Principal

Oncologie

Augmentation de la progestérone 17 OH pendant la grossesse

Je suis allé à une consultation de gynécologie et je me suis intéressé à la question de savoir pourquoi faire un don de sang si souvent. Il s'avère que si la progestérone 17 OH est élevée pendant la grossesse, il existe un risque de fausse couche.

Conclusion

Un changement de statut hormonal ne doit pas provoquer de panique. Si la progestérone 17 OH est élevée pendant la grossesse, les experts conseillent:

  • revérifier, conformément aux règles de préparation préliminaire;
  • si nécessaire, suivez un traitement avec des médicaments prescrits.

Pendant toute la période, les patients à risque doivent éviter le stress, dormir au moins 8 heures.

Vue d'ensemble de l'hormone

Il appartient à un sous-groupe de stéroïdes produits par les ovaires et les glandes surrénales. Le niveau de la substance hormonale change pendant tout le cycle menstruel, les indicateurs maximaux sont enregistrés au moment de l'ovulation.

Après la conception, la production se poursuit dans le corps jaune jusqu'à la formation du placenta. Ensuite, la substance est produite directement à la place du bébé, pendant toute la durée de la grossesse.

Normes

Indicateurs standards pour les femmes enceintes:

Dates en semainesQuantité en nmol / l
1-6à 10
7-14jusqu'à 17
15-24jusqu'à 20
25-33jusqu'à 28
35-40jusqu'à 34

Si l'indicateur 17 OH de la progestérone est augmenté pendant la grossesse, la patiente subit un deuxième test.

Augmentation des niveaux d'hormones lors du portage d'un bébé

Les femmes enceintes subissent des changements hormonaux complexes dans le corps. Pour une gestation normale, un équilibre optimal des hormones est nécessaire. Un signe d'accélération de la production d'hormones mâles dans les glandes surrénales pendant la grossesse est l'augmentation de la progestérone 17 OH.

Quelles sont les valeurs critiques de la progestérone 17 OH

Les experts ne prêtent attention au changement du niveau d'incrément que lorsque son volume standard est doublé. Jusqu'à ces marques, le traitement n'est pas prescrit, la femme et le fœtus sont surveillés.

Si la progestérone 17 OH est élevée pendant la grossesse, cela provoque une augmentation de la testostérone, ce qui provoque:

  • avortement spontané jusqu'à 22 semaines;
  • travail prématuré - au deuxième trimestre de la grossesse.

Des indicateurs régulièrement augmentés constituent une menace de fausse couche tout au long de la période de gestation.

Augmentation des niveaux d'hormones lors de la planification d'une grossesse

Des changements dans la production de substances hormonales se trouvent sous la forme congénitale d'hyperplasie surrénale. Un déficit congénital en 21-hydroxylase entraîne une élévation de la 17 OH progestérone.

Les patients souffrent de poils masculins excessifs et d'infertilité. La forme latente de déficit enzymatique nécessite une correction médicamenteuse des hormones - sans thérapie, conception et grossesse ultérieure est presque impossible.

Préparation à la livraison de l'analyse et des résultats en fonction de la période

Une période de préparation incorrecte avant le prélèvement sanguin pendant la grossesse conduit au fait que la valeur de la progestérone 17 OH montre une valeur accrue.

L'analyse se fait à jeun, vous ne pouvez pas manger 8 heures avant l'heure fixée, le café, les boissons au thé et les jus sont interdits. Il est permis de boire de l'eau propre.

Indicateurs standards en fonction de la période de gestation:

  • premier trimestre - de 1,3 à 3,0;
  • le second - 2,0-5,0;
  • le troisième - 5,0-8,3 ng / ml.

Que faire si les niveaux d'hormones sont élevés

Le traitement des troubles est prescrit par le médecin traitant. Si la progestérone 17 OH est élevée, le traitement médicamenteux est corrigé.

Les patients se voient prescrire un traitement par Metipred, Dexamethasone. Pour prévenir les déséquilibres, il est recommandé de passer à un régime diététique, de normaliser l'horaire de sommeil, d'éliminer les situations stressantes.

Que faire si le niveau de la progestérone hormone 17 OH lors de la planification ou pendant la grossesse est anormal?

Le fond hormonal joue un rôle particulier dans la vie humaine. De nombreux processus qui se produisent dans notre corps sont soumis à un système complexe d'équilibre hormonal. Pendant la grossesse, le niveau de nombreuses hormones change et leurs fluctuations au cours de cette période sont d'une importance particulière pour la réussite de la naissance d'un enfant..

Informations sur les hormones

La progestérone 17 OH (17-hydroxyprogestérone) est une hormone produite dans les gonades, les glandes surrénales et le placenta. C'est un produit intermédiaire des conversions métaboliques de la progestérone et de la 17-hydroxypregnénolone en cortisol et androstènedione (un précurseur de la testostérone).

Pour le 17-OH, les fluctuations quotidiennes des valeurs sont caractéristiques (similaires au cortisol): le niveau maximal est observé le matin, le minimum - la nuit. Pendant le cycle menstruel, les femmes fluctuent également dans le niveau de formation de 17 OH dans les ovaires, et il atteint sa valeur maximale pendant l'ovulation.

Importance pour les femmes enceintes

Il vaut la peine de vérifier votre fond hormonal même lorsque vous planifiez un bébé, car si la progestérone 17 OH est élevée, une grossesse peut survenir, mais elle peut être interrompue. Le niveau de l'hormone 17 OH augmente tout au long des 9 mois et sa valeur joue un rôle très important dans le maintien et le déroulement normal de la grossesse.

Comment se faire tester correctement?

Le matériel d'analyse est obtenu par prélèvement de sang veineux en laboratoire.

  1. L'analyse doit être faite tôt le matin, à jeun. L'intervalle entre les repas ne doit pas être inférieur à 8 heures. Avant l'analyse, vous ne devez rien boire d'autre que de l'eau pure..
  2. Si vous prenez des médicaments, assurez-vous d'en informer l'assistant de laboratoire.
  3. Lors de la planification d'une grossesse, il est idéalement nécessaire de faire une analyse au niveau de 17 OH aux jours 2-5 du cycle.

Norme

La norme de la 17-hydroxyprogestérone pendant la grossesse et lors de sa planification est différente, pendant la période de gestation, elle dépend de la période et pour chaque période, il existe à la fois une norme inférieure et une norme supérieure. Un léger écart par rapport aux valeurs indiquées est une raison de faire attention à cela, mais pas de panique.

Au 1er trimestre

Il s'agit d'une période de grossesse particulièrement importante, lorsque la formation de l'enfant à naître a lieu et que tous les principaux systèmes de vie sont posés. Ce processus est très fragile, tout écart par rapport à la norme dans le corps de la femme enceinte peut mettre fin à une grossesse ou entraîner des complications. Mais la prise de médicaments pendant cette période peut aussi avoir des conséquences..

Par conséquent, avec la menace de fausse couche, le médecin prescrit une analyse appropriée et, en fonction du niveau de 17 OH, détermine la pertinence du traitement médicamenteux. La norme de 17 OH au premier trimestre - 1,3 - 3,0 ng / ml.

Au 2ème trimestre

Chaque grossesse est individuelle. La majorité des femmes au deuxième trimestre se sentent beaucoup mieux qu’au début du trimestre. Les signes de toxicose disparaissent, le bébé s'est déjà formé et continue de grandir, et il reste encore beaucoup de temps avant l'accouchement. Mais ce n'est pas le cas pour tout le monde..

Parfois, la menace d'interruption peut persister au cours du deuxième trimestre en raison de l'augmentation du taux de 17 OH. Dans ce cas, les médecins prescrivent un traitement approprié pour maintenir la grossesse. La norme de 17 OH au deuxième trimestre est de 2,0 à 5,0 ng / ml.

Pendant la 3e période de gestation

Dans les derniers mois de la grossesse, le taux de 17 OH joue toujours un rôle important, car sa déviation peut provoquer une naissance prématurée. La norme de 17 OH au troisième trimestre - 5,0 - 8,3 ng / ml.

Que faire en cas de mise à niveau?

La condition où le niveau de 17 Oh pendant la grossesse est augmenté et dépasse la plage normale est assez courante. Avec un léger écart, s'il n'y a pas d'autres symptômes alarmants, ne vous inquiétez pas. Les médecins ne considèrent même pas un excès de 2 fois critique et les médicaments ne sont pas encore prescrits.

Symptômes

Une production accrue de l'hormone 17 OH dans le corps d'une femme peut se manifester par les symptômes suivants:

  1. excès de pilosité corporelle et amincissement;
  2. cycle menstruel irrégulier;
  3. fausses couches spontanées répétées ou problèmes avec le début de la grossesse;
  4. acné (boutons);
  5. violation de la glycémie;
  6. en surpoids;
  7. léthargie, nervosité.

Chez les femmes enceintes, la menace d'avortement spontané est un symptôme d'une violation de la production de 17-hydroxyprogestérone et une raison de passer le test approprié.

Les raisons

Les principales raisons des taux élevés de l'hormone 17 OH sont les suivantes:

  • hyperplasie surrénale;
  • déficit en 11-b hydroxylase et 21-hydroxylase;
  • tumeurs des ovaires et des glandes surrénales.

Effets

Un excès significatif de la norme 17-hydroxyprogestérone conduit à une formation accrue d'androstènedione, puis, par conséquent, de testostérone. Il est connu qu'une augmentation des taux de testostérone peut provoquer:

  1. fausse couche (au 1er trimestre);
  2. naissance prématurée (à partir de 22 semaines).

Les femmes qui ont un taux élevé de 17 OH peuvent développer une insuffisance isthmique-cervicale pendant la grossesse. Normalement, tout au long de la grossesse, le col de l'utérus est dense et le canal cervical est fermé, et avant l'accouchement, le col se ramollit et le canal cervical s'ouvre.

Mais avec une insuffisance isthmique-cervicale, ces processus peuvent commencer plus tôt que la date d'accouchement, ce qui menace de mort fœtale intra-utérine. Avec un taux élevé de 17-hydroxyprogestérone, la menace d'interruption de grossesse peut persister pendant toute la période.

Traitement

Avec un niveau accru de 17 OH pendant la grossesse, une femme a besoin d'une consultation d'un endocrinologue, qui sera en mesure d'évaluer correctement les résultats de l'analyse et de choisir le bon traitement. Habituellement, les médicaments hormonaux suivants sont prescrits pour abaisser le taux de 17 OH:

  • Metipred;
  • Duphaston;
  • Dexametozone;
  • Femoston.

Que faire en cas de déclassement?

Un niveau abaissé de l'hormone 17 OH indique le plus souvent une fonctionnalité insuffisante des glandes surrénales..

Symptômes

Les symptômes d'un faible taux de 17 OH sont:

  1. perturbations du cycle menstruel;
  2. infertilité ou fausse couche;
  3. augmentation du poids corporel;
  4. sautes d'humeur, irritabilité;
  5. douleur des glandes mammaires;
  6. maux de tête.

Des niveaux réduits et élevés de 17 OH se manifestent par des symptômes similaires. Par conséquent, en cas de suspicion de déséquilibre hormonal, il est nécessaire de passer des tests et de consulter un spécialiste. L'automédication peut être dangereuse.

Les raisons

Les raisons du faible taux de progestérone 17 OH peuvent être:

  • maladies chroniques du système génito-urinaire;
  • dysfonctionnement des glandes surrénales;
  • utilisation à long terme de certains médicaments (y compris les pilules contraceptives);
  • stress prolongé.

Un mauvais mode de vie et de mauvaises habitudes peuvent également devenir la cause d'un déséquilibre hormonal.

Effets

Un taux réduit de progestérone 17 OH est aussi dangereux pour une femme enceinte qu'un.

Traitement

Les médicaments ne peuvent être prescrits que par un médecin, le plus souvent, il s'agit de la sélection d'un traitement de substitution temporaire. En tant que traitement, un cours d'injections de progestérone pure peut être prescrit, ou des médicaments tels que:

  1. Utrozhestan;
  2. Ingesta;
  3. Duphaston et autres.

Vous pouvez compléter le traitement médicamenteux par des ajustements alimentaires. Le régime doit être complété par:

  • des noisettes;
  • Olives;
  • poisson (en particulier le thon et le saumon);
  • foie de boeuf;
  • viande de lapin;
  • des haricots;
  • des œufs.

Le fond hormonal d'une femme enceinte joue un rôle particulier dans la réussite de la gestation et de l'accouchement. Un spécialiste doit évaluer le danger d'écarts et décider de la nécessité d'un traitement. Négliger les recommandations des médecins, et pire encore, l'automédication peut avoir des conséquences irréversibles..

Progestérone 17-OH pendant la grossesse

Une grossesse tant attendue peut se terminer soudainement sans raison apparente. Il arrive souvent qu'une fausse couche spontanée se produise à chaque fois en même temps. Pour une femme, c'est un grand stress, et avant de planifier à nouveau un enfant, elle doit vérifier son statut hormonal. L'un des indicateurs importants de l'état du système hormonal est la quantité de 17-one progestérone.

Vue d'ensemble de l'hormone

L'oxyprogestérone est une hormone stéroïde produite dans les glandes surrénales et les ovaires. Pendant la grossesse, la 17 oxyprogestérone commence à être synthétisée dans le placenta.

Cette hormone est un intermédiaire dans la formation du cortisol et de l'androstènedione (le précurseur de la testostérone). À la suite de processus d'hydroxylation, la 17-one progestérone est convertie en l'hormone mâle androstènedione ou en cortisol. Le résultat final de la conversion de la 17-one progestérone dépend des enzymes 11-hydroxylase et 21-hydroxylase.

La production de 17-one progestérone dans le corps d'une femme est soumise à des fluctuations quotidiennes et change également tout au long du cycle menstruel. Les valeurs maximales sont déterminées pendant l'ovulation. En cas de grossesse, la synthèse de cette hormone se poursuit dans le corps jaune jusqu'à la formation du placenta..

Augmentation des niveaux d'hormones lors du portage d'un bébé

Pendant cette période, un changement hormonal complexe se produit dans le corps de la femme. Seul le rapport optimal de diverses hormones peut assurer son cours normal. Une augmentation de la quantité de 17-one progestérone pendant la période de procréation indique une augmentation de la synthèse des hormones mâles dans les glandes surrénales.

Pourquoi est-il dangereux d'augmenter la progestérone 17-one pendant la grossesse? Avec une formation excessive de l'hormone pendant la gestation d'un enfant, il se produit une augmentation de la production d'androstènedione, à partir de laquelle la testostérone est ensuite formée. Une augmentation des taux de testostérone à différents moments peut entraîner:

  • au premier trimestre - à la menace d'une fausse couche spontanée;
  • au deuxième trimestre (à partir de 22 semaines) - à la menace d'une naissance prématurée.

Les femmes qui ont un taux élevé de 17-one progestérone dans le sang peuvent développer une insuffisance isthmique cervicale pendant la grossesse. Normalement, le col de l'utérus est dense tout au long de la grossesse, le canal cervical est fermé. Des changements dans la structure du col de l'utérus, son adoucissement et son ouverture du canal cervical se produisent à la fin du troisième trimestre, plus près de l'accouchement.

Avec le développement de l'insuffisance isthmique-cervicale, de tels changements peuvent commencer beaucoup plus tôt. Cela entraîne les conséquences suivantes:

  • l'apparition de douleurs dans le bas-ventre;
  • l'apparition d'une décharge brune. La décharge peut provenir du col de l'utérus ou être le résultat d'un décollement placentaire prématuré;
  • mort fœtale intra-utérine (plus fréquente en début de gestation).

Si de tels symptômes apparaissent, un examen urgent est nécessaire, y compris le taux de 17-one progestérone dans le sang.

Avec une augmentation du niveau de l'hormone, la menace d'interruption de grossesse peut persister pendant toute la période.

Préparation à la livraison de l'analyse et des résultats en fonction de la période

Pour obtenir des résultats fiables, il est nécessaire d'effectuer plusieurs fois l'analyse dans le même laboratoire. Le sang pour cette hormone pendant la grossesse est prélevé à jeun. Aucun aliment ne doit être pris 8 heures avant le test. Vous ne pouvez boire que de l'eau propre, les autres boissons (thé, café, jus de fruits) sont exclues.

Les niveaux suivants de l'hormone dans le sang sont considérés comme normaux:

  • De la 1ère à la 6ème semaine de grossesse - pas plus de 10 nnmol / litre;
  • De la 7e à la 14e semaine - jusqu'à 17 nnmol / litre;
  • De la 15e à la 24e semaine - jusqu'à 20 nnmol / litre;
  • De 25 à 33 semaines - jusqu'à 28 nnmol / litre;
  • De 35 à 40 semaines - jusqu'à 34 nnmol / litre.

Que faire si les niveaux d'hormones sont élevés.

Si lors de l'examen un taux élevé de 17-one progestérone est détecté une fois, ce n'est pas un motif de panique. Pour la fiabilité, il est nécessaire de confirmer à plusieurs reprises une augmentation de la synthèse du niveau de cette hormone. En règle générale, les médecins ne prennent pas en compte ces indicateurs si la femme ne présente pas de symptômes d'avortement et que le fœtus se développe normalement..

C'est une autre question si un taux élevé de progestérone 17-one est accompagné de symptômes d'insuffisance ischémique-cervicale, de menace d'interruption de grossesse ou de naissance prématurée. Puis son contenu est étudié en dynamique, les analyses sont effectuées mensuellement.

Un traitement médicamenteux est utilisé pour corriger le niveau de 17-one progestérone. La dexaméthasone est le principal médicament pour traiter la menace d'interruption de grossesse causée par un excès de 17-one progestérone..

Augmentation des niveaux d'hormones lors de la planification d'une grossesse

Une augmentation de la synthèse de la 17-one progestérone se produit avec une hyperplasie congénitale des surrénales. Dans ce cas, une augmentation de la synthèse de cette hormone est due à une carence congénitale en enzymes - 21-hydroxylase.

Les femmes atteintes de cette pathologie développent l'hirtsutisme (croissance des cheveux de type masculin) et l'infertilité. Cependant, une forme latente de carence en cette enzyme est souvent trouvée, lorsque la conception d'un enfant est possible, mais sans correction médicamenteuse, le déroulement normal de la grossesse est difficile.

Si les grossesses se terminent par un avortement spontané, c'est-à-dire une fausse couche habituelle est diagnostiquée, puis, tout d'abord, un examen de l'état hormonal est nécessaire. Des échantillons de sang sont prélevés pour les hormones:

  • la testostérone;
  • 17-one progestérone;
  • cortisol;
  • androstènedione.

Après avoir reçu les résultats du test et effectué un traitement hormonal, il devient possible de devenir enceinte et de porter un enfant.

Augmentation de la progestérone 17-OH pendant la grossesse - causes et traitement

La 17-hydroxyprogestérone est un dérivé d'hormone stéroïde qui est produit par le corps jaune pendant l'ovulation. La glande surrénale le produit également, mais à des concentrations plus faibles. Au cours de la période de naissance d'une nouvelle vie, un changement hormonal complexe se produit chez une femme, toutes les femmes ne sont pas prêtes pour cela, et par conséquent divers problèmes surviennent..

Un déséquilibre des niveaux d'hormones ne peut pas assurer le déroulement normal de la grossesse, il dépend principalement de la 17-hydroxyprogestérone. Si la progestérone 17-OH est élevée pendant la grossesse, une diminution immédiate de la concentration sérique commence.

Influence

Un stéroïde endogène est impliqué dans la régulation du cycle menstruel, il prépare le corps d'une femme à la fécondation. Il épaissit l'endomètre afin que l'ovule se fixe à la membrane muqueuse et continue à se développer, stimule la croissance de l'organe génital. Il augmente également la production de glycogène et de sang artériel dans la muqueuse de l'utérus pour fournir au fœtus des nutriments essentiels.

La progestérone affecte le dépôt de graisse sous-cutanée chez le fœtus, réduit l'effet néfaste du système immunitaire de la mère sur le bébé dans l'utérus.

Une progestérone élevée de 17-OH peut être évitée pendant la grossesse. Afin de ne pas résoudre de problèmes plus graves pendant la grossesse, vous devez veiller à sa normalisation lors de la planification de la conception.

Si la progestérone 17-OH est élevée au début de la grossesse, un avortement spontané peut survenir. Les médecins doivent prendre des mesures pour le réduire dès que possible.

Une augmentation de la concentration de l'hormone peut entraîner des problèmes plus graves lors de la naissance du fœtus. Ceux-ci inclus:

  • rupture du placenta;
  • saignements utérins;
  • la formation d'hématomes;
  • la menace d'une naissance prématurée.

Les raisons

La progestérone 17-OH pendant la grossesse doit être contrôlée mensuellement afin de détecter la cause de son augmentation du temps et de prévenir des complications irréversibles pour la mère et le fœtus.

La quantité de stéroïdes endogènes dans le sang est-elle augmentée? Par conséquent, les anomalies hormonales doivent avoir une raison. Avec une légère augmentation du taux de 17-OH, les médecins commencent à suspecter une évolution modérément sévère d'hyperplasie surrénale. Les femmes subissent les tests nécessaires, l'échographie. Le traitement prescrit peut sauver le fœtus et réduire la progestérone. Il est extrêmement important de prêter attention à cette condition pathologique lors de la planification d'une grossesse..

Une augmentation significative de la 17e progestérone pendant la grossesse nécessite tous les efforts possibles pour la réduire. La cause peut être une hyperplasie congénitale grave, un déséquilibre hormonal, un détachement de la «place de l'enfant».

Un niveau fortement augmenté de l'hormone peut indiquer la présence d'une tumeur de nature bénigne ou maligne. Si l'hormone 17-OH est augmentée, les néoplasmes se trouvent dans les ovaires, les glandes surrénales. Pendant la grossesse, le taux de progestérone devra être surveillé en permanence, car les tumeurs peuvent entraîner des complications et une naissance prématurée..

Normes

La concentration d'hormones change tout au long de la période de gestation. L'augmentation de la progestérone 17-OH pendant la grossesse est presque toujours, mais si son augmentation dépasse les normes de l'OMS, un traitement est nécessaire. Jusqu'à 2 semaines du deuxième trimestre, il est produit par le corps jaune (glande endocrine temporaire), formé dans la phase lutéale du cycle menstruel. À partir de 17 semaines, cette hormone est produite par le placenta..

La progestérone 17-OH est la norme pendant la grossesse par semaines au cours du premier trimestre:

  • Semaines 1 à 2. Au cours des premières semaines, le taux sanguin de progestérone est d'environ 1 à 1,5 ng / ml. Gardez à l'esprit que l'âge gestationnel d'un bébé est calculé à partir du tout début de la dernière période menstruelle, même si la femme n'était pas enceinte pendant cette période. Cette période est caractérisée par la préparation du corps pour la conception, entraînant la production de progestérone.
  • Semaine 3 - 4. C'est l'heure après l'ovulation. Les ovaires commencent à produire des niveaux plus élevés d'hormone sexuelle. La progestérone est augmentée à 2 ng / ml. La production de l'hormone épaissira l'endomètre et le préparera à l'implantation.
  • Semaine 5 - 6. Pendant cette période, le taux de stéroïdes endogènes doit être de 10 à 29 nmol / L. Il stimule la croissance des vaisseaux sanguins dans l'utérus, aide à construire et à maintenir le placenta.
  • À la semaine 7, la fin de la formation du placenta se produit, maintenant il commence à produire de la progestérone. Normalement, la concentration de l'hormone à 7-8 semaines sera de - 38,98 +/- 3,56 nmol / l, 9-10 - 37,91 +/- 4,10 nmol / l, 11-12 - 42,80 +/- 4,61 nmol / l, 13–14 - 44,77 +/- 5,15 nmol / L. Si la grossesse est multiple, les taux de progestérone seront encore plus élevés.

De faibles niveaux d'hormones stéroïdes entraînent parfois des conséquences irréversibles. Dans les premiers stades, cela peut signifier que le fœtus est attaché à l'extérieur de l'utérus ou qu'il existe un risque élevé de fausse couche. Si la concentration de progestérone est inférieure à 6 ng / ml à 6 semaines, le fœtus est considéré comme non viable..

La même chose se produit si la 17e progestérone est élevée pendant la grossesse. Une augmentation de sa concentration ne devrait pas être autorisée. Par conséquent, les médecins recommandent aux femmes de s'inscrire dès qu'elles ont connaissance de la grossesse afin de pouvoir fournir de l'aide à temps..

Au cours du premier trimestre de la grossesse, des tests sont effectués pour diagnostiquer une grossesse extra-utérine ou un échec. Un test sanguin pour déterminer la concentration de progestérone peut être prescrit pour la surveillance en présence de fausses couches antérieures, de naissance prématurée, d'hyperplasie surrénalienne.

Des tests sont également effectués pour évaluer l'état du placenta et du fœtus, si des saignements utérins anormaux sont observés, des douleurs dans le bas de l'abdomen.

2e et 3e trimestres

Avec le début de la conception, la concentration de progestérone dans le sang augmente constamment. Une fois le premier trimestre passé, il devrait revenir à la normale et ne pas hésiter. La progestérone n'augmente systématiquement que lorsque le fœtus et l'enfant se développent.

Par conséquent, en obstétrique, les taux moyens d'hormone stéroïde ont été établis, selon lesquels le médecin est guidé lors du décodage des résultats du test.

Table. Progestérone 17-OH pendant la grossesse, la norme par semaine.

Chaque laboratoire a ses propres normes, si les diagnostics sont effectués dans différentes cliniques, les résultats seront différents. Le médecin qui a envoyé la femme pour un test sanguin est impliqué dans le décodage.

Traitement

Parfois, la concentration de progestérone chez une femme enceinte est 2 fois plus élevée que la norme. Dans ce cas, des médicaments sont prescrits, la femme se voit proposer de rester un peu sous la surveillance des médecins et du personnel infirmier..

Il est presque impossible de porter le bébé sans une thérapie appropriée. Par conséquent, le séjour à l'hôpital doit être effectué afin de maintenir la grossesse..

La grossesse est une période difficile pour une femme. Vous ne pouvez pas prendre de médicaments précédemment prescrits avant la conception. Maintenant, elle n'est pas seule, et une plus grande attention devrait être accordée à la santé.

Avec une augmentation de la progestérone pendant la grossesse, l'utilisation du médicament Metipred est prescrite. Le médicament est bu ¼ tous les deux jours, puis 2 fois par semaine. Après la normalisation de la progestérone, elle est prise une fois par semaine en posologie d'entretien. Selon les critiques, l'hormone stéroïde diminue après 3 semaines d'utilisation régulière de Metypred.

Il est possible d'abaisser la concentration de l'hormone endogène pendant la période de gestation des miettes dans l'utérus uniquement avec des médicaments prescrits par le médecin. S'il y a un écart par rapport aux normes établies de la norme, causé par une pathologie spécifique, il sera alors difficile d'influencer le niveau de l'hormone sexuelle sans guérir la maladie.

Après la normalisation de la progestérone, une femme enceinte devra régulièrement faire un test sanguin afin que le médecin puisse rapidement éviter des poussées répétées d'augmentation. Pour éviter les problèmes de niveau d'hormones stéroïdes, vous devez manger des aliments sains, dormir au moins 8 heures par jour, éviter les situations stressantes.

Il n'est pas recommandé d'utiliser des remèdes populaires pendant la grossesse. Il est impossible de prédire comment le remède maison affectera le fœtus. Avec une progestérone élevée, vous devez vous fier à l'expérience du médecin. Seul un médecin peut prescrire le traitement correct, après avoir étudié au préalable les résultats du décryptage reçu.

Augmentation de la progestérone 17 he pendant la grossesse.

Commentaires des utilisateurs

Je veux vous parler de ma situation, un médecin m'a prescrit des tests pour les androgènes, j'ai reçu une augmentation de 17-sur-progestérone. À la semaine 8, le taux du troisième trimestre était de 23,91 nmol / L. Rien ne dérangeait et il n'y avait pas non plus de ton. Le médecin a immédiatement nommé metipred. Horreur d'avoir lu les instructions, je suis allée voir un autre médecin de fertilité, en qui j'ai confiance. Selon elle, une augmentation d'un androgène n'est pas une indication pour l'utilisation du metipred - ce sont de vieilles pommettes. Elle a dit qu'il était nécessaire de le repasser, alors - s'il y a encore une augmentation, jouez la prudence et faites une analyse du dysfonctionnement génétique du cortex surrénalien. Et seulement en cas d'identification, cet appareil est attribué. Il est également nommé avec une menace et une fausse couche habituelle. J'ai de nouveau réussi le test et c'était déjà à moins d'un trimestre de -16 nmol / l. En général, je n'avais pas besoin de le boire. Je ne presse pas de refuser de le prendre, j'espère juste que mon exemple sera utile à quelqu'un, trop souvent ce médicament est prescrit dans notre pays

Et pour moi, il a été dépassé pendant la grossesse. Même avant cela, il y avait un zb. Par conséquent, j'avais peur de faire une erreur. Eh bien, tonifiez toute la grossesse, trois fois pour sauver

Alors bien sûr! Moi aussi, je n'y penserais pas si j'étais toi

matasik //

La 17-OH-progestérone est élevée pendant la grossesse!

Entrée publiée par matasik // 15 décembre 2011

34,233 vues

vint l'analyse de la 17-OH-Progestérone, que j'ai transmise le 12.12.2011 - 14.59. à la norme: phase ferreuse 0,99-11,51 mol, grossesse 1 trim. (5-12 semaines) 3.55-17.03. que faire, pour autant que je sache, cela peut conduire à un ST, mais le médecin est en quelque sorte stupide d'y aller maintenant, le retard n'est que de quelques jours, hgch 216 le 14/12/11 uhhhhh

16 commentaires

Commentaires recommandés

Rejoignez nos discussions!

Vous devez être un utilisateur pour publier un commentaire.

Créer un compte

Inscrivez-vous pour obtenir un compte. C'est simple!

Entrer

Déjà enregistré? Connectez-vous ici.

Le meilleur du site

AMG - hormone anti-müllérienne

Douching. Tout ce que tu voulais savoir.

Planifier le sexe du bébé

Sujets populaires

Auteur: Rtas
Créé il y a 22 heures

Auteur: Contttt
Créé il y a 11 heures

Auteur: Lissin96
Créé il y a 18 heures

Auteur: Lissin96
Créé il y a 7 heures

Auteur: Elina Elina
Créé il y a 3 heures

Auteur: Salima22444
Créé il y a 23 heures

Auteur: Glamurka
Créé il y a 4 heures

Auteur: Sergey 7
Créé il y a 9 minutes

Avis sur les cliniques

À propos du site

Liens rapides

  • À propos du site
  • Nos auteurs
  • Aide du site
  • La publicité

Sections populaires

  • Forum sur la planification de la grossesse
  • Graphiques de température basale
  • Bibliothèque de santé reproductive
  • Avis sur les cliniques sur les médecins
  • Communication dans les clubs pour PDR

Les documents publiés sur notre site sont à titre informatif et sont destinés à des fins éducatives. Veuillez ne pas les utiliser comme conseil médical. La détermination du diagnostic et le choix d'une méthode de traitement restent la prérogative exclusive de votre médecin traitant!

Progestérone 17-OH pendant la grossesse

Vous avez réussi à tomber enceinte, l'enfant se développe avec succès à l'intérieur, mais à un certain moment, de graves problèmes surviennent: décollement placentaire et, par conséquent, saignement, formation d'hématomes et, dans le pire des cas, fausse couche. Un rêve terrible pour chaque femme. Quelle pourrait être la raison de cette situation? En règle générale, il s'agit de la progestérone 17-OH pendant la grossesse et de sa valeur accrue. S'il y a une prédisposition ou des signes indirects, ils essaient d'empêcher un tel résultat et de ne pas résoudre pendant la période de gestation.

Vous avez réussi à tomber enceinte, l'enfant se développe avec succès à l'intérieur, mais à un certain moment, de graves problèmes surviennent: décollement placentaire et par conséquent saignement, formation d'ecchymoses et, dans le pire des cas, fausse couche. Rêve effrayant pour chaque femme.

Quelle pourrait être la raison de cette situation? En règle générale, il s'agit de la progestérone 17-OH pendant la grossesse et de sa valeur accrue. S'il y a une prédisposition ou des signes indirects, ils essaient d'empêcher un tel résultat et de ne pas résoudre pendant la période de gestation.

Au stade de la planification, des tests obligatoires d'hormones sont effectués, qui déterminent la pertinence de la grossesse à une période donnée. Il est préférable de ramener les indicateurs à la normale plutôt que de prendre la tête et de rester allongé à l'hôpital pendant des mois.

De nombreux gynécologues estiment que l'analyse de la progestérone 17-He après la grossesse n'a pas la même valeur informative qu'auparavant. Cependant, c'est parfois la seule façon de déterminer la cause d'une fausse couche..

Grossesse et taux normaux de progestérone 17-OH

Les hormones sexuelles déterminent une chaîne complexe de fonctionnalités du système reproducteur féminin. Seules leur combinaison optimale et leur interaction bénéfique peuvent donner à la moitié faible de la population la possibilité de devenir mère. Bien sûr, tout écart par rapport à la norme n'est pas considéré comme une pathologie, cependant, pendant la grossesse, vous devez être particulièrement vigilant..

Si, pour des raisons inconnues, des saignements apparaissent pendant la grossesse, les médecins essaient tout d'abord d'exclure la probabilité de l'influence de la concentration de 17-OH progestérone sur la situation..

Quand un test de progestérone 17-OH peut-il être nécessaire?

Douleur abdominale basse

L'apparition d'une décharge brune

Risque permanent d'interruption de grossesse.

Parfois, de cette manière, un excès d'hormones mâles dans le sang se manifeste. L'augmentation de leur nombre est le résultat d'une augmentation de la 17-OH progestérone pendant la gestation. Tout est interdépendant.

Pour déterminer correctement les résultats de l'analyse, les normes de la progestérone 17-OH sont utilisées à différentes périodes de naissance du bébé. Chaque laboratoire a sa propre gamme. Dans tous les cas, la norme est une augmentation systématique de la progestérone 17-OH par rapport aux indicateurs avant la grossesse..

N'ayez pas peur des valeurs de 1,32 à 14 nmol / l, selon la durée de la grossesse.

Une bonne préparation pour le test de progestérone 17-OH pendant la grossesse

Pour obtenir le résultat correct, l'analyse est effectuée à jeun le matin. L'intervalle entre les repas doit être d'au moins 8 heures. Vous ne pouvez pas boire de café et de thé, seule l'eau propre est autorisée. Si vous prenez des médicaments, assurez-vous d'en informer les techniciens de laboratoire.

Progestérone 17-OH par semaine de grossesse

Pour déchiffrer correctement les résultats du test, vous devez savoir quelle plage est la norme..

Considérons les valeurs généralement acceptées:

1-6 semaines - 3,55 - 10,30 nmol / l

7-14 semaines - 3,55 - 17,03 nmol / l

15-24 semaines - 3,45 - 20 nmol / l

25-33 semaines - 3,55 - 27,9 nmol / l

34-40 semaines - 3,65 - 33,33 nmol / l.

Bien entendu, chaque laboratoire a ses propres moyens de déterminer de quoi dépend le résultat final et, par conséquent, ses propres normes en sont dérivées. Par conséquent, lors de la soumission d'une analyse, assurez-vous de demander au laboratoire ses critères.

Progestérone 17-OH élevée pendant la grossesse

La progestérone élevée de 17-OH pendant la grossesse est dangereuse pour la femme enceinte, car chargé d'avortements spontanés. Cela est possible à la fois au cours du premier trimestre de la grossesse et dans les dernières semaines. Souvent, à des taux élevés, une congélation fœtale intra-utérine se produit. Pour éviter les problèmes, ne refusez pas l'hospitalisation et la thérapie complexe. De plus, il convient de considérer que pendant la gestation, l'hormone stéroïde est également synthétisée par le placenta.

Quelles sont les valeurs critiques de la progestérone 17-OH?

Si la norme est dépassée de 2 fois, les médecins ne prennent aucune mesure décisive, en règle générale, le médicament n'est pas prescrit, cependant, en cas d'augmentation multiple, des médicaments doivent être prescrits. La même dexaméthasone vient à la rescousse.

Sans traitement approprié, il sera presque impossible de porter l'enfant. Les médecins surveillent régulièrement les taux de progestérone 17-OH pendant la grossesse. Des analyses sont effectuées tous les mois. Cependant, l'augmentation par semaine est individuelle pour tout le monde, il est très difficile de s'y retrouver et de déterminer le seuil normal. Ici, vous ne pouvez tout simplement pas vous passer d'une assistance qualifiée..

Récemment, il y a trop souvent des problèmes de grossesse interrompue brusquement.Par conséquent, pour l'enregistrement, un test hormonal obligatoire a été introduit, ce qui empêche le décollement placentaire et permet d'appliquer le traitement à temps. Depuis cette innovation, la fréquence des fausses couches a diminué de 30%. Nous ne recommandons pas d'abandonner ces recherches..

Excès de 17 progestérone pendant la grossesse au cours du premier trimestre

Recherche de forum
Recherche Avancée
Trouver tous les messages remerciés
Rechercher dans les agendas
Recherche Avancée
Aller à la page.

Bonjour chers docteurs.
J'ai déjà tout lu sur 17 lui et sur metired sur ce site, mais je l'ai fait après avoir commencé à prendre du metired et à prescrire à un médecin.
Donc, femme, 34 ans, troisième grossesse. Le délai est maintenant de 8 semaines. Naissances antérieures en 2009 et 2013.
Le médecin a prescrit de prendre des hormones mâles, d'autant plus qu'il y a une augmentation de la pilosité de type masculin. A dépassé 17 he, la testostérone et la DHEA sont normales.
Les premières valeurs à 4 semaines: 5,15 ng / ml au taux du premier trimestre de 1,32-3,3 (taux d'hémotest c), puis reprendre en clinique, je ne sais pas où ils prennent le laboratoire, le résultat était similaire, et metipred 1/2 comprimé était prescrit deux fois par jour, Je bois le matin et le soir. Pour le contrôle, une analyse a été prescrite après 2 semaines, passée dans un hémotest et a reçu 17, elle est devenue 4,05, bien que pour une raison quelconque, les normes d'hémotest pour le premier trimestre soient passées à 2,8. En général, il a diminué, mais pas un peu. Dgae est resté au même niveau, il ne l'a pas abaissé, mais il était normal.

La question est donc de savoir pourquoi le métipré n’a pas baissé de 17 à la normale, ou l’abaisse-t-il lentement?
Et deuxièmement, je ne veux pas vraiment que le médecin dise à la réception d'augmenter la dose du médicament afin de la réduire davantage, ou cela vaut la peine d'augmenter, sinon, quels arguments peuvent être donnés?

Au fait, je l'ai bu avec mon fils, mais Dgae y a été promu, avec ma fille, avec les mêmes analyses (17 he), on ne m'a pas prescrit de metired.

17- La progestérone OH au premier trimestre est augmentée!

Les filles, bon après-midi. Je suis maintenant enceinte de 6 semaines. J'ai passé cette hormone sur 4 nelele. Il était dans les limites normales. Ensuite, je l'ai repris exactement une semaine plus tard (à 5 semaines de grossesse) et il est sorti de l'échelle. Augmenté 10 fois. L'indicateur que j'ai est de 10 aux taux du premier trimestre 0-3. Pendant que je vais chez deux médecins pour une consultation. On dit que tout est super. Vous n'avez rien à boire. Et le fait qu'il soit si plein est la norme! J'irai à un autre seulement samedi. J'ai lu sur Internet que des grossesses gelées surviennent à cause de lui. Je les ai déjà vécus dans cette vie, alors maintenant je suis très inquiet. Qui était-ce pendant la grossesse? Avez-vous bu quelque chose, qu'avez-vous réduit? Merci d'avance pour la réponse à tous ceux qui ont répondu..

Grossesse et progestérone 17 he

Questions connexes et recommandées

18 réponses

Recherche du site

Et si j'ai une question similaire mais différente?

Si vous n'avez pas trouvé les informations dont vous avez besoin parmi les réponses à cette question, ou si votre problème est légèrement différent de celui présenté, essayez de poser une question supplémentaire au médecin sur la même page si elle est liée à la question principale. Vous pouvez également poser une nouvelle question, et après un certain temps, nos médecins y répondront. C'est gratuit. Vous pouvez également rechercher des informations pertinentes dans des questions similaires sur cette page ou via la page de recherche du site. Nous vous serons très reconnaissants si vous nous recommandez à vos amis sur les réseaux sociaux..

Medportal 03online.com effectue des consultations médicales en mode de correspondance avec les médecins du site. C'est là que vous obtenez des réponses de vrais praticiens dans leur domaine. En ce moment, sur le site, vous pouvez obtenir des conseils dans 50 domaines: allergologue, anesthésiste-réanimateur, vénéréologue, gastro-entérologue, hématologue, généticien, gynécologue, homéopathe, dermatologue, gynécologue pédiatrique, neurologue pédiatrique, urologue pédiatrique, chirurgien endocrinien pédiatrique, chirurgien endocrinien pédiatrique, spécialiste des maladies infectieuses, cardiologue, cosmétologue, orthophoniste, ORL, mammologue, avocat médical, narcologue, neuropathologiste, neurochirurgien, néphrologue, nutritionniste, oncologue, oncourologue, traumatologue orthopédique, ophtalmologiste, pédiatre, chirurgien plasticien, rhumatologue, psychologue, radiologue, sexologue-andrologue, dentiste, trichologue, urologue, pharmacien, phytothérapeute, phlébologue, chirurgien, endocrinologue.

Nous répondons à 96,77% des questions.