Principal

Glandes surrénales

Quel médecin pour traiter le pancréas

Quand une personne est en bonne santé, elle ne se soucie pas du médecin qui traite telle ou telle maladie. Cependant, un tel manque de conscience conduit souvent au fait que lorsque le problème se développe, le patient ne sait pas à quel médecin s'adresser, passant du temps à chercher des informations. Pour éviter cela, il est important d'avoir une idée de quel médecin traiter le pancréas..

Médecins en médecine du pancréas

L'inflammation du pancréas est dangereuse et nécessite un traitement complexe. Pour cette raison, il est assez difficile de donner la réponse exacte à quel médecin contacter. Dans chaque situation, l'approche est individuelle.

Dans la formation de la maladie, la pancréatite nécessite la consultation d'un certain nombre de médecins. Qui traite la pathologie:

  1. Thérapeute.
  2. Chirurgien.
  3. Gastroentérologue.
  4. Oncologiste.
  5. Endocrinologue.

Seul un médecin exerçant dans ce domaine peut fournir une thérapie sûre et précoce. Lors de l'examen initial du patient, le médecin révélera s'il existe un lien entre les sensations douloureuses avec la pathologie pancréatique ou d'autres maladies sont un facteur de leur développement.

Pour identifier avec précision l'évolution des phénomènes douloureux dans la glande pancréatique, une échographie est prescrite, elle aidera à déterminer l'état du pancréas.

  1. La quantité.
  2. Echogénicité.
  3. La présence de kystes, de tumeurs.
  4. Stade, profondeur et zone de dommage.

En fonction de la gravité de la pathologie, le traitement est effectué dans les services de chirurgie, de gastro-entérologie ou de thérapie. Si, à la suite d'un examen échographique, une formation de tumeur est détectée, la victime doit consulter un oncologue.
Avec le développement d'un phénomène inflammatoire dans le pancréas, quel médecin traite la maladie.

Thérapeute

Aux premières manifestations de la maladie pancréatique, un thérapeute assiste. Il rédigera un premier examen, tirera une conclusion et identifiera un facteur.

Le médecin recueille une anamnèse de la pathologie, découvrant quand et dans quelles circonstances les premiers signes sont apparus, s'il y a des changements au cours de la digestion, des douleurs sous la côte.

Un phénomène important est la présence de diagnostics d'accompagnement (maladies du foie, de l'estomac, de la vésicule biliaire).

Ensuite, le médecin prescrit une série d'examens qui évalueront l'évolution de la maladie pancréatique..

  1. Analyse du sang, de l'urine.
  2. ECG - vous permettra de faire la distinction entre les maladies du cœur et les maladies du péritoine.
  3. Indicateurs biochimiques.
  4. Coprogramme - détecte la présence de fibres continues ou de gouttelettes de graisse dans les matières fécales.

La technique instrumentale comprend l'échographie des organes péritonéaux, l'endoscopie de l'estomac. Sur la base des résultats des tests, le médecin établit un diagnostic et prescrit un traitement, qui sera effectué dans l'unité de thérapie ou de gastro-entérologie. Un gastro-entérologue aidera avec une forme chronique de la maladie, un phénomène digestif perturbé et des diagnostics d'accompagnement liés aux intestins et à l'estomac.

Lorsque le traitement ne peut être effectué sans chirurgie, ils sont envoyés au chirurgien.

Chirurgien

Le traitement de la glande consiste à utiliser des méthodes conservatrices, cependant, en cas de complications possibles, le patient a une chance d'obtenir une participation chirurgicale urgente..

Ceci est particulièrement important en pathologie sévère. Dans la glande, des kystes se forment, des centres de carie qui peuvent dégénérer en ulcères.

Les chirurgiens tentent d'éviter les interventions chirurgicales ouvertes en cas d'exacerbation de la pathologie. Ensuite, des techniques peu invasives sont utilisées. Par exemple, une ponction guidée par ultrasons avec un ordre de drainage. Le traitement après la sortie par un chirurgien est effectué si une destruction tissulaire s'est produite pendant la maladie et qu'il y a des changements répétés dans la glande pancréatique.

Dans un stade sévère de la maladie avec une nécrose incommensurable, la victime est emmenée à l'unité de soins intensifs. La cure est réalisée par des réanimateurs, des chirurgiens. Après avoir amélioré sa santé, la victime est transférée dans une salle simple.

Endocrinologue

Lorsque la maladie se propage aux îlots de Langerhans, la glande est incapable de produire de l'insuline dans le volume requis, des problèmes endocriniens surviennent. En outre, la synthèse du glucagon par le patient, la somatostatine diminue. Ils sont responsables de l'absorption des glucides et des protéines. Cela indique qu'en plus de la pancréatite, la victime développera un diabète et d'autres pathologies..

Pour éviter cette situation, vous devrez consulter un endocrinologue. Le médecin surveille le bien-être de la victime, prescrit la dose de glucose requise. Et apporte également des ajustements à l'alimentation en cas de maladie et l'utilisation de médicaments hormonaux.

Le thérapeute peut également envoyer à un endocrinologue si un trouble de la glycémie est détecté.

Gastroentérologue

Une évolution inflammatoire chronique dans la glande pancréatique entraîne de nombreux problèmes. Souvent, le thérapeute n'est pas en mesure d'ajuster le traitement de la manière correcte, donc l'assistance d'un gastro-entérologue sera nécessaire.

Le médecin aidera à développer le bon tableau diététique, informera sur la fréquence de prise alimentaire en cas de pathologie. De plus, le médecin est indispensable dans le choix du dosage des enzymes. La dose correcte affecte le processus digestif normal lorsque l'attaque passe..

Un traitement supplémentaire, consistant à prendre des probiotiques, des complexes vitaminiques et des médicaments qui améliorent le système immunitaire, est également effectué par un gastro-entérologue.

Oncologiste

En cas de développement prolongé de la maladie sans traitement, les cellules du pancréas et le reste des organes digestifs sont affectés..
Il a été constaté que c'est précisément lorsque la pancréatite n'est pas guérie que se forment des excroissances cancéreuses du pancréas, de l'estomac et du foie..
La détection des tumeurs est effectuée comme suit:

  • Ultrason;
  • CT scan;
  • imagerie par résonance magnétique.

Si la victime ne suit pas la prescription du médecin, des kystes et des tumeurs malignes se forment dans les tissus de la glande pancréatique. Si une condition similaire est supposée, il est recommandé de consulter un oncologue. Sur la base des résultats d'examen révélés, le médecin détectera la probabilité de formation de phénomènes cancéreux dans le pancréas, l'estomac, le foie, car ils sont interconnectés.

Symptômes de la maladie pancréatique

Après avoir commencé à chercher des informations sur le médecin à qui vous adresser lorsque le pancréas fait mal, vous devez écouter les symptômes de la pathologie. Il y a des situations où le patient est tourmenté par les reins et il va chez le médecin chez le gastro-entérologue.
Manifestations de la maladie dans le développement chronique de la pancréatite:

  1. Phénomènes douloureux dans l'abdomen, sous la côte du côté gauche, qui sont aggravés par la consommation de nourriture.
  2. La nausée.
  3. Diarrhée, constipation.
  4. La faiblesse.
  5. Formation de gaz, éructations.
  6. Petit appétit.

Si le pancréas devient enflammé, la douleur survient à la fois sous la côte gauche et dans le dos à gauche. De telles manifestations sont souvent déroutantes, car l'ostéochondrose est supposée et, avec elle, les victimes vont rarement chez le médecin.

Si une crise aiguë apparaît, une douleur abdominale perçante se forme dans la zone supérieure, ce qui indique une maladie de la glande. Afin d'aider avec une attaque à temps, vous devez appeler une aide médicale, car la crise douloureuse est si intolérable et entraîne de graves complications qu'elle peut être fatale. Les médecins fourniront les premiers soins médicaux et emmèneront la victime à l'hôpital.

Le médecin qui entreprendra un traitement ultérieur est dû au passage complet de l'examen requis. Dans un établissement médical, le traitement du pancréas est effectué en chirurgie, en gastro-entérologie ou en thérapie.

Comment se manifeste la pancréatite aiguë et que faire

La pathologie la plus courante de l'organe digestif est la pancréatite. Il se forme à la suite d'un apport alimentaire irrationnel, sans contrôle de la consommation de boissons alcoolisées, en prenant certains types de médicaments.

L'évolution inflammatoire de la glande s'accompagne de symptômes qui font écho aux manifestations d'intoxication sévère. En cas de maladie, les enzymes résident dans les canaux de la glande ou en elle-même, agissant de manière destructive dessus de l'intérieur.

De plus, les enzymes peuvent être absorbées dans la circulation sanguine, ce qui entraîne une intoxication..

Au stade aigu de la pancréatite, le patient est constamment tourmenté par une douleur intolérable dans la zone digestive. Ils ont un flux brutal ou coupant. Les douleurs sont si intenses qu'elles provoqueront le développement d'un choc douloureux. Le syndrome est localisé à droite ou à gauche sous la côte, ou juste en dessous du milieu de la poitrine. La zone du syndrome douloureux dépend de la partie de l'organe qui a subi un phénomène inflammatoire. Si tout le pancréas est endommagé, le syndrome douloureux a un effet environnant.
La méthode la plus simple pour vous soulager de la douleur dans le pancréas est de vous pencher légèrement vers l'avant.

De plus, une hospitalisation est nécessaire pour prescrire des diagnostics et des traitements. Les tactiques de thérapie seront:

  • en éliminant l'inflammation;
  • élimination des toxines du corps;
  • conduite d'un cours de mesures médicales.

Dans les 3 premiers jours, un jeûne complet est requis. Cela permettra au corps de récupérer et de reprendre ses activités normales. Ensuite, vous ne pouvez manger que des aliments légers pour qu'ils se décomposent mieux. Un régime peut réduire le risque de nouvelles crises et augmenter les chances d'un rétablissement complet.

Schéma thérapeutique de la pancréatite

Le médecin des maladies liées à des pathologies du pancréas dira que la maladie doit être traitée immédiatement, dès l'apparition des premiers signes. Le traitement de la maladie dépendra des facteurs en raison desquels les attaques se produisent, ainsi que des formes d'occurrence. La thérapie est effectuée par un thérapeute ou un gastro-entérologue.

La condition initiale de guérison est considérée comme un régime strict. Dans un premier temps, le patient boit du liquide pour restaurer les fonctions de l'organe. Le médecin vous indiquera alors quand commencer à manger. Il est interdit de manger des plats frits, gras, épicés et sucrés.

Et le médecin vous prescrira également les médicaments enzymatiques nécessaires. Ils aideront le corps à fonctionner de manière autonome.
Il est possible d'utiliser des méthodes alternatives pour traiter un organe, alors qu'au départ, il est nécessaire de consulter un médecin.
Lorsque des problèmes avec l'organe digestif apparaissent, il est d'abord nécessaire d'aller avec le pancréas chez un thérapeute. Sur la base de l'examen initial et des tests effectués, le médecin commencera le traitement de manière indépendante ou écrira une référence à un autre médecin pour éliminer le problème.

Quel médecin contacter avec le pancréas?

La maladie du pancréas entraîne une douleur aiguë dans l'abdomen. Dans le cas d'une telle attaque, la meilleure action serait d'appeler une équipe d'ambulances, qui soulagera la douleur et, si nécessaire, hospitalisera le patient. À l'avenir, le traitement des maladies du pancréas peut être effectué par divers spécialistes. Tout dépend des résultats du diagnostic et du stade de la maladie.

Que fait le chirurgien?

En cas de douleur aiguë et d'appel d'ambulance, le patient est susceptible de se rendre à l'unité de soins intensifs ou à la chirurgie. Le fait est qu'avec une telle attaque pendant les premiers jours, le patient devrait simplement mourir de faim, ce qui signifie qu'il doit être sous surveillance médicale constante. En règle générale, cela est possible précisément dans l'unité de soins intensifs, où le patient entre..

Pendant cette période, le médecin doit décider des méthodes de traitement ultérieur. Cela peut être un traitement médicamenteux, puis le patient est transféré au service de gastro-entérologie, ou peut-être en chirurgie. Ensuite, le patient sera transféré au service de chirurgie, où il sera préparé pour l'opération, puis surveillera le processus de récupération..

Dans certaines situations, il peut être nécessaire d'insérer un tube spécial dans l'estomac afin de soulager le pancréas en vidant constamment l'estomac. Une telle opération nécessite également la participation d'un chirurgien. Ainsi, le rôle du chirurgien est très important. En plus de l'intervention chirurgicale, si nécessaire, ce médecin peut participer au traitement ultérieur lors de l'installation d'une sonde gastrique.

Le rôle du thérapeute

Si vous avez même les plus petits problèmes avec le pancréas, il est préférable de contacter immédiatement votre médecin généraliste. Les symptômes avec lesquels vous devez consulter immédiatement le médecin sont:

  • Brûlures d'estomac;
  • Éructations désagréables;
  • Goût aigre constant dans la bouche;
  • Douleur dans l'abdomen.

Le thérapeute prescrira une série d'études, sur la base des résultats desquelles il établira un diagnostic préliminaire et prescrira un traitement. La liste des tests comprend un test sanguin complet, une analyse d'urine générale et une analyse d'urine pour l'amylase, l'échographie, l'IRM, la tomographie complexe et certaines études étroites de l'état du tube digestif.

Un tel examen complet est nécessaire, car ces symptômes apparaissent non seulement si le pancréas fait mal, mais aussi s'il y a des problèmes de vésicule biliaire. Malgré le fait que ces organes sont interconnectés, leur traitement est très différent..

De plus, sur la base des résultats d'une consultation avec un thérapeute et d'un diagnostic, il peut recommander le médecin à contacter à l'avenir. Cela peut être un gastro-entérologue ou un endocrinologue. En cas d'évolution négative des événements, une consultation avec un oncologue peut également être nécessaire..

Comment un gastro-entérologue peut vous aider?

Ce médecin fournit un traitement après l'élimination des symptômes aigus de la maladie. Il fournit généralement des médicaments. Si le pancréas fait mal, le processus de digestion du patient est perturbé. Après tout, cet organe produit les enzymes nécessaires à la dégradation des aliments. Par conséquent, l'essence du traitement médicamenteux est de les prendre. Les médicaments les plus couramment utilisés sont la pancréatine, le mezim ou le créon. En cas de douleur aiguë, le médecin peut vous prescrire des analgésiques..

Le régime alimentaire est d'une grande importance dans le traitement du pancréas. Et ici, le gastro-entérologue joue également un rôle important, qui aide le patient à composer un tel menu, qui, d'une part, ne créera pas beaucoup d'inconfort pour la nutrition, mais, d'autre part, contribuera à un rétablissement rapide..

Dans la forme la plus générale, les recommandations nutritionnelles sont les suivantes: il est nécessaire d'exclure les aliments épicés, gras et frits, ainsi que l'alcool de l'alimentation, et d'y inclure diverses céréales. De plus, les repas doivent être en petites portions plusieurs fois par jour. Le régime alimentaire joue un rôle important dans le traitement de la maladie pancréatique.

L'endocrinologue traite-t-il le pancréas??

Le pancréas, en plus de produire des enzymes pour la digestion, est responsable dans l'organisme de la production d'hormones qui contrôlent la glycémie, en particulier l'insuline. Par conséquent, en cas de problème, la probabilité d'un patient diabétique est élevée. Une consultation en temps opportun avec un endocrinologue vous permet d'éviter cela..

Ce médecin peut prescrire au patient de prendre des médicaments hormonaux, sélectionner leur posologie optimale. Si nécessaire, un traitement hospitalier peut être prescrit sous la supervision d'un endocrinologue pour rétablir l'équilibre hormonal de l'organisme et corriger le métabolisme..

La surveillance par un endocrinologue peut également être prescrite aux patients qui ne présentent que le risque de développer un diabète sucré. Par conséquent, après l'élimination des symptômes aigus de la maladie et la sortie de l'hôpital, il peut être recommandé au patient d'être surveillé non seulement par un thérapeute local, mais également par un endocrinologue. Dans la plupart des cas, cela suffit et de nombreux patients, sous réserve de recommandations alimentaires, ne rencontrent jamais de problèmes d'hormones..

Dois-je contacter un oncologue?

Si le patient est malade depuis longtemps avec une maladie chronique du pancréas ou de la vésicule biliaire et qu'aucune amélioration sérieuse n'est observée, une consultation d'un oncologue peut être nécessaire, car la formation de diverses tumeurs, kystes et autres néoplasmes similaires peut survenir dans les tissus de cet organe.

De tels changements dans le corps peuvent être détectés au cours du processus de tomographie complexe ou d'IRM. Ils peuvent être prescrits par un oncologue s'il a des soupçons suffisants. Si l'hypothèse est confirmée, ce médecin formulera des recommandations de traitement - de la chirurgie à un cours de chimiothérapie. Cependant, un appel à ce médecin n'est requis qu'en cas de développement d'événements les plus négatifs. De plus, à l'heure actuelle, l'élimination de divers types de kystes est devenue une opération assez connue et conduit dans la plupart des cas au succès..

Lorsqu'on leur demande quel médecin traite le pancréas, il existe plusieurs spécialistes. Tout d'abord, il s'agit bien sûr d'un thérapeute et chirurgien, ainsi que d'un gastro-entérologue. En cas de complications et de développement de la maladie, un endocrinologue et, dans le pire des cas, un oncologue, sont impliqués dans le traitement. Chacun d'eux accomplit ses propres tâches, qui conduisent finalement, dans la plupart des cas, au rétablissement du patient. Le patient est uniquement tenu de suivre le régime alimentaire et les autres recommandations du médecin.

Quel médecin traite le pancréas

Une personne en bonne santé ne demande jamais quel médecin est impliqué dans le traitement d'une maladie particulière. Mais malheureusement, cette ignorance conduit souvent au fait que, face à un problème, le patient ne sait pas vers qui se tourner pour obtenir de l'aide et perd un temps précieux à rechercher des informations. Pour éviter de tels problèmes, il est important de savoir quel médecin traite le pancréas..

Toute inflammation du pancréas est lourde de dangers cachés et nécessite une approche intégrée. C'est pourquoi il est difficile de répondre sans équivoque à la question de savoir quel spécialiste contacter en premier lieu. Chaque cas est individuel et nécessite une attention particulière..

Dans toutes les conditions d'évolution de la pancréatite, vous devrez consulter plusieurs spécialistes. Quel médecin dois-je contacter en cas de problèmes de pancréas? Ce problème est traité par:

  • thérapeute (médecin généraliste),
  • gastro-entérologue,
  • chirurgien,
  • endocrinologue,
  • oncologiste.

Selon la gravité de la maladie, le traitement peut être le suivant:

  • dans le service de gastro-entérologie,
  • dans l'unité de soins intensifs de chirurgie,
  • dans le service d'oncologie,
  • avec un thérapeute dans un hôpital de jour ou à domicile.

Qui contacter en cas de pancréatite chronique

Afin de décider par où commencer votre chemin vers la guérison, vous devez analyser votre état..

Symptômes alarmants à surveiller:

Maladies du pancréas

  • douleur dans le haut de l'abdomen, ainsi que dans l'hypochondre gauche, aggravée par l'alimentation,
  • la nausée,
  • problèmes de selles (la diarrhée et la constipation sont possibles),
  • formation de gaz, éructations,
  • la faiblesse,
  • petit appétit.

Avec l'inflammation du pancréas, cela fait parfois mal non seulement l'hypochondre, mais aussi le côté gauche du dos, ce qui peut être déroutant, car ces symptômes ressemblent à l'ostéochondrose, dans laquelle peu de gens vont chez le médecin.

Si vous ressentez une douleur régulière mais supportable dans la région épigastrique, la décision la plus raisonnable serait de demander l'aide d'un thérapeute. À la réception, le médecin traitant procédera à un examen, prescrira les tests nécessaires et orientera vers un spécialiste restreint traitant de ce problème, généralement un gastro-entérologue. En outre, le thérapeute attirera certainement l'attention du patient sur la nécessité de suivre un régime thérapeutique, car c'est l'un des principaux moyens de faire face à la maladie. En cas d'endommagement du pancréas, les aliments épicés, frits, salés, sucrés, fumés, les boissons gazeuses, le café et l'alcool sont interdits. Il est important de se rappeler que vous n'avez pas besoin d'être timide en matière de santé.Par conséquent, en cas de doute, il est possible ou impossible d'utiliser tel ou tel produit, il est préférable de le clarifier une fois de plus avec le médecin traitant, car c'est lui qui est conscient de toutes les caractéristiques de l'évolution d'une maladie particulière et peut donner une réponse détaillée. La même règle s'applique aux méthodes de traitement traditionnelles. Beaucoup d'entre eux sont vraiment bons et peuvent aider à soulager la maladie, mais le médecin doit toujours donner la permission..

Le même algorithme est applicable aux cas où le patient souffre de pancréatite chronique - tout d'abord, il va chez un thérapeute.

Qui peut aider avec la pancréatite aiguë

Une crise de pancréatite aiguë ne peut être négligée. Pendant ce temps, une personne ressent une douleur perçante dans la partie supérieure de l'abdomen, ce qui indique indirectement des problèmes de pancréas. Pour fournir une assistance médicale en temps opportun dans de tels cas, vous devez appeler d'urgence une ambulance. Il est nécessaire de comprendre que le patient éprouve actuellement une douleur insupportable et que le retard est lourd de complications graves pouvant aller jusqu'à la mort.


Les douleurs abdominales aiguës sont dans tous les cas une raison pour une attention médicale urgente.

L'équipe médicale, arrivée à l'appel, fournira les premiers soins nécessaires et décidera dans quel service il est le plus raisonnable de livrer le patient. Le plus souvent, les personnes atteintes de pancréatite aiguë sont hospitalisées dans l'unité de soins intensifs, mais pour certaines raisons, il peut s'agir de services de chirurgie, de gastro-entérologie ou de thérapie.

Afin de confirmer le diagnostic primaire et d'établir la présence ou l'absence de maladies concomitantes, un certain nombre de tests et d'études seront prescrits lors de l'admission à l'hôpital:

  • test sanguin (général et biochimique),
  • analyse d'urine (analyse générale et analyse de l'amylase),
  • coprogramme,
  • ECG,
  • Échographie des organes abdominaux,
  • IRM, avec laquelle le médecin vérifie la présence ou l'absence de modifications tissulaires,
  • Tomodensitométrie,
  • angiographie pancréatique,
  • cholécystopancréatographie rétrograde.

Après avoir pris les antécédents et confirmé le diagnostic, qui traite le patient? Un chirurgien et un gastro-entérologue, qui traitent principalement des problèmes du tractus gastro-intestinal, sélectionnent le traitement nécessaire, après quoi chacun est obligé de recevoir un certain nombre de recommandations sur la prise de médicaments et l'adhésion à un régime thérapeutique. De plus, le thérapeute local suivra l'évolution de la santé du pancréas. Si nécessaire, il donnera également une référence pour examen à un gastro-entérologue, un endocrinologue ou un oncologue.

Quand voir un endocrinologue?

Le pancréas produit des hormones vitales pour le corps humain: le glucagon, l'insuline et la somatostatine. Tous affectent directement le métabolisme du glucose dans le sang. L'inflammation de cet organe peut entraîner son dysfonctionnement voire une nécrose tissulaire, ce qui menace l'apparition du diabète sucré. C'est pourquoi la consultation d'un endocrinologue dans de tels cas est vitale. Le médecin placera le patient sur un dossier du dispensaire, sélectionnera la dose d'insuline nécessaire, si nécessaire, ou prescrira un autre traitement hormonal substitutif.


Le pancréas est un organe unique non seulement impliqué dans le processus de digestion, mais également dans la synthèse d'hormones vitales

Si un thérapeute référé à un oncologue

Beaucoup frémissent à la simple mention du mot «oncologue». Mais pas de panique si le thérapeute a référé ce spécialiste, car le problème détecté à temps peut être complètement résolu à l'aide de méthodes de traitement modernes.

Un traitement intempestif de la pancréatite peut bien conduire à des maladies néoplasiques. Ils peuvent être détectés à l'aide de l'échographie, de la tomodensitométrie, de l'IRM et d'autres études effectuées lorsque le patient est admis à l'hôpital. Des kystes ou des excroissances cancéreuses peuvent se former dans les tissus du pancréas. Dans de tels cas, la consultation d'un oncologue est strictement nécessaire, car lui seul peut établir un diagnostic précis et prescrire un traitement adéquat. Si nécessaire, une décision est prise concernant la chirurgie et la chimiothérapie.

L'inflammation du pancréas est une maladie grave qui nécessite au moins une consultation avec un spécialiste qui traite les organes du tractus gastro-intestinal. Vous ne devez pas tarder à contacter un médecin, car en plus de la maladie principale, les maladies concomitantes posent un énorme danger, dont le principal est le diabète..

Quel médecin contacter pour le traitement de la vésicule biliaire

Dois-je appeler une ambulance?

La pancréatite est l'une des maladies accompagnées de douleurs abdominales sévères. Il s'agit d'un processus inflammatoire dans le pancréas, se produisant à la fois aux stades chroniques et aigus. Si le patient a une douleur brûlante qui pénètre dans toute la région épigastrique, une exacerbation de la pancréatite s'est produite. Dans la plupart des cas, de telles sensations sont insupportables et l'inflammation sans traitement approprié entraîne des conséquences désastreuses pour le corps..

La bonne décision en cas d'exacerbation de la maladie sera d'appeler l'aide d'urgence à domicile. L'équipe d'ambulance examinera le patient, fournira les premiers soins et emmènera le patient à l'hôpital, où il sera examiné par des spécialistes étroits.

Les symptômes pour lesquels un appel urgent chez le médecin est recommandé sont:

  • vomissements jaillissants répétés qui n'apportent pas de soulagement;
  • douleur à la ceinture sévère;
  • augmentation de la température corporelle;
  • l'apparition d'une tachycardie;
  • baisse de la pression artérielle;
  • tension musculaire dans l'abdomen.


La durée moyenne de la période initiale de développement de la pancréatite est de 10 ans

Schéma thérapeutique de la pancréatite

Tout spécialiste vous dira que, bien sûr, il vaut mieux éviter la pancréatite! Le traitement d'une telle pathologie du pancréas dépendra des raisons de l'attaque et des formes de manifestation.

La première chose que tout spécialiste dans ce domaine prescrira est un régime strict. De plus, les premiers jours, le patient ne consomme que de l'eau additionnée de lessive. Autrement dit, les premiers jours visent à restaurer le travail du pancréas..

Le médecin indiquera individuellement au patient quand commencer à ajouter de la nourriture et sous quelle forme. Bien sûr, le patient doit abandonner les frits, gras, épicés, sucrés.

De plus, le spécialiste prescrira des médicaments enzymatiques spéciaux qui aideront la glande à fonctionner de manière indépendante. Autrement dit, l'utilisation de ces médicaments dure peu de temps. Après cela, le pancréas doit faire face tout seul..

Il existe également des traitements alternatifs pour la pancréatite. Cependant, avant d'essayer cette méthode, nous vous recommandons d'en parler à votre médecin..

Teinture de krifei. Cette plante est considérée comme l'un des principaux aidants dans la lutte contre les maladies gastro-intestinales:

- gastrite de l'estomac, etc..

Il est recommandé de prendre cette teinture trois fois par jour, 20 gouttes, au plus tôt une demi-heure avant un repas. Le traitement à la teinture est effectué en cours. Après trois mois de traitement, faites une pause de 30 jours. Puis répétez. Il est conseillé d'effectuer une telle procédure de traitement au moins trois fois par an..

Le rôle du thérapeute

Les maladies du pancréas ont divers symptômes et une personne ne subit pas toujours des crises vives. Avec une inflammation chronique du pancréas, le patient a une douleur dans l'hypochondre gauche et d'autres symptômes caractéristiques du processus inflammatoire sont observés:

Diagnostic du pancréas, tests nécessaires

  • le poids corporel diminue;
  • la consistance des selles passe de normale à liquide avec une structure huileuse;
  • les matières fécales sont très offensantes;
  • il y a des flatulences, des grondements fréquents dans l'abdomen et des ballonnements.

Dans le cas où la douleur dans l'abdomen est légère, il est préférable de contacter votre thérapeute local. Après l'examen initial, le médecin peut immédiatement référer à un spécialiste de profil étroit, par exemple un gastro-entérologue, cependant, la palpation de l'abdomen et les plaintes du patient ne suffisent pas toujours pour un diagnostic correct. Le médecin local peut vous prescrire un coupon pour un test sanguin général, un test d'urine, une gastroscopie et d'autres examens. De plus, le thérapeute fait référence à un spécialiste en échographie qui vérifie la présence de changements destructeurs, de calculs, de kystes, de tumeurs malignes et bénignes dans un organe vital..

Important: si un patient se plaint de douleurs à la fois du côté gauche et du côté droit de l'abdomen, il peut être nécessaire de consulter un hépatologue - un spécialiste des maladies du foie.

Comment se manifeste la pancréatite aiguë et que faire

La maladie la plus courante du pancréas est la pancréatite. Il se développe en raison d'une mauvaise alimentation, d'une consommation excessive d'alcool, de la prise de certains médicaments, etc..

Dans les processus inflammatoires de la pancréatite aiguë, une personne ressent une douleur dans l'abdomen gauche. La façon la plus simple de vous aider est de vous pencher légèrement en avant. Dans certains cas, cela peut faire mal non seulement dans l'hypochondre gauche, mais également dans le côté gauche du dos. Et souvent, une personne malade confond une telle douleur avec l'ostéochondrose et, par conséquent, n'est pas pressée de consulter un médecin. Afin de poser le bon diagnostic et de prescrire le bon traitement, il est important de savoir quel médecin traite la pancréatite.

Rendez-vous avec un gastro-entérologue

En gros, c'est le gastro-entérologue qui s'occupe du traitement de la glande située sous l'estomac. Un médecin spécialisé dans les maladies du tractus gastro-intestinal détermine non seulement le trouble survenu dans l'organe, mais choisit également un régime alimentaire adapté au patient. S'il est observé, vous pouvez prévenir le développement d'une forme aiguë de pancréatite, ainsi que vous débarrasser de nombreux symptômes d'inflammation lente.


Pour les maladies de la glande située sous l'estomac, il est préférable de privilégier la nutrition fractionnée

Le pancréas est l'un des éléments clés du système digestif, par conséquent, sa santé est extrêmement importante pour une digestion confortable. Un appel opportun à un gastro-entérologue vous permettra d'éviter l'exacerbation de maladies du tractus gastro-intestinal ou de guérir des pathologies existantes.

Comment vous aider

Tout patient en difficulté pense à restaurer le pancréas dans la pancréatite chronique. Vous devez d'abord penser à votre style de vie. Il n'est jamais trop tard pour abandonner les mauvaises habitudes. L'acte vous permettra de guérir un organe malade et de fournir au corps une aide précieuse. Une guérison complète est impossible uniquement grâce aux efforts des médecins prescrivant des médicaments. Les antispasmodiques sont utilisés pour soulager la douleur; les antiacides sont utilisés pour supprimer la sécrétion. Les enzymes aident à améliorer la digestion.

Les médicaments ne doivent pas être bu tout le temps, le corps peut «oublier» ses fonctions naturelles. Après avoir éliminé la douleur aiguë, les médecins recommandent une prophylaxie dans les sanatoriums. Il vaut mieux choisir un sanatorium de profil gastro-entérologique.

Vous devrez être strict sur la nourriture que vous prenez: les plats cuits au four ou à la vapeur sont sûrs. Vous devrez manger sur un système fractionné cinq fois par jour. Il est conseillé de prendre de l'eau minérale chaude. Ne buvez pas de soda.

Combien de temps dure le traitement?

Combien de temps la pancréatite est traitée, les médecins ne le savent pas. L'intervention des médecins est limitée dans le temps. Une personne pourra se remettre complètement de la maladie en observant le mode de vie prescrit.

Types de maladies

En plus des chroniques, les experts distinguent la pancréatite héréditaire. Les signes sont similaires à ceux chroniques, mais la principale différence réside dans le jeune âge du patient. L'origine est héréditaire. 5 pour cent du nombre total de patients souffrent de ce type.

Un autre type de maladie est la pancréatite postopératoire. Il survient à la suite d'interventions chirurgicales dans les organes abdominaux. S'il existe une menace d'apparition de la pancréatite spécifiée, le contre-médicament est souvent prescrit. Le médicament est obtenu à partir des poumons du bétail.

L'inflammation du pancréas a de nombreuses conséquences. Le type le plus difficile est la nécrose pancréatique. Une partie du pancréas ou tout l'organe meurt. La nécrose survient à la suite du travail de composés chimiques - les enzymes produites par le pancréas dissolvent les tissus de son propre organe. Les statistiques relient le diagnostic décrit à l'abus d'alcool, la menace de la maladie a été identifiée chez les patients atteints de calculs biliaires.

Plus facile à prévenir

La maladie est plus facile et plus logique à prévenir. Il est prescrit pour mener une vie correcte, y compris une bonne nutrition, le refus d'utiliser des boissons alcoolisées nocives.

Tous les patients suivent-ils ces règles simples? La réponse est évidente. Les patients déjà atteints de la maladie doivent savoir comment restaurer le fonctionnement de l'organe, que faire en cas d'exacerbation de la pancréatite.

Récupération express

Ces mots peuvent être utilisés pour décrire la règle de trois. C'est ce que les médecins appellent la faim, le froid et la paix. Avec une exacerbation des processus inflammatoires, ces conditions sont obligatoires pour ceux qui veulent restaurer rapidement le pancréas.

La faim ne consiste pas à exclure le liquide. Au contraire, l'apport d'humidité augmente à trois litres par jour. L'eau pure sans gaz est sélectionnée. Il est permis de prendre une décoction minérale, printanière ou faible de fruits secs. Lors de l'introduction d'aliments, la restriction s'applique toujours aux thés, boissons au café, sucres, huiles et produits laitiers. Nous ne parlons pas d'aliments frits, fumés et gras interdits.

Aide du chirurgien

Les problèmes de pancréas ne sont pas toujours causés par une inflammation. Lors d'une échographie, le médecin peut trouver des calculs dans l'organe, qui ne peuvent être retirés que chirurgicalement..

L'aide d'un chirurgien est également nécessaire si le patient a été transporté par l'ambulance à l'hôpital avec une crise aiguë. En fonction de l'état dans lequel se trouve la personne malade, il est décidé d'appeler un chirurgien-réanimateur.

Une intervention chirurgicale est également nécessaire pour les personnes qui ont eu des processus tumoraux dans l'organe, ainsi que pour celles qui subiront une ectomie complète du pancréas.

Important: pour éviter la chirurgie, de nombreuses personnes recourent à l'utilisation d'extraits d'herbes. Afin d'éviter les conséquences négatives de la phytothérapie, vous ne pouvez pas traiter indépendamment le pancréas avec des herbes et des décoctions.

Symptômes de la maladie pancréatique

Après avoir commencé à chercher des informations sur le médecin à qui vous adresser lorsque le pancréas fait mal, vous devez écouter les symptômes de la pathologie. Il y a des situations où le patient est tourmenté par les reins et il se rend chez le gastro-entérologue du médecin. Manifestations de la maladie dans le développement chronique de la pancréatite:

  1. Phénomènes douloureux dans l'abdomen, sous la côte du côté gauche, qui sont aggravés par la consommation de nourriture.
  2. La nausée.
  3. Diarrhée, constipation.
  4. La faiblesse.
  5. Formation de gaz, éructations.
  6. Petit appétit.

Si le pancréas devient enflammé, la douleur survient à la fois sous la côte gauche et dans le dos à gauche. De telles manifestations sont souvent déroutantes, car l'ostéochondrose est supposée et, avec elle, les victimes vont rarement chez le médecin.

Si une crise aiguë apparaît, une douleur abdominale perçante se forme dans la zone supérieure, ce qui indique une maladie de la glande. Afin d'aider avec une attaque à temps, vous devez appeler une aide médicale, car la crise douloureuse est si intolérable et entraîne de graves complications qu'elle peut être fatale. Les médecins fourniront les premiers soins médicaux et emmèneront la victime à l'hôpital.

Le médecin qui entreprendra un traitement ultérieur est dû au passage complet de l'examen requis. Dans un établissement médical, le traitement du pancréas est effectué en chirurgie, en gastro-entérologie ou en thérapie.

Endocrinologue - quel est son rôle?

La plupart des gens croient qu'un endocrinologue est un médecin qui traite exclusivement des maladies thyroïdiennes, mais cette opinion est erronée. Le processus inflammatoire qui commence dans l'organe conduit à la destruction des cellules dans lesquelles les hormones régulant le métabolisme du glucose sont synthétisées:

  • la somatostatine;
  • insuline;
  • glucagon.

La nécrose de ces cellules conduit au développement d'une maladie appelée diabète sucré, qui doit être traitée par un endocrinologue. Le spécialiste sélectionnera la dose d'hormone synthétisée nécessaire au patient et enregistrera le patient pour surveiller son état de santé ultérieur..

Dois-je être examiné et quels tests faire avant de me rendre à l'hôpital

Il est possible d'identifier de manière fiable les causes de la pancréatite et de prédire son évolution en utilisant les résultats des examens en combinaison avec des tests de laboratoire. Par conséquent, avant de se rendre à l'hôpital, il est conseillé au patient de montrer au médecin les résultats des tests suivants:

  • analyse d'urine générale;
  • analyse sanguine générale;
  • chimie sanguine;
  • Échographie de la cavité abdominale;
  • analyse des matières fécales pour la dysbiose;
  • coprogramme (analyse des selles).

En l'absence d'exacerbations de la pancréatite, le patient doit prendre le médicament Furosémide, qui a un effet diurétique (avant la procédure de test).

Avec une maladie dans l'urine, les indicateurs de l'amylase et de la lipase augmentent, ce qui nous permet de tirer des conclusions sur l'augmentation de la synthèse des enzymes pancréatiques.

Dans le cas d'un processus inflammatoire aigu, les taux de protéine CRP et de bilirubine augmentent et la couleur de l'urine devient foncée.

Du sang

Avec le développement de la pancréatite, il est recommandé de passer des tests sanguins généraux et biochimiques. Une analyse générale vous permet d'identifier l'inflammation, qui sera indiquée par les écarts d'indicateurs suivants:

  • une diminution du taux d'hémoglobine et d'érythrocytes;
  • augmentation des leucocytes;
  • augmentation de l'ESR;
  • augmentation de l'hématocrite.

Cependant, il est possible d'établir les causes de la maladie et de poser le diagnostic correct uniquement après avoir passé un test sanguin biochimique. Le développement de la maladie peut être indiqué par une augmentation du nombre de leucocytes, de la bilirubine et des enzymes hépatiques dans le sang..

Traitement par un oncologue

Le nombre de maladies oncologiques a augmenté ces dernières années. Selon les statistiques, le cancer du foie se classe au 5e rang en termes de prévalence. Dans ce cas, le processus pathologique commence rarement dans les cellules hépatiques. Le plus souvent, les métastases cancéreuses se propagent dans le système biliaire à partir des intestins, du pancréas et des poumons.

La probabilité de développer des néoplasmes augmente avec la cirrhose, la consommation excessive de boissons alcoolisées et une forme toxique d'hépatite. De plus, il existe un risque de tumeur dans les maladies suivantes: hépatite toxique, maladie des calculs biliaires, maladies infectieuses des organes génitaux. Pour une aide spécialisée, vous devez contacter un oncologue. Le médecin réalisera des diagnostics de haute précision (prise de sang pour les marqueurs tumoraux, biopsie ciblée). De plus, le spécialiste effectuera des mesures thérapeutiques: chimiothérapie, chirurgie pour enlever le néoplasme, ablation par radiofréquence, etc..


Un oncologue est consulté en cas de suspicion de néoplasmes

Traitement de l'inflammation chronique

L'exacerbation de la forme chronique d'inflammation est similaire à la manifestation d'une pancréatite aiguë. Le patient subit une crise de douleur intense et a besoin d'une aide médicale rapide. La première chose à faire est d'appeler une ambulance. Ensuite, le patient est transféré à l'hôpital et examiné par les mêmes médecins que dans la forme aiguë.

Lorsque l'exacerbation passe, l'inflammation du pancréas chronique est caractérisée par des symptômes tels que des troubles dyspeptiques, une légère douleur dans l'abdomen. Si de tels signes gênent, le patient peut contacter son médecin généraliste local, qui analysera les plaintes du patient et référera à un gastro-entérologue, un endocrinologue, un oncologue ou un chirurgien..

Pourquoi consulter un endocrinologue?

Tout le monde doit comprendre que la glande produit des hormones telles que le glucagon, l'insuline et la somatostatine, qui affectent le métabolisme du glucose dans le sang humain..


Pour un tableau clinique plus complet, le patient est référé pour examen à un endocrinologue.

Au moment où la glande devient enflammée, des problèmes d'échange d'hormones peuvent survenir. Par conséquent, le diabète sucré se développe souvent en plus.

Afin d'éviter une violation, il est nécessaire de consulter un endocrinologue qui vous prescrira le traitement hormonal substitutif approprié. S'il n'est pas possible d'éviter le diabète sucré, le médecin prescrit la dose d'insuline nécessaire pour soulager l'état du patient..

Visite chez l'hépatologue

Ce médecin examinera la vésicule biliaire. Pour établir un diagnostic, des techniques instrumentales et de laboratoire sont utilisées. Si des violations sont détectées, l'hépatologue sélectionnera la méthode de traitement la plus optimale.


L'hépatologue s'occupe du traitement de la cirrhose, de l'hépatite, des calculs biliaires, etc..

Ce spécialiste traite la cirrhose, l'hépatite virale, la cholélithiase, les helminthiases (infection par des vers), etc. Si de telles maladies sont détectées, un traitement urgent et compétent doit être effectué. Sinon, la maladie devient chronique, ce qui menace de complications dangereuses. Des conséquences particulièrement dangereuses se manifestent en présence de calculs dans la vésicule biliaire ou ses canaux. Cela est dû au fait que les calculs grossissent chaque jour. Si le diamètre de la formation atteint 3 mm, des médicaments modernes et des décoctions à base de plantes sont utilisés pour le détruire. Avec une nouvelle augmentation de la taille des calculs, un traitement chirurgical est indispensable..

Quand voir un oncologue

L'une des causes de l'inflammation du pancréas peut être des tumeurs de différents types. Leur présence montrera un examen échographique, IRM, TDM, qui aura lieu au premier contact avec des plaintes d'exacerbation de pancréatite chronique ou aiguë.

La cause d'une tumeur peut être une évolution prolongée de la pancréatite sans traitement approprié. Le médecin local envoie régulièrement le patient à toutes les procédures de diagnostic nécessaires. Dans certains cas, le thérapeute peut ne pas prescrire les examens nécessaires à temps, auquel cas le patient doit les subir seul pour un contrôle clair de l'état du corps..

Des néoplasmes et des kystes malins sont possibles. Lorsque l'échographie montre leur présence, l'oncologue décide de la prescription des médicaments ou de l'orientation du patient vers le service chirurgical.

Traitement de l'inflammation aiguë

Cette forme de pancréatite se caractérise par des douleurs vives, lancinantes et parfois brûlantes dans l'abdomen, qui peuvent mettre une personne en état de choc. Avec le développement d'une inflammation aiguë, le patient ressent une douleur intense et a besoin d'une attention médicale urgente.

La seule solution correcte pour de tels symptômes sera d'appeler la brigade d'ambulances. Un ambulancier effectuera un examen et prodiguera les premiers soins à l'extérieur de l'hôpital. Ensuite, le patient est hospitalisé pour diagnostiquer la maladie.

Dans la forme aiguë de pancréatite, le patient est examiné en unité de soins intensifs par un médecin de soins intensifs ou un chirurgien. En outre, un spécialiste de l'équipe d'ambulance, évaluant la nature des plaintes, des symptômes, l'état du patient, peut prendre une décision sur l'hospitalisation du patient dans le service de thérapie, de gastro-entérologie ou de chirurgie.

Dans un hôpital, une forme aiguë d'inflammation pancréatique est diagnostiquée, diagnostic différentiel avec d'autres maladies, dont les symptômes peuvent chevaucher des signes de pancréatite. Un diagnostic correct nécessite la collecte de tous les tests nécessaires:

  • Test sanguin (biochimique, clinique);
  • Analyse d'urine (générale et pour l'amylase);
  • Examen échographique de la cavité abdominale;
  • ECG, IRM, CT;
  • Cholécystopancréatographie rétrograde;
  • Angiographie pancréatique.

La procédure de diagnostic est déterminée individuellement, sur la base de l'analyse des plaintes du patient, des résultats de l'examen et de la palpation. En outre, le diagnostic préliminaire est confirmé ou réfuté et le traitement approprié est prescrit..

Après avoir fourni les premiers soins, le chirurgien ou le chirurgien pancréatique déterminera les méthodes de traitement. Lorsque les symptômes aigus disparaissent et que l'état du patient se stabilise, il est transféré dans un autre service, où il reçoit un traitement supplémentaire par un gastro-entérologue ou un chirurgien (chirurgien pancréatologue). Le spécialiste du service surveille l'état du patient, fournit un traitement approprié.

Avec un traitement approprié, l'exacerbation de la pancréatite passe ou la maladie est complètement guérie. Dans les deux cas, le spécialiste prescrit des médicaments spéciaux et un régime. Une fois l'état du patient surveillé par un thérapeute, il orientera le patient vers un médecin de profil étroit qui traite les maladies concomitantes..

Quel médecin traite les maladies pancréatiques

Vers quoi se tournent les autres médecins pour les maladies du pancréas

Le pancréas contient des cellules qui produisent des hormones - l'insuline et le glucagon, qui régulent le métabolisme des glucides dans le corps. Avec une évolution lente de la maladie pendant une longue période, ces cellules meurent, ce qui conduit au diabète sucré. Dans de tels cas, il est démontré qu'il contacte un endocrinologue qui effectuera un examen, prescrira un traitement, sélectionnera la dose d'insuline requise et recommandera un régime. Les patients diagnostiqués avec un diabète sucré sur fond de pancréatite doivent être traités deux fois par an à l'hôpital du service d'endocrinologie.

Souvent, avec une longue période de pancréatite chronique, les processus de formation de tumeurs commencent dans les tissus du pancréas. Plus souvent que d'autres, ceux-ci se retrouvent chez les personnes âgées. Ceux-ci peuvent être des kystes ou des néoplasmes malins. En règle générale, les tumeurs sont détectées lors d'un examen médical de routine. Mais le patient lui-même doit écouter les signes suivants:

  • Douleur débilitante constante.
  • Perte de poids dramatique.
  • Perte complète d'appétit.
  • Nausées Vomissements.
  • Diarrhée, selles légères.

Vous devez immédiatement consulter un oncologue. Malheureusement, dans la plupart des cas, les tumeurs malignes du pancréas se trouvent à des stades avancés, ce qui entraîne une mortalité élevée..

Les médecins qui traitent les maladies du pancréas conviennent qu'une prévention rapide est le meilleur moyen d'éviter qu'une maladie grave ne pénètre dans le corps. L'arrêt du tabac et la consommation excessive de boissons alcoolisées, le respect d'un régime alimentaire, un mode de vie sain et un examen médical au moins deux fois par an aideront à rester en bonne santé. Et si vous identifiez des signes indiquant la présence d'une maladie, vous n'avez pas besoin d'être traité vous-même, mais vous devriez consulter un médecin. Un traitement correct prescrit en temps opportun et le respect des recommandations sont la clé d'un traitement efficace et d'un rétablissement complet..

Si vous ne savez pas où se trouve le pancréas, vous êtes une personne heureuse. En effet, chacun imagine où se trouve son cœur, ou, par exemple, les reins et, par conséquent, qui contacter si les problèmes commencent - à un cardiologue ou à un néphrologue.

Inspection initiale

Un spécialiste expérimenté lors du premier examen sera en mesure de déterminer si les sensations douloureuses sont associées à des pathologies du pancréas ou à d'autres maladies sont à l'origine de leur apparition. Le patient doit passer certains tests, sur la base des résultats desquels le médecin pourra confirmer ou infirmer le prétendu diagnostic.

Pour déterminer avec précision la nature des processus pathologiques dans le pancréas, une échographie est nécessaire, ce qui aidera à identifier:

  • combien le pancréas est agrandi;
  • l'hétérogénéité de l'échogénicité est une manifestation caractéristique de la pancréatite;
  • la présence de kystes, de tumeurs malignes;
  • degré, profondeur et zone des lésions.

Si la présence d'une tumeur est déterminée lors d'une échographie, le patient doit consulter un spécialiste appelé oncologue..

Dans cette situation, c'est l'oncologue qui détermine la nécessité d'une chimiothérapie et l'opportunité d'une intervention d'urgence..

Il convient de noter que la pancréatite est une maladie complexe, pour le traitement réussi de laquelle les recommandations de plusieurs spécialistes doivent être prises en compte. Il est difficile de répondre sans équivoque à la question de savoir quel est le nom de la spécialité du médecin qui doit être contacté au premier soupçon de pancréatite.

L'une des maladies les plus graves mal diagnostiquées, en particulier au stade initial, et difficile à traiter, est le cancer du pancréas..

Son apparition est provoquée par une pancréatite, un diabète sucré, une prédisposition héréditaire. Le plus souvent, la maladie survient chez des personnes âgées de plus de 70 ans..

Si des tests cliniques et de laboratoire ont confirmé le diagnostic, le patient a besoin d'un oncologue. Le traitement consiste à enlever chirurgicalement la glande. Mais la chimiothérapie est principalement utilisée comme méthode de soins palliatifs pour le patient..

Le taux de mortalité par cancer est très élevé. Ce type de maladie est presque incurable.

Les conséquences de la maladie constituent dans la plupart des cas une menace pour la vie humaine. Par conséquent, si le pancréas fait mal, vous ne pouvez pas essayer de vous guérir ou d'hésiter. Un besoin urgent d'aller chez le médecin. Seule l'aide rapide et qualifiée d'un spécialiste atténuera la situation et aidera à faire face au problème.

Spécialistes dans le traitement du pancréas et du foie

Il convient de préciser qu'en fonction de la nature de la douleur et des symptômes, le patient doit contacter un spécialiste spécifique.

Alors, qui traite le pancréas, quel médecin fournira une assistance médicale:

Un traitement efficace et rapide ne peut être fourni que par un médecin qui exerce dans ce domaine..

En règle générale, vous devez vous rendre chez un thérapeute en cas de pancréatite chronique pendant les périodes sans exacerbations. Ou, s'il y a un soupçon de toute autre maladie du pancréas. Le médecin prescrira au patient de passer des tests généraux:

- analyse sanguine générale

- chimie sanguine

- des tests sanguins pour le pancréas (glycémie, lipase, norme de la trypsine)

Sur la base des résultats du test, le thérapeute prescrit un traitement ou donne une référence à un gastro-entérologue. Mais il se peut que les tests montrent une maladie dans une zone complètement différente (ostéochondrose, par exemple), puis le médecin écrira une référence au spécialiste approprié.

Le premier spécialiste à qui un thérapeute peut référer un patient souffrant de troubles du pancréas est un gastro-entérologue. Il examine les résultats des tests généraux, examine le patient et l'interroge sur la nature de la douleur. Le médecin peut également orienter le patient vers des diagnostics instrumentaux: IRM, radiographie, CRT, ERCP, etc..

Le thérapeute peut consulter un endocrinologue si une glycémie anormale est détectée dans les analyses de sang. Dans ce cas, des troubles hormonaux sont possibles, dont le traitement sera pris en charge par ce spécialiste..

Le patient vient généralement chez le chirurgien dans les cas extrêmes d'une crise de pancréatite aiguë, lorsqu'il est impossible de se passer d'une hospitalisation. Tout d'abord, le patient doit supprimer une crise aiguë. À l'hôpital, le patient reçoit des compte-gouttes, des injections d'anesthésiques sont administrées ou des analgésiques sont prescrits. Le chirurgien doit examiner le patient pour une appendicite, des ulcères, des calculs dans les conduits de la glande.

Pancréatite chronique nous agissons en fonction de la situation

Le développement de la pancréatite chronique peut se développer selon deux scénarios:

  1. Développement invisible de la maladie sans forme aiguë.
  2. Pancréatite aiguë, qui est devenue chronique.

Même avec une évolution lente de la maladie et un syndrome douloureux non exprimé, une forte régression peut toujours se produire. Dans ce cas, le patient ressentira les symptômes caractéristiques de la pancréatite aiguë. Dans ce cas, vous devez agir comme décrit ci-dessus - appelez une ambulance. Les médecins prendront une anamnèse et décideront si le patient a besoin d'une hospitalisation d'urgence ou s'il peut consulter un gastro-entérologue à la clinique le lendemain.

Les médecins ambulanciers décideront de l'hospitalisation

En fait, la méthodologie de diagnostic et de traitement de la pancréatite chronique et aiguë est la même, la seule différence réside dans la rapidité de ces mesures, ce qui est important pour préserver la vie et la santé du patient. Par conséquent, un gastro-entérologue, à qui une personne se tourne avec des symptômes de pancréatite chronique, prescrira les mêmes études, mais dans un volume plus petit et de manière moins urgente:. Numération globulaire complète et biochimie.
Coprogramme.
Analyse d'urine, en particulier pour l'amylase.
Échographie des organes péritonéaux.
IRM ou CT.

  1. Numération globulaire complète et biochimie.
  2. Coprogramme.
  3. Analyse d'urine, en particulier pour l'amylase.
  4. Échographie des organes péritonéaux.
  5. IRM ou CT.

Assistance endocrinologue

Dans le cas de pancréatite, le patient chronique peut avoir besoin d'une consultation et d'une conversation avec un endocrinologue spécialisé. Cela est dû à la nécrose des cellules pancréatiques, qui produisent non seulement des enzymes, mais également des hormones qui régulent les processus métaboliques du glucose dans le sang. Si ces hormones ne sont pas suffisamment produites, le patient peut acquérir un autre diagnostic - diabète sucré.

Le diabète sucré peut se développer avec la pancréatite

C'est ce spécialiste qui prescrira les tests nécessaires, surveillera la dynamique de l'état du patient et, si nécessaire, rédigera des prescriptions d'insuline ou de produits pharmaceutiques de substitution hormonale, en choisissant la posologie exacte et le schéma posologique..

Vidéo - Pancréatite chronique et aiguë

Assistance oncologue

Une personne qui souffre de pancréatite chronique depuis longtemps et qui ne connaît pas son diagnostic, ou ignore la maladie, est un patient potentiel du service d'oncologie. La maladie à long terme, sans traitement adéquat, se transforme en tumeurs à l'intérieur et sur les parois du pancréas.

En outre, les tissus du pancréas enflammé sont sujets à la formation de kystes et de pseudokystes, de kystes et de formations de nature bénigne et maligne. Si un gastro-entérologue ou un thérapeute soupçonne une telle complication chez son patient, il doit immédiatement rédiger une référence pour une consultation avec un oncologue.

Il est impossible de détecter une maladie et de choisir un schéma thérapeutique sans diagnostic

Les néoplasmes peuvent être détectés par échographie, tomodensitométrie ou imagerie par résonance magnétique, après quoi l'oncologue prescrit un traitement conservateur ou un cours de chimiothérapie et, dans certains cas, décide de la nécessité d'une intervention chirurgicale.

Symptômes de la pathologie chez les enfants

Les symptômes d'inflammation aiguë du pancréas chez les enfants ne sont pas très différents de ceux de l'adulte: il s'agit de douleurs abdominales, à cause desquelles l'enfant pleure et n'arrive pas à se calmer, vomissements fréquents, fièvre, nombres peu élevés, diarrhée, refus de manger.

La pancréatite aiguë chez un enfant se manifeste par des douleurs abdominales, des nausées et des vomissements

Il y a des moments où un enfant développe une pancréatite chronique. Elle ne se manifeste pas nécessairement par une douleur, mais une insuffisance glandulaire dans la plupart des cas. Si le pancréas ne fonctionne pas, l'enfant présente les symptômes suivants:

  • retard de croissance;
  • gain de poids insuffisant, malgré le régime habituel;
  • selles molles fréquentes et mal lavées, alternant avec la constipation;
  • l'enfant se fatigue rapidement;
  • peau sèche et muqueuses;
  • vision floue au crépuscule;
  • ballonnements;
  • éructations;
  • la soif.

Que peut-on faire avec la douleur dans le pancréas et que ne peut-on pas faire de toute façon? Vous trouverez la réponse à cette question dans l'article: Que faire si le pancréas fait mal

Les maladies inflammatoires et infectieuses disparaissent rarement sans laisser de trace pour le corps. Après eux, les médecins diagnostiquent souvent une pancréatite réactive. Chez les enfants, les symptômes de cette maladie indiquent des dommages au principal organe du système digestif - le pancréas. Cependant, l'inconfort abdominal, les éructations et les brûlures d'estomac n'indiquent pas toujours un processus inflammatoire. Si l'enfant se plaint de douleur, vous devez immédiatement appeler un médecin. L'auto-traitement peut entraîner une complication du processus pathologique.

Comment traiter les affections du pancréas

Le traitement des affections aiguës avec des pathologies de cet organe a souvent lieu en milieu hospitalier. En raison de nausées et de vomissements sévères, tous les médicaments nécessaires sont administrés au patient par injection ou à l'aide de compte-gouttes.

La thérapie complexe vise à réduire la douleur, à soulager l'intoxication et à réduire l'activité enzymatique. Si un foyer d'inflammation purulente se forme, des antibiotiques sont prescrits.

Dans certains cas, un traitement conservateur ne donne pas l'effet souhaité et une intervention chirurgicale est nécessaire.

À mesure que l'état général s'améliore, le patient se voit prescrire de la pancréatine, un médicament contenant une enzyme qui est normalement produite par la glande lorsque la nourriture pénètre dans l'estomac. Il est utilisé jusqu'à ce que les fonctions du pancréas soient complètement restaurées. Certains patients qui ont subi une pancréatite sévère, ainsi que souffrent d'une maladie chronique, sont obligés de la prendre toute leur vie.

Pendant la période de récupération, un traitement de renforcement général est prescrit, comprenant des complexes vitaminiques et minéraux et des immunostimulants.

Méthodes traditionnelles de traitement

Dans la thérapie complexe des affections du pancréas, il est permis d'utiliser des remèdes populaires.

Les remèdes maison à base d'avoine ont un effet curatif sur cet organe digestif..

  • Gelée d'avoine. Pour le préparer, versez un verre de céréales avec un litre d'eau bouillie, placez-le dans un bain-marie et laissez cuire une demi-heure. La gelée refroidie doit être bu ½ tasse 3-4 fois par jour avant les repas.
  • Lait d'avoine. Vous aurez besoin de 100 grammes de céréales non raffinées, 1,5 litre d'eau. Faites bouillir l'avoine lavée dans l'eau pendant environ 40 minutes. Quand il devient mou, il doit être écrasé. Il est pratique de le faire avec un mélangeur à immersion dans le même récipient. Le mélange résultant doit être cuit pendant encore 20 à 30 minutes. Il doit être filtré. Boire un tel médicament devrait être trois fois par jour pour ½ verre. Le lait d'avoine est conservé au réfrigérateur pendant 3 jours au maximum.

Le jus de pommes de terre crues facilite la condition. Pressez le légume racine cru râpé, buvez le jus obtenu dans 100 ml 2 heures avant les repas.

Un effet anti-inflammatoire et antispasmodique aura une teinture à base de camomille crue sèche et d'immortelle. Une cuillère à soupe du mélange d'herbes nécessitera 200 ml d'eau bouillante. L'outil doit être infusé pendant 30 minutes, puis filtré. Consommez 120 ml 2 à 3 fois par jour une demi-heure avant les repas.

La chicorée moulue est traditionnellement utilisée pour traiter le pancréas. Il peut être utilisé à la place du thé ou du café en prenant une cuillère à café du produit dans un verre d'eau.

En cas de troubles du travail du pancréas, le traitement avec des remèdes populaires ne doit pas remplacer le traitement principal prescrit par le médecin.

Régime thérapeutique

La nourriture diététique pour les maladies du pancréas est un élément de la thérapie complexe.

Dans la période de manifestations aiguës, il est recommandé au patient de jeûner. À mesure que les symptômes négatifs diminuent, les plats diététiques sont progressivement introduits dans le menu..

Souvent, les manifestations de maladies du pancréas entraînent une déshydratation.

Par conséquent, il est important de respecter le régime de consommation d'alcool, assurant la réhydratation.

  1. Les plats frits, cuits au four, gras, épicés, salés, les viandes fumées, les conserves (y compris les plats faits maison), les confiseries sont soumis à une exclusion totale..
  2. La base du menu doit être la bouillie sur l'eau, les bouillons de légumes et les soupes végétariennes, la purée de légumes, les produits de pain séchés, le poisson faible en gras, le fromage cottage, l'omelette à la vapeur, le thé non sucré.
  3. Les repas doivent être fractionnés, en petites portions.
  4. Il est important d'organiser les repas en même temps.
  5. Il est impératif d'exclure le tabagisme et l'alcool.

Quel médecin traite le pancréas et la pancréatite

Chaque patient confronté à des maladies du pancréas se pose la question de savoir qui traite les processus pathologiques dans le tractus gastro-intestinal.

Il doit choisir un spécialiste qui effectuera le traitement.

Les changements inflammatoires dans l'organe affecté peuvent être du ressort de plusieurs médecins, car la guérison finale ne viendra qu'avec un traitement complexe.

Avec pancréatite aiguë

L'émergence de sensations de douleur aiguës et intenses dans la cavité abdominale supérieure d'origine perçante, poignardée ou brûlante indique la formation de modifications inflammatoires dans le pancréas, nécessitant des soins d'urgence.

L'inconfort dans la forme aiguë de la maladie donne au patient une angoisse grave et un manque prolongé de traitement approprié peut entraîner des conséquences complexes de nature irréversible..

La principale solution dans de telles situations sera d'appeler des médecins.

Le spécialiste examinera le patient, prendra les mesures nécessaires pour fournir une assistance immédiate, effectuée en dehors du milieu hospitalier, et hospitalisera également le patient pour un examen différentiel et une thérapie..

Avec une exacerbation de la forme aiguë du processus pathologique, le patient est hospitalisé dans l'unité de soins intensifs, où un examen par un réanimateur et un chirurgien sera effectué.

Si de telles mesures ne sont pas possibles (par exemple, lorsque la clinique est située à distance), le spécialiste décide de l'accouchement d'une personne au service de chirurgie, gastro-entérologie.

De plus, afin de confirmer le diagnostic, une évaluation des plaintes du patient est effectuée et une anamnèse est collectée.

Ensuite, un examen différentiel du processus pathologique en question, ainsi que d'autres maladies accompagnées de signes de laboratoire similaires, est effectué.

À cette fin, le patient subit les types d'examens de laboratoire et d'instruments suivants:

  • Chimie sanguine;
  • Analyse d'urine;
  • Coprogramme;
  • ECG;
  • Ultrason;
  • Cholécystopancréatographie;
  • CT et IRM;
  • Angiographie.

Les tactiques de mesures diagnostiques sont sélectionnées par un spécialiste sur une base individuelle et varient des données collectées lors de l'examen et de l'entretien du patient.

Sur la base de ces informations, le médecin confirme ou réfute le diagnostic et prescrit un traitement efficace..

En cas de modifications inflammatoires aiguës du pancréas, le patient se voit attribuer des mesures pour fournir une assistance immédiate, puis le chirurgien sélectionne un traitement efficace.

Si le besoin s'en fait sentir, le schéma thérapeutique peut être ajusté en tenant compte des indicateurs de diagnostic instrumental et de laboratoire.

Lorsque l'état de santé du patient atteint d'une forme aiguë de pathologie se sera stabilisé, il sera transféré au service de chirurgie ou de gastro-entérologie.

Ensuite, un chirurgien ou un gastro-entérologue s'occupera de sa thérapie. Lors de la sortie, le patient recevra des prescriptions médicales claires sur l'utilisation des médicaments, le respect de l'alimentation diététique et la nécessité de la surveillance d'un médecin local.

Directement, il continuera à surveiller l'état du pancréas et dirigera le patient vers des médecins à profil étroit.

Avec pancréatite chronique

Avec les exacerbations initiales de la forme chronique du processus pathologique en question chez une personne, il existe une possibilité de formation d'une attaque assez complexe.

Dans une telle situation, il a besoin de la même aide que dans la pancréatite aiguë. Dans le traitement de ces patients, les mêmes spécialistes sont impliqués que dans les premières crises d'inflammation du pancréas.

Au fil du temps, une maladie similaire se manifeste par une dyspepsie et une douleur moins intense..

Dans de telles situations, le patient se tourne vers le médecin local qui le soigne ou le réfère à un gastro-entérologue pour des recommandations.

Après un diagnostic complet, le médecin traitant donne des conseils sur le traitement ultérieur de la pancréatite chronique ou recommande l'hospitalisation.

Infectionniste

Un médecin spécialiste des maladies infectieuses agit en tant que consultant en présence de divers types d'hépatite. Jusqu'à six formes d'hépatite virale ont maintenant été identifiées:

  • les groupes A et E ne causent pas de conséquences fatales;
  • les groupes B, C, D, G peuvent entraîner des complications et le développement de pathologies conduisant non seulement à la cirrhose, mais également à d'autres maladies dangereuses.

Lorsqu'une éruption cutanée est apparue sur le corps, la couleur des matières fécales et de l'urine a changé de manière significative, tandis que des douleurs caractéristiques sont apparues, ressenties à droite dans l'hypochondre - consultez immédiatement un spécialiste des maladies infectieuses.

L'hépatite B, C, D ou G. ne peut être guérie qu'en milieu hospitalier. Dans ce cas, le traitement comprend une variété de types et de méthodes de traitement. Ils visent à exclure le développement d'une insuffisance hépatique et d'autres complications..

Gastroentérologue

La pancréatite chronique peut être traitée non seulement par un thérapeute, mais également par un gastro-entérologue.

De plus, le dernier médecin s'occupe de l'évolution aiguë de la maladie, c'est lui qui établira le type, la forme, le stade de la maladie et la présence de complications, prescrira le traitement correct et les mesures préventives.

Le gastro-entérologue est un médecin étroitement spécialisé qui s'occupe des organes du système digestif, qui comprend le pancréas.

Ces médecins sont les principaux responsables du traitement de la pancréatite. D'autres prédictions, étapes de récupération et travail des organes dépendent de leurs qualifications et de leur intervention..

Si le patient développe un trouble des selles, l'appétit disparaît, des vomissements et des nausées se développent, le gastro-entérologue peut procéder à un examen initial, similaire à un rendez-vous avec un thérapeute.

Après cela, des tests de laboratoire sont effectués, qui permettent d'estimer la quantité d'enzymes, une analyse des matières fécales et de l'urine est effectuée.

Pour un diagnostic précis, le gastro-entérologue utilise les méthodes de diagnostic suivantes:

  1. Gastroscopie - montre des problèmes du tractus gastro-intestinal avec inflammation du pancréas.
  2. Examen aux rayons X à l'aide d'éléments de contraste - montre l'état des tissus de l'organe affecté et de ses canaux, ce qui permet de confirmer le diagnostic.
  3. Échographie de la cavité abdominale et de la glande - indique une échogénicité élevée en cas de maladie et d'expansion des canaux.
  4. CT et IRM - les méthodes vous permettent de voir le développement de kystes, d'atrophie tissulaire, de phoques et d'autres formations malignes.
  5. Méthodes de diagnostic endoscopique - permettent au médecin d'évaluer l'état des canaux, leurs tumeurs.

Après un diagnostic approfondi, le médecin traitant détermine le schéma thérapeutique et, si nécessaire, peut référer le patient à d'autres médecins.

L'aide du thérapeute

Si vous ne savez pas quel organe est affecté, vous devez d'abord contacter votre thérapeute local. Les symptômes d'inflammation du pancréas coïncident parfois avec les signes de pyélonéphrite, de zona, d'ostéochondrose. Vous devriez également commencer par une visite chez un thérapeute si une pancréatite chronique est présente sans exacerbation.

Le thérapeute effectue un examen par palpation de l'abdomen afin d'identifier la localisation de la douleur, prescrit un examen échographique et des tests généraux. Sur la base des données collectées, le thérapeute oriente le patient vers le spécialiste suivant.

Le processus inflammatoire dans le pancréas sera indiqué par une échogénicité hétérogène, une augmentation de la taille des organes.
Après avoir ajusté le mode de vie, la nutrition et la prescription du traitement, le patient reste sous la surveillance d'un thérapeute, visitant de manière planifiée des spécialistes étroits. Une fois sorti, le patient est enregistré.

Selon les manifestations de la maladie, le patient est hospitalisé en gastro-entérologie ou en unité de soins intensifs. Après la détection des néoplasmes, les tumeurs nécessiteront un traitement par un oncologue. Si la pancréatite a pris une forme aiguë et s'accompagne d'une intoxication, le chirurgien aidera.

Pancréatite aiguë

Dans la forme aiguë de pancréatite, les cellules du pancréas sont rapidement détruites. Sans assistance, cela entraîne de graves complications, pouvant aller jusqu'au décès..

Symptômes

Une crise de pancréatite aiguë s'accompagne de symptômes évidents auxquels il faut prêter attention afin d'éviter une aggravation:

  • Douleur coupante sévère dans le haut de l'abdomen, souvent de type ceinture, s'étendant jusqu'au bas du dos. La douleur n'est presque pas soulagée par les médicaments antispasmodiques. Un choc douloureux peut survenir.
  • Nausées persistantes et vomissements persistants, dans les cas graves, même avec du sang.
  • Ballonnements, généralement à gauche, troubles intestinaux, flatulences.
  • Faiblesse, vertiges, voire perte de conscience.
  • Augmentation de la température corporelle, augmentation de la fréquence cardiaque.
  • Jaunissement de la peau et de la sclérotique des yeux.

Qu'avons nous à faire

Si ces symptômes sont détectés, il est nécessaire d'agir immédiatement. Quel médecin dois-je consulter? La chose la plus raisonnable dans cette situation serait d'appeler les médecins ambulanciers. Le médecin procédera au premier examen du patient, prendra les mesures nécessaires pour soulager la maladie et décidera de l'hospitalisation.

Si l'état du patient est grave mais ne pose pas de problème, la personne est admise au service de chirurgie et le traitement est effectué par un chirurgien. Les symptômes de l'inflammation aiguë du pancréas sont souvent similaires à ceux de l'appendicite, de la cholécystite ou des ulcères duodénaux. Par conséquent, le chirurgien sera en mesure de poser le bon diagnostic. Si l'état du patient lui fait craindre pour la vie, l'hospitalisation est effectuée en unité de soins intensifs.

Pour clarifier le diagnostic initial, un examen complet est effectué, comprenant:

  • Analyses sanguines (générales et biochimie).
  • Analyse d'urine générale.
  • Radiographie des organes abdominaux.
  • Échographie pancréatique.

Échographie du pancréas

Sur la base de mesures diagnostiques, ainsi que des indications obtenues lors de l'examen et de l'interrogatoire du patient, le patient se voit prescrire un traitement. En règle générale, la prise d'analgésiques et de médicaments qui restaurent la fonctionnalité des enzymes du pancréas peut soulager l'inflammation aiguë. Dans les premiers jours, le patient se voit prescrire un jeûne complet. Il est permis de prendre uniquement de l'eau minérale médicinale sans gaz en petites quantités. À l'avenir, un régime strict est prescrit, excluant l'utilisation d'aliments qui aggravent la maladie..

Dans certains cas, en particulier, en cas d'obstruction des canaux pancréatiques ou d'inflammation purulente sévère, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Lorsque l'état du patient atteint de pancréatite aiguë se stabilise, le patient est transféré au service de gastro-entérologie. Une personne est là jusqu'au rétablissement complet. Le gastro-entérologue traitant établira des prescriptions détaillées pour les médicaments, l'adhésion à une alimentation équilibrée et l'activité physique autorisée. Après son congé, le patient se rend à la clinique du lieu de résidence, où il s'inscrit sous la supervision d'un médecin généraliste.

Quand devriez-vous contacter un oncologue ou un endocrinologue?

Organes traités par un endocrinologue.

La glande contient des cellules qui produisent plusieurs hormones. Une fois dans la circulation sanguine, ils affectent la quantité de glucose dans le corps. Mais l'inflammation de la glande peut provoquer une nécrose cellulaire, ce qui conduit au diabète. Le patient doit consulter un endocrinologue. Le spécialiste enregistrera la personne malade au dispensaire, sélectionnera la bonne dose d'insuline ou d'autres médicaments pouvant remplacer les hormones. Parfois, une personne qui a des douleurs aux glandes peut avoir besoin d'un traitement hospitalier dans le service approprié.

Dans certaines circonstances, le patient doit consulter un oncologue qui traite les patients atteints de cancer. L'évolution complexe et prolongée du stade chronique de la maladie sans la présence d'un traitement approprié peut provoquer le développement de divers néoplasmes bénins et malins dans le pancréas.

Les experts les découvrent lors de certaines études. Peut-être la nomination d'une IRM, d'autres procédures et examens que le patient subit lors d'un examen médical lors d'exacerbations de la maladie appelée pancréatite.

De plus, des kystes peuvent apparaître dans la glande. En cas de suspicion d'apparition de tumeurs, une personne se voit proposer une consultation avec un oncologue. Si nécessaire, le spécialiste proposera au patient de subir une intervention chirurgicale ou une chimiothérapie

En cas de maladies du pancréas, il est nécessaire de traiter soigneusement et soigneusement la santé, de prendre en compte les recommandations des médecins et d'être examiné. Cette approche permettra au patient d'éviter les complications.

Dois-je être examiné et quels tests passer avant d'aller chez le médecin

Sur la base du fait que la perturbation d'un organe important comporte de nombreuses complications désagréables, il est clair qu'un tel problème ne peut être ignoré.... Tout d'abord, vous devrez consulter un spécialiste hautement spécialisé dans ce domaine - un médecin qui traite la pancréatite chez l'adulte, un gastro-entérologue, il traite non seulement le pancréas, mais d'autres troubles de l'activité digestive

Tout d'abord, vous devrez consulter un spécialiste hautement spécialisé dans ce domaine - un médecin qui traite la pancréatite chez l'adulte, un gastro-entérologue, il traite non seulement le pancréas, mais d'autres troubles de l'activité digestive.

Malheureusement, un diagnostic précis ne peut pas être posé en effectuant uniquement un examen visuel du patient - cela nécessitera un certain nombre d'études nécessaires.

Une question brûlante pour ceux qui souffrent de dysfonctionnement du pancréas - quels tests passer pour la pancréatite. Tout d'abord, le médecin donne des instructions pour les examens de laboratoire de l'urine, des matières fécales et du sang. Pourquoi est-ce si important?

Analyse de l'urine

Une telle étude est nécessaire, car les indicateurs du fluide biologique peuvent donner une idée claire du processus pathologique dans l'organe. Il contient une certaine quantité d'alpha-amylase, un composé enzymatique qui décompose les glucides dans l'intestin grêle. Lorsque des écarts de concentration se produisent et qu'une grande quantité de propanone, d'acide acétoacétique et d'autres corps cétoniques, produits de processus métaboliques, apparaît dans l'urine, le médecin a la possibilité de vérifier la présence d'une inflammation du pancréas.

En outre, au stade chronique de la maladie, le niveau d'élastase doit être identifié, et dans le cours aigu - protéines et bilirubine, dans ce dernier cas, la teneur accrue en protéines et en pigment jaune du foie rend la couleur de l'urine sombre.

Test sanguin

Lors de l'examen du sang du patient, il est important que le médecin étudie la concentration de leucocytes et la vitesse de sédimentation des érythrocytes. En outre, une inflammation anormale de l'organe confirmera le niveau d'amylase impliqué dans la décomposition de l'amidon, qui est généralement surestimé. De plus, avec des troubles fonctionnels du pancréas, la quantité de glucose augmente également, en raison d'une carence dans la production d'insuline - pour cela, vous devez faire un don de sang pour le sucre.

De plus, un coprogramme et une étude des matières fécales pour l'élastase sont considérés comme obligatoires..

Les analyses de la pancréatite sont un examen général et biochimique qui vous permet de reconnaître la pathologie de l'organe digestif, mais, en fait, c'est la première étape des mesures diagnostiques, suivie de techniques instrumentales pour une étude plus détaillée de la nature de la maladie.

Après avoir passé les tests nécessaires, une échographie des organes internes, une imagerie par résonance magnétique et calculée, une cholécystopancréatographie rétrograde peuvent être prescrites, ce qui permet de reconnaître la présence de calculs dans les voies biliaires, qui sont à l'origine d'un mauvais écoulement de la bile et de la sécrétion pancréatique..

Le diagnostic de la pancréatite permet au médecin, sur la base des résultats obtenus, de résoudre les problèmes liés aux tactiques d'intervention thérapeutique, ainsi qu'au lieu de sa mise en œuvre - à domicile ou à l'hôpital.

Lors de l'examen du sang du patient, il est important que le médecin étudie la concentration de leucocytes et la vitesse de sédimentation des érythrocytes.