Principal

Écrevisse

Inhibine chez les hommes - qu'est-ce que c'est, augmenté, diminué

L'inhibine B chez l'homme est synthétisée dans les testicules par les cellules de Sertoli. Le travail des glandes génitales et du système nerveux central dépend du niveau de son contenu dans le sang. Une concentration diminuée ou augmentée peut conduire à des pathologies du système génito-urinaire. Il existe des moyens de déterminer l'hormone et les méthodes de traitement des pathologies.

Physiologie des protéines

L'inhibine est une protéine complexe, l'un des régulateurs de la FSH, qui est produite dans l'un des lobes de l'hypophyse. Il régule la connexion entre l'axe de l'hypothalamus et la glande pituitaire et les organes reproducteurs. Cela se produit toutes les 30 à 60 minutes pendant la synthèse..

L'hormone gonadolibérine ou gonadotrophine pénètre dans le système circulatoire de l'hypophyse, ce qui stimule la libération de FSH par l'hypophyse dans la circulation sanguine. Il affecte le travail de la fonction reproductrice, la production de l'hormone mâle testostérone.

Il existe une relation entre la concentration sanguine de FSH et d'inhibine «B». Avec une augmentation de la spermatogenèse, la production de FSH par l'hypophyse est inhibée, avec une diminution de la spermatogenèse, la concentration augmente.

Cela est dû au volume des testicules, au nombre de cellules de Sertoli responsables de la maturation des cellules germinales, à la quantité de sperme sécrétée. Inhibine augmentée ou diminuée, est considérée comme un processus pathologique.

La teneur en sérum est normale

L'hormone est importante pour le fonctionnement du système reproducteur des deux sexes. L'inhibine chez la femme est produite par les follicules secondaires. Jusqu'à l'adolescence, son niveau est bas. De 11 à 18 ans, il augmente et est de 83 pg / ml. Par sa concentration, certaines pathologies peuvent être diagnostiquées, comme le développement sexuel précoce, l'immaturité ovarienne..

En âge de procréer, la quantité d'inhibine fluctue en fonction du cycle menstruel de 23 à 257 pg / ml. Avec l'âge, l'inhibine b diminue chez la femme. Cela est particulièrement vrai chez les femmes ménopausées lorsque la fonction ovarienne diminue..

Sans cette hormone, la conception est impossible. L'inhibine B est élevée chez les femmes plusieurs fois pendant la ménopause. Cela peut indiquer un carcinome ovarien et nécessite un examen supplémentaire..

Le corps masculin commence à produire l'hormone immédiatement après la naissance. Le maximum est atteint en 3-4 mois. Ensuite, il diminue jusqu'à l'âge de 9 à 10 ans. L'augmentation de la teneur en hormone pendant cette période indique des changements pathologiques dans le corps (monorchisme, anorchisme, cryptorchidie).

Chez les adolescents, sa concentration augmente jusqu'à l'âge de 18 ans et se stabilise. Il ne doit pas dépasser 353 pg / ml. Indicateur moyen de bonne santé reproductive - 130 pg / ml.

La concentration en inhibine est un indicateur de la qualité des cellules de Sertoli, de leur effet sur la maturation des spermatozoïdes et la production de sperme. Une diminution des indicateurs indique une pathologie du système reproducteur (oligospermie, azoospermie).

Tableau d'inhibine normal

Années d'âge)Indicateurs ng / ml
Jusqu'à 735-182
7-962-338
9-1178-332
10-1467-304
Après 1567-304
adultes148-365

Les raisons

Des niveaux élevés ou faibles de l'hormone peuvent indiquer diverses pathologies. Un indicateur élevé indique les raisons suivantes:

  • retard du développement sexuel;
  • utilisation de médicaments qui inhibent la fonction androgénique.

Dans d'autres cas, les pathologies sont associées à une diminution de la concentration, ce qui se produit dans de tels cas:

  • puberté précoce;
  • troubles pathologiques de la spermatogenèse;
  • lésions infectieuses et toxiques;
  • exposition aux radiations;
  • prendre des médicaments hormonaux;
  • hypergonadisme;
  • néoplasmes hypophysaires.

L'alcool et la nicotine ont un effet négatif sur le corps. Une utilisation excessive affecte la maturation des cellules germinales.

Quand nommer

Quand prendre de l'inhibine B? Une telle analyse est prescrite pour le diagnostic du système reproducteur masculin:

  1. Perturbation de la circulation sanguine dans les testicules due à l'expansion des varices. Cette condition interfère avec l'excrétion des spermatozoïdes, perturbe le processus de formation des spermatozoïdes et conduit à l'infertilité. S'il s'agit de varicocèle, le test montre des niveaux élevés d'inhibine B.
  2. Mauvais spermogramme (absence de sperme, sperme anormal). L'analyse aidera à déterminer la cause fondamentale de la maladie, la présence ou l'absence de problèmes dans la formation du sperme.
  3. Malformation des organes génitaux chez les garçons pendant la puberté. À cet âge, un taux élevé peut indiquer une pathologie..
  4. Puberté accélérée ou retardée pendant l'adolescence. La concentration de l'hormone peut indiquer une pathologie et corriger la situation..
  5. Pour les nourrissons avec des organes génitaux des deux sexes pour déterminer l'identité de genre.
  6. Application chez les hommes ayant une libido et une puissance réduites. L'hormone est responsable du fonctionnement du système reproducteur, sa carence l'affecte négativement.
  7. En cas d'infertilité masculine pour la sélection de l'insémination artificielle - procédures FIV, ICSI, ICSI.

Il est utilisé chez la femme comme marqueur tumoral des tumeurs des cellules de la granulosa dans les ovaires. Une concentration élevée de l'hormone (60 fois) indique une oncologie (carcinome). Le plus souvent, il peut augmenter avec la ménopause, lorsque la maturation de l'œuf est perturbée. Pour soigner les pathologies chez l'homme, l'inhibine B doit être augmentée.

Comment se faire tester

Pour réussir le test hormonal, du sang veineux et du sperme sont prélevés, leur rapport est calculé. Pour l'exactitude du résultat, certaines règles doivent être suivies:

  • faire un don de sang et de sperme le matin avant les repas;
  • arrêtez de prendre des médicaments hormonaux dans trois jours;
  • ne pas effectuer de travaux physiques lourds, ne pas faire d'exercices sportifs par jour;
  • abandonner les mauvaises habitudes (tabagisme, alcool).

Tout le travail du système reproducteur masculin, son désir sexuel, la capacité de devenir père dépend de la concentration de l'hormone.

Traitement des écarts

L'analyse est effectuée pour de nombreuses pathologies et conditions. Les maladies sont traitées par des endocrinologues, des andrologues, des gynécologues. Le traitement dépend du diagnostic. Des méthodes médicales et chirurgicales sont utilisées (laparoscopie).

Restauration de la circulation sanguine avec varicocèle par chirurgie. Élimination des tumeurs en oncologie. L'établissement de la concentration de l'hormone dans le sang est largement utilisé pour déterminer le diagnostic et la nomination d'un traitement adéquat.

Commentaires

Le fils n'a pas eu de prolapsus du testicule dans le scrotum. Le médecin a ordonné un test d'inhibine. Après le diagnostic, on nous a diagnostiqué et on nous a prescrit une opération. Cela fait maintenant deux ans. Le fils se développe bien. Le problème ne dérange plus.

Ma femme et moi avons décidé d'avoir un autre enfant. Cela n'a pas fonctionné pendant longtemps. Un examen était prévu. Le test d'inhibine a été abaissé, ce qui a provoqué l'infertilité. Il a suivi un traitement, son état s'est amélioré, mais la conception n'était possible que par des moyens artificiels. Maintenant nous avons un fils merveilleux.

Le rôle de l'inhibine B dans la régulation de la spermatogenèse et son importance clinique dans l'infertilité masculine

N.P. Likhonosov 1, A.Kh. Ayub 1, A. Yu. Babenko 12, S.Yu. Borovets 1
1 FSBEI HE "Première université médicale d'État de Saint-Pétersbourg nommée d'après l'académicien I.P. Pavlova "du ministère de la Santé de Russie, Saint-Pétersbourg;
2 Centre national de recherche médicale du FSBI nommé d'après V.A. Almazov "Ministère de la Santé de Russie, Saint-Pétersbourg

introduction

L'infertilité est l'un des problèmes médicaux et sociaux les plus importants de l'andrologie moderne. En 2000, l'Organisation mondiale de la santé (OMS), dans ses directives pour la normalisation de la recherche et du diagnostic des couples infertiles, définissait l'infertilité dans le mariage comme l'absence de grossesse chez une femme pendant un an ou plus dans un couple sexuellement actif qui n'utilise pas de méthodes contraceptives. Selon l'OMS, la prévalence de l'infertilité a augmenté de 50% au cours des deux dernières décennies et a atteint 50 millions de couples dans le monde [1, 2]. Le facteur masculin isolé d'infertilité atteint 20% de tous les couples infertiles, et les couples mariés souffrant d'infertilité masculine et féminine combinée représentent 30 à 40% supplémentaires du nombre total de la population infertile [3].

L'incapacité de reproduire la progéniture aggrave également l'état mental des hommes et des femmes infertiles [4]. Actuellement, les scientifiques et les cliniciens portent une attention particulière aux nouvelles méthodes de diagnostic et de traitement de l'infertilité. Robert Edwards, qui a proposé la technologie de l'insémination artificielle, a reçu le prix Nobel de physiologie ou de médecine pour 2010. Toutes les réalisations en médecine de la reproduction sont respectées et font confiance à la société. Dans les pays européens, environ 15% des couples se tournent vers des spécialistes de la reproduction pour l'infertilité ou l'hypofertilité [1]. Dans le même temps, dans 50% des cas, il n'est pas possible de réussir une grossesse après avoir subi plusieurs cycles de traitement [5], ce qui souligne une fois de plus la pertinence, la grande importance sociale du problème de l'infertilité et la nécessité d'améliorer encore les méthodes de diagnostic et le traitement de cette affection..

L'infertilité masculine est généralement causée par une combinaison de plusieurs facteurs, y compris des troubles endocriniens causés par l'influence négative d'un environnement pollué, l'accumulation de radicaux libres dans le corps, ainsi que des troubles génétiques et autres. Le potentiel reproducteur masculin est principalement réduit en raison de facteurs tels que les maladies congénitales ou acquises des organes génito-urinaires, les maladies malignes, les infections des systèmes urinaire et reproducteur, la fièvre dans le scrotum (par exemple, due à la varicocèle), les endocrinopathies, les troubles génétiques, les facteurs immunologiques [6].

La prévalence de l'infertilité dans le mariage due au facteur masculin de l'infertilité augmente partout. Ainsi, en Fédération de Russie en 2013, 42 326 patients atteints d'infertilité masculine ont été enregistrés, alors qu'en 2003 il n'y en avait que 22 647. Ainsi, sur 10 ans, l'augmentation était de 86,9% [7]. La forme la plus grave d'infertilité masculine est l'azoospermie, qui survient dans 10 à 15% des cas [5, 8]. La fréquence des azoospermies non obstructives ou sécrétoires prévaut sur la fréquence des azoospermies obstructives et représente 80 à 90% de tous les cas. Avec une azoospermie d'étiologie incertaine, la prévention et le traitement sont difficiles en raison d'une connaissance insuffisante des mécanismes morphogénétiques de sa pathogenèse. Actuellement, il existe certains algorithmes pour le diagnostic de l'infertilité masculine, mais il est fondamentalement important d'augmenter son efficacité..

Le rôle de l'inhibine B dans la régulation de la spermatogenèse

L'une des méthodes expresses pour diagnostiquer l'infertilité chez l'homme peut être la détermination de l'inhibine B dans le plasma sanguin, qui est produite par les cellules de Sertoli et est une hormone de la structure protéique. On sait qu'il synchronise le travail de l'axe hypothalamo-gopophysaire-gonadique avec l'hormone folliculo-stimulante (FSH) [9, 10]. De plus, l'inhibine B est considérée comme un marqueur de la spermatogenèse altérée chez l'homme..

La glande pituitaire antérieure régule le système reproducteur à l'aide d'hormones gonadotropes - l'hormone lutéinisante (LH) et la FSH. Pour la LH, les principales cellules cibles chez l'homme sont les cellules de Leydig, qui sécrètent de la testostérone. La FSH stimule principalement les cellules de Sertoli dans les tubules séminifères des testicules. La testostérone intratesticulaire, synthétisée par la LH, et la stimulation des cellules de Sertoli par la FSH, sont les mécanismes les plus importants pour stimuler la spermatogenèse chez l'homme. La régulation de la concentration de FSH dans le plasma sanguin se fait par des mécanismes de rétroaction négative et l'inhibine B agit comme le principal régulateur. Normalement, la concentration d'inhibine B est de 25 à 325 pg / ml (en moyenne 140 pg / ml) [11].

Il est généralement admis que le taux d'inhibine B dans le plasma sanguin reflète l'état fonctionnel de l'épithélium spermatogène et est impliqué dans la régulation inverse négative de l'axe hypophyse-gonade [9, 10]. Cependant, les résultats de l'étude de l'immunolocalisation des sous-unités d'inhibine et de la production d'inhibine B in vitro et / ou in vivo indiquent un rôle plus complexe et largement contradictoire de l'inhibine B. Des études menées ces dernières années ont montré que les cellules germinales et, éventuellement, les cellules de Leydig synthétisent l'inhibine [12 ]. Très probablement, le site de synthèse de l'inhibine dépend de l'âge et de la sous-unité. Dans la période embryonnaire, les sous-unités a et b ont été détectées par des méthodes immunologiques dans des cellules de Leydig et Sertoli [13]. Dans les cellules testiculaires cultivées de garçons dans la période prépubère, la sécrétion d'inhibine a été stimulée à la fois par la LH de haute pureté et la FSH recombinante [14]. Chez les mâles adultes, les sous-unités a et b ont été retrouvées dans les testicules des cellules de Sertoli et Leydig [15]. On suppose que la sous-unité a est synthétisée par les cellules de Sertoli et la sous-unité b - par les spermatocytes [12].

Ainsi, les deux sous-unités qui composent l'inhibine B peuvent être synthétisées par différentes cellules. L'inhibine et l'activine sont impliquées dans la régulation de la production de FSH. L'inhibine est une glycoprotéine hétérodimérique qui se compose de sous-unités α et β et appartient à la superfamille des facteurs de croissance transformants β (TGFP). Il existe deux formes de sous-unités p - pL et rB. Le complexe arL est appelé inhibine L et le complexe arb est appelé inhibine B. Les sous-unités a libres n'affectent généralement pas la synthèse de la FSH [16, 17]. L'activine L est un homodimère de sous-unités pL (rLrL), l'activine B est un homodimère de sous-unités PB (pbpv) et l'activine LB est un hétérodimère de sous-unités p (rLrB). Ils appartiennent également à la superfamille TGFp. Le rôle biologique de ces molécules est de stimuler la sécrétion de FSH, tandis que l'inhibine bloque la libération de FSH stimulée par l'activine par une inhibition non compétitive. Les androgènes, la FSH et le facteur de croissance 1 analogue à l'insuline augmentent la sécrétion d'inhibine B [18].

Importance clinique de la détermination de l'inhibine B

Actuellement, pour évaluer l'état de la spermatogenèse, un spermogramme est utilisé, la concentration de FSH dans le plasma sanguin est déterminée, dans certains cas, une biopsie testiculaire est réalisée pour déterminer la cause des troubles de la spermatogenèse: pathologie testiculaire ou trouble obstructif. De plus, pour un diagnostic plus précis des causes de l'infertilité masculine, il existe un besoin de marqueurs fiables supplémentaires de la spermatogenèse. La concentration d'inhibine B dans le plasma sanguin a été proposée comme un tel marqueur. La concentration d'inhibine B dans le plasma sanguin diminue fortement chez les hommes hypofertiles, à l'exception des cas d'azoospermie obstructive ou de spermatogenèse altérée à certains stades [12, 19].

La précision diagnostique de la FSH est limitée par le fait que lorsque la spermatogenèse est bloquée à ses derniers stades, la sécrétion de cette hormone ne change pas. De plus, la sécrétion de FSH peut être normale même chez les patients atteints du syndrome des cellules sertoliques ou avec une spermatogenèse diminuée. En fait, la FSH plasmatique n'est pas un indicateur absolument fiable qui influence la sélection des patients atteints d'azoospermie qui nécessitent une biopsie testiculaire (TESE) [20, 21]. Cette procédure est invasive et est associée à un risque potentiel de complications [22]. De plus, le matériel de biopsie n'est pas toujours représentatif de tous les tissus testiculaires [23]. La prise de plusieurs biopsies pour TESE et l'analyse histologique ultérieure des biopsies montrent souvent une grande variabilité de la spermatogenèse.

Cette hétérogénéité est encore plus prononcée chez les patients présentant une spermatogenèse altérée, dans lesquels se trouvent des sites tissulaires avec une spermatogenèse à la fois préservée et focalisée. Dans le même temps, la probabilité d'obtenir du sperme avec une biopsie testiculaire traditionnelle (TESE) ne dépasse pas 20-30%. Au vu de ce qui précède, l'utilisation de l'inhibine B comme prédicteur efficace de l'absence totale de cellules germinales dans le testicule ou de troubles moins graves de la spermatogenèse est d'une grande importance clinique. Cependant, il n'existe pas de directives cliniques claires indiquant la nécessité de déterminer l'inhibine B dans le plasma sanguin pour tous les patients atteints d'azoospermie, ainsi que pour d'autres formes de troubles de la spermatogenèse [24].

Afin de déterminer la valeur diagnostique de l'inhibine B dans le plasma sanguin, de nombreuses études cliniques ont été menées. Dans l'un d'entre eux, il a été prouvé que chez les hommes d'âge moyen atteints d'infertilité idiopathique, la teneur en inhibine B dans les cellules de Leydig était augmentée de 7,8 fois par rapport aux hommes en bonne santé du même âge. Dans le même temps, la teneur en inhibine B dans les cellules de Leydig chez les hommes âgés en bonne santé est légèrement inférieure à celle du syndrome à cellules de Sertoli avec cellules dysgénétiques de Sertoli. Avec le développement de lésions de l'épithélium spermatogène, il y a une diminution du nombre total de cellules testiculaires, y compris les cellules de Leydig et de Sertoli, et, par conséquent, l'extinction de la synthèse de l'inhibine B (dans l'atrophie tubulaire) [25]. Nous avons également étudié la production d'inhibine B dans le contexte d'une thérapie stimulant la spermatogenèse avec la préparation de FSH recombinante. On a supposé que l'inhibine B pouvait être un marqueur de la fonction FSH-dépendante des cellules de Sertoli. Cela permettrait d'identifier un sous-groupe de patients infertiles pour lesquels un traitement par FSH serait justifié et efficace [25].

Dans une autre étude contrôlée versus placebo, le traitement par FSH à une dose de 150 UI par jour pendant 12 semaines n'a pas conduit à une augmentation significative de la production d'inhibine B chez les hommes infertiles, et il n'y a pas eu d'amélioration des paramètres du sperme ou d'augmentation de la fréquence des grossesses spontanées [26]. D'autre part, chez 11 patients atteints d'oligozoospermie, une diminution modérée de la spermatogenèse et des taux normaux de FSH et d'inhibine B dans le plasma sanguin, qui ont reçu un traitement par FSH à une dose de 75 UI tous les deux jours pendant trois mois, la teneur en inhibine B a augmenté de manière significative dans le plasma sanguin. mais la concentration de sperme n'a augmenté que chez six patients [27]. En conséquence, il a été conclu que chez la majorité des hommes infertiles, la détermination de l'inhibine B dans le plasma sanguin n'a apparemment pas une grande valeur prédictive..

Une étude a été menée sur l'effet du traitement par l'hormone de libération des gonadotrophines (GnRH) dans l'hypogonadisme hypogonadotrope sur la sécrétion d'inhibine B. Avant le traitement par GnRH, le taux plasmatique d'inhibine B était dans la période prépubère et a augmenté de manière significative pendant le traitement par impulsions [28, 29]. Comme dans le cas de la puberté physiologique, une rétroaction négative entre l'inhibine B et la FSH apparaît au cours du traitement, comme en témoigne l'établissement d'une corrélation négative entre ces deux paramètres [28]. Un traitement à long terme avec la GnRH n'entraîne pas d'augmentation du taux d'inhibine B. Cela démontre à nouveau qu'avec la FSH, des facteurs testiculaires locaux sont impliqués dans la régulation de la sécrétion d'inhibine B [29].

D'autres chercheurs ont proposé d'évaluer le niveau d'inhibine B dans le plasma sanguin comme un prédicteur de l'atteinte de l'objectif d'obtenir le nombre requis de spermatozoïdes viables pendant la biopsie testiculaire. L'étude a impliqué 52 patients. L'évaluation des paramètres sériques de la FSH et de l'inhibine B dans le plasma sanguin a montré une sensibilité diagnostique élevée (75%) et une spécificité (73%) dans l'identification des patients chez lesquels l'objectif de la biopsie testiculaire a été atteint, et seulement 25% pour les valeurs de ces paramètres en cas de valeurs normales. FSH et inhibine B - si les spermatozoïdes ne sont pas détectés dans le matériel de biopsie. En revanche, des spermatozoïdes dans des échantillons de biopsie testiculaire ont été détectés dans 38% des cas avec des taux d'inhibine B inférieurs à 30 pg / ml; par conséquent, les résultats obtenus ne nous permettent pas de recommander la détermination des taux de FSH et d'inhibine B dans le plasma sanguin comme un prédicteur isolé indépendant de la performance de la biopsie testiculaire..

Certains chercheurs pensent que l'inhibine B dans le plasma sanguin est un marqueur plus approprié de la spermatogenèse par rapport à l'évaluation des indices d'inhibine B / FSH, de l'inhibine B / testostérone et d'autres études hormonales dans l'évaluation de l'infertilité masculine [23]. Les taux plasmatiques d'inhibine B, de FSH, de LH et de testostérone ont été évalués dans une étude portant sur 70 hommes (âge moyen 31,2 ± 7,5 ans) recherchant des soins médicaux pour l'infertilité. Le groupe témoin était composé de 12 hommes (âge moyen 32,1 ± 8,8 ans). Dans le diagnostic d'infertilité masculine, les indices d'inhibine B / FSH et d'inhibine B / testostérone ont été déterminés et leur corrélation avec les paramètres du spermogramme et le volume testiculaire a été évaluée. Nous avons également étudié la relation entre l'analyse du sperme et les niveaux d'hormones pour diverses causes d'infertilité masculine [30].

Dans cette étude, une corrélation négative persistante a été trouvée entre les niveaux de LH et de FSH et le nombre de spermatozoïdes et le volume testiculaire. Une rétroaction négative significative a été observée entre la teneur en inhibine B, FSH et la concentration de LH dans le plasma sanguin. Une relation positive significative a été trouvée entre les niveaux d'inhibine B et de testostérone dans le plasma sanguin. L'indice d'inhibine B / FSH, ainsi que l'inhibine B, indiquaient une corrélation significative entre les paramètres du spermogramme et le volume testiculaire, cependant, la relation entre l'indice d'inhibine B / testostérone et les paramètres du sperme et la taille des testicules était insignifiante. Les auteurs de l'étude ont conclu que le taux d'inhibine B dans le plasma sanguin est un marqueur plus sensible de l'infertilité masculine que l'indice d'inhibine B / FSH et le taux d'hormones gonadotropes sexuelles, quelle que soit l'étiologie [30]. Dans une autre étude plus vaste, menée au Danemark, les chercheurs ont également confirmé la valeur diagnostique de l'évaluation de l'indice d'inhibine B / FSH [31].

Les auteurs ont abordé un aspect important de la médecine moderne, à savoir le problème des intervalles de référence. Du fait que les valeurs de référence pour la majorité des hormones sexuelles sont évaluées dans la population générale hétérogène, sans préciser le statut fertile, l'étude a été réalisée en trois groupes. Les taux plasmatiques d'inhibine B et de FSH ont été déterminés chez 289 hommes ayant une infertilité idiopathique établie et un nombre de spermatozoïdes inférieur à 20 millions / ml dans le sperme.

Une comparaison a été faite avec les données des groupes témoins, qui comprenaient 303 hommes sains fertiles (groupe témoin 1) avec un nombre de spermatozoïdes de plus de 20 millions / ml dans l'analyse du sperme et 307 hommes en bonne santé avec un statut de fertilité inconnu (groupe témoin 2). Lors de la comparaison de ces deux groupes, les hommes sains et fertiles (groupe 1) avaient des taux plasmatiques d'inhibine B significativement plus élevés et des taux de FSH inférieurs que les hommes du groupe 2. Par conséquent, les patients du groupe 1 avaient également des valeurs d'inhibine B. / FSH. Les valeurs d'inhibine B et de FSH étaient inférieures de 2,5% par rapport aux hommes sains et fertiles chez 48 et 51,9% des hommes dans le groupe avec infertilité idiopathique et chez 13,7 et 12,5% des hommes dans le groupe des hommes en bonne santé avec un statut de fertilité inconnu, respectivement.... À son tour, chez 50% des hommes du groupe avec infertilité idiopathique et chez 10,6% des hommes en bonne santé avec un statut de fertilité inconnu, le taux de FSH était 2,5% plus élevé que chez les hommes fertiles en bonne santé.

Lors de la comparaison des indicateurs chez les hommes atteints d'infertilité idiopathique avec des hommes en bonne santé de la population générale dont l'état de fertilité est inconnu, les taux de FSH avaient une valeur prédictive plus significative par rapport à l'inhibine B et à l'indice d'innibine B / FSH. Cependant, en comparant les hommes atteints d'infertilité idiopathique et les hommes fertiles en bonne santé, l'inhibine B et la FSH étaient comparables, et le rapport inhibine B / FSH était d'une grande signification statistique. Les chercheurs ont découvert que les taux plasmatiques d'inhibine B et de FSH sont bien corrélés avec le nombre de spermatozoïdes dans l'éjaculat et jouent un rôle important en tant que marqueurs sériques de la spermatogenèse. Ainsi, la détermination du taux de FSH dans le plasma sanguin a une valeur pronostique légèrement supérieure à la détermination du taux d'inhibine B. Cependant, la détection du rapport inhibine B / FSH dans le plasma sanguin est plus informative. Les auteurs soulignent l'importance d'identifier ces marqueurs comme outils de diagnostic supplémentaires de l'infertilité masculine [31].

Conclusion

Le développement d'une méthode spécifique et sensible pour déterminer le taux d'inhibine B dans le plasma sanguin a conduit à une meilleure compréhension de la biologie de l'inhibine B et des mécanismes de régulation de la spermatogenèse, en particulier, le contrôle de la sécrétion de FSH. Les données disponibles permettent de considérer l'inhibine B comme un marqueur fonctionnel de la spermatogenèse, car elle est impliquée dans la régulation du système hypophyso-gonadique. Néanmoins, sa signification clinique isolée est aujourd'hui plutôt douteuse, ce qui ne permet pas de recommander le dosage de cette hormone à tous les hommes suspects d'infertilité. Dans le même temps, les données obtenues lors du calcul de l'indice d'inhibine B / FSH peuvent être utiles dans un examen complet des patients pour clarifier les tactiques thérapeutiques et diagnostiques, y compris avant la biopsie testiculaire. Dans le même temps, la détermination de la concentration d'inhibine B dans le plasma sanguin ne donne pas une confiance absolue dans l'efficacité de ce test. Dans le même temps, on ne peut nier l'importance de déterminer le taux d'inhibine B dans le plasma sanguin dans les études scientifiques et expérimentales, car il s'agit d'un marqueur de lésions testiculaires précoces et peut potentiellement être utilisé dans la pratique clinique, en particulier, avec une évaluation compétente en conjonction avec d'autres facteurs de dommage cliniques et endocriniens. épithélium spermatogène.

Qu'est-ce que l'inhibine B, pourquoi est-il abaissé et un homme peut-il être ramené à la normale?

L'inhibine B est une glycoprotéine hormonale non stéroïdienne biologiquement active de la superfamille B, qui transforme les facteurs de croissance hormonaux. Se compose de sous-unités alpha et bêta, qui sont liées par une liaison disulfure. Synthétisé chez l'homme adulte par des cellules de Sertoli, situées dans les tubules séminifères des testicules, et qui est un marqueur de la spermatogenèse normale dans le corps.

L'une des principales fonctions de l'inhibine B est de réguler et de supprimer sélectivement ou d'augmenter activement la production de FSH (hormone folliculo-stimulante). Il crée une rétroaction en inhibant la production de FSH dans l'hypophyse avec une spermatogenèse excessive, ou en stimulant sa sécrétion lorsqu'elle est insuffisante. La synthèse de l'inhibine B est réduite par la gonadolibérine et augmentée par les androgènes. Vous pouvez augmenter ou diminuer le niveau élevé en stabilisant le fond hormonal général.

Norme de niveau

L'étude Inhibin B est utilisée pour diagnostiquer une violation de la formation du sperme, un dysfonctionnement du tissu testiculaire, qui permet d'établir la présence ou l'absence de développement anormal des glandes, aide à diagnostiquer une violation du développement correct des organes génitaux ou à déterminer le sexe de l'enfant. La détermination du niveau est également effectuée lors de la préparation complexe pour la FIV.

Le niveau normal de l'hormone inhibine B dépend de l'âge:

  • Chez les nourrissons de 3 mois, la norme est dépassée. Le niveau peut atteindre sa valeur maximale.
  • Le taux minimum est observé à l'âge de 6 à 10 ans.
  • Au début de la puberté, la médiane fluctue constamment, mais augmente progressivement et atteint une valeur stable aux stades 1 et 2 (selon Tanner) de la puberté.

Indicateurs comparatifs d'âge dans le sérum sanguin masculin

minimum, ng / L ou ng / ml

maximum, ng / L ou ng / ml

Pour les hommes de 18 ans et plus, le taux de contenu atteint 470 pg / ml. Une moyenne de 127 ng / ml est considérée comme idéale pour les performances de reproduction..

Anomalies du niveau hormonal

Étant donné que l'inhibine B dans le corps masculin n'est pas soumise à des fluctuations cycliques, son niveau moyen reste inchangé. Si le niveau de l'hormone est abaissé, cela indique une diminution de la fonction de la spermatogenèse ou sa violation grave. Les raisons de la violation peuvent être:

  • Violation du développement des glandes sexuelles.
  • Modifications des fonctions de la spermatogenèse (oligospermie, azoospermie).
  • Anorchie (absence de testicules).
  • Cryptorchidie (testicules non descendus de l'abdomen).
  • Varicocèle (veines dilatées dans les testicules qui compriment le canal déférent).
  • Les effets négatifs de certains médicaments, notamment hormonaux.

Il existe également un risque élevé d'effets négatifs d'infections et de toxines, d'exposition aux rayonnements. Risque accru d'altération des fonctions corporelles due à la consommation d'alcool ou de nicotine.

Une diminution de l'hormone peut entraîner une varicocèle.

Comment élever

Lors de la détermination d'une faible inhibine chez les hommes, comment l'augmenter est une question importante. Il faut comprendre qu'un faible taux d'inhibine B dans le corps masculin n'est pas une maladie indépendante, mais une conséquence d'un complexe de troubles hormonaux et physiologiques. De plus, des facteurs externes négatifs jouent un rôle dans l'aggravation de cette condition..

En soi, l'inhibine B n'est en aucun cas traitée. Les méthodes de traitement sont sélectionnées individuellement pour chaque patient, en fonction de la maladie qui a provoqué le changement du niveau de cette hormone. Le niveau réduit peut être ajusté après un diagnostic précis de la maladie sous-jacente. Le traitement peut être à la fois médical et chirurgical. Par exemple, vous pouvez augmenter l'inhibine B comme suit:

  1. Un faible niveau d'oligospermie peut être augmenté en prenant des médicaments tels que le clomifène, le spematon, la gonadotrophine chorionique.
  2. Avec l'azoospermie, elle augmente par hormonothérapie à l'aide d'injections de gonadotrophine chorionique humaine (hCG). Dans les cas graves, la chirurgie est indiquée.
  3. Une thérapie complexe aidera à augmenter le niveau hormonal avec la varicocèle. Des médicaments tels que la pentoxifylline, l'ascorutine, le tocophérol, le detralex et un complexe de vitamines stimulent la spermatogenèse, ce qui entraîne une augmentation du niveau de ronflement.

L'utilisation de remèdes homéopathiques populaires est également efficace. La prise de jus de grenade, de teinture d'absinthe, de décoction d'aubépine et d'herbe à sabots, d'infusion de graines de plantain, de momie au jus de carotte et de produits à base de ginkgo biloba conduit souvent au résultat souhaité.

L'hormone doit être augmentée en suivant toutes les recommandations du médecin traitant. Un mode de vie sain peut également aider à éviter un dysfonctionnement de la formation de spermatozoïdes, qui entraînera une augmentation des niveaux d'inhibine B et sa stabilisation..

Traitement inhibiteur

Dans le corps masculin, pour le bon fonctionnement de tous les organes et systèmes, chaque tissu et glande doit fonctionner comme une horloge. Dès la moindre perturbation de la production d'hormones, le développement de maladies graves et de problèmes de procréation et de puissance est possible.

  1. Inhibin - qu'est-ce que c'est?
  2. La norme du niveau de l'hormone inhibine B chez les hommes
  3. Raisons d'une diminution des taux d'inhibine B
  4. Comment se faire tester correctement pour l'inhibine B

Inhibin - qu'est-ce que c'est?

L'inhibine est une hormone protéique non stéroïdienne de la superfamille des inhibines et des actinines. Distinguer l'inhibine A et B, dans les ovaires d'une femme, principalement la première option est produite, et chez les hommes seulement la seconde.

Chez les représentants du sexe fort, cette hormone est produite dans les cellules de Sertoli, situées dans les canaux séminaux des hommes. Dans le corps d'un homme, l'inhibine B a pour fonction de réguler la sécrétion de FSH.

Normalement, le niveau de cette hormone dans la petite enfance est très élevé, atteignant un maximum de trois mois, puis diminue progressivement de manière exponentielle et à 6-10 ans a les taux les plus bas..

Dans le diagnostic, l'inhibine B est largement utilisée dans l'étude du tissu ovarien ou testiculaire pour confirmer ou exclure la probabilité d'une anomalie dans le développement des organes génitaux, des glandes, et également pour confirmer le sexe de l'enfant dans les cas controversés.

En outre, le niveau de l'hormone est vérifié pour établir une anorchie - une anomalie génétique caractérisée par l'absence de testicules et une cryptorchidie - une anomalie du développement dans laquelle les testicules ne descendent pas dans le scrotum.

Chez l'homme adulte, cet indicateur est vérifié pour suivre la spermatogenèse, pour déterminer le niveau de travail des cellules de Sertoli, responsables de la formation et de la maturation du sperme..

Avec la testostérone, la FSH et plusieurs autres indicateurs, l'inhibine B peut déterminer la qualité, la concentration et la motilité des spermatozoïdes..

La norme du niveau de l'hormone inhibine B chez les hommes

Le niveau de l'hormone dans le sexe fort change avec l'âge. Après la naissance, le niveau d'inhibine augmente avec un pic à 2 à 3 mois de vie, puis chute à un minimum à 6 à 10 ans et augmente à nouveau à l'approche de la puberté (maximum à 1 et 2 stades de Tanner), puis chez les adultes, l'hormone est stable et diminue avec le vieillissement Hommes.

Pour chaque âge, il existe certaines normes pour le niveau de l'hormone..

Le plus souvent, cet indicateur est utilisé pour déterminer les causes de l'infertilité masculine. Contrairement aux femmes, chez les hommes sexuellement matures, le niveau de l'hormone est stable et ne fluctue pas cycliquement.

Chez un homme adulte, sa norme est approximativement égale à 480 pg / ml, mais si la spermatogenèse est altérée, le taux peut diminuer. Dans la plupart des cas, la norme est de 147-365 pg / ml.

En règle générale, chez les représentants du sexe fort ayant des problèmes de qualité du sperme, cet indicateur a été noté à un niveau inférieur à 80 pg / ml et, après un traitement adéquat, la norme du niveau hormonal est établie après deux mois..

Utilisation de l'inhibine B dans le diagnostic des maladies du système reproducteur masculin

  • Diagnostic de la varicocèle. La varicocèle est une maladie assez courante chez les hommes, caractérisée par des varices des testicules, ce qui provoque des troubles circulatoires dans cet organe, à cause desquels le canal déférent est pincé et endommagé, le sperme ne peut pas être excrété en quantités normales ou le processus de formation du sperme s'arrête complètement. Avec cette maladie, le niveau d'inhibine B augmente considérablement et, avec un traitement approprié, cet indicateur augmente, avec une guérison complète, la norme est fixée. Par conséquent, l'analyse du taux d'inhibine B permet avec une grande précision de déterminer la présence de varicocèle dans le corps masculin et l'efficacité de son traitement..
  • Violation de la spermatogenèse chez les hommes - avec un mauvais spermogramme, un homme se voit prescrire une analyse du niveau d'inhibine B pour déterminer la cause profonde de la maladie. En combinaison avec une étude sur l'hormone folliculo-stimulante, on peut dire avec précision la présence ou l'absence de problèmes dans le processus de formation du sperme. Cela vous permet de déterminer la cause de l'infertilité masculine et de la combattre efficacement..
  • Garçons présentant un développement anormal des organes génitaux. Par exemple, les maladies de la cryptorchidie et de l'anorchie doivent être diagnostiquées à l'aide d'une analyse du niveau d'inhibine B. Après tout, chez les garçons, le niveau de cette hormone est naturellement réduit et, avec ses indicateurs anormaux, on peut conclure que les organes génitaux de l'enfant ne sont pas développés correctement et que la situation peut être corrigée à temps.
  • Chez les adolescents et les enfants, pour déterminer la puberté accélérée ou retardée. Il existe une norme pour le niveau d'inhibine pour tous les âges, si au cours de l'étude le niveau de l'hormone ne correspond pas à la normale, les médecins peuvent conclure que le développement des glandes sexuelles et des organes masculins s'accélère ou ralentit..
  • Clarifier le sexe des bébés dans les cas controversés. Pour cela, en plus de déterminer le taux d'inhibine B, des interventions chirurgicales sont également utilisées en parallèle..
  • Avec une diminution de la libido et de la puissance. Puisque cette hormone est responsable du fonctionnement normal des organes génitaux et de la formation de spermatozoïdes, ce qui, à son tour, affecte l'attraction physique des hommes.
  • Pour la sélection de la technologie d'insémination artificielle. Avec une mauvaise qualité de sperme, un homme peut recourir à des méthodes artificielles de conception, pour cela, vous pouvez utiliser:
  1. insémination artificielle (introduction de spermatozoïdes dans les trompes de Fallope), si les spermatozoïdes sont flasques, mais viables;
  2. infusion de sperme directement dans la cavité utérine - est utilisée avec une qualité de sperme satisfaisante et un immunoconflit individuel des partenaires, lorsque la muqueuse utérine de la femme produit de l'acide qui détruit le sperme;
  3. Méthodes de FIV - sont utilisées dans l'infertilité masculine et féminine, lors de l'utilisation de cette méthode, même un sperme de faible qualité avec une petite quantité de sperme capable est approprié;
  4. la méthode ICSI est une méthode plus compliquée, similaire à la FIV, mais lorsqu'elle est utilisée, même un homme peut devenir un père, dans le sperme duquel il n'y a pas de spermatozoïdes, l'essentiel est qu'ils soient dans les testicules, pour cela ils sont analysés pour l'inhibine B.Cet indicateur aide à conclure si les spermatozoïdes sont produits dans les canaux séminaux. Et si tel est le cas, les méthodes microchirurgicales modernes permettent de les isoler des testicules. Cela est devenu possible avec l'avènement de la procédure TESE pour l'azoospermie, c'est-à-dire l'extraction de spermatozoïdes de haute qualité directement à partir du tissu testiculaire, pour cela, il suffit de prendre juste un petit morceau de chair au bon endroit.

Ainsi, le niveau d'inhibine B vous permet de choisir la méthode d'insémination artificielle la plus appropriée, et en cas d'absence totale de spermatozoïdes, de ne pas gaspiller énergie, santé, temps et argent en tentatives infructueuses de conception..

Raisons d'une diminution des taux d'inhibine B

Si l'étude détermine un niveau inférieur à la norme pour un garçon ou un homme à un âge donné, cela peut indiquer des violations telles que:

  • anorchie;
  • cryptorchidie;
  • violation de la spermatogenèse;
  • développement inapproprié des gonades;
  • l'effet négatif de certains médicaments, en particulier les hormonaux;
  • exposition aux radiations, aux toxines, aux infections;
  • effets négatifs sur le corps masculin de l'alcool ou de la nicotine.

Comment se faire tester correctement pour l'inhibine B

Pour déterminer le niveau de cette hormone chez l'homme, du sang veineux et du sperme sont prélevés pour analyse. Afin d'obtenir des données fiables en conséquence, vous devez suivre attentivement les règles de collecte de matériel pour les essais cliniques:

  • ne pas manger pendant deux heures avant l'analyse, seule de l'eau propre, non gazeuse et faiblement minéralisée est autorisée à boire;
  • pendant deux jours, ne prenez aucun médicament hormonal, en particulier androgène et œstrogène;
  • éviter le stress physique et émotionnel une heure avant l'étude;
  • exclure l'alcool et le tabagisme (au moins 2-3 heures avant le test).

Le corps masculin est un système interconnecté complexe dans lequel l'absence d'un élément le plus petit peut causer de graves problèmes de santé.

L'hormone protéique inhibine B est produite dans les cellules de Sertoli situées dans les canaux séminaux des testicules et participe au processus de formation du sperme. Cet indicateur est tout simplement inestimable dans le diagnostic correct d'un certain nombre de maladies masculines, en particulier pour déterminer la cause de l'infertilité masculine..

Il suffit de donner du sperme et du sang d'une veine, en respectant les règles de prélèvement de matériel pour les essais cliniques, et vous pouvez déterminer avec précision la qualité de la glande qui produit le sperme, et après tout, la puissance, la libido et la capacité de devenir père en dépendent..

Dermatovénéréologue, urologue. Spécialisé dans le traitement de la cystite, de la prostatite, de la phoniculite, de l'orchite, de la syphilis et d'autres maladies de l'appareil reproducteur urinaire et masculin.

Inhibine B chez l'homme - norme et pathologie

L'Igibine "B" dans le corps masculin est synthétisée par des cellules de Sertoli situées dans les tubules séminifères des testicules. Le niveau de son contenu dans le sang aide au diagnostic complexe de certaines maladies et à la conclusion sur la fonction des gonades et des glandes du système nerveux central.

Signification physiologique

L'inhibine «B» est une protéine complexe biologiquement active, qui est l'un des principaux régulateurs de la sécrétion de l'hormone folliculo-stimulante (FSH) par l'hypophyse antérieure. Son rôle régulateur est réalisé par la participation à l'axe du système hypothalamo-hypophysaire, associé aux organes reproducteurs. Cela se fait comme suit.

La partie hypothalamique du cerveau est synthétisée toutes les 0,5 à 2 heures et sécrétée dans le système circulatoire de l'hypophyse l'hormone gonadolibérine, ou hormone de libération de gonadotrophine (GnRH), qui stimule la libération de FSH par l'hypophyse dans la circulation sanguine générale au même rythme. Ce dernier, à son tour, affecte la production de la testostérone, l'hormone sexuelle masculine et, par conséquent, la spermatogenèse. De plus, la FSH stimule également la synthèse de l'inhibine «B».

Avec une spermatogenèse trop active, cette dernière inhibe la production de FSH par l'hypophyse, avec une faible spermatogenèse, la concentration de FSH dans le sang augmente. Ainsi, il existe une relation inverse entre la teneur en FSH sérique et en inhibine "B". Le niveau de sa concentration est en pleine conformité avec le volume de tissu testiculaire, le nombre de cellules de Sertoli, qui régulent également le processus de maturation du sperme, et la quantité de sperme. Par conséquent, la détermination en laboratoire de la teneur en cette protéine dans le sérum permet au médecin de:

  • se faire une idée de la fonction de l'appareil testiculaire et de l'adéquation de la spermatogenèse;
  • faciliter le diagnostic différentiel entre anorchisme (absence de testicules) et cryptorchidie (rétention des testicules dans la cavité abdominale lors du développement des organes génitaux);
  • émettre une hypothèse sur la présence de certaines maladies du système nerveux reproducteur, endocrinien ou central;
  • surveiller l'efficacité du traitement de la varicocèle (hypertrophie des veines du cordon spermatique);
  • évaluer la faisabilité de la prise de sperme pour la FIV.

Contenu de sérum

Chez les enfants après la naissance, la quantité d'inhibine «B» est augmentée. Il atteint son niveau maximal à l'âge de trois mois, après quoi il diminue progressivement vers l'âge de 6 à 10 ans. Normale, selon l'âge, sa concentration dans le sang des garçons avant la puberté indique la capacité fonctionnelle du tissu testiculaire. Cet indicateur est utilisé pour déterminer le sexe (en cas de doute) et la détection précoce des écarts par rapport au développement normal des gonades..

Tableau 1 - Indicateurs d'âge moyen du niveau d'inhibine «B» dans le sérum sanguin

Années d'âge)CONTENU MINIMUM (ng / l)CONTENU MAXIMUM (ng / l)
jusqu'à 735,0182,0
7 - 962,0338,0
9 - 1178,0323,0
10 - 1467,0304,0
15 et plus120,0470,0

Les valeurs normales moyennes de l'inhibine «B» chez les hommes adultes sont de 148 à 365 ng / l. Son contenu dans le sang est généralement constant et non soumis à des fluctuations cycliques, contrairement aux femmes, cependant, parfois, la quantité maximale est observée le matin..

Dépasser les normes de la teneur en inhibine «B» dans le sang peut être à:

  1. Développement sexuel retardé.
  2. Traitement avec des médicaments qui inhibent la fonction androgénique.

Dans d'autres cas, lors de l'évaluation des résultats d'analyses chez les hommes, seule une diminution du niveau compte. Cela peut survenir à la suite de:

  1. Puberté prématurée.
  2. Troubles des premiers stades de la spermatogenèse.
  3. Présence d'hypogonadisme hypo- ou hypergonadotrope.
  4. Effets des facteurs infectieux et toxiques.
  5. Prendre des médicaments hormonaux, y compris des contraceptifs masculins.
  6. Effets du rayonnement.
  7. La présence de tumeurs du système hypothalamo-hypophysaire.

Dans certains cas, l'écart par rapport à la norme de concentration d'inhibine «B» est indirectement influencé par la prise de médicaments qui modifient les niveaux d'androgènes et de FSH dans le sang..

Azoospermie et faible inhibine B

Les filles, bonjour! Dites-moi, s'il vous plaît, quelqu'un a-t-il que toutes les hormones (fsg, lh, prolactine, testostérone, etc.) sont normales, le caryotype est normal et l'inhibine est abaissée (80 ng / l à la normale à partir de 120 ng / l). Y a-t-il une chance de trouver des spermatozoïdes lors d'une biopsie? Le diagnostic de mon mari est aussi une azoospermie! (((((3 fois ils ont fait un spermogramme, partout 0, et selon Kruger 2% de forme normale, et 98% atypique. Je veux vraiment croire que cela signifie qu'au moins une certaine quantité de sperme est!

Normes d'inhibine B et un homme peut-il augmenter le niveau

Le bon fonctionnement du corps masculin est assuré par un ensemble d'hormones dont l'échec menace de conséquences diverses. En règle générale, les hormones sont responsables de la procréation et de la puissance, il est donc important de prêter attention aux problèmes existants à temps. Essayons de savoir quelles fonctions l'hormone inhibine B est responsable chez l'homme, quel niveau de cette hormone devrait être normal et comment savoir si l'inhibine B est augmentée ou diminuée. Une autre question importante est de savoir s'il est possible d'augmenter sa valeur et comment.

Signification physiologique

L'inhibine B est une glycoprotéine, une hormone protéique qui est l'un des régulateurs de la production d'hormone folliculo-stimulante (FSH). Il existe deux principaux types d'hormones - l'inhibine A et l'inhibine B. Le premier type est produit dans les organes reproducteurs féminins et l'inhibine B est exclusivement une hormone masculine..

L'inhibine B «inhibe», c'est-à-dire inhibe, arrête la libération de FSH par l'hypophyse antérieure.

Les indicateurs de l'inhibine B indiquent l'état du système reproducteur masculin. La détermination simultanée des taux d'inhibine B, de FSH et de testostérone permet de déterminer les paramètres qualitatifs et quantitatifs de la spermatogenèse chez l'homme. Ces hormones sont interconnectées et il est impossible d'augmenter l'une d'elles sans affecter les autres..

Indicateurs sains

Des niveaux sains d'inhibine B indiquent une production normale de spermatozoïdes dans le corps. Le niveau d'inhibine B chez les hommes change à différents stades de la vie. Considérons les principaux:

  1. Immédiatement après la naissance d'un garçon, le niveau de son inhibine B est élevé, la concentration la plus élevée de l'hormone tombe sur 2-3 mois, l'indicateur le plus élevé peut s'arrêter à environ 480 pg / ml.
  2. Jusqu'à 7 ans, la norme de l'hormone inhibine B chez l'homme est de 35 à 182 pg / ml, à cet âge, l'hormone est physiologiquement réduite.
  3. De 7 à 9 ans, c'est encore bas, la norme est de 62-338 pg / ml.
  4. De 9 à 11 ans, la norme d'inhibine est de 78 à 323 pg / ml.
  5. De 10 à 14 ans, la norme est de 67-304.
  6. L'indicateur normal chez les garçons de plus de 14 ans et chez les hommes est le niveau de l'hormone compris entre 148 et 365 pg / ml (médiane 166 pg / ml).

La norme d'inhibine chez les garçons de plus de 14 ans et chez les hommes est considérée comme le niveau de l'hormone dans la plage de 148 à 365 pg / ml.

Fondamentalement, la teneur en inhibine dans le corps d'un homme est constante et ne dépend d'aucun cycle, cependant, on pense que le matin, le niveau de l'hormone inhibine B atteint son maximum. Les valeurs normales chez les garçons sont un signe de la capacité du tissu testiculaire à remplir correctement ses fonctions. Avec l'inhibine B, il est possible de détecter des pathologies et des anomalies dans le développement des gonades dès le plus jeune âge.

Analyses et recherches

Pour déterminer le niveau d'inhibine B dans le sang des hommes, du sang veineux est prélevé pour un test ELISA. Pour obtenir le résultat correct, vous devez suivre certaines règles de préparation au test.

Il est important de ne pas manger ou fumer pendant plusieurs heures avant le test d'inhibine B. Vous ne pouvez boire que de l'eau propre non gazeuse. Arrêtez de prendre des médicaments hormonaux deux jours avant l'étude. Le stress physique et émotionnel doit être évité une heure avant l'analyse. Pour quels problèmes est-il recommandé de prescrire ce test pour l'inhibine B?

  1. Varicocèle (varices des testicules, à la suite de laquelle la circulation sanguine dans l'organe est altérée) - le niveau d'inhibine B sera considérablement réduit.
  2. Troubles de la spermatogenèse - lors de la recherche des causes de l'infertilité, il est nécessaire de déterminer de manière exhaustive le niveau d'inhibine B, de FSH et de testostérone.
  3. Développement anormal des organes génitaux - si le niveau de l'hormone est anormalement élevé ou bas et ne correspond pas aux limites d'âge, il faut en conclure qu'il y a des problèmes dans le développement du système reproducteur du garçon et poursuivre l'examen pour poser un diagnostic précis.
  4. Puberté accélérée ou retardée - respectivement, le niveau d'inhibine B sera augmenté ou diminué.
  5. En cas de plaintes concernant une diminution de la puissance, il est également nécessaire de déterminer le niveau de l'hormone et sa conformité à la norme pour les hommes, car l'inhibine est responsable du bon fonctionnement des organes génitaux, avec de faibles résultats, il faut en rechercher la cause.
  6. L'étude de l'inhibine B est toujours prescrite lors du choix d'une technique d'insémination artificielle (FIV). L'analyse permet de choisir la méthode la plus adaptée et de ne pas gaspiller d'énergie sur la FIV en cas d'absence totale de sperme.

L'étude de l'inhibine B est toujours prescrite lors du choix d'une technique d'insémination artificielle (FIV).

Ainsi, l'analyse de l'inhibine B permet dans de nombreux cas controversés de déterminer le problème et les tactiques de diagnostic et de traitement ultérieurs. Les indicateurs de trois hormones (inhibine B, FSH, testostérone) peuvent en dire long sur l'état du système reproducteur masculin. En règle générale, la détermination du niveau d'inhibine B est prescrite par des médecins tels que pédiatre, endocrinologue, andrologue, reproductologue.

Raisons des écarts

En cas de problèmes dans la région génitale chez les hommes, on observe le plus souvent un faible niveau d'inhibine B. Si un homme (garçon) a été testé pour l'inhibine et a reçu un résultat inférieur à la normale, il convient de rechercher la raison pour laquelle l'indicateur est abaissé. Quelles pathologies peuvent être indiquées par le fait que l'inhibine B est abaissée?

  1. Anorchie.
  2. Cryptorchidie.
  3. Anomalies de la spermatogenèse.
  4. Déviations dans la maturation des glandes sexuelles.
  5. L'effet négatif des médicaments hormonaux.
  6. Maladies infectieuses et effets des toxines.
  7. Les effets négatifs de l'alcool, de la nicotine, des drogues.

L'anorchisme est une anomalie dans le développement des organes génitaux, dans lesquels il n'y a pas de testicules, et le scrotum et le pénis restent sous-développés. Le plus souvent, la maladie est associée à des maladies infectieuses intra-utérines graves, ainsi qu'à des problèmes hormonaux. La pathologie doit être distinguée du cryptochisme (testicule non descendu dans le scrotum), qui est facilement traitable par chirurgie à un âge précoce. Dans les deux cas, le taux d'inhibine B sera réduit et différera considérablement de la norme d'âge correspondante.

Comment normaliser

Une question naturelle se pose - si l'inhibine B est abaissée, comment son niveau peut-il être augmenté et peut-il être augmenté du tout? Les médecins doivent déterminer comment l'augmenter lors d'un examen interne, en trouvant une approche individuelle de la santé de chaque patient, cependant, nous essaierons de décrire les principes généraux de base du traitement pour un faible taux d'inhibine B.

S'il y a peu ou pas de spermatozoïdes, les valeurs d'inhibine seront faibles.

Le fait est qu'un faible taux d'inhibine B n'est souvent pas une cause, mais une conséquence d'une maladie. L'hormone reflète l'état actuel de la spermatogenèse. Le corps lui-même peut l'augmenter lorsque la production de spermatozoïdes est activée. S'il y a peu ou pas de spermatozoïdes, les valeurs d'inhibine seront faibles. Par conséquent, afin d'augmenter l'inhibine B, il est nécessaire de trouver la cause des faibles taux et de guérir la cause même..

Le corps masculin est un système d'autorégulation complexe dans lequel une violation du niveau d'une des hormones peut entraîner de nombreuses conséquences. L'inhibine B de l'hormone protéique est produite dans les cellules de Sertoli situées dans les canaux séminaux des testicules.

L'inhibine B est responsable de la production de spermatozoïdes. Les hommes s'intéressent souvent à la question de savoir comment l'augmenter, car cet indicateur reflète l'activité du sperme et l'ensemble du système reproducteur..

La détermination de la valeur de l'inhibine B est inestimable dans le diagnostic de diverses conditions associées à l'infertilité masculine. Identifier les causes des faibles taux et appliquer des méthodes pour augmenter l'inhibine B conduit souvent au fait qu'un homme a la possibilité de redevenir père. Un faible niveau d'inhibine B peut également indiquer divers problèmes dans la région génitale. Il est important de subir les diagnostics et le traitement nécessaire à temps, ce qui peut contribuer à augmenter l'inhibine B.