laryngé est causé par:

    • avaler des objets étrangers;
    • brûlures chimiques;
    • blessure mécanique;
    • compression des vaisseaux du cou, dans lesquels la circulation sanguine est altérée;
    • blessures pendant la chirurgie;
    • manger des aliments chauds qui brûlent les tissus;
    • radiothérapie dans la région du cou;
    • Examens aux rayons X;
    • inflammation des vaisseaux lymphatiques;
    • développement de néoplasmes.

    Lorsque la gorge gonfle, la cause peut être une inflammation, des réactions allergiques, une exacerbation d'infections chroniques. Un gonflement survient lors du diagnostic:

    • maladies du foie, des reins;
    • pathologies du système cardiovasculaire;
    • inflammation du ligament de la gorge;
    • dysfonctionnements du cartilage aryténoïde;
    • inflammation des amygdales;
    • laryngite œdémateuse;
    • pharyngite;
    • scarlatine;
    • rougeole;
    • typhoïde;
    • grippe;
    • maux de gorge;
    • ARVI.

    Causes de l'œdème

    L'œdème n'est pas une pathologie de la gorge indépendante, mais seulement l'un des signes d'un processus pathologique. Les raisons résident le plus souvent dans les facteurs infectieux. Le gonflement du larynx accompagne les processus inflammatoires. Il est facilement reconnaissable aux différents degrés de douleur. La localisation et la force de la douleur dépendront du type d'infection ou de la présence d'une autre pathologie.

    Avec l'angine de poitrine, la douleur est si intense que cela fait mal à une personne de respirer. Avec la pharyngite, il n'y a pas de forte douleur lors de la déglutition. Le gonflement le plus dangereux de la gorge n'est pas accompagné de douleur. L'œdème allergique se propage rapidement, provoquant une suffocation. Le gonflement de la gorge avec la diphtérie ne cause pas non plus de douleur. Mais ce sont ces manifestations qui sont les signes des maladies les plus dangereuses..

    En quoi l'angio-œdème diffère-t-il de l'urticaire?

    L'œdème angioneurotique et l'urticaire sont le résultat du même processus pathologique, ils sont donc similaires à certains égards:

    • Souvent, les deux manifestations cliniques coexistent et se chevauchent: l'urticaire s'accompagne d'œdème de Quincke dans 40 à 85% des cas, tandis que l'angio-œdème peut survenir sans urticaire dans seulement 10% des cas..
    • L'urticaire est moins sévère car elle n'affecte que les couches superficielles de la peau. L'angio-œdème, en revanche, affecte les tissus sous-cutanés profonds.
    • L'urticaire se caractérise par l'apparition temporaire d'une réaction érythémateuse et prurigineuse dans des zones bien définies du derme (apparition de cloques plus ou moins rouges et en relief). Dans l'œdème de Quincke, en revanche, la peau conserve son aspect normal sans cloques. De plus, le gonflement peut se dérouler sans démangeaisons..

    Les principales différences entre l'urticaire et l'œdème de Quincke sont présentées dans le tableau suivant:

    FonctionnalitéAngioedèmeUrticaire
    Tissu impliquéHypoderme (couche sous-cutanée) et sous-muqueuse (sous le derme).Épiderme (couche cutanée externe) et derme (couche cutanée interne).
    Organes touchésPeau et muqueuses, en particulier les paupières, les lèvres et l'oropharynx.Cuir uniquement.
    DuréeTransitoire (24-96 heures).Transitoire (généralement

    Les signes d'œdème de la paroi arrière du larynx sont liés: l'un découle de l'autre. Insérée dans la membrane muqueuse, l'infection provoque une inflammation. Le processus inflammatoire entraîne une rougeur et un gonflement. L'infection qui se propage envahit de plus en plus de zones, atteignant les cordes vocales. Les ligaments enflammés s'épaississent, provoquant une aphonie. La membrane muqueuse enflée rétrécit la lumière de l'œsophage. Cela entraîne des difficultés et des douleurs lors de la déglutition..

    Nous vous recommandons d'en savoir plus sur les causes, les symptômes et le traitement de l'œdème allergique du larynx

    La propagation de l'inflammation affecte les ganglions lymphatiques environnants, entraînant une douleur en tournant la tête. Un larynx gonflé empêchera l'air de passer librement, créant un essoufflement. Une faible saturation en oxygène du corps entraîne un malaise général, un blanchiment de la peau.

    Avec un gonflement de l'arrière de la gorge causé par des allergies, des déchirures et des démangeaisons dans la gorge, le nez et les oreilles s'ajoutent à ces symptômes. L'essoufflement apparaît avec le stress physique et émotionnel. À un degré extrême, une hypoxie, une arythmie respiratoire, des convulsions peuvent se manifester. La principale différence entre une cause infectieuse d'œdème de la gorge et une cause allergique réside dans les symptômes secondaires. Si le gonflement s'accompagne de démangeaisons, il s'agit d'une allergie..

    Les causes de l'œdème de la gorge ne sont pas toujours à la surface. Dans la plupart des cas, ils sont associés à des maux de gorge et des allergies. Mais un gonflement peut entraîner:

    1. Abcès rétropharyngé - formation d'un furoncle à l'arrière du larynx.
    2. Maladie de reflux gastro-œsophagien - une pathologie dans laquelle le contenu de l'estomac retourne dans la gorge et les acides qu'il contient irritent la paroi arrière.
    3. Blessure à la gorge causée par des corps étrangers.
    4. Candidose. Cette infection fongique affecte parfois les tissus du larynx.

    Un diagnostic précis peut être posé en analysant l'ensemble des symptômes. Le mot décisif reste toujours avec les études diagnostiques.

    Premiers secours

    Avec des signes d'œdème et de sténose du larynx à croissance rapide, il est nécessaire d'appeler une ambulance, puis de procéder à la fourniture indépendante des premiers soins:

    1. Calmez le patient, car la peur et la panique augmentent la demande d'oxygène tissulaire et la fréquence respiratoire.
    2. Fournir de l'air frais en ouvrant une fenêtre, en enlevant ou en desserrant les vêtements serrés.
    3. Effectuer des procédures distrayantes (bains de pieds ou assis avec une augmentation progressive de la température de l'eau de 36 à 43 ° C).
    4. Fournir une boisson chaude abondante.
    5. Inhalez avec une solution alcaline à l'aide d'un nébuliseur, si possible.


    Dans le cadre des premiers soins, vous pouvez effectuer une inhalation par nébuliseur avec une solution alcaline

    Avec le laryngospasme, les procédures suivantes aident à soulager une crise:

    • asperger votre visage d'eau froide;
    • en appuyant avec une spatule sur la racine de la langue;
    • irritation des doigts de la racine de la langue et de l'arrière du pharynx pour provoquer des vomissements;
    • irritation des parties inférieures des voies nasales avec du coton, avant les éternuements.

    N'utilisez jamais vos doigts pour retirer un corps étranger! Avec de telles tentatives, il existe un risque élevé de le pousser dans les voies respiratoires inférieures avec le développement de l'asphyxie.

    Œdème muqueux

    Les tissus de la bouche et du larynx sont des muqueuses. Il est d'usage de distinguer plusieurs types d'œdèmes des muqueuses de la gorge:

    • infectieux,
    • symptomatique;
    • toxique;
    • angioneurotique,
    • idiopathique.

    Les symptômes d'un œdème infectieux de la gorge sont courants. Son principal symptôme est une douleur intense dans le larynx. L'œdème symptomatique est la conséquence de toute maladie systémique: foie, cœur, reins. L'œdème toxique fait référence à l'afflux de liquide vers les tissus lâches du larynx, qui est une conséquence de la défaite des substances toxiques. L'œdème angioneurotique ou de Quincke est caractérisé par l'absence de douleur. L'œdème, dont la cause n'a pas été établie, est idéopathique..

    Quels diagnostics sont nécessaires?

    Avant de traiter une gorge enflée, le médecin doit trouver la cause de la maladie. Cela peut nécessiter les types de recherche suivants:

    • laryngoscopie directe;
    • test sanguin clinique et biochimique;
    • Échographie de la région cervicale, moins souvent - TDM;
    • un test sanguin pour le niveau d'immunoglobulines spécifiques (type E);
    • frottis de la cavité buccale, nez pour la flore pathologique, sensibilité aux médicaments antibactériens;
    • fibrogastroscopie (si vous pensez avoir avalé un objet coupant, coupant, brûlé).

    Si un processus infectieux spécifique est suspecté, une réaction d'agglutination directe / indirecte, ELISA, PCR est prescrite. À l'aide de ces analyses, il est possible de détecter des fragments d'agents pathogènes, des anticorps dirigés contre eux circulant dans le sang..

    Si une personne a des problèmes avec le système cardiovasculaire ou endocrinien, le plan d'examen comprendra: échocardiographie (échographie du cœur), électrocardiogramme, échographie des vaisseaux sanguins, profil lipidique, test sanguin biochimique pour les hormones, cholestérol, protéines totales et enzymes hépatiques.

    Que faire en cas de gonflement de la gorge

    Quelle que soit la nature de l'œdème de la gorge, la question se pose immédiatement: comment le traiter? La chose la plus correcte est de consulter immédiatement un médecin. Les méthodes modernes de traitement et de diagnostic clinique permettent d'établir un diagnostic précis. Lors du diagnostic d'un gonflement de la gorge, les méthodes suivantes sont utilisées:

    1. Examen visuel par un oto-rhino-laryngologiste. Le médecin examine le patient, écoute les plaintes et fait une conclusion préliminaire.
    2. Laryngoscopie. Examen du larynx à l'aide d'un appareil spécial - un laryngoscope.
    3. X-ray - projection d'organes internes à l'aide de rayons X.
    4. La tomodensitométrie est une méthode d'examen moderne qui donne l'image la plus précise des organes internes.
    5. Bronchoscopie - une méthode matérielle pour examiner la trachée et les bronches.

    Sur une base obligatoire, le patient se voit attribuer des tests cliniques sanguins et urinaires, ainsi qu'un test sanguin biochimique.

    Ces méthodes vous permettent de déterminer le plus précisément possible l'étiologie de l'œdème et d'éventuels agents pathogènes. Selon son étiologie, le gonflement de la gorge est inflammatoire et non inflammatoire. L'œdème inflammatoire est caractérisé par la présence d'exsudat. Ce fluide est sécrété par les tissus affectés. Avec un gonflement non inflammatoire de la gorge, un transsudat est sécrété par les vaisseaux sanguins. Il détruit les muqueuses, qui sont à l'origine de l'œdème..

    Comment soulager l'enflure avec la laryngite

    Le plus souvent, un gonflement de la gorge apparaît avec diverses formes de laryngite. Le principal symptôme de cette maladie est une voix rauque. Avec une inflammation avancée, la voix peut complètement disparaître. Le traitement de la laryngite consiste en une série d'activités. Ayant trouvé en vous un processus inflammatoire, accompagné d'un changement ou d'une perte de voix, vous devez immédiatement vous coucher et appeler un médecin. Si une consultation spécialisée n'est pas possible, la première étape consiste à faire attention au régime.

    Nous vous recommandons de lire en plus Il y avait une bosse sur le cou sous la peau sous la forme d'une bosse sur le dos à droite ou à gauche

    Les aliments épicés, salés et fumés entraîneront une perte totale de voix. Vous devez vous en tenir aux aliments liquides et chauds. Vous devez commencer à prendre des antibiotiques. Pour l'angine de poitrine et la laryngite, des médicaments du groupe des pénicillines sont utilisés: ampicilline, amoxicilline, amoxiclav. Parfois, des macrolides sont prescrits: Erythromycine, Roxithromycine, Summamed.

    Les céphalosporines peuvent être utilisées: Zinacef, Cefotaxime, Cefazolin. Les antibiotiques complètent bien les médicaments topiques. Ce sont des aérosols: Bioparox, Hexoral, Ingalipt. Si la maladie acquiert une forme récurrente, Interoferon est utilisé. Ce médicament est utilisé sous forme de suppositoires..

    Que faire si un gonflement de la gorge est détecté et que la pharmacie n'est pas disponible? Dans ce cas, il existe un certain nombre de médicaments traditionnels qui peuvent aider en cas d'urgence. Le vinaigre de cidre de pomme soulage bien le gonflement. Ne confondez pas le vinaigre de cidre de pomme avec le vinaigre de table. Le vinaigre de cidre de pomme est un produit transformé de pommes mûres qui possède un certain nombre de propriétés bénéfiques. L'environnement acide du produit aide à détruire les bactéries pathogènes.

    En détruisant l'habitat des microbes, le vinaigre de cidre de pomme empêche la propagation de l'infection. Une cuillère à soupe de vinaigre se dissout dans un verre d'eau bouillie tiède. Cette solution est utilisée pour se gargariser un mal de gorge..

    S'il n'y a pas d'abcès, d'abcès et d'abcès avec gonflement de la gorge, des compresses chauffantes sont utilisées pour le traitement. Le remède le plus courant est une compresse d'alcool. La laine de coton est abondamment humidifiée avec de l'alcool et appliquée sur le cou. Un sac en plastique ou une couche de papier ciré est placé sur le dessus. Tout est enveloppé dans un chiffon chaud. La compresse doit être mise la nuit. Au matin, la douleur est moindre.

    Comment déterminer s'il y a suppuration dans la gorge ou non? Vous pouvez essayer de voir le larynx dans le miroir. Cela peut être difficile à faire. Mieux vaut se concentrer sur les signes extérieurs.

    Si le gonflement de la gorge disparaît sans température, il n'y a pas d'abcès. Toute accumulation de pus dans les voies respiratoires s'accompagne d'une augmentation de la température corporelle.

    Pour éviter un mal de gorge et un gonflement des amygdales, un nettoyage rapide doit être effectué dans la pièce. La plupart des bactéries pathogènes sont cachées dans la poussière. Il est nécessaire de nettoyer les meubles et d'aspirer plus souvent les objets mous. Les pièces doivent être bien ventilées tous les jours.

    Comment soulager l'œdème allergique

    Si la gorge est enflée mais ne fait pas mal, il s'agit d'une suspicion directe d'œdème allergique. L'œdème de Quincke est dangereux en raison de la vitesse de propagation. Cela peut conduire à une suffocation. L'œdème allergique ne se limite pas au larynx. Il se propage à d'autres parties du corps. Ce type d'œdème est également dangereux car une personne ne soupçonne pas toujours la présence d'allergènes nocifs. Et ils peuvent être tout ce que vous aimez. Le plus courant:

    • toute poussière: domestique, construction, industrielle;
    • pollen des plantes, plus souvent pendant la période de floraison;
    • produits alimentaires: baies, fruits, miel, agrumes;
    • les médicaments (même l'iode peut provoquer des allergies);
    • plumes d'oiseaux et poils d'animaux.

    Avez-vous mal à la gorge, mais il y a un gonflement et des difficultés à respirer? Ceci est une allergie. Il faut se dépêcher avant que cela n'entraîne une sténose du larynx, un rétrécissement pathologique qui empêche le passage de l'air. Vous devez appeler une ambulance dès que possible. Parfois, il est impossible de le faire et vous devez décider vous-même comment éliminer rapidement le gonflement?

    Dans ce cas, il vaut mieux privilégier les médicaments. Adapté:

    • Suprastin;
    • Tavegil;
    • Diazolin;
    • Loratadine;
    • Zyrtec.

    Il est préférable de prendre n'importe lequel de ces médicaments par injection. Mais vous pouvez également utiliser des pilules. Les décongestionnants pour la gorge peuvent aider à réduire l'enflure. Ce sont des médicaments hormonaux Prednisolone et Hydrocortisone. Ils doivent être pris avec prudence, alors lisez attentivement les instructions avant de les utiliser. Vous pouvez vous gargariser la gorge enflée avec du jus de pomme de terre. Rincer avec du jus de carotte et une solution de bicarbonate de soude.

    À partir des recommandations générales, les points suivants doivent être respectés:

    • identification et élimination de l'allergène;
    • prendre beaucoup d'eau avec des diurétiques;
    • nettoyer l'estomac avec une solution faible de permanganate de potassium;
    • prendre du charbon actif;
    • élimination complète de l'alcool.

    Nous vous recommandons de lire également Que faire si la langue dans la gorge est enflée, élargie et touche la racine de la langue

    Après un traitement prolongé de l'œdème allergique, il est inacceptable de prendre des boissons alcoolisées.

    Gonflement avec angine que faire

    L'angine de poitrine est une maladie infectieuse aiguë causée par le staphylocoque et le streptocoque. La maladie s'accompagne d'une forte fièvre, d'un mal de gorge et d'un œdème laryngé. Si la gorge est enflée et que ça fait mal à avaler, la première chose à soupçonner est un mal de gorge. Avec cette maladie, une suppuration peut apparaître sur les amygdales. Si l'amygdale est enflée, il est préférable d'appeler immédiatement un médecin. L'infection se propage rapidement. Un œdème sévère peut entraîner une sténose du larynx.

    La cavité laryngée se rétrécit. Cela contribue au développement de l'asphyxie. Il arrive que l'angine n'affecte que la moitié du larynx. Si l'amygdale est enflée d'un côté, cela est moins dangereux, mais le traitement ne peut pas être reporté. Le cours du traitement dure deux semaines. Dans les cas graves, le patient est admis à l'hôpital. En cas de gonflement sévère, des médicaments hormonaux sont utilisés pour traiter le gonflement de la gorge. À la maison, seule l'angine avec un œdème léger peut être traitée.

    Les patients sont toujours intéressés par la façon de soulager rapidement le gonflement de la gorge à la maison. Se gargariser avec du métronidazole aide beaucoup. Le métronidazole est un médicament antimicrobien à large spectre. L'inhalation est souvent utilisée à la maison. Pour eux, vous pouvez utiliser des herbes qui ont des effets anti-inflammatoires. L'inhalation combinée convient au traitement de l'angine de poitrine chez l'adulte..

    Quelques gouttes d'huile d'olive sont versées dans un demi-litre d'eau minérale chlorée. Une cuillère à café de soda et une cuillère à soupe de camomille séchée y sont également ajoutées. Mettez les plats au gaz et portez à ébullition. Lorsque le bouillon bout, réduisez le feu et respirez à travers un cornet en papier. Avec une sténose et un essoufflement sévère, l'inhalation d'une solution saline avec l'ajout de Berodual est bonne. Ce médicament élargit bien les voies respiratoires, aide à améliorer la fonction respiratoire.

    Que faire si votre gorge est enflée de manière inattendue? S'il n'est pas possible d'appeler un médecin, vous devez commencer le traitement:

    • Commencez à prendre des antibiotiques. Pour l'angine de poitrine: Amoxiclav, Flemoxin, Zinnat.
    • Utilisez également des sprays: Lugol, Ingalipt, Miramistin.
    • Sucer des sucettes entre: Strepsils ou Lizobakt.
    • Faire l'inhalation.

    Il faut se rappeler que l'angine de poitrine est une maladie complexe qui peut entraîner des complications. L'auto-traitement n'est qu'une nécessité absolue. Dans d'autres cas, vous devez appeler un médecin ou vous rendre à l'hôpital.

    Œdème avec ARVI

    Un gonflement de la gorge est également possible avec un rhume. Les infections respiratoires aiguës se manifestent par un écoulement nasal, une rougeur des yeux, de la fièvre et un œdème laryngé. La gorge était enflée et cela devenait douloureux à avaler: comment décider s'il s'agit d'un mal de gorge ou d'un ARVI? L'angine est accompagnée d'une forte fièvre. Avec ARVI, la température ne dépasse pas 38 degrés. Cela n'existe peut-être pas du tout. Mais avec ARVI, la douleur au cou est possible. La nature du gonflement joue également un rôle dans le diagnostic. Ça peut être doux.

    Selon les symptômes des ARVI, la conclusion suivante peut être tirée:

    • il y a un léger malaise;
    • la température n'est pas élevée ou pas beaucoup plus élevée;
    • il y a une douleur au cou difficile à tourner;
    • il y a une légère douleur dans le larynx;
    • un peu douloureux à avaler.

    Si ces symptômes sont présents, alors nous parlons d'ARVI.

    Comment soulager le gonflement de la gorge avec un rhume? Le plus souvent, les antibiotiques ne sont pas utilisés. La maladie disparaît d'elle-même grâce à l'immunité. Les médicaments sous forme de sprays et de pastilles aideront à soulager la maladie. Avec une manifestation prononcée d'ARVI, des comprimés anti-inflammatoires sont pris: Polyoxidonium, Rhumes, Kashnol.

    Le traitement du gonflement de la gorge avec un rhume est possible par inhalation et gargarisme avec des herbes antiseptiques.

    Traitement

    S'il n'y a pas de menace pour la vie du patient, le médecin prescrira les médicaments nécessaires et recommandera des mesures de traitement ambulatoire. En plus de la pharmacothérapie, il est recommandé de limiter la consommation de liquides, de réduire le stress vocal et l'effort physique. Des médicaments sont prescrits pour réduire les symptômes. Dans les cas graves, l'œdème laryngé est traité dans un hôpital.

    Traitement médical


    Pour réduire l'enflure, le patient reçoit des injections:

    • antihistaminiques et glucocorticoïdes;
    • les diurétiques;
    • gluconate de calcium;
    • glucose.

    Avec la progression de l'œdème, une perfusion de solution saline et de chlorure de calcium, de prednisolone et des doses accrues de médicaments hormonaux peuvent être nécessaires. Dans les cas les plus difficiles, le patient est secouru par une opération chirurgicale (conicotomie, trachéotomie).

    Recommandations préventives

    Le traitement du gonflement de la gorge dépend des causes sous-jacentes. Toute maladie est plus facile à éviter qu'à guérir plus tard. Les mesures préventives de l'œdème laryngé comprennent:

    • Respect de l'hygiène domestique.
    • Ventilation régulière des locaux.
    • Hygiène des cordes vocales.

    Une bonne mesure prophylactique pendant la saison du rhume et de la grippe est de se gargariser avec des décoctions d'herbes: calendula, camomille, bleuet.

    Galina Polovnikova / auteur de l'article

    J'écris des articles dans divers domaines qui, à un degré ou à un autre, affectent une maladie telle que l'œdème..

    Prévision et prévention

    Le pronostic de l'œdème laryngé est déterminé par de nombreux facteurs, principalement:

    • pathologie sous-jacente;
    • l'état de santé initial du patient, la présence ou l'absence de maladies concomitantes;
    • le taux d'augmentation des phénomènes d'insuffisance respiratoire.

    Avec une forme fulminante, le risque d'asphyxie et de mort est assez élevé. Sous forme aiguë et subaiguë, le pronostic est favorable, à condition que le traitement soit débuté à temps.

    La forme chronique d'œdème des tissus laryngés est généralement due à la présence d'un processus tumoral et le pronostic est toujours grave, en particulier dans les néoplasmes malins.

    La prévention comprend les domaines suivants:

    • diagnostic et traitement rapides des maladies infectieuses et inflammatoires du système respiratoire;
    • empêcher les corps étrangers de pénétrer dans les voies respiratoires;
    • lors de travaux avec des substances irritant les voies respiratoires, l'utilisation d'équipements de protection individuelle (respirateurs, masques à gaz);
    • examens réguliers du dispensaire;
    • observation systématique par un oto-rhino-laryngologiste en présence de toute maladie chronique.

    Étiologie

    Il existe de nombreux facteurs provoquant un gonflement de la gorge, mais parmi eux, les principaux sont:

      Réactions allergiques aux aliments, aux médicaments ou aux piqûres d'insectes - peuvent provoquer un gonflement de la gorge

  • Blessure de toute étiologie.
  • Lésion de la membrane muqueuse de la gorge par des liquides chauds.
  • Conséquences de la bronchoscopie, des rayons X ou de la radiothérapie des organes du cou.
  • Réactions allergiques aux aliments, aux médicaments ou aux piqûres d'insectes.
  • La présence d'une inflammation dans la cavité buccale et de foyers purulents du pharynx.
  • Aggravation des maladies chroniques du cœur, des reins, du système hépatobiliaire.
  • La présence d'infections particulièrement dangereuses
  • Cancer de la région laryngée
  • Modifications du flux sanguin dues à la compression des vaisseaux veineux et lymphatiques.
  • Chondropérichondrite du larynx.
  • Laryngite purulente.
  • Important! Déterminer la cause exacte du développement de l'œdème de la gorge vous permettra de choisir le traitement approprié pour ce processus pathologique.

    Gonflement de la gorge

    Tout le contenu iLive est examiné par des experts médicaux pour s'assurer qu'il est aussi précis et factuel que possible.

    Nous avons des directives strictes pour la sélection des sources d'informations et nous ne relions que des sites Web réputés, des institutions de recherche universitaires et, si possible, des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens interactifs vers ces études.

    Si vous pensez que l'un de nos contenus est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

    • Code CIM-10
    • Les raisons
    • Pathogénèse
    • Symptômes
    • Où est-ce que ça fait mal?
    • Complications et conséquences
    • Diagnostique
    • Ce qui doit être examiné?
    • Comment examiner?
    • Diagnostic différentiel
    • Traitement
    • Qui contacter?
    • Traitement supplémentaire
    • La prévention
    • Prévoir

    L'œdème de la gorge est une affection pathologique qui survient dans de nombreuses maladies. Considérez les principales causes de ce symptôme, les types, les méthodes de diagnostic et de traitement. Les poches apparaissent avec les maladies inflammatoires et allergiques, le choc anaphylactique, la diphtérie et d'autres affections. Pour commencer le traitement, vous devez connaître la raison de son apparition..

    Si le trouble apparaît avec des lésions de l'oropharynx, des ARVI et des maladies inflammatoires, le pronostic est favorable. L'œdème sévère qui apparaît avec l'angine et se manifeste sur le cou, la graisse sous-cutanée et le visage avec des signes d'intoxication, est traité pendant une longue période et nécessite des soins médicaux urgents. S'il n'est pas surveillé, un gonflement peut entraîner l'asphyxie et la mort.

    Code CIM-10

    Causes de gonflement de la gorge

    De nombreux facteurs déclenchent un gonflement. Considérez les principales causes de gonflement de la gorge:

    • Lésions mécaniques du larynx dues à un traumatisme, l'ingestion de corps étrangers, des opérations chirurgicales.
    • Brûlure et inflammation causées par la consommation de liquides chauds.
    • Examens aux rayons X et radiothérapie des organes cervicaux.
    • Processus purulents et inflammatoires dans l'espace périopharyngé.
    • Exacerbation d'une infection chronique, telle que la tuberculose ou la syphilis.
    • Rougeole, grippe, typhus, scarlatine.
    • Divers néoplasmes du larynx.
    • Laryngite phlegmoneuse.
    • Violation de la circulation sanguine due à la compression des veines, des vaisseaux lymphatiques.
    • Réactions allergiques aux médicaments, aux aliments ou aux irritants externes.
    • Inflammation du périchondre ou du cartilage laryngé.
    • Maladies du système cardiovasculaire, des reins, du foie.

    Les poches ne se développent pas d'elle-même, si elles apparaissent, certains changements se produisent dans le corps. Mais le plus souvent, ce symptôme apparaît en raison du processus inflammatoire dans les tissus de la gorge. Si le malaise apparaît avec un rhume ou une maladie infectieuse, il est associé à une inflammation des amygdales, du larynx. Avec les allergies, les poches sont prononcées, accompagnées d'une augmentation des déchirures et des rougeurs de la peau du visage.

    Pathogénèse

    Le mécanisme de développement des poches dépend de la cause qui les a provoquées. La pathogenèse peut être associée à une infection inflammatoire ou infectieuse, un traumatisme mécanique.

    • Le gonflement se produit sur la membrane muqueuse du pharynx, avant d'entrer dans l'œsophage. Cette zone est innervée par les récepteurs de la douleur, a un apport sanguin riche, par conséquent, sous l'action de stimuli inflammatoires et de tout autre stimuli, un gonflement apparaît. Le plus souvent, cela se produit avec une angine de poitrine, des changements locaux dans les amygdales. Dans ce cas, les poches sont asymétriques, c'est-à-dire qu'elles se manifestent d'un côté et affectent une partie du visage en raison d'abcès formés.
    • Dans le second cas, un gonflement apparaît dans la partie supérieure des voies respiratoires, c'est-à-dire dans le larynx. En cours de déglutition, l'épiglotte ferme l'entrée du larynx, mais avec une inflammation, elle gonfle (laryngite, pharyngite, amygdalite). Cela se produit très souvent avec des réactions allergiques. Par exemple, lorsqu'une guêpe ou une abeille pique, un gonflement sévère du cou peut se développer, qui se transforme en œdème de Quincke ou en choc anaphylactique.

    Symptômes de gonflement de la gorge

    Divers facteurs irritants affectant le corps peuvent provoquer un gonflement du système respiratoire. Les symptômes du gonflement de la gorge dépendent de la cause sous-jacente. Au stade initial, il y a un léger inconfort, il devient difficile de respirer. Les sensations douloureuses s'intensifient lors de la déglutition, car la lumière du larynx gonfle et se rétrécit. À ce moment, une attaque d'étouffement peut commencer, ce qui met la vie en danger..

    • Douleur lors de la déglutition dans la zone muqueuse qui est similaire aux premiers signes de mal de gorge.
    • Sensations douloureuses dans le cou (apparaissent en tournant la tête).
    • Symptômes d'intoxication du corps: maux de tête, détérioration de l'état de santé général, fièvre.
    • Enrouement et changement de voix.
    • Gonflement du cou et d'une partie du visage.
    • Hyperémie, granularité et œdème de la membrane muqueuse de la paroi pharyngée postérieure.
    • Sensation d'un corps étranger.
    • Toux sèche paroxystique.
    • Genoux enflés (rare).

    Les symptômes ci-dessus peuvent indiquer des processus inflammatoires, allergiques et autres processus pathologiques à l'origine du malaise. Pour déterminer la cause des symptômes désagréables, le médecin procède à un examen visuel et à une palpation du larynx. Si la déglutition est difficile, une laryngoscopie, une bronchoscopie et une radiographie pulmonaire avec le larynx sont effectuées.

    Dès que le gonflement est passé à la membrane muqueuse des cordes vocales, les symptômes s'intensifient. Le gonflement peut s'accumuler sur plusieurs heures ou plusieurs jours, selon l'agent pathogène. Ces symptômes nécessitent une attention médicale. Si les signes pathologiques persistent pendant plusieurs jours, cela peut entraîner de graves complications..

    Premiers signes

    La symptomatologie de l'état pathologique, qui s'accompagne d'une compression des voies respiratoires, dépend des facteurs qui l'ont provoquée. Les premiers signes sont basés sur la nature du stimulus, considérez-les:

    • Sensation d'un corps étranger.
    • Douleur en avalant.
    • Intoxication: fièvre, frissons, fièvre.
    • Toux sèche, mal de gorge.
    • Enrouement de la voix, aphonie.
    • Essoufflement, pâleur de la peau.
    • Palpitations cardiaques.
    • Sueur froide.

    En raison du gonflement de la gorge, l'état général s'aggrave, une acrocyanose (cyanose de la peau) est possible. Il est difficile et douloureux de respirer, il y a une carence en oxygène. Si le gonflement progresse à ce stade, il entraîne un blocage des voies respiratoires et une asphyxie. À la suite de l'asphyxie, une hypoxie cérébrale se développe, dont les conséquences sont irréversibles. Aux premiers signes de malaise, vous devez consulter un médecin. Le médecin déterminera la cause de la douleur et prescrira son traitement.

    Gonflement sévère de la gorge

    Une gorge enflée est un symptôme qui nécessite un traitement urgent. Un gonflement sévère de la gorge est caractérisé par un gonflement prononcé de la membrane muqueuse et un rétrécissement de la lumière du larynx, ce qui rend la respiration difficile. Ceci est le plus souvent observé avec des réactions allergiques et une laryngite..

    Considérez les principaux degrés de gonflement:

    • Essoufflement et bruit lors de la respiration au repos, exercice léger ou stress émotionnel.
    • Gonflement et rougeur de la membrane muqueuse du larynx, du palais.
    • Signes d'hypoxie.
    • Rétraction du sternum lors de l'inhalation.
    • Arythmie, respiration superficielle, convulsions.

    Si un gonflement sévère apparaît en raison d'un agent pathogène allergique, un gonflement du cou et du visage, des démangeaisons dans les oreilles, un larmoiement accru et un écoulement nasal sont possibles. Avec l'inflammation, l'état de santé général s'aggrave, la température augmente et d'autres signes d'intoxication.

    Toux avec gonflement de la gorge

    La transpiration et la toux sont des symptômes qui surviennent en raison de l'action de divers facteurs irritants. Une toux avec gonflement de la gorge peut indiquer une réaction allergique. L'inhalation ou la consommation d'un allergène provoque un gonflement du larynx, un enrouement, un écoulement nasal, des démangeaisons dans le nez, des éternuements, des rougeurs du visage et du cou, des palpitations.

    • La toux allergique, contrairement au rhume, est paroxystique et n'est pas accompagnée de fièvre. L'utilisation de médicaments dans ce cas peut provoquer un spasme des voies respiratoires et un gonflement de la muqueuse bronchique..
    • Le gonflement de la gorge et les quintes de toux sont fréquents dans les maladies respiratoires et inflammatoires aiguës. Un gonflement se développe dans le larynx et les sinus, rendant la respiration difficile. La fièvre apparaît, la toux est longue et rugueuse. Dans ce contexte, il devient difficile de respirer, car la membrane muqueuse du larynx est gonflée et rétrécit la lumière pour une entrée et une sortie d'air normales.

    Une carence en oxygène provoque une pâleur ou une cyanose de la peau. Les muscles de la paroi abdominale antérieure et du cou sont tendus, le rythme cardiaque est rapide. Dans ce cas, une thérapie complexe est utilisée pour le traitement. Le patient se voit prescrire des décongestionnants, des toniques et des antibiotiques.

    Gonflement de la gorge avec angine

    L'une des complications les plus dangereuses d'une maladie infectieuse est le gonflement de la gorge. En règle générale, cela se produit en raison de l'angor folliculaire lacunaire ou de sa forme nécrotique. Le gonflement ne dépasse pas l'entrée du larynx, mais peut se propager aux cordes vocales et à la zone située en dessous. Le processus pathologique affecte le tissu conjonctif du cartilage aryténoïde, les plis de l'épiglotte creusée et l'épiglotte, provoquant les symptômes suivants:

    • Respiration difficile
    • Palpitations cardiaques
    • Incapacité à avaler
    • Maux de gorge et d'oreilles
    • Toux et enrouement
    • Peau bleue du visage

    Afin de diagnostiquer un œdème laryngé avec angor, le médecin examine attentivement les symptômes qui apparaissent, la localisation du gonflement et la vitesse de sa propagation.

    Le gonflement qui en résulte peut entraîner une asphyxie. Par conséquent, dès les premiers signes d'angine, vous devez consulter un médecin. Un gonflement sévère provoque un abcès paratonsillaire. Pour le traitement, les antihistaminiques, les préparations anti-inflammatoires et diurétiques, un complexe de procédures de physiothérapie est prescrit. Pour éliminer l'œdème, vous devez agir rapidement, car cela peut entraîner des conséquences irréversibles. Dans les cas graves, une trachéotomie est effectuée.

    Gonflement de la gorge avec laryngite

    La laryngite est une maladie inflammatoire qui affecte la muqueuse du larynx. La maladie survient chez des patients d'âges différents, mais chez les enfants sous une forme plus sévère. Un gonflement de la gorge avec une laryngite est l'un des symptômes pathologiques. Les patients perdent la voix, la toux, la douleur, la fièvre.

    Les symptômes sont classiquement divisés en plusieurs étapes. Au début, il y a un enrouement et une toux sèche, un gonflement du larynx. Au dernier stade - le naufrage de l'espace intercostal lors de l'inhalation et la décoloration bleue du triangle nasolabial. Le gonflement s'aggrave la nuit, entraînant des difficultés à s'endormir et des réveils fréquents la nuit en raison de problèmes respiratoires.

    Le traitement ne peut pas être reporté, par conséquent, dès les premiers symptômes de la laryngite, vous devez consulter un médecin. Pour adoucir la toux sèche, il est recommandé d'inhaler et d'augmenter l'humidité de la pièce. Pour faciliter la respiration, vous devez vous mettre debout et boire plus de liquide chaud.

    Si le gonflement a provoqué un arrêt respiratoire, un réflexe nauséeux est provoqué chez le patient. Pour ce faire, utilisez une cuillère ou un doigt pour appuyer sur la racine de la langue. Parmi les médicaments, des antihistaminiques sont utilisés, mais, en règle générale, ils sont prescrits pour l'œdème causé par divers allergènes. Mais même après un traitement complet, une laryngite aiguë peut réapparaître..

    Gonflement de la gorge avec pharyngite

    La pharyngite est une maladie inflammatoire du pharynx. La maladie se caractérise par des lésions de la membrane muqueuse et des ganglions lymphatiques. En règle générale, cela se déroule dans le contexte d'une inflammation des voies respiratoires supérieures. Le plus souvent, la pharyngite est diagnostiquée chez les patients de plus de 30 ans. Selon les statistiques médicales, les hommes tombent plus souvent malades que les femmes. Les symptômes sont similaires à d'autres conditions pathologiques, de sorte que la maladie est détectée à des stades ultérieurs..

    Le gonflement de la gorge avec la pharyngite est l'un des nombreux symptômes:

    • Au stade initial, il y a des sensations désagréables lors de la déglutition, de la sécheresse, de la transpiration, une sensation de brûlure et une sensation de corps étranger dans la tête.
    • La membrane muqueuse est enflammée, recouverte d'un film ou d'un écoulement purulent.
    • Le patient se plaint de faiblesse générale et de maux de tête, de fièvre légère.
    • Les ganglions lymphatiques occipitaux et de la mâchoire sont hypertrophiés et douloureux.

    Dans ses symptômes, la pharyngite est similaire à la laryngite, car dans les deux maladies, il y a un gonflement du larynx et des difficultés respiratoires. L'évolution de la maladie et la gravité des symptômes dépendent de l'agent pathogène. L'œdème peut apparaître dans toutes les formes de pharyngite. Si la pathologie est de nature allergique, les antihistaminiques sont utilisés pour éliminer les poches..

    Si la pharmacothérapie n'a pas apporté le résultat escompté, une intervention chirurgicale est utilisée pour le traitement. Dans la forme hypertrophique, les zones touchées de la membrane muqueuse sont cautérisées à l'aide de la coagulation au laser et de la cryodestruction. Sans traitement approprié, la maladie entraîne un certain nombre de complications. Le plus souvent, il s'agit d'une amygdalite purulente, d'un abcès rétropharyngé, d'une trachéite, d'une bronchite, d'un phlegmon, d'une laryngite, d'une otite moyenne, d'une lymphadénite cervicale.

    Gonflement allergique de la gorge

    L'inhalation ou la consommation de divers irritants provoque des réactions allergiques. Ils se manifestent à partir de nombreux organes et systèmes. Mais le plus souvent c'est: gonflement, rougeur ou gonflement de la peau, difficulté à respirer. Augmentation de la salivation et des yeux larmoyants, congestion nasale.

    L'œdème allergique est caractérisé par une sténose de l'épiglotte et des tissus de la gorge, et le cartilage aryténoïde peut également être ciblé. Le trouble est dangereux car il est de nature ultra-rapide et s'accompagne d'une perte de voix. L'œdème peut entraîner l'asphyxie, la privation d'oxygène du cerveau et la mort.

    Pour éliminer les symptômes pathologiques, il est nécessaire d'éliminer l'allergène et de restaurer une respiration normale. A ces fins, des injections intraveineuses d'antihistaminiques sont utilisées, par exemple, l'atropine ou le sulfate de magnésium. Un examen et un traitement plus approfondis sont effectués dans un hôpital.

    Gonflement de la gorge et du nez

    Diverses maladies inflammatoires sont la principale cause de gonflement nasal. La muqueuse des sinus devient enflammée, entraînant une augmentation de la production de mucus et une difficulté à respirer par le nez. Un gonflement de la gorge et du nez apparaît avec une laryngite, une pharyngite, une sinusite, une rhinite, le SRAS, des réactions allergiques. Toutes ces maladies sont caractérisées par le fait que le processus pathologique se produit dans les voies respiratoires supérieures, affectant le larynx.

    La cause du trouble peut être une hypothermie banale, des infections virales et bactériennes, l'effet d'irritants mécaniques ou chimiques sur les muqueuses. Le traitement dépend du type d'agent pathogène. Sur la base de l'étiologie de la maladie, le médecin prescrit un traitement local, symptomatique ou systémique. Pour faciliter le bien-être et rétablir une respiration normale, il est recommandé de rincer la cavité nasale avec des solutions antiseptiques, d'instiller un vasoconstricteur et des gouttes antibactériennes.

    Gonflement du fond de la gorge

    Les maux de gorge apparaissent tout au long de la vie. Le plus souvent, cela se produit pendant la saison froide, lorsque les virus et les bactéries sont particulièrement actifs. Un gonflement de l'arrière de la gorge se produit dans la pharyngite aiguë, divers rhumes, allergies. Mais le plus souvent, c'est la pharyngite latérale qui provoque ce symptôme..

    • Caractéristiques de malaise dans l'inflammation et épaississement des crêtes latérales du pharynx. Les tissus lymphoïdes affectés ont des propriétés protectrices; ils empêchent les virus et les bactéries de pénétrer dans les systèmes et les organes. Les processus inflammatoires et infectieux fréquents modifient leur structure, ce qui provoque un gonflement et d'autres symptômes pathologiques.
    • Le gonflement de la paroi arrière du larynx accompagne les démangeaisons, rend la respiration et la déglutition difficiles. Elle peut être causée par l'abus de médicaments vasoconstricteurs (gouttes, sprays). Dans ce cas, le médicament pénètre dans les vaisseaux enflammés et enflés, ce qui, s'écoulant dans le larynx, endommage la membrane muqueuse et provoque un gonflement..
    • Le symptôme pathologique survient souvent chez les fumeurs. Une toux sèche et sèche apparaît, qui accompagne le gonflement de la gorge et peut conduire à l'asphyxie. Aux premiers signes de désordre, vous devez abandonner la mauvaise habitude..

    Pour le traitement, les antibiotiques et les antihistaminiques, des sprays sont utilisés. Si le gonflement a causé des difficultés respiratoires, vous pouvez utiliser un agent d'irrigation de la gorge pour obtenir une aide d'urgence: mélangez une ampoule de novocaïne, de glucose et d'hydrocortisone dans une seringue sans aiguille et répartissez lentement sur les tissus enflammés. Si le malaise est purulent, alors pour l'éliminer, ils ont recours à un assainissement complet du pharynx..

    Gonflement et rougeur de la gorge

    De nombreuses maladies respiratoires présentent des symptômes similaires. Tout d'abord, il s'agit d'un gonflement et d'une rougeur de la gorge, de la congestion nasale, de la fièvre, d'une détérioration du bien-être général. Avec un rhume, un bronchospasme et une douleur dans la poitrine apparaissent. L'hyperémie de la membrane muqueuse est causée par un processus inflammatoire dû à l'action de virus et de bactéries. Ces symptômes peuvent être de nature allergique. Cela est dû à l'inhalation ou à l'ingestion d'irritants. Le gonflement s'accompagne d'une toux sèche, de larmoiements, de rougeurs de la peau du visage et du cou.

    Le trouble peut inclure une sensation de chaleur dans la gorge, une bouche sèche, un enrouement et une douleur lors de la déglutition. Cette symptomatologie est typique de la pharyngite allergique. Muqueuse hyperémique et œdémateuse, provoque une fièvre légère, une difficulté à avaler la salive. Dans ce contexte, une insuffisance respiratoire survient, ce qui est fatal.

    Un gonflement et une rougeur peuvent être accompagnés d'une sensation de corps étranger lors de la respiration et de la déglutition. Dans ce cas, la déglutition est altérée, un essoufflement, un enrouement ou une perte complète de la voix se produit. Dans les cas graves, œdème de Quincke. Les veines du cou gonflent, le visage devient cyanosé, la zone de gonflement est douloureuse, la peur et l'anxiété apparaissent. Au stade de la décompensation, l'œdème est si étendu que l'étouffement provoque des convulsions et une perte de conscience.

    Gorge enflée et fièvre

    Les maux de gorge et la fièvre surviennent généralement avec le rhume. L'angine, la pharyngite, la laryngite et d'autres maladies infectieuses et inflammatoires sont accompagnées de ces symptômes. Ceci est possible avec des réactions allergiques sévères..

    Considérez les causes courantes d'une condition pathologique:

    • La pharyngite aiguë est une maladie infectieuse. Les principaux symptômes: sécheresse et gonflement, fièvre légère, douleurs musculaires et autres signes d'intoxication. Les ganglions lymphatiques sont hypertrophiés et douloureux à la palpation. La membrane muqueuse de la gorge est hyperémique, un gonflement des amygdales, le palais dur et mou est possible.
    • L'angine de poitrine est une maladie bactérienne qui se développe le plus souvent dans le contexte d'un rhume négligé. Avec cette pathologie, une température élevée apparaît, il y a des superpositions purulentes sur le pharynx et les amygdales.
    • La pharyngomycose est une infection fongique du pharynx à Candida albicans. Contrairement à l'inflammation, la maladie provoque une sensation de brûlure, une sécheresse, de la transpiration et un gonflement de la gorge. La douleur est pire lorsque vous essayez d'avaler de la nourriture ou de la salive. La température est élevée, il y a des signes d'intoxication du corps.
    • Abcès rétropharyngé - apparaît avec des lésions profondes de la muqueuse pharyngée. En raison de la pénétration dans l'espace pharyngé de l'infection, un œdème tissulaire commence. Le plus souvent, cela se produit avec des coups de couteau et des corps étrangers dans la gorge. Il s'accumule sur plusieurs jours, provoquant des crises d'asthme. Douleur lors de la déglutition, troubles respiratoires, lymphadénite régionale, apparition de fièvre.

    Pour le traitement des conditions pathologiques décrites ci-dessus, une thérapie symptomatique est utilisée, qui vise à faciliter la respiration. Utiliser des sprays vasoconstricteurs, irrigation, rinçage. Après cela, le patient se voit prescrire des antibiotiques, des antifongiques, des antihistaminiques et d'autres médicaments.

    Gonflement de la gorge sans fièvre

    Souvent, le mal de gorge survient sans symptômes pathologiques supplémentaires. Un gonflement de la gorge sans fièvre peut être causé par une pharyngite allergique ou toxique. La maladie provoque des douleurs à la déglutition sans fièvre ni fièvre. Pour provoquer le trouble, il suffit de fumer une cigarette. L'allergène provoquera un gonflement, une rougeur des muqueuses, une toux et une bouche sèche. La pharyngite chronique présente des symptômes similaires..

    Un œdème sans fièvre apparaît avec des blessures. Diverses lésions de la muqueuse pharyngée provoquent des sensations douloureuses lors de la déglutition. Le gonflement se produit avec des défauts chimiques (alcools, vinaigre et autres acides), mécaniques (coupures, corps étrangers, plaies) et thermiques (brûlures):

    1. Les brûlures chimiques sont les blessures les plus dangereuses et les plus graves du pharynx. Plus l'irritant agit longtemps sur la membrane muqueuse, plus l'érosion, le risque d'infection et de saignement sont importants. Il y a une douleur intense dans le pharynx et un gonflement. Si la brûlure s'est produite avec des alcalis ou du vinaigre, la croûte est blanche, avec de l'acide sulfurique ou chlorhydrique, la croûte est grise. Après de telles blessures, des cicatrices rugueuses restent, ce qui conduit à un rétrécissement de l'œsophage et du pharynx..
    2. Brûlure thermique - en règle générale, elle se produit par négligence en mangeant des aliments chauds ou du thé, en travaillant avec de la vapeur et du gaz. Tout d'abord, la bouche et le larynx sont brûlés, causant des dommages à des degrés divers.
      • Au premier degré, l'épithélium endommagé se détache, le pharynx est hyperémique et œdémateux. Sensation de brûlure dans l'œsophage et le larynx aggravée lors de la déglutition.
      • Pour le deuxième degré, des modifications locales de la membrane muqueuse (gale, saignement des surfaces) et une détérioration de l'état de santé général sont caractéristiques. Après la guérison, de petites cicatrices restent sur la membrane muqueuse.
      • Le troisième degré présente des lésions profondes sous les croûtes, de l'érosion et des ulcères. Les changements pathologiques guérissent lentement, entraînent un rétrécissement de la lumière du pharynx et des problèmes respiratoires.
    3. Blessures mécaniques - proviennent de corps étrangers pénétrant dans le pharynx. De petits objets et des morceaux de nourriture peuvent se coincer entre les amygdales, la voûte plantaire et les crêtes à l'arrière de l'oropharynx. Si des corps étrangers se trouvent dans la partie supérieure du pharynx, ils peuvent être retirés, car ils sont clairement visibles. Avec la défaite des sections inférieure et médiane, il est difficile de procéder à une inspection visuelle. Dans ce cas, l'objet étranger s'enflamme, provoquant un gonflement et une douleur intense. Si le larynx est affecté, des crises d'asthme sont possibles. Pour éliminer la pathologie, une radiographie ou une rétropharyngoscopie est effectuée.

    Gonflement de la gorge et de la langue

    Les ballonnements désagréables, c'est-à-dire l'enflure, sont douloureux et nécessitent un traitement urgent. Le gonflement de la gorge et de la langue est particulièrement difficile à tolérer. Le plus souvent, une condition pathologique survient avec des maladies allergiques et inflammatoires. Elle peut être causée par le rhume, la rougeole, la grippe et des blessures. Les troubles métaboliques, le cancer de la bouche, les anomalies génétiques, les piercings peuvent également entraîner des symptômes désagréables.

    Considérez les causes les plus dangereuses de poches:

    • Des symptômes désagréables peuvent résulter de réactions allergiques. Cela se produit lors de la prise de certains médicaments, de la nourriture ou de l'inhalation d'allergènes..
    • Angioedème - a des racines allergiques et un développement rapide. Provoque l'asphyxie et la suffocation sans assistance médicale en temps opportun. Pour le traitement, prenez des antihistaminiques, nettoyez le larynx pour rétablir la respiration.
    • Un gonflement de la langue et de la luette du palais mou se produit avec des réactions allergiques. Les symptômes apparaissent avec l'angine, les allergies, l'inflammation infectieuse, diverses blessures.

    Quelle que soit la cause de l'état pathologique, le patient a besoin d'un traitement urgent.

    Gonflement de la gorge avec un rhume

    Les maladies respiratoires provoquent de nombreux symptômes douloureux qui se manifestent dans tous les organes et systèmes. Gonflement de la gorge avec rhume, généralement accompagné de toux, écoulement nasal, larmoiement, fièvre et autres signes d'intoxication.

    • Si un gonflement apparaît simultanément avec des symptômes plus graves: crachats de mucus épais, fièvre, cela indique une complication du rhume - pneumonie.
    • Souvent, un gonflement apparaît en raison d'un œdème du palais supérieur, qui est pressé par le nasopharynx enflammé. En règle générale, ces complications sont inhérentes au rhume avec sinusite, sinusite ou rhinite..
    • Le malaise peut être causé par des végétations adénoïdes. La luette se déplace vers le bas et irrite le larynx lorsqu'elle est avalée. Cela apparaît avec la laryngite, la pharyngite et les fumeurs expérimentés.

    Le traitement du gonflement de la gorge avec un rhume vise à éliminer la maladie sous-jacente. Les patients se voient prescrire des préparations anti-inflammatoires et vitaminées. Les propriétés médicinales sont possédées par les vasoconstricteurs, les vaporisateurs nasaux avec une solution saline, les inhalations alcalines, le rinçage et les compresses chauffantes.

    Gonflement de la gorge avec ARVI

    Les infections virales respiratoires aiguës représentent un groupe de maladies qui présentent des symptômes similaires - des lésions respiratoires. Le gonflement de la gorge dans les ARVI est causé par des irritants infectieux et viraux qui affectent négativement la membrane muqueuse non protégée. Le virus peut être infecté par des gouttelettes en suspension dans l'air, en raison du non-respect des règles d'hygiène personnelle et d'un système immunitaire affaibli.

    La maladie est caractérisée par un syndrome infectieux général: douleurs musculaires et frissons, faiblesse, fièvre, rougeur et brûlure de la gorge, démangeaisons dans les oreilles, gonflement des ganglions lymphatiques. Les symptômes catarrhales, c'est-à-dire gonflement de la membrane muqueuse, congestion nasale, écoulement nasal, douleur dans les yeux, toux avec expectorations sont de nature paroxystique.

    La grippe, contrairement aux autres infections virales respiratoires aiguës, présente des symptômes prononcés.Par conséquent, un gonflement et une rougeur apparaissent dès les premiers jours de la maladie. La parainfluenza, c'est-à-dire la laryngite (inflammation du larynx) et la pharyngite (inflammation du pharynx) sont accompagnées de conjonctivite, de douleurs thoraciques et de problèmes respiratoires. En règle générale, les symptômes ARVI disparaissent dans les 7 à 10 jours. Mais si la maladie progresse et s'accompagne de complications, des soins médicaux d'urgence sont nécessaires.

    Gonflement des ligaments de la gorge

    Les cordes vocales, comme les autres organes du système respiratoire, sont sensibles à diverses maladies. Ils sont situés des deux côtés du larynx et sont des formations élastiques de tissu musculaire. Un gonflement des ligaments de la gorge se produit en raison de la pénétration d'une infection ou d'un allergène dans la glotte, située entre eux. Cet organe protège les bronches et les poumons des micro-organismes nuisibles et des corps étrangers..

    • Toutes les maladies inflammatoires aiguës du larynx impliquent les cordes vocales dans le processus pathologique. Cela conduit à leur gonflement et au rétrécissement de la glotte. Cela est possible avec les allergies, en raison d'une tension excessive de la voix ou de maladies virales. Les symptômes apparaissent avec des processus purulents dans la cavité buccale et à la racine de la langue. Et aussi avec la scarlatine, la typhoïde, la syphilis, la tuberculose, la rougeole.
    • Si une infection rejoint l'inflammation, une infiltration et un épanchement séreux se forment. Le processus pathologique se développe dans la couche sous-muqueuse, provoque des douleurs lors de la déglutition, des troubles de la voix et une sensation de corps étranger dans le pharynx. Un épanchement séreux peut également affecter les couches de tissu conjonctif intermusculaire. Dans ce cas, la lumière de la glotte se rétrécit et provoque une suffocation. Pour le traitement, une opération est effectuée pour ouvrir l'abcès et nettoyer la zone du larynx.
    • Des poches de nature non inflammatoire apparaissent avec des maladies des reins, du foie, du système cardiovasculaire, avec des troubles circulatoires des vaisseaux lymphatiques et des veines dans la région cervicale. Le tissu affecté devient épaissi et douloureux à la palpation.

    Le traitement dépend de la cause du gonflement. Si le malaise est causé par des maladies du système cardiovasculaire, utilisez des médicaments pour le cœur, pour les maladies des reins ou du foie - diurétiques et anti-inflammatoires, pour les allergies - antihistaminiques.

    Si le gonflement persiste pendant une longue période, cela conduit à un enrouement et à des changements de timbre dans la couleur de la voix. Les poumons cessent de recevoir de l'air, ce qui peut entraîner des problèmes respiratoires et une suffocation. Un gonflement chronique peut provoquer un cancer. Le traitement doit avoir lieu en milieu hospitalier. Le médecin détermine la cause de la pathologie et prescrit des médicaments pour restaurer la taille normale de l'organe.

    Gonflement de la gorge après l'alcool

    La consommation d'alcool entraîne un stress accru sur tous les organes et systèmes. Même les moindres signes d'intoxication ne passent pas inaperçus. Le gonflement de la gorge après l'alcool est un symptôme que de nombreuses personnes ressentent. Il peut apparaître en même temps qu'un gonflement du visage, des bras et des jambes. Naturellement, tout le monde n'a pas une telle réaction, mais une consommation prolongée d'alcool augmente le risque de son développement..

    Un gonflement du larynx après des boissons fortes indique une accumulation de liquide dans les tissus, des perturbations du fonctionnement de l'apport sanguin et du système excréteur. La stagnation se produit en raison d'un déséquilibre de l'équilibre acide-sel et de l'équilibre ionique. La déshydratation est causée par l'action de l'alcool éthylique, provoque une intoxication alcoolique, qui se manifeste aux niveaux de régulation nerveux et humorale.

    Pour éliminer la condition pathologique, il est nécessaire de détoxifier le corps:

    • L'utilisation d'eau purifiée soulagera la déshydratation et accélérera le processus d'élimination des produits de décomposition de l'alcool éthylique. Cela aidera à soulager le gonflement du système respiratoire et à minimiser la gueule de bois..
    • Le thé vert et les décoctions médicinales de camomille, de calendula et de millepertuis ont des propriétés curatives. Versez une cuillerée d'herbes avec un verre d'eau bouillante et laissez infuser. Il est recommandé d'utiliser le produit par petites gorgées tout au long de la journée..
    • Assurez-vous de consulter un médecin. Si l'alcool provoque constamment un gonflement, provoquant une suffocation, vous devez vous faire tester et commencer le traitement. Des médicaments, vous pouvez prendre des diurétiques, mais uniquement à des fins médicales..

    La rapidité avec laquelle le gonflement disparaît dépend d'un certain nombre de facteurs. Tout d'abord, il s'agit de la présence d'une allergie à l'alcool éthylique, de l'âge et du poids du patient, de l'état des vaisseaux sanguins, du foie et des reins, de la prédisposition héréditaire. Un autre facteur est l'expérience de l'alcool, plus elle est élevée, plus le gonflement est prononcé et plus il durera longtemps.

    Gonflement de la gorge avec myosite

    La myosite cervicale est une maladie inflammatoire que chaque personne rencontre au moins une fois dans sa vie. Le trouble est curable, mais il s'accompagne de symptômes douloureux qui provoquent de nombreux inconvénients. Le gonflement de la gorge avec la myosite fait référence aux signes pathologiques de la maladie.

    La myosite est dangereuse pour les muscles du pharynx, du larynx et de l'œsophage, car elle perturbe la respiration normale, provoque la toux et l'essoufflement. Le malaise apparaît lorsque:

    • Maladies infectieuses (grippe, amygdalite, rhumatisme).
    • Lésions toxiques.
    • Troubles endocriniens.
    • Infections et blessures parasitaires.

    Une hypothermie excessive ou une tension musculaire prolongée peuvent également provoquer un défaut. Les premiers symptômes apparaissent comme un gonflement de la muqueuse de la gorge. L'inflammation fait gonfler les fibres musculaires, provoquant des spasmes réflexes. En conséquence, une irritation des terminaisons nerveuses et une douleur intense se produisent. Les sensations douloureuses sont asymétriques, se manifestent dans la région frontale, dans les tempes, les oreilles et même dans les épaules.

    Le diagnostic du trouble est simple, car un œdème, une faiblesse musculaire et une douleur suggèrent une myosite. Avec un traitement approprié, 70% de tous les cas de la maladie disparaissent dans les 2-3 semaines. Sans thérapie appropriée, la pathologie entraîne de graves complications, dont une atrophie complète des muscles cervicaux.

    Gonflement de la gorge dû au miel

    Le miel est une friandise saine, savoureuse et riche en vitamines qui peut provoquer de graves réactions allergiques. Les symptômes secondaires surviennent avec une intolérance individuelle aux produits apicoles. Le gonflement de la gorge au miel est la réaction la plus courante aux liquides sucrés..

    Les principales causes de gonflement du larynx dû au miel sont:

    • Le produit apicole est mal transformé et contient beaucoup de pollen allergénique.
    • Avant de récolter le miel, les abeilles étaient traitées avec des médicaments, ce qui provoquait une réaction allergique..
    • Abus de miel. Un maximum de 100 g de douceur peut être consommé par jour.
    • Le produit contient des enzymes, du fructose et du glucose qui provoquent des symptômes indésirables.

    Les effets indésirables apparaissent très souvent chez les personnes souffrant d'asthme bronchique, de rhinite allergique, d'un système immunitaire affaibli, de troubles du tractus gastro-intestinal et de scories du corps.

    Un gonflement de la gorge et d'autres signes d'allergie au miel apparaissent 10 à 30 minutes après la consommation du produit. Des réactions cutanées sont possibles: éruption cutanée, cloques, œdème, dermatite. Les problèmes respiratoires se multiplient. Tout d'abord, il commence à mal de gorge, crampes dans les bronches et les poumons, éternuements, toux, mucus abondant du nez, essoufflement et fièvre.

    En plus de la gorge, la langue, les lèvres, les paupières peuvent gonfler. Les problèmes intestinaux commencent: vomissements, nausées, diarrhée, douleurs abdominales. Le miel peut entraîner un choc anaphylactique et une suffocation. La pression artérielle baisse progressivement, la peau est hyperémique, une augmentation de la transpiration, une soif sévère et une insuffisance respiratoire commencent. Pour éliminer les symptômes désagréables, des antihistaminiques, des décoctions médicinales, des sprays, des compresses et des gouttes sont utilisés. Avant d'utiliser des médicaments, vous devriez consulter votre médecin..

    Gorge enflée pendant la grossesse

    De nombreuses femmes enceintes sont confrontées à diverses maladies et symptômes douloureux, qui dans la plupart des cas sont causés par des changements hormonaux dans le corps. Si une femme a la gorge enflée pendant la grossesse, la région du larynx se rétrécit, provoquant des douleurs lors de la déglutition et des problèmes respiratoires. Une condition pathologique peut être causée par la présence d'une infection dans le corps, de processus inflammatoires et bactériens.

    Les principales causes d'œdème de la gorge chez la femme enceinte:

    • Complication des rayons X ou de la radiothérapie dirigée vers le cou.
    • Intubation et traumatisme laryngés prolongés.
    • Maladies infectieuses aiguës et chroniques.
    • Réactions allergiques.
    • Processus purulents-inflammatoires dans la colonne cervicale, le pharynx, la racine de la langue, les amygdales palatines, l'espace périopharyngé.
    • Maladies du système cardiovasculaire, du foie et des reins.

    Un gonflement de la gorge peut être accompagné d'un gonflement du cou et du visage. Des douleurs, une sensation de corps étranger dans la gorge, un enrouement, du bruit et un essoufflement apparaissent. Le traitement dépend de la cause de la pathologie et nécessite donc des soins médicaux. Si le traitement médicamenteux est inefficace, la chirurgie est indiquée.