Principal

Glandes surrénales

Cortisol élevé chez la femme: principales causes et symptômes

Le rythme de la vie moderne menace surtout le bien-être des femmes. Ils sont constamment surchargés: au travail, à la maison, dans leur vie personnelle, dans la communication avec la famille et les amis. Les femmes traversent douloureusement des problèmes, souffrent de surcharge physique, car elles font beaucoup plus que leur système nerveux et leur endurance physique ne peuvent en supporter. En conséquence, le corps réagit au stress, dans lequel l'hormone cortisol est libérée dans le sang en grande quantité..

Une libération unique ou légèrement accrue de cortisol peut survivre au corps d'une femme, mais des chocs nerveux et physiques trop forts, ainsi qu'un état de stress constant pendant une longue période, entraînent des conséquences très graves sur la santé et même la vie des femmes..

Description et fonction de l'hormone

Le cortisol est une hormone du stress!

Le cortisol est une hormone stéroïde produite par le cortex surrénalien et est considérée comme la plus active de toutes les hormones glucocorticoïdes. Cette substance importante est impliquée dans la régulation du métabolisme des graisses, des protéines et des glucides..

Le cortisol est souvent appelé l'hormone du stress ou même de la mort. En effet, la libération de grandes quantités de cortisol est directement liée au stress et au surmenage. La production de cortisol est une sorte de mesure de protection du corps. Il est produit afin de neutraliser le stress en libérant de l'énergie supplémentaire pour le travail de tous les organes et systèmes dans des conditions de stress accru. Et pour cela, il existe la source d'énergie la plus proche - le tissu musculaire.

Le cortisol libéré lors d'une surcharge pénètre dans la circulation sanguine, contribue à une augmentation de la pression artérielle et à une augmentation de la glycémie.

Ce mécanisme assure le plein fonctionnement du cerveau dans des conditions de stress sévère. Le moyen le plus simple et le plus rapide d'obtenir des nutriments importants, les mêmes acides aminés et le glucose du tissu musculaire. C'est pourquoi le cortisol constamment élevé chez les femmes conduit souvent à un excès de poids et à l'obésité. La perte d'énergie et de nutriments provoque une faim «nerveuse» sévère. Cet organisme cherche à restaurer les réserves perdues, mais on lui donne rarement des aliments sains..

Il est courant que les femmes «saisissent» le stress avec des bonbons et des pâtisseries, c'est-à-dire celles qui contribuent à la production d'endorphines - hormones du plaisir. Ainsi, notre corps essaie de faire face à une situation stressante. Le manque d'exercice adéquat, la suralimentation, la malbouffe et les aliments gras, la décomposition des muscles - tout cela ensemble, dans le contexte de la production de cortisol, conduit facilement à l'accumulation de graisse et à l'obésité. Et cela, à son tour, provoque une nouvelle réaction en chaîne, provoquant de nombreuses maladies dangereuses.

Diagnostic et norme chez la femme

Pour vérifier le niveau de cortisol, vous devez faire un don de sang pour la biochimie

Pour tout être humain, quel que soit son âge, son sexe, sa race ou son poids, on pense que les taux de cortisol sont inférieurs à 10 mg dans un état normal de relaxation. Étant donné que le niveau de cette substance est instable pendant la journée, l'augmentation du cortisol chez la femme est calculée à partir de 80 mg. Et si les données dépassent 180 mg, alors nous parlons d'un niveau très élevé de cortisol dans le sang. Cela indique la présence d'un stress sévère, proche du choc, ou d'un surmenage physique très grave, voire l'épuisement de toutes les forces.

Sous l'âge de 16 ans, le niveau d'hormones est de 85-580 nmol par litre et pour les adultes - 138-365 nmol par litre. Chez la femme enceinte, les indicateurs de norme augmentent jusqu'à 5 fois, n'étant pas considérés comme une pathologie.

Les niveaux de cortisol sont plus élevés le matin et ont tendance à diminuer le soir pour donner au corps une chance de se reposer.

Un test sanguin de cortisol est effectué le matin, toujours à jeun, tandis que la pause entre le dernier repas et l'analyse doit être d'environ 10 à 12 heures. La préparation au test commence trois jours avant, en observant un régime sans trop manger et en mangeant de la malbouffe, avec une quantité modérée de sel dans le régime. Deux jours avant le test, tous les médicaments sont annulés dans la mesure du possible, et si cela ne peut être fait, ils sont informés de la prise de fonds spécifiques.

Lors de la préparation de l'analyse, il est conseillé de ne pas être nerveux et de ne pas surmenage physique. Une demi-heure avant le test, il est recommandé au patient de se détendre et de s'allonger. Pour l'analyse, le sang est prélevé dans une veine, les résultats sont transmis au médecin traitant ou remis au patient.

Augmentation du cortisol: causes et symptômes

L'irritabilité, la faiblesse, la faim, la dépression et la léthargie sont des signes d'augmentation du cortisol!

Une augmentation du cortisol chez les femmes peut survenir pour les raisons suivantes:

  • Stress de différents types et origines.
  • Diabète.
  • Cirrhose du foie.
  • Hépatite.
  • Tumeurs bénignes et malignes des glandes surrénales (adénome, cancer).
  • Hypothyroïdie (diminution de la fonction thyroïdienne).
  • syndrome de Cushing.
  • Adénomes hypophysaires.
  • sida.
  • Syndrome des ovaires polykystiques.
  • La dépression.
  • Obésité.
  • Prise de certains médicaments (atropine, hormones glucocorticoïdes synthétiques, médicaments à base d'opium, contraceptifs hormonaux et œstrogènes).
  • Alcoolisme.
  • Anorexie.

Une telle liste de maladies menaçantes suggère que la détection de niveaux élevés de cortisol peut être un indicateur de problèmes graves dans le corps d'une femme. Cette condition nécessite un examen et un diagnostic rapides pour établir avec précision la véritable cause de la croissance des données sur cette hormone. Cela aidera à commencer le traitement le plus tôt possible et à faire face aux maladies et affections dangereuses..

Plus d'informations sur l'hormone cortisol peuvent être trouvées dans la vidéo:

Une augmentation du cortisol s'accompagne des symptômes suivants:

  1. Une personne ressent du stress, même s'il n'y a pas de raisons objectives à cela.
  2. Le patient est irrité, agité, nerveux et anxieux même sans aucune raison. Le sommeil peut être perturbé - le patient dort mal ou ne dort pas du tout, souffrant d'insomnie. C'est aussi possible lorsque le patient veut constamment dormir - c'est ainsi que le corps essaie de se protéger du stress le plus fort afin de sauver la psyché et le système nerveux de la surcharge..
  3. Le métabolisme échoue. À la suite d'un tel échec, la femme éprouve un appétit littéralement «loup», qui tente de satisfaire avec des aliments lourds, gras et sucrés. Cela aggrave encore la situation, devenant la cause de l'obésité..
  4. Des niveaux élevés de cortisol provoquent des changements dans la production d'autres substances hormonales, ce qui aggrave encore les problèmes dans le corps.
  5. Une fonte musculaire et un affaiblissement se produisent. En conséquence, la femme ressent une grave faiblesse dans tout le corps, il lui est difficile de marcher, elle souffre d'essoufflement, de faiblesse, de douleurs musculaires et articulaires.
  6. Apathie, dépression, refus de vivre - tous ces symptômes sont particulièrement prononcés chez les femmes sous l'influence de fortes doses de cortisol.

Comment normaliser les niveaux d'hormones

Pour stabiliser l'état du corps et prévenir de manière significative l'activité destructrice du cortisol, il est nécessaire de prendre rapidement des mesures efficaces. Il est impossible d'ignorer l'augmentation du cortisol chez les femmes - le risque de conséquences graves est trop élevé.

Toute une gamme d'actions est utilisée pour le traitement:

  • Médicament. Il n'est utilisé que par un médecin et uniquement dans les cas graves, lorsqu'il est nécessaire de corriger rapidement la situation..
  • Régime correct. Pour neutraliser les effets néfastes de l'hormone et restaurer les muscles, il est recommandé d'utiliser des sources de protéines facilement digestibles sous forme de produits laitiers, de fromage cottage et d'œufs. Vous devez renoncer à une alimentation incontrôlée, vous fixer le bon régime quotidien, ne pas trop manger et ne pas abuser des bonbons, si nécessaire - "jeter" l'excès de poids.
  • Complexes de vitamines et minéraux. Ils sont nécessaires pour rétablir l'équilibre et le métabolisme normaux..
  • Activité physique raisonnable. Ils aideront à restaurer la fonction des muscles affaiblis.
  • Repos adéquat et sommeil nocturne pendant au moins 7 à 8 heures.
  • Cesser les mauvaises habitudes, y compris l'abus de café.
  • Changement d'emploi ou de profession, s'il provoque un stress stable.

Toutes les femmes ont la capacité de faire face à des niveaux élevés de cortisol. Si la cause en est la maladie, allouez-vous le temps et les fonds pour son traitement, car vous n'avez qu'une seule vie et rien de plus cher qu'elle n'existe. Si la raison de tels indicateurs est le stress, faites tout pour que cela ne vous concerne plus. Nous méritons tous une vie calme et saine, et il est en notre pouvoir d'y parvenir..

Que signifie des niveaux élevés de cortisol chez les femmes?

Cortisol qu'est-ce que c'est

Le cortisol est une hormone produite par les glandes surrénales. L'hormone est responsable de la dégradation des glucides, des protéines et des graisses. Il active la production d'énergie nécessaire pour soutenir les fonctions vitales du corps dans des conditions de surmenage, en utilisant le tissu musculaire pour cela. Trop de cortisol dans le sang signifie que le corps d'une femme essaie de surmonter le stress et l'épuisement..

Rôle du cortisol

Qu'est-ce que c'est pour une femme? Avec un stress à court terme dans le corps sous l'influence du cortisol, les processus suivants se produisent:

  • une augmentation des taux de glucose;
  • améliorer la concentration de l'attention;
  • une augmentation du volume des bronches;
  • un saut de pression artérielle;
  • rythme cardiaque accéléré;
  • diminution de l'activité digestive;
  • dégradation des graisses;
  • empêche l'inflammation;
  • activation des processus métaboliques.

L'importance du cortisol pour les sportifs

Le cortisol empêche la construction musculaire en décomposant les protéines en acides aminés. Dans des conditions de stress accru, il s'accumule, les muscles de l'athlète s'affaiblissent, l'épuisement apparaît.

Si un athlète a besoin de se muscler, il est nécessaire de contrôler le contenu de l'hormone dans le sang..

Anomalies et traitement

Tout écart du niveau de cortisol par rapport à la norme établie indique une perturbation du fonctionnement du corps..

Il grandira pour plusieurs raisons:

des néoplasmes sont apparus dans les glandes surrénales;

  • une cirrhose du foie ou une hépatite se développe;
  • il existe une maladie des ovaires polykystiques;
  • il y avait des dysfonctionnements dans la glande thyroïde;
  • le corps n'a pas le temps de se remettre d'un effort physique;
  • le stress est devenu chronique;
  • depuis longtemps, le corps féminin souffre d'une alimentation épuisante ou d'un manque de protéines;
  • une femme consomme trop de boissons contenant de la caféine;
  • lors du traitement de maladies, des médicaments hormonaux sont utilisés.

Si le test montre un taux élevé de cortisol, le traitement doit être commencé immédiatement. Pourquoi? Pour éviter le développement de complications.

En voici quelques uns:

  • fonte musculaire;
  • en surpoids;
  • Diabète;
  • diminution de l'immunité;
  • problèmes cardiaques;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • l'ostéoporose;
  • violation des ovaires;
  • déficience de mémoire.

Il existe plusieurs façons de réduire la quantité de cette hormone:

Normaliser la routine quotidienne

Il est important de prévoir suffisamment de temps pour dormir et se reposer. Pour vous débarrasser de l'insomnie, vous pouvez boire une tisane chaude avant de vous coucher ou faire une promenade au grand air..
Limiter ou éliminer complètement l'utilisation de boissons contenant de la caféine.
Réduisez la quantité d'activité physique.
Trouvez un passe-temps.
Ajuster le régime

Le menu doit contenir des aliments riches en vitamines et minéraux
Une attention particulière doit être accordée aux vitamines des groupes B et C.
Si nécessaire, vous pouvez prendre des sédatifs. Cependant, cela doit être fait sous la supervision d'un médecin..

Une condition dans laquelle les niveaux de cortisol diminuent est appelée hypocortisolémie.

Il présente les symptômes suivants:

  • perte de poids drastique;
  • faiblesse musculaire;
  • Pression artérielle faible;
  • anxiété accrue, manque d'humeur et fatigue.

Il y a plusieurs raisons au développement de cette maladie:

  1. Pour une raison quelconque, la glande pituitaire ne produit plus suffisamment d'hormones.
  2. Développement du syndrome d'Addison, caractérisé par une insuffisance surrénalienne.
  3. Le cortex surrénal ne peut pas remplir pleinement ses fonctions. Cela est particulièrement vrai de la pathologie congénitale..
  4. Ne pas obtenir suffisamment d'hormones de la glande thyroïde.
  5. Utilisation dans le traitement de certains médicaments ou substances narcotiques.

Pour améliorer la situation, votre médecin vous prescrit généralement des médicaments qui augmentent les niveaux de cortisol. Ceux-ci peuvent être des pilules ou des injections. Sinon, le traitement est similaire au cas précédent. Cela comprend un changement de régime alimentaire, une protection contre les situations stressantes et un repos adéquat. Les agrumes, en particulier les pamplemousses, ont un bon effet sur le corps. Dans certains cas, des médicaments à base de réglisse peuvent être pris. Les substances qu'ils contiennent protègent le cortisol de la destruction par d'autres substances.

Le cortisol est une hormone très importante pour le corps. Sa quantité normale protège du stress et aide à faire face aux situations critiques. Et les écarts par rapport à la norme entraînent de graves perturbations dans le travail du corps..

Test de cortisol

L'hydrocortisone dans le corps des hommes et des femmes fonctionne en conjonction avec l'hormone adrénocorticotrope de l'hypothalamus (ACTH) selon le principe de la rétroaction. En d'autres termes, avec une augmentation de la teneur en ACTH, la concentration d'hydrocortisone diminue et vice versa. Conformément à cela, tous les déséquilibres hormonaux peuvent être dus à diverses raisons..

Si un excès d'hydrocortisone est caractérisé par une carence en ACTH, vous devez faire attention au travail de l'hypothalamus. Si l'hypothalamus fonctionne normalement, il est fort probable que la fonction surrénalienne soit insuffisante.

Les facteurs ci-dessus déterminent la valeur diagnostique élevée de la détermination du niveau d'hydrocortisone dans le sang. Une étude similaire est réalisée au moyen d'un dosage immunoenzymatique chimioluminescent compétitif en phase solide. Pour cela, un petit volume de sang veineux est prélevé. Il est à noter que cette étude nécessite une préparation assez spécifique de la part du patient..

Les niveaux de cortisol sanguin fluctuent. Il change pendant la journée pour les hommes et les femmes de la concentration maximale le matin à la concentration minimale le soir et la nuit. Pour cette raison, il est recommandé de déterminer le niveau de cortisol le matin, lorsque la teneur la plus élevée est observée (huit à neuf heures du matin). Le résultat d'une telle analyse sera le plus précis et le plus facile à déchiffrer..

En outre, les niveaux de cortisol changent au cours du cycle menstruel chez les femmes. Sa plus grande concentration est observée dans les premiers jours du cycle (phase menstruelle). Conformément à cela, il est correct de faire un test de cortisol le deuxième ou le quatrième jour du cycle..

Il est important de noter que le premier jour du cycle chez la femme est considéré comme le début des saignements menstruels. Dans certaines situations, une analyse pour les femmes peut être assignée à d'autres jours du cycle (en phase ovulatoire (13-15 jours du cycle), phase lutéale (15-28 jours du cycle)) pour évaluer la synthèse de l'hormone de stress lors des fluctuations mensuelles

Une analyse du niveau de cortisol doit être prise strictement à jeun; la nourriture peut être prise au moins huit heures avant l'étude. Le matin, vous ne pouvez boire que de l'eau non gazeuse..

Avant l'analyse, il vaut la peine d'arrêter la prise de médicaments pouvant affecter le résultat de l'étude (l'arrêt ne doit pas avoir lieu plus tard qu'une à deux semaines avant l'étude). La corticotropine, les amphétomines, les œstrogènes, l'éthanol, l'interféron, la nicotine, la vasopressine, les contraceptifs oraux conduisent à un résultat surestimé. Les barbituriques, la béclométhasone, la dexaméthasone, l'éfidrine, la lévodopa, le sulfate de magnésium et d'autres conduisent à un résultat sous-estimé. Avant de passer un test de cortisol, il vaut la peine d'informer votre médecin de tous les médicaments que vous prenez. Cela vous aidera à poser un diagnostic correct..

La veille de l'analyse, il est important de limiter la consommation d'aliments gras et frits, d'alcool, pour s'abstenir d'un fort stress physique et émotionnel. Il est important de noter que l'analyse du niveau de cortisol ne doit pas être effectuée après une radiographie, une échographie (échographie), une fluorographie, des procédures de physiothérapie.

Il est important de noter que l'analyse du niveau de cortisol ne doit pas être effectuée après des procédures de radiographie, d'échographie (échographie), de fluorographie, de physiothérapie. Avant l'analyse, il est important de s'assurer qu'il n'y a pas de grossesse chez la femme, ou vice versa, pour confirmer son évolution

Le fait est que chez les femmes enceintes, le taux d'hydrocortisone est de deux à cinq fois supérieur à la normale.

Avant l'analyse, il est important de s'assurer qu'il n'y a pas de grossesse chez la femme, ou vice versa, pour confirmer son évolution. Le fait est que chez les femmes enceintes, le taux d'hydrocortisone est de deux à cinq fois supérieur à la normale.

Les médecins peuvent prescrire une analyse du taux de cortisol: cardiologue, endocrinologue, généraliste, thérapeute.

Lorsque toutes les exigences pour le patient ont été satisfaites avant l'analyse, la probabilité de résultats corrects est maximisée. Rappelons qu'en raison d'un large éventail de pathologies possibles, la sensibilité de l'analyse à l'heure de la journée chez l'homme et la femme et au jour du cycle menstruel uniquement chez la femme, le déchiffrement des résultats du test d'hormone de stress, l'interprétation des résultats et la prescription du traitement correct ne doivent être traités que par un médecin du profil approprié..

En aucun cas, vous ne devez vous engager dans l'autodiagnostic et, plus encore, dans l'automédication. Cela peut entraîner des conséquences extrêmement dangereuses pour la santé. Pour éviter d'éventuelles maladies, il est recommandé de subir des examens préventifs, de faire périodiquement des tests sanguins et de consulter un médecin. Cela aidera à réagir à temps aux écarts par rapport à la norme..

Effets

La production de cortisol est influencée par de nombreux facteurs. Malheureusement, la plupart d'entre eux sont un aspect familier de la vie quotidienne d'une personne. Lorsque l'hormone cortisol est élevée, certains changements se produisent dans le corps qui peuvent ne pas être fatals, mais pas souhaités..


Que se passe-t-il lorsque le cortisol augmente:

  • Perte de poids. Les muscles humains, qui sont principalement constitués de protéines obtenues à partir des aliments, lorsque l'hormone augmente, commencent à être utilisés comme principale ressource énergétique, tandis que dans un corps sain, l'énergie est fournie par les glucides et les graisses. En conséquence, il y a une forte baisse de la masse musculaire. Ce problème est particulièrement fréquent chez les athlètes..
  • Frénésie alimentaire. Dans certaines conditions, des niveaux élevés de cortisol peuvent entraîner une prise de poids. Une personne peut avoir une sensation constante de faim, en particulier pour les sucreries. Pendant une courte période de temps, le sucre abaisse le cortisol sanguin, mais après cela, l'augmentation du niveau est rétablie.
  • L'apparence de l'abdomen. Le cortisol a un effet négatif sur les processus métaboliques, en utilisant les muscles comme ressource énergétique. À ce stade, les graisses et les glucides que le corps reçoit dans les aliments peuvent être stockés sous forme de réserves.
  • Diabète. Une augmentation du cortisol conduit au fait que la sécrétion d'insuline est considérablement réduite. Dans le même temps, la quantité de sucre dans le sang augmente, ce qui est associé à la dégradation des fibres musculaires. S'il n'est pas traité correctement, le patient peut développer un diabète de type 2..
  • Cardiopathie. L'effet négatif du cortisol sur le travail du muscle cardiaque a déjà été décrit ci-dessus. En plus d'une crise cardiaque, une violation peut entraîner le développement d'une maladie coronarienne. Le travail de l'hormone affecte également les vaisseaux sanguins, provoquant des changements de pression.
  • Baisse des niveaux de testostérone. En raison de l'augmentation de la quantité de cortisol, la production d'hormones mâles s'arrête pratiquement..
  • Détérioration des propriétés immunitaires du corps. Le cortisol peut avoir un effet négatif sur l'immunité du corps. Cela est dû au fait que l'hormone a un effet anti-inflammatoire à court terme.

En regardant la vidéo, vous découvrirez l'hormone cortisol.

En général, une augmentation du cortisol sanguin peut entraîner divers troubles et être potentiellement mortelles. Par conséquent, soyez prudent et surveillez tout changement qui se produit dans le corps.

Diagnostic et norme chez la femme

Pour vérifier le niveau de cortisol, vous devez faire un don de sang pour la biochimie

Pour tout être humain, quel que soit son âge, son sexe, sa race ou son poids, on pense que les taux de cortisol sont inférieurs à 10 mg dans un état normal de relaxation. Étant donné que le niveau de cette substance est instable pendant la journée, l'augmentation du cortisol chez la femme est calculée à partir de 80 mg. Et si les données dépassent 180 mg, alors nous parlons d'un niveau très élevé de cortisol dans le sang. Cela indique la présence d'un stress sévère, proche du choc, ou d'un surmenage physique très grave, voire l'épuisement de toutes les forces.

Sous l'âge de 16 ans, le niveau d'hormones est de 85-580 nmol par litre et pour les adultes - 138-365 nmol par litre. Chez la femme enceinte, les indicateurs de norme augmentent jusqu'à 5 fois, n'étant pas considérés comme une pathologie.

Un test sanguin de cortisol est effectué le matin, toujours à jeun, tandis que la pause entre le dernier repas et l'analyse doit être d'environ 10 à 12 heures. La préparation au test commence trois jours avant, en observant un régime sans trop manger et en mangeant de la malbouffe, avec une quantité modérée de sel dans le régime. Deux jours avant le test, tous les médicaments sont annulés dans la mesure du possible, et si cela ne peut être fait, ils sont informés de la prise de fonds spécifiques.

Lors de la préparation de l'analyse, il est conseillé de ne pas être nerveux et de ne pas surmenage physique. Une demi-heure avant le test, il est recommandé au patient de se détendre et de s'allonger. Pour l'analyse, le sang est prélevé dans une veine, les résultats sont transmis au médecin traitant ou remis au patient.

informations générales

Ainsi, le cortisol sanguin est une hormone qui joue un grand rôle (pour les femmes et les hommes). Il aide le corps à lutter contre les situations stressantes et, si nécessaire, active le travail du cœur et du système circulatoire..

Il existe six fonctions principales du cortisol:

  1. Comme mentionné ci-dessus, participe à la lutte contre le stress.
  2. Provoque une vasoconstriction, augmentant ainsi la pression artérielle.
  3. Active les processus de synthèse se produisant dans le foie.
  4. Normalise la glycémie si le corps meurt de faim.
  5. Si une personne subit un choc (émotionnel ou, par exemple, une intervention chirurgicale), l'hormone cortisol maintient une pression artérielle normale.

Le mécanisme de cette substance est extrêmement simple. Dès qu'il y a un signal de stress, les niveaux de testostérone et de cortisol augmentent dans le corps..

Ces deux hormones ralentissent voire arrêtent complètement plusieurs systèmes:

  • digestif;
  • urinaire;
  • sexuel;
  • immunitaire.

Cela peut expliquer les rhumes fréquents et la perte de poids rapide, inhérents aux situations stressantes..

Si le niveau de cortisol continue d'augmenter, le besoin de nourriture et de repos du corps diminuera et le besoin d'énergie augmentera. Il s'avère qu'il va lentement se «manger».

Si vous ne prenez aucune mesure, la charge sur le cœur augmentera, ce qui peut entraîner une crise cardiaque..

Il est à noter que cette condition peut être utile, mais seulement dans un nombre limité de cas. Les athlètes en sont un exemple. Il se trouve qu'avant la compétition, ils utilisent des médicaments contenant du cortisol synthétique. Cela aide à se concentrer sur la tâche à accomplir et à diriger toutes les forces vers la victoire. Dans toutes les autres situations, une grande quantité de cortisol a un effet néfaste sur le corps..

Quand une femme devrait-elle se faire tester pour le cortisol?

Il est nécessaire de déterminer quel est le taux de cortisol dans le sang lorsqu'une femme a des interruptions du cycle menstruel: ses règles apparaissent irrégulièrement, peuvent même s'arrêter.

La raison pour laquelle le test a réussi est un phénomène aussi désagréable que la croissance excessive des poils - la croissance de poils foncés et grossiers dans un motif masculin, par exemple sous le nez (antennes).

Le médecin recommandera un test sanguin de cortisol si une femme présente de nombreux symptômes en développement caractéristiques du syndrome d'Itsenko-Cushing:

  • surpoids important (obésité). La localisation des dépôts graisseux est spécifique - ils sont situés sur le cou, l'abdomen, le dos et la poitrine. Le visage devient lunaire et enflé;
  • hypertension, dont la cause n'a pas été établie;
  • myopathie;
  • l'hyperglycémie;
  • l'ostéoporose;
  • pletora;
  • fractures pathologiques;
  • vergetures rouges;
  • lésion permanente des tissus mous et de la peau.

Le test est également nécessaire dans le processus de diagnostic de l'insuffisance surrénalienne (primaire et secondaire). Dans le même temps, le contenu de l'hormone adrénocorticotrope (ACTH), qui agit comme un stimulateur de la sécrétion de cortisol, est analysé.

Syndrome d'Itsenko-Cushing

/ Complexe détaillé des symptômes cliniques de l'hypercortisolisme chez la femme /

1. Maux de tête fréquents.

2. Faiblesse musculaire avec hypotrophie / atrophie des gros muscles de la ceinture scapulaire, des membres (amincissement des bras et des jambes).

3. Obésité stéroïde dysplasique sévère: visage hyperémique lunaire; dépôt de graisse sur le tronc, à l'arrière du cou sous la forme d'une bosse / bosse.

4. Éruption cutanée violet-cyanosée sous forme d'ecchymoses, de stries rouges, de protubérances herniales le long de la ligne blanche de l'abdomen / abdomen affaissé (résultant d'une hypotrophie du tissu conjonctif).

5. Hypertension artérielle persistante résistante aux antihypertenseurs.

7. Dystrophie myocardique avec insuffisance circulatoire congestive, œdème.

8. Ostéoporose diffuse avec syndrome douloureux, fractures osseuses pathologiques, fractures par compression de la colonne vertébrale. Néphrolithiase due à une hypercalcémie.

9. Hirsutisme (croissance anormale des poils du visage et de la poitrine).

10. Violation du cycle menstruel (dysménorrhée suivie d'aménorrhée), infertilité.

11. Signes de diabète sucré stéroïdien avec polyurie, soif.

12. Diminution de l'immunité / déficit immunitaire secondaire: développement d'infections pustuleuses, acné; exacerbation des infections chroniques / latentes; diminution de la résistance corporelle.

13. Diminution de la mémoire et de l'intelligence, troubles du sommeil, dysphorie, dépression, moins souvent psychose stéroïdienne, convulsions.

Causes de l'excès de cortisol

Dans des conditions non pathologiques, un cortisol élevé est observé dans deux cas: les situations stressantes à long terme et la grossesse chez la femme.

Les situations stressantes peuvent être chez les hommes et les femmes. Dans ce cas, les glandes surrénales sécrètent l'hormone en question dans le sang en quantités importantes, ce qui peut ne pas indiquer le développement d'une pathologie et ne pas nécessiter de traitement: avec la normalisation de l'état émotionnel, l'équilibre hormonal s'équilibrera. Il y a des cas où un stress mental prolongé mine tellement l'homéostasie que cela entraîne des conséquences graves, parfois irréversibles..

Par conséquent, le cortisol est souvent appelé l'hormone du stress. Il y a une expression parmi les gens: «Toutes les maladies sont causées par le stress». Dans ce cas, une telle opinion n'est pas loin de la vérité..

Pendant la grossesse chez la femme, le taux d'hydrocortisone peut augmenter de deux à cinq fois. Cette augmentation n'est pas pathologique et est considérée comme normale. Avant de faire un test sanguin pour les hormones, il est recommandé de s'assurer qu'il n'y a pas de grossesse ou de confirmer le diagnostic. L'initiation d'un traitement hormonal pendant le port d'un fœtus peut avoir des conséquences menaçantes pour l'enfant et la santé de la mère..

Symptômes de niveaux élevés de cortisol

Les symptômes d'un cortisol élevé se développent progressivement et se chevauchent avec de nombreuses autres conditions et comprennent:

  • la dépression
  • fatigue
  • gain de poids, en particulier sur le visage, le haut du dos ("bison de bison") et le tronc
  • obésité, en particulier obésité abdominale / obésité centrale
  • mal au dos
  • peau fine
  • diminution de la concentration
  • gonflement des bras et des jambes
  • faible libido
  • acné
  • troubles de la mémoire (surtout à court terme)
  • croissance des poils du visage chez les femmes ou calvitie féminine
  • insomnie
  • mauvaise cicatrisation de la peau
  • irritabilité
  • Irrégularités menstruelles
  • troubles de la glycémie
  • diminution de la densité minérale osseuse
  • hypertension artérielle
  • atrophie musculaire et faiblesse des bras et des jambes
  • rayures violettes rougeâtres sur la peau

Entraînement

Il n'est pas difficile de collecter l'urine quotidiennement, mais un certain algorithme d'actions doit être suivi. La préparation se compose de plusieurs points. Quelques jours avant le test, vous devez exclure toute activité physique et, en accord avec le médecin, interrompre la prise des médicaments prescrits, des contraceptifs oraux. La veille, retirez les aliments salés et tous les aliments qui tachent l'urine (betteraves, carottes, grenade, herbes) de l'alimentation, excluez les boissons énergisantes, le tabagisme et l'alcool. Le respect d'un régime de consommation normal est encouragé le jour de l'analyse. Immédiatement avant de recueillir l'urine, lavez-vous soigneusement. La menstruation est une raison de reporter le test (si nécessaire, vous devez utiliser un tampon).

Comment collecter et donner de l'urine quotidiennement?

L'urine nécessite une attitude prudente envers elle-même.Par conséquent, pour obtenir des résultats corrects de la collecte quotidienne, vous devez suivre certaines règles:

  • Un récipient de 2 à 3 litres doit être soigneusement traité, stérilisé et séché.
  • Pour éviter une éventuelle infection et la reproduction de micro-organismes dans l'urine, 1 g d'acide borique est ajouté à l'urine. Ce conservateur est pris en laboratoire.
  • L'urine nocturne n'est pas collectée, c'est-à-dire que la première vidange de la vessie après le sommeil n'est pas incluse dans l'analyse. La diurèse de jour est collectée complètement: la dernière portion à 23h00.
  • La dernière urine est prélevée le matin du lendemain (de 8h à 10h). Ainsi, le cercle de 24 heures est fermé..
  • Il est préférable de conserver un récipient contenant de l'urine dans un réfrigérateur (ou un autre endroit frais) à une température non inférieure à 5 * C et non supérieure à 8 * C.
  • Avant de prendre l'analyse, 100 ml d'urine sont prélevés du récipient complet, après avoir secoué tout le récipient, dans un bocal stérilisé propre.
  • Ensuite, dans les 2 heures, l'urine doit être livrée au laboratoire.

Le volume d'urine quotidien est d'environ 2 litres.

Indicateurs de cortisol

Une personne au repos pendant la journée produit de 15 à 30 mg de l'hormone. L'activité maximale des glandes surrénales se produit à 6-8 heures du matin et la diminution est à 20-21 heures. Par conséquent, les niveaux de cortisol seront plus élevés le matin que le soir..

Vous ne pouvez connaître le niveau exact d'hormone de stress qu'en passant des tests: la procédure est effectuée dans n'importe quel centre médical. Selon l'heure de la journée à laquelle vous avez passé le test, les indicateurs peuvent varier.

Pour les hommes, les éléments suivants sont considérés comme des indicateurs normaux:

  1. Dans la matinée: 138-635 nmol / l;
  2. Après-midi et pendant la journée 83-441 nmol / l.

Chez les femmes, ces indicateurs peuvent être légèrement différents:

  1. Le matin: 140-650 nmol / l;
  2. Après-midi et toute la journée: 75-330 nmol / l.

Si les indicateurs sont proches ou dépassent la note supérieure, vous devez comprendre les raisons d'une telle augmentation.

Causes et symptômes de l'augmentation des niveaux de cortisol

Pour les athlètes, la principale condition préalable à une augmentation des niveaux d'hormones de stress est le manque de ressources pour la récupération. Vous vous entraînez trop souvent et intensément, sans laisser à vos muscles le temps de se reposer et de guérir les microtraumatismes. Oui, à certaines étapes de l'entraînement, par exemple, lors de la préparation d'une compétition CrossFit, l'entraînement doit être littéralement impitoyable. Mais s'entraîner dans ce mode 365 jours par an est un moyen sûr d'augmenter le cortisol, le catabolisme constant et le surentraînement..

Ajoutez à cela le stress quotidien, les problèmes au travail, le manque de sommeil et d'autres facteurs qui affectent le système nerveux central. Ceci est garanti pour conduire à une augmentation des niveaux de cortisol au-dessus des valeurs de référence..

Autres causes de cortisol élevé: troubles dépressifs, maladies hépatiques et rénales, hyperthyroïdie et hypothyroïdie, maladies virales ou chirurgie récente sous anesthésie, adénome hypophysaire, hyperplasie et néoplasmes malins des glandes surrénales.

En réponse à une augmentation de la quantité de cortisol, les réactions suivantes sont possibles:

  • diminution de la masse musculaire et des indicateurs de force;
  • la croissance du tissu adipeux due à un ralentissement du métabolisme;
  • le risque de développer un diabète sucré de type 2 augmente;
  • diminution de l'activité sexuelle;
  • diminution des taux de testostérone et augmentation des taux d'œstrogènes;
  • risque accru de crise cardiaque en raison de l'augmentation de la fréquence cardiaque;
  • apathie, irritabilité et insomnie;
  • détérioration de la peau;
  • perturbation du tractus gastro-intestinal.

Les femmes sont plus susceptibles d'avoir des niveaux élevés de cortisol. Cela se produit généralement pendant les périodes où le système endocrinien est le plus actif: pendant la grossesse et pendant le cycle menstruel. C'est normal, mais si l'augmentation du cortisol est régulière et prolongée, vous devez alors ajuster votre mode de vie et votre alimentation..

Causes et signes de faibles niveaux de cortisol

Si les tests montrent un seuil minimum de cortisol ou même des valeurs inférieures, les raisons sont les suivantes:

  • maladies surrénales récentes;
  • les maladies hypophysaires qui se développent à la suite d'une lésion cérébrale;
  • maladies infectieuses du système digestif;
  • insuffisance d'hormones hypophysaires;
  • hypofonction des glandes surrénales;
  • cirrhose, hépatite;
  • syndrome adrénogénital.

De faibles niveaux de cortisol sont tout aussi dangereux que des niveaux élevés de cortisol. Il peut provoquer une perte de poids soudaine, un manque d'appétit, une hypotension et augmenter le risque d'infections tuberculeuses..

Préparation à l'analyse

Le matériel biologique à analyser est le sang veineux.

Important! Une analyse du cortisol est prescrite avant l'initiation à long terme d'un traitement médicamenteux à long terme ou 7 à 12 jours après la fin du cours. En cas d'urgence, le patient doit informer le médecin de la prise de tous les médicaments: nom, durée d'administration, posologie et fréquence

  • L'analyse est effectuée strictement à jeun..
  • Il est conseillé de limiter la consommation de boissons 4 heures avant l'intervention, et le matin le jour du test, n'utiliser que de l'eau sans gaz.
  • Un jour avant l'intervention, réduisez la consommation d'aliments gras, fumés, frits et épicés.
  • Refuser l'alcool la veille de l'analyse, de la cigarette - au moins 2-3 heures.
  • Le stress et l'exercice, la levée de poids et l'exercice contribuent tous à la libération de cortisol dans la circulation sanguine, ce qui peut fausser les résultats. À la veille de la procédure, le stress mental et physique doit être évité. La dernière demi-heure avant la reddition doit être passée en paix.

Il est recommandé de faire un don de sang avant de passer d'autres tests diagnostiques: échographie, tomodensitométrie, IRM, rayons X, fluorographie, manipulations médicales et procédures de physiothérapie.

Le sérum obtenu est envoyé au laboratoire pour recherche par la méthode d'analyse immunitaire chimioluminescente. Durée - 1-2 jours après la prise du biomatériau.

Le cortisol a de nombreuses fonctions dans le corps humain

  • Participe au métabolisme des glucides. C'est grâce au cortisol que les protéines sont converties en glucose (ce qu'on appelle la gluconéogenèse). En outre, le cortisol agit comme un antagoniste de l'insuline - il augmente la concentration de glucose dans le sang (en raison de la transformation des protéines en glucose) et ralentit la transformation périphérique du glucose en d'autres substances.
  • Participe au métabolisme des protéines. Cette hormone réduit la quantité de protéines dans le sang. La diminution se produit en raison de deux mécanismes - en ralentissant la synthèse des protéines et en transformant les protéines en d'autres substances. En outre, le cortisol stimule l'excrétion d'azote du corps dans l'urine.
  • Participe au métabolisme des graisses. Cette hormone augmente considérablement la transformation de diverses substances en triglycérides. En outre, le cortisol affecte la distribution de la graisse corporelle..
  • Participe à l'échange d'énergie. Le cortisol contribue à la conservation des ressources énergétiques utiles de l'organisme. L'économie se fait par deux mécanismes - en réduisant la dégradation du glycogène dans les cellules hépatiques et en réduisant la dégradation du glucose dans les fibres musculaires.
  • Participe à l'équilibre eau-sel. Le cortisol est un adjuvant qui régule l'équilibre du potassium et du sodium dans le corps. ce qui affecte la perméabilité des cellules, la vitesse de transmission des signaux nerveux, etc..
  • Participe au travail du système immunitaire. Le cortisol est un puissant régulateur de la concentration de nombreuses cellules et composés immunitaires dans le corps humain (par exemple, il réduit le nombre de lymphocytes, affecte le nombre de globules rouges, etc.). Le cortisol ralentit également le mouvement des cellules souches de la moelle osseuse rouge.
  • Participe aux travaux du système digestif. Lorsque de fortes doses de cortisol sont libérées dans la circulation sanguine, la production de pepsine (une puissante enzyme digestive) et d'acide chlorhydrique est stimulée, ce qui améliore considérablement la digestion..
  • Participe à la synthèse de nombreuses hormones. Lorsque le cortisol est libéré dans la circulation sanguine, la production d'ACTH, hormone thyréostimulante et gonadotrope est supprimée.

Stress et cortisol

À l'ère de la hache de pierre et de l'arc long, le stress sauvait souvent les chasseurs, leur donnant la force et la vitesse avec lesquelles ils pouvaient tuer un gros et terrible animal. En même temps, ils sont eux-mêmes restés entiers et plus tard bien nourris. Mais dans le monde moderne, le stress est devenu chronique et les gens n'ont aucun moyen de sortir de l'élégie et du pouvoir qui sont apparus. De plus, le sang circulant vers les muscles et le cœur n'est pas prélevé dans l'air, mais sous l'influence du cortisol, il s'écoule des organes internes. Il s'agit du foie, du tractus gastro-intestinal et du système génito-urinaire. Et comme le stress a commencé à être chronique, le manque de sang dans les organes internes est devenu permanent.

Il s'avère donc que le risque d'infarctus du myocarde, sous l'influence d'une augmentation du cortisol, ajoute la probabilité de développer diverses maladies de nature systémique - ulcère peptique, impuissance, insuffisance hépatique, etc..

Il y a un autre aspect important. L'hormone du stress et de la peur, le cortisol, prive le cerveau d'un flux sanguin normal. En raison de cette carence, les cellules cérébrales meurent en nombre inutilement élevé. Cela peut confirmer le fait que sous l'influence d'une forte peur ou d'un stress, une personne oublie l'incident même qui l'a provoquée. On pense qu'il s'agit d'une réaction défensive de la psyché - pour effacer la mémoire qui cause la douleur. Cependant, suivant le principe de la recherche d'une explication simple parmi les possibles, la conclusion suggère néanmoins que les circuits neuronaux détruits physiquement.

Donc, après avoir compris ce qu'est l'hormone cortisol et ce dont il est responsable, vous pouvez faire une autre remarque. Sachant qu'il existe d'autres hormones dans le corps, telles que la dopamine et la sérotonine, qui rendent une personne heureuse, elles sont presque complètement supprimées par le cortisol. En d'autres termes, lorsque le cortisol est produit, les hormones du bonheur cessent d'être libérées, ce qui signifie que la personne reste terne et effrayée. Cela ne fait qu'intensifier l'état de stress et les conséquences qui en découlent. Et ça se passe dans un cercle vicieux.

Fonctions du cortisol dans le corps féminin

Le cortisol effectue des tâches vitales dans le corps féminin. Les fonctions de l'hormone sont les suivantes:

    Protection contre le stress. Le cortisol est une hormone qui aide à faire face aux situations qui provoquent de fortes émotions et des tensions dans le système nerveux. Cela est particulièrement vrai pour les femmes, car de par leur nature, elles sont plus sensibles..

Le cortisol aide à corriger la réponse du corps à un danger particulier, protège contre les effets négatifs de la surtension.

Sans hormone, une femme peut simplement devenir confuse et devenir non viable, car le stress est presque toujours présent: de la sonnerie du réveil aux pertes personnelles.

  • Action anti-inflammatoire. En raison de la teneur normale en cortisol, les limites de la propagation de l'inflammation dans le corps féminin sont limitées. Il est capable de réduire l'hypersensibilité à une variété d'agents pathogènes et de supprimer leur action.
  • Immunorégulation. La perturbation des niveaux d'hormones peut réduire considérablement l'immunité.
  • Régulation du métabolisme des glucides, des protéines, des graisses et de l'eau.
  • Effets sur les vaisseaux sanguins. Le cortisol contribue à leur constriction, affectant les niveaux de pression artérielle. Les femmes ayant de faibles taux d'hormones peuvent développer une hypotension.
  • Source de courant. Lorsque la pression augmente, le glucose formé est envoyé au cerveau. Cela provoque une poussée d'énergie importante vers les muscles..
  • Grâce à l'action du cortisol, la concentration d'attention augmente considérablement, ce qui permet de prendre des décisions plus rapidement. Mais une concentration accrue met trop de pression sur le système nerveux. Par conséquent, il est impossible d'être constamment dans cet état - cela provoquera un stress chronique..

    Cortisol hormonal élevé chez les femmes

    Les femmes réagissent plus émotionnellement à ce qui se passe autour d'elles. Les tâches ménagères, les problèmes au travail, la vie personnelle instable, l'activité physique insupportable - tout cela conduit au stress. Dans ce cas, le corps répond en augmentant le niveau de cortisol dans le sang, on l'appelle l'hormone du stress.

    • 1. Général
    • 2 L'effet du stress sur le corps d'une femme
    • 3 raisons d'élever
    • 4 Symptômes
    • 5 Conséquences
    • 6 Cortisol et grossesse
    • 7 Traitement

    La libération rare de la substance active est un mécanisme de défense. Ce soutien hormonal augmente la résistance du corps au stress. L'augmentation du cortisol chez l'homme et la femme pendant une longue période a un effet extrêmement négatif sur la santé et conduit au développement de pathologies.

    informations générales

    Le cortisol appartient au groupe des stéroïdes produits par le cortex surrénalien. Parmi les hormones glucocorticoïdes, les plus actives. La substance est impliquée dans la régulation des processus métaboliques lorsque des sources d'énergie supplémentaires sont nécessaires dans une situation de stress.

    Dans le stress chronique, une résistance au cortisol se produit, l'hormone cesse d'être perçue par le corps comme nécessaire, pour la mobilisation et la résolution de problèmes. Tout le sucre et les protéines qu'une personne consomme sont déposés dans les graisses, la condition s'aggrave, une résistance à l'insuline est provoquée.

    Pour le travail actif du système nerveux et circulatoire, le cortisol convertit rapidement des substances organiques complexes en substances simples, grâce auxquelles une énergie supplémentaire est libérée. Une fois dans le sang, l'hormone augmente les niveaux de glucose, soutenant ainsi le travail actif du cerveau. L'action du glucocorticoïde vise à supprimer les processus inflammatoires, les allergies. Toutes les forces du corps sont mobilisées pour résoudre rapidement le problème..

    Des niveaux élevés de cortisol affectent les systèmes physiologiques de différentes manières. L'activité de certains s'accélère, d'autres ralentit. En d'autres termes, les processus moins importants sont désactivés. Le travail du corps sous l'influence d'un glucocorticoïde actif en situation de stress est le suivant:

    • activation du métabolisme;
    • concentration accrue de l'attention;
    • haute activité du cerveau;
    • accélération du rythme cardiaque;
    • augmentation de la pression;
    • expansion des voies respiratoires;
    • une glycémie élevée;
    • diminution de l'activité du système digestif.

    L'effet du stress sur le corps d'une femme

    Le stress utilise une énorme quantité de nutriments. Leur cortisol enlève les muscles, car c'est le moyen le plus rapide. Pour cette raison, les athlètes n'aiment pas beaucoup cette hormone; elle interfère avec la construction de la masse musculaire en prenant des protéines. Et avec un effort physique intense, il s'accumule et provoque une faiblesse musculaire.

    Une augmentation du cortisol chez les femmes les rend très affamées. Ainsi, le corps signale la nécessité de reconstituer les réserves dépensées. Les femmes essaient de les restaurer et en même temps d'augmenter le niveau d'endorphines. Malheureusement, à cette fin, toutes sortes de confiseries sont le plus souvent utilisées, saisissant le stress.

    Pour cette raison, des niveaux élevés de cortisol chroniques entraînent un surpoids et une obésité. Il est caractéristique que les dépôts graisseux qui se forment à la suite de crises fréquentes de situations stressantes soient concentrés dans l'abdomen. En les supprimant par les régimes, l'augmentation de l'activité physique est difficile et longue.

    Raisons de l'augmentation

    Une augmentation du cortisol dans le sang chez une femme en bonne santé se produit en fonction de l'heure de la journée et de la saison. La concentration la plus élevée de l'hormone se produit le matin - de 7 à 9 heures, et la diminution maximale est enregistrée le soir - de 16 à 19 heures. Une augmentation significative de l'indicateur glucocorticostéroïde total se produit à l'automne.

    La principale raison de l'augmentation de l'hormone est un stress constant, une dépression chronique.

    En plus des circonstances externes associées à une augmentation du cortisol, il existe les pathologies suivantes:

    • maladie du système hypothalamo-hypophyso-surrénalien (maladie d'Itsenko-Cushing);
    • maladies associées à une sécrétion excessive du cortex surrénalien (syndrome d'hyperocorticisme);
    • hypofonction de la glande thyroïde;
    • maladie des ovaires polykystiques;
    • maladies oncologiques;
    • diabète sucré, cirrhose du foie, hépatite;
    • SIDA;
    • anorexie:
    • alcoolisme chronique;
    • la puberté;
    • prendre certains médicaments, contraceptifs hormonaux;
    • surcharge physique prolongée;
    • manque de sommeil;
    • régime protéiné à long terme.

    Symptômes

    Les causes et les symptômes lorsque le cortisol est élevé sont interdépendants. Les signes caractéristiques d'une teneur élevée en hormones sont:

    1. Sensation de stress déraisonnable.
    2. Nervosité déraisonnable, irritabilité, anxiété.
    3. Une augmentation brutale de la pression artérielle.
    4. Trouble du sommeil: la femme dort mal ou souffre d'insomnie. Dans certains cas, il y a un désir constant de dormir - c'est une sorte de réaction corporelle pour protéger le système nerveux.
    5. Le métabolisme est sérieusement perturbé, cela se traduit par la manifestation d'une forte sensation de faim, qu'une femme veut satisfaire avec des aliments sucrés, gras, tout ce qui est lourd pour le corps. Cela conduit au développement rapide de l'obésité..
    6. En raison du fait que les hormones dans le corps interagissent, avec une augmentation du cortisol, il y a une violation de la sécrétion d'autres substances actives. Cela se traduit par la détérioration des fonctions vitales de l'organisme dans son ensemble..
    7. Des perturbations du cycle menstruel se produisent, l'infertilité se développe.
    8. Une éruption cutanée, des taches de vieillesse apparaissent sur la peau, la croissance des poils (y compris sur le visage) augmente.
    9. Une femme est sujette à des rhumes fréquents et à d'autres infections virales aiguës.
    10. La quantité de tissu adipeux dans la région de la taille augmente considérablement.
    11. Un cortisol sanguin élevé entraîne une déplétion de la matière musculaire. Les performances d'une femme diminuent, il lui est difficile de bouger, des douleurs musculaires et articulaires, un œdème, des tremblements, un essoufflement apparaissent.
    12. Dépression profonde, indifférence, refus de vivre - ces symptômes apparaissent chez les femmes sous l'influence de fortes doses de l'hormone.

    Effets

    Les causes et les conséquences des niveaux élevés d'hormones de stress doivent être analysées. Les femmes en raison des particularités de leur psyché (émotivité, impressionnabilité, vulnérabilité) sont plus sensibles au stress. Une augmentation chronique de la quantité de substance active détruit progressivement la santé, augmente le risque de développer des maladies graves et des conditions pathologiques:

    • diverses maladies du cœur et des vaisseaux sanguins surviennent en raison d'une pression artérielle constamment élevée;
    • l'activation des réactions du métabolisme énergétique et la suppression de la sécrétion d'insuline provoquent une glycémie élevée, le diabète est provoqué;
    • le développement de l'ostéoporose est associé à une altération de l'absorption du calcium;
    • la formation et le fonctionnement des cellules sanguines protectrices des lymphocytes T sont perturbés, ce qui réduit l'immunité;
    • l'équilibre électrolytique est renversé - une rétention de sodium se produit et l'eau et le potassium sont activement éliminés;
    • accélère la formation de tissu adipeux, l'obésité.

    En outre, un cortisol élevé provoque des troubles de l'activité digestive et thyroïdienne chez la femme, le taux de cholestérol augmente, la mémoire se détériore, un dysfonctionnement de la reproduction se produit et une récupération lente après des blessures.

    Cortisol et grossesse

    Pendant la période de gestation, une augmentation du cortisol est normale. Sa concentration augmente avec la durée de la grossesse. Cela est dû à l'accélération du métabolisme des glucides et des graisses. Pendant la gestation, les niveaux de cortisol augmentent de 5 fois. Il contrôle le mouvement du glucose à travers le placenta, participe à la formation du système enzymatique du foie, tissu épithélial de l'intestin grêle chez le fœtus.

    Les vergetures sur la peau qui surviennent pendant la grossesse sont des symptômes courants d'un taux élevé de cortisol. Le collagène, principale protéine d'élasticité cutanée, devient cassant et dégradé par la grande quantité de substance active. Après l'accouchement, le fond hormonal de la femme se stabilise, moment auquel des mesures peuvent être prises pour éliminer les vilains défauts cutanés.

    La grossesse entraîne une augmentation naturelle des glucocorticostéroïdes, mais il est difficile de devenir enceinte avec des niveaux élevés de la substance. L'augmentation de la synthèse de cortisol perturbe la formation d'œstrogènes et de progestérone - la principale hormone de la grossesse. Même avec une conception réussie dans une situation stressante, une fausse couche peut survenir. Si le taux de cortisol est élevé chez une femme qui envisage de devenir mère, le médecin traitant doit prescrire un traitement approprié.

    Traitement

    Avant de commencer le traitement, il est nécessaire de déterminer le taux de cortisol dans l'urine et dans le sang d'une femme, afin de mener des recherches supplémentaires. Le décodage de l'analyse permettra au médecin de prescrire la thérapie appropriée. Si une augmentation de la quantité d'une substance est associée à une pathologie diagnostiquée d'un certain organe, elle doit être traitée.

    Étant donné que les situations stressantes sont la principale raison de la croissance de l'hormone, les mesures thérapeutiques devraient viser à augmenter la résistance au stress. Sans cela, toute tentative de normaliser la sécrétion du glucocorticoïde le plus actif sera inefficace..

    Pour commencer, vous devriez essayer la méditation, une activité physique dosée, pratiquer une communication agréable avec des amis, organiser une alimentation saine et un bon sommeil, prendre des complexes de vitamines et de minéraux. Il vaut la peine d'envisager de changer d'emploi ou d'activité si cela provoque régulièrement du stress.

    Certaines plantes médicinales réduisent le taux et sont des bloqueurs naturels du cortisol: Rhodiola rosea, Ginkgo biloba, millepertuis, Eleutherococcus, réglisse. Pour cela, il est bon de consommer des acides gras oméga-3, de la lécithine.

    La prescription de médicaments plus puissants doit être effectuée par un spécialiste. Par exemple, boire du Metypred afin de réduire la sécrétion de cortisol endogène. Le choix des médicaments dépend de la raison établie de l'augmentation du taux de cortisol dans le corps de la femme.

    Une libération dosée et peu fréquente de cortisol dans des situations stressantes protège le corps de la femme. Un excès prolongé du niveau hormonal a un effet destructeur sur le corps. Un cortisol chroniquement élevé indique la présence de pathologies graves dans le corps qui doivent être diagnostiquées et traitées.