Principal

Écrevisse

Tableau avec les normes TSH chez les enfants par âge, causes des niveaux d'hormones élevés et faibles

Le système hormonal est un mécanisme absolument précis pour réguler tous les processus du corps humain. Son travail commence pendant la période de développement intra-utérin du fœtus et commence à fonctionner activement après la naissance..

Un rôle particulier dans les processus de contrôle et de gestion des organes et des systèmes du corps appartient à la glande thyroïde. Elle, à son tour, est étroitement liée au cerveau et aux hormones stimulant la thyroïde. Dans l'enfance, ils, avec T3 et T4 produits par la glande thyroïde, travaillent plus intensément en raison de la croissance active du corps.

Les statistiques médicales indiquent des écarts dans la concentration d'hormones chez 1 enfant né sur 4 000. Par conséquent, toutes les miettes sont toujours à la maternité et subissent une analyse sanguine pour identifier ces pathologies et prescrire un traitement en temps opportun..

L'indicateur du niveau d'hormone stimulant la thyroïde est mesuré immédiatement après la naissance du bébé, vous permettant de prendre des mesures en temps opportun s'il est augmenté ou diminué.

Le concept et le rôle de l'hormone thyréostimuline dans le corps de l'enfant

L'hormone de stimulation thyroïdienne (TSH) est une substance produite dans l'hypophyse et contrôlant le fonctionnement de la glande thyroïde, d'autres organes, systèmes et processus métaboliques dans le corps. Il est responsable du «dialogue» entre le cerveau et la glande thyroïde, qui produit des hormones pour une vie saine. TSH aide le bébé à grandir harmonieusement, à renforcer sa mémoire, à bien dormir, à étudier avec succès et à communiquer avec ses pairs, à mémoriser des informations.

Zones de son action:

  • systèmes cardiovasculaire, respiratoire, urinaire;
  • la glande thyroïde, son activité et son alimentation en iode;
  • les os et leur croissance correcte;
  • synthèse de protéines et d'ARN;
  • taux de sucre dans le sang (voir aussi: taux de sucre dans le sang chez un enfant de moins de 12 ans);
  • dégradation des graisses;
  • métabolisme, processus métaboliques et redox;
  • la qualité de la transmission de l'influx nerveux dans le cerveau;
  • mémoire, attention et capacité de concentration;
  • vitalité.

Méthodes de détermination du niveau de TSH

Par la nature de l'origine des écarts de TSH par rapport à la norme pour un âge spécifique de l'enfant, on distingue les pathologies de nature congénitale, acquise et survenant au cours du développement intra-utérin. Tous sont dangereux par le développement de pathologies dans le travail des organes et des systèmes du bébé..

Les taux de TSH sont déterminés en prélevant du sang sur:

  • talons - chez un nouveau-né;
  • veines sur le pied, les mains ou la tête - chez les bébés plus âgés;
  • veine ulnaire - chez les adolescents.

Dans le premier cas, le matériau à analyser est extrait des miettes de 3 à 5 jours de vie. Une procédure similaire est effectuée à la maternité pour chaque nouveau-né..

Règles de préparation au don de sang d'un enfant pour TSH:

  • par jour - pour minimiser l'activité physique;
  • jeûner pendant 8 heures avant la procédure;
  • s'il est nécessaire de refaire le test, donner du sang en même temps.
Chez les enfants plus âgés, le sang est prélevé dans une veine pour tester les hormones TSH

Le dernier point est dû au changement du niveau de concentration de TSH au cours de la journée. Le taux le plus élevé est observé pendant le sommeil et tôt le matin, le plus bas - le soir. Étant donné que la valeur est directement liée à la qualité et au mode de sommeil de l'enfant, en cas d'échec du calendrier, le niveau de TSH change également..

Si des écarts par rapport à la norme sont détectés, vous devez immédiatement contacter un endocrinologue pour la nomination d'études supplémentaires et de consultation. Le médecin donnera une référence pour une échographie.

Indicateurs de taux chez les enfants par âge

La croissance d'un enfant est directement liée aux changements de concentration des hormones thyroïdiennes. Lors des tests, laissez-vous guider par les indicateurs TSH du tableau ci-dessous.

Table de correspondance pour la TSH chez les enfants de la naissance à 16 ans:

ÂgeValeur de la norme TSH pour garçon (fille), (miel / ml)
Nouveau née1,1-19 (16,8)
0-3 mois0,6 à 10 (6,5)
3 mois - 2 ans0,6-7 (8,3)
2-5 ans0,4 à 5 (6)
5 à 12 ans0,4 à 5 (5)
12-16 ans0,4 à 4 (4,5)

On peut voir dans le tableau ci-dessus que dès la première année de vie, les nouveau-nés ont la concentration la plus élevée de l'hormone. La raison réside dans le processus de croissance active de son corps après la naissance. Lors de l'interprétation des résultats du test, le sexe du patient est également pris en compte. Pour les garçons de plus de 12 ans, le taux de TSH ne dépasse pas 4 mU / ml, et pour une fille suivant un régime hypocalorique, il sera plus faible. Pendant la puberté, le corps de la fille est également sujet aux gouttes de TSH.

En plus d'étudier les indicateurs de TSH, il est important pour un médecin d'obtenir des données sur la concentration des hormones thyroxine (T3) et triiodothyronine (T4). De cette manière, le spécialiste exclut ou confirme la présence de maladies du système endocrinien chez les enfants..

Causes de l'augmentation des taux de TSH et des symptômes chez un enfant

La situation où la TSH chez les enfants dépasse les indicateurs standard s'accompagne des symptômes suivants:

  • états nerveux sans fondement sur fond de perte d'intérêt pour l'actualité;
  • comportement agité;
  • inhibition de la parole;
  • augmentation de l'irritabilité nerveuse;
  • tremblement de la main;
  • diarrhée ou constipation due à une diminution de l'appétit;
  • poids inférieur ou supérieur à la norme pour un âge donné;
  • bombement des globes oculaires;
  • gonflement;
  • perturbations du cycle menstruel chez les filles;
  • augmentation de la fréquence cardiaque et de la température corporelle.

Parmi les causes de l'hyperthyroïdie, il convient de noter:

  • hypothyroïdie (voir aussi: symptômes d'hypothyroïdie chez les nourrissons et les enfants à partir d'un an);
  • violation des posologies et des schémas de prise de médicaments contenant des hormones et de l'iode;
  • néoplasmes dans la glande pituitaire;
  • activité physique excessive, sports professionnels;
  • empoisonnement au plomb;
  • maladies de la glande thyroïde et des glandes surrénales;
  • une conséquence d'une opération pour enlever la vésicule biliaire;
  • processus inflammatoires dans la glande thyroïde;
  • effet secondaire après la prise de médicaments - clomifène, amiodarone, propranolol, furosémide, etc..

Causes d'une diminution des taux de TSH et des symptômes chez un enfant

Lorsque la glande thyroïde chez les enfants surproduit des hormones, les niveaux de TSH chutent. Vous pouvez soupçonner une situation où l'hormone chez un enfant est abaissée si vous présentez les symptômes suivants:

  • augmentation de la nervosité, de l'excitabilité, de l'anxiété;
  • une augmentation de la température corporelle;
  • serrer des mains;
  • faible dynamique de gain de poids;
  • épisodes fréquents de diarrhée.

Les raisons de la faible concentration de l'hormone dans le sang sont:

  • goitre à toxicité diffuse;
  • les conséquences d'un stress sévère, entraînant des troubles mentaux;
  • lésion cérébrale traumatique;
  • régime, jeûne pour perdre du poids;
  • stress émotionnel excessif, stress accumulé;
  • surdosage de médicaments tels que l'héparine, l'hormone de croissance, etc.
  • troubles de la glande pituitaire - agénésie;
  • Maladie de Plummer.
Un stress constant peut entraîner de faibles niveaux de TSH.

Correction du niveau d'hormone thyréostimuline dans le corps de l'enfant

Après avoir détecté un écart de TSH, il est la norme, un endocrinologue prescrira un traitement à l'enfant, en fonction de son état de santé et des résultats des tests effectués. Le spécialiste sélectionnera un schéma thérapeutique parmi une combinaison de médicaments et d'herbes.

Avec un niveau élevé d'hormone, des agents contenant de l'iode sont prescrits, avec un faible niveau - immunostimulants, antibiotiques, antihistaminiques. L'effet positif de l'utilisation d'infusions à base de plantes est obtenu si:

  • avec une TSH élevée, prenez le tussilage, la chélidoine, la rose sauvage, l'angélique, la réglisse, les bourgeons de bouleau;
  • à faible taux - sorbier, racine de réglisse, tussilage, feuilles de varech, feijoa.

L'auto-activité dans le traitement des perturbations hormonales est lourde d'une détérioration de la santé du bébé, ce qui est particulièrement dangereux en cas de formes congénitales de la maladie. Cela signifie que l'erreur de tout parent peut jouer contre la santé et le développement harmonieux de l'enfant..

Taux de TSH chez les enfants par âge et causes des écarts

Dans la période embryonnaire, lorsque tout changement métabolique peut affecter le développement des organes et des tissus du bébé, la glande thyroïde joue un rôle extrêmement important..

Le manque d'hormones en période d'ontogenèse conduit à un retard de développement de l'enfant, et en cas d'insuffisance prononcée, à la mort (en raison de troubles métaboliques incompatibles avec la vie) Qu'est-ce que la glande thyroïde, pourquoi est-elle si importante et quels indicateurs de ses hormones un bébé devrait-il avoir??

Qu'est-ce que TSH

L'hormone de stimulation thyroïdienne est une hormone de la sous-classe tropine, qui est synthétisée par les lobes antérieurs de l'hypophyse. Il se compose de deux sous-unités:

  • Sous-unité α - fait partie d'autres hormones (hormones folliculo-stimulantes, lutéinisantes);
  • Sous-unité β - fournit la connexion de la thyrotropine avec les cellules cibles, qui contiennent des récepteurs spécifiques.

Les récepteurs de la thyroïde se trouvent dans l'épithélium de la glande thyroïde. Il fournit une connexion entre le cerveau et la glande thyroïde. Le fond hormonal, la préservation de l'homéostasie dans le corps dépend du bon fonctionnement de l'organe..

Le taux de thyrotropine est déterminé par l'âge de la personne. De la naissance à 5 ans, sa concentration dépasse largement la norme pour les adultes. La quantité d'hormone libérée est contrôlée par un système de rétroaction négative. La synthèse de TSH est influencée par les libérines - hormones de libération que l'hypothalamus produit.


TSH assure le développement harmonieux du corps de l'enfant. Son écart par rapport à la norme est lourd de maladies endocriniennes graves - crétinisme, maladie de Basedow, hypothyroïdie.

Comment fonctionne l'hormone

La thyrotropine stimule les récepteurs à la surface de la glande thyroïde, augmentant ainsi la synthèse des hormones thyroïdiennes. Il augmente la consommation d'iode par les cellules épithéliales de la glande thyroïde, ce qui conduit à la production d'hormones contenant de l'iode:

  • la triiodothyronine (T3);
  • tétraiodothyronine ou thyroxine (T4).

Ils affectent les niveaux hormonaux, le travail des organes et des systèmes internes - cardiovasculaires, nerveux, digestifs, urinaires, etc. Avec un manque ou une production excessive de TSH, les indicateurs T3 et T4 s'écartent de la norme. En conséquence, des pathologies endocriniennes apparaissent..

Fonctions de la thyrotropine, domaines de son influence:

  • contrôle la biosynthèse des protéines et de l'ARN;
  • régule le taux de dégradation des graisses;
  • stimule et inhibe la consommation d'iode thyroïdien;
  • affecte les processus redox;
  • stimule la transmission de haute qualité de l'influx nerveux au cerveau;
  • affecte la capacité de concentration, la mémoire à long terme;
  • augmente ou diminue la vitalité;
  • régule la concentration de sucre dans le sang;
  • stimule la croissance du tissu osseux et sa fonction hématopoïétique;
  • affecte les fonctions des systèmes urinaire, respiratoire, cardiovasculaire.


Si le niveau de TSH est anormal, des réactions en chaîne indésirables se produisent. En raison de l'arrêt du développement physique et intellectuel, l'enfant commence à être à la traîne par rapport à ses pairs.

Traitement de l'hyperthyroïdie

Avec l'hyperthyroïdie, la quantité d'hormones thyroïdiennes dans le sang augmente et, au lieu de remplir leurs fonctions normales, elles commencent à affecter toxiquement les organes et les tissus. Façons de réduire la quantité d'hormones thyroïdiennes:

  • Traitement pour éliminer l'excès de substance dans le sang à l'aide de thyrostatiques, qui doit être pris jusqu'à 2 ans.
  • Restauration du fonctionnement normal de la glande thyroïde (réflexologie informatique);
  • Action chirurgicale sur la glande thyroïde, ainsi que traitement à l'iode radioactif.


Les remèdes populaires sont également activement utilisés, par exemple, des compresses d'argile, qui sont diluées à l'état de bouillie, appliquées sur la glande thyroïde et fermées avec une bande de tissu. Il faut une heure pour garder une telle compresse. Des plantes médicinales, la valériane, les étoiles, la chicorée aident bien. Les décoctions sont fabriquées à partir d'eux et appliquées trois fois par jour pendant deux jours.

Analyse pour TSH: indications et règles de préparation

Un apport sanguin adéquat et l'apport d'iode à la glande thyroïde sont la fonction principale de la thyrotropine. Les fluctuations de la teneur en TSH chez les enfants sont causées par des pathologies congénitales ou acquises. Les indicateurs de laboratoire de la thyrotropine donnent une idée du bon fonctionnement du système endocrinien. Par le degré de déviation du niveau d'hormone par rapport à la norme, le type de violations est déterminé.

Les motifs de réussite des tests de TSH sont:

  • jaunissement de la peau et des muqueuses;
  • gonflement de la peau;
  • refus de manger;
  • tremblements dans les mains;
  • chute de cheveux;
  • fatigue chronique;
  • constipation persistante;
  • en surpoids;
  • chaleur;
  • puberté tardive;
  • labilité émotionnelle;
  • mauvais résultats scolaires;
  • retard dans le développement physique;
  • rythme cardiaque rapide.

Si le contenu de la thyrotropine ne correspond pas à la norme pendant la puberté, les filles ont des problèmes de surpoids. Beaucoup d'entre eux se plaignent d'irrégularités menstruelles - absence de règles ou saignements abondants.

Le taux de TSH est déterminé lors d'un test sanguin biochimique. Le lieu du prélèvement sanguin dépend de l'âge du patient:

  • nouveau-nés - talon;
  • enfants à partir de 2 ans - une veine sur le pied, la tête ou la main;
  • enfants à partir de 12 ans - veine ulnaire.


Sans la participation médiée de la thyrotropine, la glande thyroïde ne fonctionne pas correctement. Si le niveau de TSH ne correspond pas à la norme, la résistance du corps au stress physique et psycho-émotionnel diminue.
Les patients sont préalablement préparés pour l'examen. Pour éliminer les erreurs dans les résultats, vous devez:

  • réduire le stress émotionnel et physique par jour;
  • arrêtez de manger 8 à 9 heures avant la procédure;
  • retester en même temps si le contenu TSH est inférieur ou supérieur à la normale.

Il est recommandé de passer le test le matin. Si le niveau de l'hormone est correct, le médecin proposera des tests supplémentaires. Selon les statistiques, 1 enfant sur 4 000 souffre d'hypothyroïdie congénitale. Pour exclure la progression de la maladie, un dépistage néonatal est prescrit immédiatement après la naissance.

La norme des hormones thyroïdiennes chez les enfants: tableau

Le dépistage détecte les troubles métaboliques génétiques. Avec la détection rapide des écarts, un traitement est effectué. La restauration des niveaux hormonaux empêche les perturbations du développement physique et mental.

Taux TSH chez les enfants:

ÂgeLe seuil inférieur pour les enfants des deux sexes, miel / mlLe seuil supérieur pour les garçons, miel / mlLe seuil supérieur pour les filles, miel / ml
nouveau-nés1.1dix-neuf16,8
0-3 mois0,6Dix6,5
4 mois - 2 ans0,6sept8.3
2-5 ans0,4cinq6
6-12 ans0,4cinqcinq
13-16 ans0,444,5

Si les résultats du test ne correspondent pas à la norme TSH, un don de sang répété est prescrit, au cours duquel le niveau d'hormones contenant de l'iode est déterminé - T3 et T4.

La norme de la tri- et tétraiodothyronine chez les enfants:

ÂgeT3 totale, nmol / lT4 totale, nmol / lT4 libre, nmol / l
nouveau-nés0,8-3,6105-29023-50
1-6 mois1.1-3.1103-24315-33
1 an1,7-3,590-18914-23
6 ans1,8-3,189-17013-22
Dix1,7-3,170-14512-22
seize1,5-2,862-14812-22

Chez les nouveau-nés, les taux de thyrotropine fluctuent considérablement en raison de la croissance active des organes et des tissus. Par conséquent, les indicateurs dans un très large éventail sont considérés comme la norme..

Lors de l'élaboration d'un schéma thérapeutique, l'endocrinologue prend en compte la possibilité de fluctuations des indicateurs hormonaux, qui dépendent largement de la méthode d'examen. Si le niveau T3 ou T4 n'est pas normal, le médecin confirme la présence de pathologies endocriniennes.

Traitement

Le traitement le plus fréquent prescrit par un médecin pour les enfants est une surveillance constante par un endocrinologue et des médicaments. Une carence hormonale grave menace d'hypothyroïdie, si le médecin constate que les indicateurs sont médiocres, il prescrit la prise de L-thyroxine - une hormone synthétique.

Ainsi, la TSH de l'enfant est élevée. Que devraient faire les parents? Le traitement est toujours individuel. Des niveaux pas trop élevés de l'hormone peuvent être traités sans hormones. Seuls les médicaments iodés sont prescrits dans de tels cas, par exemple, "Iodomarin".

Causes et symptômes des écarts par rapport aux valeurs normales

Une augmentation et une diminution du niveau de TSH chez les enfants est associée à des maladies congénitales ou acquises, à l'influence négative de facteurs externes.

Lors du diagnostic de maladies, il est important d'identifier et d'éliminer la cause du déséquilibre hormonal. Sinon, le traitement sera exclusivement symptomatique..

Augmentation de la concentration de TSH (hypothyroïdie)

Si la TSH est élevée et que les hormones thyroïdiennes sont normales, l'enfant est diagnostiqué avec une hypothyroïdie subclinique. Pour savoir ce que cela signifie, vous devez vous familiariser avec le mécanisme d'apparition de la maladie. L'hypothyroïdie est une pathologie causée par un manque d'hormones thyroïdiennes dans le corps. Le degré d'activité sécrétoire de l'organe et le niveau d'hormones contenant de l'iode dépendent de la concentration de TSH.

Interprétation des résultats d'analyse:

  • la thyrotropine est plus élevée que la normale, et la T3 et la T4 sont normales - hypothyroïdie subclinique;
  • TSH dépasse la norme de 10 fois, faible T4 libre - hypothyroïdie primaire;
  • la thyrotropine est inférieure à la normale, la T4 libre est faible - hypothyroïdie secondaire.

Les fluctuations de la tri- et tétraiodothyronine sont souvent déclenchées par des pathologies hypophysaires qui provoquent une hypothyroïdie hypophysaire.

Ainsi, la relation de ces hormones est inversement proportionnelle. Si la TSH est élevée, la production d'hormones thyroïdiennes diminue, une hypothyroïdie est diagnostiquée.

Raisons possibles d'une augmentation de la concentration de TSH chez les enfants:

  • intoxication par des vapeurs de plomb ou de mercure;
  • surmenage psycho-émotionnel;
  • hypothyroïdie;
  • les conséquences de l'hémodialyse dans le contexte d'une insuffisance rénale;
  • prendre certains médicaments;
  • les maladies des glandes surrénales;
  • activité physique excessive.

Les manifestations typiques de l'hypothyroïdie comprennent:

  • augmentation du poids corporel;
  • diminution de la température;
  • jaunissement de la peau;
  • somnolence;
  • anémie;
  • dyspnée;
  • peau sèche;
  • gonflement du visage;
  • constipation;
  • violation du cycle menstruel.

Avec une forme congénitale de la maladie, l'activité motrice de l'enfant diminue, la croissance ralentit, l'audition est affaiblie.

Diminution de la concentration de TSH (hyperthyroïdie)

Dans le cas d'une diminution critique du taux de TSH dans le contexte de taux élevés de T3, une hyperthyroïdie est diagnostiquée. Chez les enfants de moins d'un an, il existe des dysfonctionnements des systèmes nerveux et cardiovasculaire.


L'hyperthyroïdie est lourde d'épuisement des ressources énergétiques du corps, de perte de poids critique, de faiblesse musculaire.

Les principaux signes d'hyperthyroïdie sont:

  • larmoiement;
  • flutter auriculaire;
  • insomnie;
  • troubles de la coordination des mouvements;
  • tremblement peu profond;
  • tachycardie;
  • bombement des globes oculaires;
  • amincissement de la peau.

Les raisons de la diminution de la TSH comprennent la maladie de Graves, un traumatisme cranio-cérébral, une surdose d'héparine, une pathologie hypophysaire. La maladie survient souvent chez les adolescentes dans un contexte de régimes alimentaires épuisants, de stress psycho-émotionnel excessif.

TSH chez les adolescents: comment reconnaître les problèmes de concentration?

L'adolescence est un âge de transition, non seulement psychologiquement, mais aussi physiologiquement: le corps d'un garçon et d'une fille subit de graves changements qui, malheureusement, ne se passent pas toujours sans heurts, mais au contraire s'accompagnent de maladies. Les changements dans le corps d'un adolescent se produisent sous l'influence d'hormones et leur déséquilibre dans cette catégorie d'âge n'est pas rare.

Les parents d'un adolescent doivent porter une attention particulière au diagnostic de l'état de l'enfant, car certaines maladies sont capables de se déguiser avec succès en conditions typiques de cet âge: fatigue, irritabilité, insatisfaction envers soi-même. Il semble que ce soient des problèmes psychologiques. «Il ne fait que grandir», est la version à laquelle les parents adhèrent souvent lorsqu'ils regardent comment leur enfant heureux et affectueux change hier. Mais le problème peut s'avérer beaucoup plus profond, associé à un déséquilibre entre la thyrotropine et les iodothyronines..

Malheureusement, à l'adolescence, l'analyse de la TSH dans notre pays n'est pas obligatoire. Cependant, c'est le cas lorsque les parents eux-mêmes devraient prendre l'initiative, surtout s'ils remarquent les changements suivants chez leur enfant:

  • Irritabilité et ressentiment sans raison;
  • Agitation excessive, nervosité;
  • La fatigue arrive plus vite que d'habitude;
  • Problèmes de mémoire et de concentration;
  • Une forte augmentation de l'appétit en l'absence de prise de poids et même sa diminution;
  • Maux de tête fréquents;
  • Maintenir la température 37 o sans manifestations externes de rhume, SRAS;
  • Problèmes d'estomac fréquents;
  • Irrégularités menstruelles chez les filles.

Vous serez intéressé: Analyse de l'hormone prolactine chez l'homme

En soi, chacune de ces raisons n'est pas nécessairement associée à un déséquilibre hormonal, mais toutes ensemble (ou certaines d'entre elles dans le complexe) sont des symptômes d'hyperthyroïdie. Dans l'hyperthyroïdie, le test TSH montre un résultat inférieur à la normale, mais les hormones thyroïdiennes T3 et T4 sont produites avec un excès. En conséquence, de nombreux processus biochimiques contrôlés dans le corps par ces hormones commencent à se produire avec une accélération proportionnelle à leur augmentation du sang..

En conséquence, le corps de l'adolescent commence à fonctionner avec des dysfonctionnements du métabolisme (perte de poids pathologique), du système cardiovasculaire (la fréquence cardiaque augmente, le cœur n'a pas le temps de se remplir, jette une quantité insuffisante de sang, c'est pourquoi l'oxygène n'atteint pas les organes et les tissus dans la bonne quantité), dans le système nerveux (dépression, irritabilité, fatigue chronique) dans le système musculo-squelettique (les os deviennent moins denses en raison de troubles métaboliques et, par conséquent, le risque de fractures augmente).

La situation inverse se produit également: la TSH est produite en excès, supprimant l'activité des hormones thyroïdiennes. Dans ce cas, l'adolescent présente les symptômes suivants:

  • Prise de poids (avec une alimentation normale);
  • Perte d'appétit;
  • Larmoiement, irritabilité;
  • Problèmes de vision (comme la photophobie);
  • Violation du cycle menstruel chez les filles.

Ensemble, tous ces signes indiquent la présence d'une hypothyroïdie, dont l'essence a déjà été mentionnée dans l'article..

Quel est le danger de changer le niveau de TSH pour le corps d'un enfant

Lorsque la concentration de thyrotropine s'écarte de la norme, la glande thyroïde ne fonctionne pas correctement. Cela affecte le développement du corps, les capacités mentales de l'enfant. Si TSH dépasse la norme, les complications suivantes se produisent:

  • retard mental;
  • crétinisme;
  • manque de président indépendant;
  • malformations cardiaques;
  • rétention urinaire aiguë;
  • l'athérosclérose cérébrale;
  • obstruction intestinale;
  • retard dans le développement physique;
  • infarctus du myocarde.

Si la thyrotropine est significativement inférieure à la normale, la concentration d'hormones thyroïdiennes dans le sang augmente. Ceci est lourd de telles complications:

  • insomnie;
  • perte de poids rapide;
  • tachycardie;
  • insuffisance cardiaque;
  • hypertension intraoculaire;
  • cécité;
  • diabète thyrogène;
  • anorexie;
  • transpiration.

En raison d'une violation du métabolisme de l'eau, les enfants souffrent d'une soif constante et d'une miction abondante.

Goitre nodulaire

La maladie du goitre nodulaire est caractérisée par l'apparition d'amas de cellules qui ont une structure, une structure et une composition inhabituelles pour les tissus de la glande. Ces nodules peuvent être bénins ou malins. Un diagnostic est établi lors de la réalisation de méthodes d'examen supplémentaires:

  • Ultrason;
  • tomographie;
  • biopsie.


Les raisons du développement du goitre nodulaire de la glande thyroïde chez les enfants sont une prédisposition héréditaire, une écologie défavorable, une exposition aux toxines sur le corps, une carence en iode.
Il peut y avoir plusieurs nodules, avec des densités différentes et avec des structures cellulaires différentes. La taille des nodules varie de 1 cm à la taille qui rend la respiration difficile. En règle générale, les nodules ne sont pas douloureux, mais peuvent provoquer une sensation de boule dans la gorge. Les nœuds de la structure bénigne sont sûrs, tandis que les nœuds malins se développent et, au fil du temps, commencent à métastaser. Les nodules bénins nécessitent une surveillance annuelle constante, car ils peuvent dégénérer en malins.

Retirez les nœuds uniquement en dernier recours, uniquement s'ils affectent fortement la qualité de vie du patient. Dans le même temps, il existe un risque élevé de rechute, c'est-à-dire que les nodules peuvent réapparaître. Une méthode de traitement radicale sous la forme d'ablation d'un lobe de la glande thyroïde peut provoquer une hypothyroïdie. Dans le même temps, si les gros nœuds ne sont pas supprimés, l'hyperthyroïdie se développe progressivement..

Le meilleur moyen de détecter des nodules sur la glande thyroïde chez les enfants est de réduire les causes provoquant le développement de la maladie, de réduire le niveau de situations stressantes, une alimentation équilibrée, une activité physique modérée.

L'hormone TTG est augmentée chez les nourrissons. Le niveau d'hormones thyroïdiennes chez les enfants est un indicateur de maladies

La glande thyroïde est l'un des principaux organes qui déterminent le développement d'un enfant. Il est important de maintenir la norme des hormones thyroïdiennes chez les enfants, le tableau montre tous les niveaux de ces substances, ce qui permet de déterminer si l'enfant a une maladie de cet organe. Dans la période embryonnaire, lorsque tout changement métabolique peut affecter le développement des organes et des tissus du bébé, la glande thyroïde joue un rôle extrêmement important. Grâce aux hormones qu'il synthétise, la pose normale du tube neural et de ses dérivés (cerveau, moelle épinière, troncs nerveux périphériques et plexus) se produit.

Le manque d'hormones en période d'ontogenèse conduit à un retard de développement de l'enfant, et en cas d'insuffisance prononcée, à la mort (en raison de troubles métaboliques incompatibles avec la vie) Qu'est-ce que la glande thyroïde, pourquoi est-elle si importante et quels indicateurs de ses hormones un bébé devrait-il avoir??

Rôle de la glande thyroïde

La glande thyroïde est un petit organe endocrinien qui est responsable de la plupart des processus métaboliques du corps. Il est situé dans le médiastin antérieur (zone topographique chirurgicale ou à l'avant du cou, devant la trachée). L'organe se compose de deux hémisphères et d'un ver qui les relie.

La glande thyroïde produit 3 hormones. Ce sont la triiodothyronine, la thyroxine et la calcitonine. Les hormones thyroïdiennes accélèrent les processus métaboliques, augmentent la température corporelle tout en augmentant leur quantité. Avec leur absence, un ralentissement des réactions métaboliques est observé, ce qui conduit à l'accumulation de produits métaboliques négatifs, à une augmentation du poids corporel due aux dépôts de graisse et de glucides.

Il existe une autre hormone dont dépendent à la fois la glande thyroïde elle-même et le corps dans son ensemble. Il est appelé thyrotrope (affectant la glande thyroïde). Il est produit dans la glande pituitaire. C'est la structure du cerveau responsable du fonctionnement de toutes les glandes endocrines. L'activité fonctionnelle de la glande thyroïde et de tout l'organisme dans son ensemble dépend des modifications du niveau de l'hypophyse. Quels nombres cibles de ces hormones devraient être égaux et considérés comme la norme?

La norme des indicateurs chez les enfants

Les normes des hormones thyroïdiennes chez les enfants sont indiquées dans le tableau:

Ces chiffres indiquent que la glande thyroïde fonctionne normalement et que ses hormones sont suffisantes. S'il y a un développement d'un processus pathologique dans le tissu de la glande ou du cerveau, ces indicateurs changent, ce qui conduit à des manifestations cliniques typiques.

Une diminution de sa quantité peut être associée à des dommages organiques à l'hypophyse (accident vasculaire cérébral étendu), ainsi qu'à une quantité excessivement élevée d'hormones formées. La glande thyroïde, comme la glande surrénale, travaille en conjonction avec la glande pituitaire selon le principe de rétroaction. Beaucoup de TSH - beaucoup d'hormones thyroïdiennes, un peu de TSH - quelques hormones. La condition d'hypothyroïdie (une diminution de la quantité d'hormones thyroïdiennes) peut être primaire ou secondaire (indépendante de la glande).

Manque d'hormones thyroïdiennes

Quelle est la caractéristique de réduire la quantité de ces hormones? Premièrement, il y a une diminution de leur nombre en dessous des indicateurs minimaux. L'hormone stimulant la thyroïde, comme mentionné ci-dessus, est la principale substance qui stimule la glande thyroïde.

Dans l'hypothyroïdie primaire, il y a une diminution de la production de T3 et T4 avec un niveau de TSH relativement stable ou élevé. Dans ce cas, on observe une situation où il y a suffisamment d'hormone stimulante (tropique) (et parfois elle peut être en excès), mais il n'y a pas de récepteurs sur lesquels elle peut exercer son effet (le plus souvent en raison de lésions organiques ou auto-immunes de la glande). L'hypothyroïdie secondaire se développe directement à partir de lésions de la glande pituitaire. Avec lui, une diminution de toutes les fractions hormonales est observée. Pour cette raison, tous les types de métabolisme dans le corps en souffrent, l'activité du bébé et son processus de croissance et de développement en souffrent..

Les enfants souffrant d'hypothyroïdie ont un retard de développement physique et mental. Cela conduit à l'infantilisme, à la petite taille, au crétinisme. Tous les organes et tissus sont en retard de développement.

L'administration opportune de médicaments hormonaux aux premiers stades du développement d'un enfant permet de rétablir le cours normal des réactions métaboliques et de ramener l'état du bébé à la normale. Dans le cas d'une diminution du taux d'hormones, il est impératif de déterminer la quantité d'anticorps dirigés contre ces hormones (AT-TSH, AT-T4 et AT-T3). Lorsqu'ils se trouvent dans le sérum sanguin, il est extrêmement important de commencer rapidement le traitement nécessaire et de supprimer la réaction auto-immune.

Augmentation de la quantité d'hormones

L'hyperthyroïdie est l'inverse de l'hypothyroïdie. Elle se caractérise par une quantité accrue d'hormones essentielles. Une augmentation de la quantité de TSH au-dessus des valeurs de référence chez les enfants menace le développement d'un goitre toxique diffus. Une condition similaire peut être observée en cas d'ingestion transplacentaire de TSH de la mère au fœtus. Dans des cas extrêmement rares, un nouveau-né peut développer une tumeur hypophysaire, mais de tels cas sont rares dans la littérature médicale..

Parallèlement à l'augmentation du taux de TSH chez l'enfant, une augmentation de la quantité de triiodothyronine et de thyroxine est également observée. Pour cette raison, l'enfant devient excitable, pleure, trop actif. Il transpire abondamment, sa température corporelle augmente en raison de processus métaboliques se déroulant avec une accélération significative. Le développement le plus courant est l'exophtalmie (gonflement des yeux). C'est l'un des principaux signes diagnostiques du goitre. Habituellement, le diagnostic d'hyperthyroïdie peut être posé presque immédiatement, de sorte que la maladie peut rarement entraîner une décompensation de l'enfant. Si la mère a un goitre toxique aigu, le risque de le développer chez l'enfant est très élevé. C'est très dangereux car cela peut conduire à sa mort. Plus l'enfant est jeune, plus ce risque est élevé. Pour atteindre les niveaux d'hormones cibles, le bébé doit recevoir des médicaments thyrostatiques. Avant de les utiliser, vous devez absolument consulter votre médecin, car ils sont contre-indiqués chez les nouveau-nés et les enfants de moins de 6 ans..

Dans le même temps, un traitement symptomatique complexe est effectué, qui comprend une thérapie par perfusion, l'utilisation de médicaments cardiotropes. Avec un taux d'hormones réduit chez les jeunes enfants, il est recommandé de commencer un traitement substitutif par la lévothyroxine.

Si un enfant présente une variation de la quantité d'hormones thyroïdiennes à la hausse ou à la baisse, il est impératif de prendre des mesures pour les corriger..

Ce médicament est un analogue médicinal de l'hormone naturelle T4, donc sa prise est la principale mesure. L'utilisation du médicament est indiquée à un taux de TSH de 20 mU / l. Cependant, avec des quantités de 20 à 50, le diagnostic d'hypothyroïdie est considéré comme controversé, et en cas d'augmentation de la quantité de TSH supérieure à 100, il est justifié. L'hypothyroïdie se déroule plus facilement et ne présente pas de danger important, car elle est souvent diagnostiquée et le traitement est commencé en temps opportun. L'hyperthyroïdie chez les enfants entraîne des conséquences très défavorables. Lorsque les premiers symptômes de la maladie apparaissent (activité excessive du bébé, convulsions, tremblements), vous devez immédiatement contacter un endocrinologue pédiatrique pour obtenir de l'aide, car une augmentation significative de la quantité d'hormones peut entraîner le développement d'une insuffisance cardiaque et rénale..

Le taux d'hormones chez les enfants est beaucoup plus fréquent que son augmentation ou sa diminution. La condition principale pour son maintien est une surveillance attentive de la santé de la mère pendant la grossesse, car cela dépend de la santé de son bébé..

La TSH est une hormone stimulant la thyroïde qui est produite par l'hypophyse et régule la glande thyroïde. La détermination du niveau de TSH chez les enfants permet d'évaluer le fonctionnement de la glande thyroïde. Chez les enfants d'âges différents, le niveau de TSH varie considérablement. Normalement, le niveau de TSH chez les nouveau-nés est élevé et varie de 1,1 à 17 en unités internationales (mUI / L). Chez les bébés de 2,5 à 3 mois, le taux d'hormone thyréostimulante est compris entre 0,6 et 10. Chez un bébé d'un an, il ne dépasse pas 7 unités. La norme de l'hormone TSH chez les écoliers est la même que chez l'adulte et est de 0,6 à 5,5 mUI / L.

Changement des niveaux de TSH

Le fait que la TSH soit élevée chez un très jeune enfant est dû au besoin de niveaux élevés d'hormones pour le développement du système nerveux. Au fur et à mesure que le système nerveux se développe, le taux d'hormones thyroïdiennes doit diminuer, une augmentation de la TSH chez les enfants peut être le signe de maladies dangereuses: tumeurs hypophysaires, insuffisance surrénalienne et même maladie mentale. Si le niveau de TSH à la naissance est très bas, l'enfant peut avoir une maladie congénitale qui se transforme en retard mental sans le traitement nécessaire.

Diagnostic du niveau de TSH

Les maladies de la glande thyroïde chez les enfants ont la même clinique que les maladies des adultes. À l'aide d'un test sanguin, la conformité de la TSH à la norme chez les enfants est déterminée. Le niveau d'une ou plusieurs hormones est établi: TRH, qui est produite par l'hypothalamus; TSH sécrétée par la glande pituitaire en réaction à une augmentation des taux de TRH; T3 et T4, qui stimulent la glande thyroïde. Tous les tests donnent au médecin une image assez complète de la santé du patient..

Manifestations élevées de TSH

Niveaux élevés de TSH - hyperthyroïdie. Les symptômes suivants indiquent un dysfonctionnement de la glande thyroïde: irritabilité, exophtalmie (yeux exorbités), vomissements, diarrhée, retard de développement, goitre. Si l'hyperthyroïdie se développe à l'âge scolaire, la conséquence peut être un retard de croissance et une puberté. Chez les adolescents, les symptômes d'un dysfonctionnement de la glande thyroïde comprennent une prise de poids, des problèmes de peau et des cheveux secs..

Diminution des niveaux de TSH

Diminution des niveaux de TSH - peut être associée à une fonction thyroïdienne insuffisante ou causée par des causes externes. L'hypothyroïdie, si elle n'est pas commencée à temps, entraîne de graves conséquences - le développement du crétinisme et la mort.

Si un enfant a un niveau élevé de TSH, il est nécessaire d'effectuer un traitement visant à normaliser le niveau d'hormones. Pour cela, avec l'hyperthyroïdie, de l'iode radioactif, des médicaments antithyroïdiens sont utilisés et une intervention chirurgicale est également effectuée. Les personnes nées avec une hypothyroïdie reçoivent un traitement de substitution tout au long de leur vie.

Le travail de la glande thyroïde est interconnecté avec les fonctions des enzymes, des cellules, des tissus, des organes. La coordination de l'activité de ces systèmes physiologiques complexes est réalisée par le biais d'hormones. Les hormones sont synthétisées dans des cellules spéciales de la glande thyroïde. Principales hormones thyroïdiennes:

  • thyroxine;
  • triiodothyronine;
  • calcitonine.

Les hormones thyroïdiennes

Le groupe thyroïdien comprend la thyroxine (T 4) et la triiodothyronine (T 3). T 4 comprend 4 atomes d'iode dans la molécule, l'acide aminé tyrosine et est un précurseur de T 3. La transformation a lieu dans les tissus du corps. Il s'intègre dans les structures nucléaires et stimule la formation des enzymes les plus importantes impliquées dans le métabolisme.

L'équilibre hormonal est extrêmement important dans l'enfance, ainsi que pour les femmes pendant la grossesse. Les hormones thyroïdiennes régulent le développement de tous les systèmes organiques chez un enfant. T 3 participe à:

  • maintenir l'homéostasie;
  • métabolisme des protéines, des graisses, des glucides;
  • le processus d'hématopoïèse;
  • développement et coordination des organes.

Un écart par rapport à la norme T 3 et T 4 dans le sang provoque une hyperthyroïdie ou une hypothyroïdie. Il existe des maladies métaboliques, des troubles de l'homéostasie, des pathologies des organes et de leurs systèmes et des irrégularités menstruelles chez la femme. Les facteurs suivants peuvent provoquer une insuffisance thyroïdienne sécrétoire:

  • violation de la synthèse de TSH;
  • manque ou excès d'iode;
  • maladies auto-immunes de la glande;
  • pathologie thyroïdienne: tumeurs de la glande de genèse variée, goitre endémique, maladies inflammatoires;
  • dommages radioactifs;
  • traitement incontrôlé avec des médicaments hormonaux;
  • ménopause chez la femme, maladies féminines.

Les femmes sont plus sujettes aux troubles de la sécrétion de la glande thyroïde. Lorsque la thyrotoxicose ou l'hypothyroïdie apparaît, le spécialiste prescrit un test sanguin pour le niveau d'hormones thyroïdiennes. L'analyse permet de déterminer le niveau de T 3 et T 4 libres et totaux. Les T 3 et T 4 totaux ne sont pas associés aux protéines de transport et sont la forme active. Le niveau des formes libres est de 0,03%. L'analyse des T 3 et T 4 totaux montre la concentration de l'hormone sous toutes ses formes. Vous trouverez ci-dessous les normes relatives au contenu des différents composants et les déchiffrer. Les résultats des tests dépendent du sexe et de l'âge de la personne.

Norme T4 chez les femmes, les hommes et les enfants (tableau 1)

Sexe féminin
T4 général
Âgenmol / lμg / dl
16 ans76,4 - 187,95,94 - 14,6
5 à 10 ans76,9 - 176,35,98 - 13,7
10 - 18 ans75,9 - 168,55,90 - 13,1
20 à 39 ans76,0 - 164,75,91 - 12,8
À partir de 40 ans63,3 - 155,74,92 - 12,1
Grossesse94,2 - 200,77,32 - 15,6
T4 gratuit
Âgepmol / lng / dl
5 à 14 ans7 - 160,5 - 1,2
14 - 20 ans8 - 210,6 - 1,6
À partir de 20 ans9 - 250,7 à 2,0
Grossesse7 - 240,5 - 1,9
Genre masculin
ÂgeT4 totale, nmol / lT4 libre, nmol / l
Premier mois de vie112 - 24316 - 33
6 mois - 1 an92 - 18914 - 23
15 ans89 - 17313 - 23
5 à 10 ans71 - 14512 - 22
10 - 15 ans64 - 14912 - 22
15 - 60 ans60 - 14010 - 23
À partir de 60 ans65 - 12910 - 18

Norme T3 chez les femmes, les hommes et les enfants (tableau 2)

Sexe féminin
ÂgeT3 totale, nmol / lT3 gratuit, pmol / l
13 ans1,10 - 3,303,50 - 8,30
4 à 6 ans2,30 - 4,004,60 - 9,80
7 à 10 ans2,20 - 3,104h00 - 17h20
11-16 ans2,00 - 3,103.40 - 6.00
16 - 20 ans1,22 - 3,223,20 - 6,50
20 - 50 ans1,07 - 3,133,10 - 6,80
À partir de 50 ans0,61 - 2,782,60 - 5,70
Genre masculin
ÂgeT3 totale, nmol / lT3 gratuit, pmol / l
13 ans1,93 - 3,902,90 - 7,50
4 à 6 ans1,80 - 3,602,50 - 9,20
7 à 10 ans1,90 - 3,304,00 - 22,90
11-16 ans2,20 - 3,403,50 - 7,70
16 - 20 ans2.10 - 4.101,23 - 3,23
20 - 50 ans1,80 - 4,201,08 - 3,14
À partir de 50 ans1,80 - 4,100,62 - 2,79

Les tests montrent que le taux d'hormones libres chez les enfants est plus élevé. Cela est dû aux processus actifs de croissance et de développement de leur corps..

Calcitonine

La calcitonine est une hormone protéique de la glande thyroïde. Produit dans les cellules C de la glande. L'hormone est associée à l'échange de calcium et de phosphore. Le rôle de la calcitonine n'est pas encore entièrement compris. Il est connu pour favoriser la croissance et le développement squelettiques normaux pendant l'enfance. Responsable de la restauration et du renouvellement du tissu osseux. Les récepteurs de la calcitonine se trouvent dans d'autres organes: foie, poumons, reins, gonades. Un taux de calcitonine particulièrement élevé est observé dans l'enfance et l'adolescence, associé à la formation du système musculo-squelettique et des dents.

Les taux de calcitonine changent dans des conditions pathologiques telles que les tumeurs thyroïdiennes, le goitre endémique, l'ostéoporose.

Le taux de calcitonine chez la femme, l'homme et l'enfant (tableau 3)

Un excès significatif de la norme (jusqu'à 100 et plus) peut être le signe d'une tumeur médullaire.

Thyrotropine

La TSH n'est pas un secret de la glande thyroïde, mais a un impact direct sur son travail. Les hormones n'entrent pas dans les vaisseaux immédiatement après la synthèse. Ils sont réservés dans les follicules thyroïdiens sous forme de thyroglobuline. La thyroglobuline (TG) est une chaîne protéique dont les maillons sont les précurseurs de la thyroxine. La libération d'hormones dans le sang est régulée par la thyrotropine (TSH). La TSH se forme dans l'hypophyse et est un élément de la régulation neurohumorale du métabolisme. L'hypothalamus contrôle l'activité de la glande pituitaire. Il analyse la concentration d'hormones thyroïdiennes dans le sang et envoie un signal à la glande pituitaire. L'activité de production de TSH augmente avec une diminution de la température corporelle, du stress, une baisse du taux de T 3 et T 4 dans le sang.

Le niveau de TSH dépend du sexe et de l'âge du patient. Une analyse de la TSH est prescrite pour l'hypothyroïdie, la thyrotoxicose, le goitre endémique et d'autres maladies de la glande. Dans le tableau 4, nous donnons ses normes et son décodage:

Norme TSH chez les femmes, les hommes et les enfants (tableau 4)

Sexe féminin
ÂgemMe / L
Nouveau née1,1 - 16,8
3 mois - 5 ans0,4 - 6,5
5 à 14 ans0,4 - 5,0
14-25 ans0,6 - 4,5
25 - 50 ans0,4 - 4,0
Grossesse0,1 à 3,0
Genre masculin
ÂgemMe / L
Nouveau née1,1 - 39,0
2 à 4 semaines de vie1,7 - 9,1
1 à 2,5 mois0,6 - 10
2,5 - 14 mois0,4 - 7,0
14 mois - 5 ans0,4 - 6,0
5-15 ans0,4 - 5,0
15 - 50 ans0,4 - 4,0
À partir de 50 ans0,5 - 8,9

Niveau de TSH le plus élevé dans la petite enfance, puis diminue progressivement.

Bonne après-midi! J'ai 30 ans, l'enfant a 2 ans. Récemment, le bébé a commencé à prendre du poids rapidement, alors qu'il mange encore. De plus, il est devenu tellement irritable et pleurnichard que je ne sais pas quoi faire. Un médecin que je connais m'a conseillé de passer un test TSH. Qu'est-ce que c'est et comment la TSH affecte-t-elle la santé d'un enfant? Tatiana, Shakhty

Ou abrégé en TSH est une substance qui est produite par la partie antérieure du cerveau, à savoir la glande pituitaire. Cette hormone est nécessaire dans notre corps afin de réguler le bon fonctionnement de la glande thyroïde. Et c'est précisément par le niveau de TSH que l'on peut dire à quel point le système endocrinien fonctionne de manière productive et s'il y a des violations. Cela peut être fait bien avant que la pathologie principale ne commence à tourmenter une personne..

Absolument tout est destiné à la régulation du métabolisme, à la mise en œuvre de réactions redox, au développement et à la formation des tissus, et est également responsable du travail d'autres systèmes des fonctions vitales du corps qui produisent des hormones. Autrement dit, nous pouvons dire que l'hormone stimulant la thyroïde participe activement à la régulation de tous les processus dans le corps d'un adulte et d'un enfant..

Cela affecte particulièrement le corps extrêmement sensible de l'enfant. Si un bébé au stade de la formation de son corps subit une carence hormonale, cela peut finalement conduire à une violation de la croissance et du développement du corps..

Ainsi, vous devez vérifier le niveau d'hormone thyréostimuline chez un enfant dans le cas suivant:

  • L'enfant prend du poids rapidement, alors que vous n'avez pas changé son alimentation;
  • Un œdème est apparu sur le visage et le corps;
  • Jaunisse;
  • Les cheveux ont commencé à tomber, la peau est devenue extrêmement sèche;
  • Les performances de l'enfant ont diminué, la somnolence augmente;
  • Tremblement (tremblement) des mains;
  • Perturbation du tractus gastro-intestinal: diarrhée, flatulences;
  • Température corporelle jusqu'à 37,5 degrés;
  • Rythme cardiaque rapide chez un enfant;
  • Puberté retardée.

Si votre enfant présente au moins l'un des symptômes ci-dessus, vous devez faire attention à son état de santé et effectuer une analyse de l'hormone thyréostimuline..

Hypothyroïdie congénitale

Il est nécessaire de comprendre que (déficit hormonal) se produit assez souvent. C'est pourquoi il est conseillé aux jeunes parents de dépister l'hypothyroïdie congénitale dans les premiers jours ou semaines de la vie d'un enfant. À un stade précoce du développement de la pathologie, la maladie peut être prévenue et prévenue. Si cela n'est pas fait, l'enfant sera considérablement en retard mentalement et physiquement. La TSH est déterminée dans le sang du bébé, qui est prélevé au préalable dans la zone du talon.


La norme de TSH chez les enfants dans la période de 3 à 14 jours de vie est inférieure à 20 mUI / L. Si le niveau est légèrement dépassé - jusqu'à 50 mUI / L, il sera alors nécessaire de re-diagnostiquer. La valeur obtenue supérieure à 50 mUI / L donne le droit de soupçonner, si selon les résultats elle se situe aux environs de 100 mUI / L, cela indique la présence d'une hypothyroïdie congénitale chez le bébé. Il convient de noter que tout au long de la vie, le niveau d'hormone thyréostimulante chez un enfant diminue d'année en année..

Chez les enfants de 6 mois à 3 ans, le sang est prélevé dans les veines de la main, du pied ou de la tête. Il est nécessaire de faire des tests à jeun, c'est-à-dire que 8 heures doivent s'écouler à partir du dernier repas. Pour obtenir une image complète et diagnostiquer les écarts possibles chez un enfant, il est nécessaire de passer la T3 (triiodothyronine) et simultanément avec un test sanguin pour la TSH. Grâce à ces tests, l'endocrinologue pourra poser le bon diagnostic et prescrire le traitement approprié, si nécessaire..

Écarts par rapport à la norme

Tout écart par rapport à la norme établie, même léger, indique toute violation survenant dans le corps. Ainsi, lorsqu'un enfant a dans son corps:

  • Hypothyroïdie - déficit hormonal de la glande thyroïde;
  • Néoplasme progressif du cerveau, bénin ou malin;
  • Processus inflammatoire dans la glande thyroïde;
  • Maladie auto-immune - polyarthrite rhumatoïde des articulations ou du muscle cardiaque;
  • Troubles névralgiques chez un enfant;
  • Pathologie surrénalienne;
  • Empoisonnement avec des médicaments ou des produits chimiques toxiques.

L'hormone de stimulation thyroïdienne diminue après des traumatismes crâniens mécaniques, une diminution des performances du cerveau antérieur, la maladie de Plummer et également à la suite de la formation d'un goitre toxique diffus. L'hormone thyroïdienne peut être affectée par la carence en vitamines et minéraux utiles dans le corps de l'enfant, ainsi que par l'utilisation de médicaments tels que la somatotropine, l'héparine, la dopamine, la bromocriptine.

Signes d'anomalies chez les nouveau-nés

Si l'hormone stimulant la thyroïde est élevée chez un nouveau-né, vous pouvez le comprendre par des signes externes tels qu'une irritabilité accrue du bébé, des sautes d'humeur, une augmentation du rythme cardiaque. Les yeux du bébé seront bombés, l'allaitement deviendra difficile et des troubles du tractus gastro-intestinal sous forme de vomissements et de diarrhée entraîneront une inhibition du développement physique.

Si les parents ne font pas attention aux troubles physiologiques de l'enfant et ne recourent pas à un traitement en temps opportun, de telles pathologies peuvent entraîner une inhibition du développement cérébral, un retard mental et un retard de croissance..

Il n'est pas nécessaire d'avoir peur de la maladie, car elle peut être traitée avec succès. Mais, en même temps, il ne faut pas oublier les conséquences graves, qui dans certains cas sont irréversibles. Pour le traitement de la maladie thyroïdienne, la pharmacothérapie, l'iode radioactif, ainsi que la radiothérapie et la chirurgie (dans les cas graves) sont utilisés.

La thyrotropine est une hormone produite par l'hypophyse. Sa sécrétion affecte directement le fonctionnement de la glande thyroïde. Son degré varie en fonction de l'âge, de l'état physiologique et du sexe de la personne. La détermination du niveau de TSH, T3 et T4 chez les enfants aide à évaluer correctement l'état de la glande thyroïde.

La libération de thyrotropine est une réaction à une augmentation de la triiodothyronine et de la thyroxine. Le but de la TSH est la normalisation de la sécrétion de T3 et T4. Ils stimulent:

  • activité musculaire;
  • processus de pensée;
  • croissance corporelle.

Avec un fonctionnement normal de la glande thyroïde, la quantité de T4 dépasse la T3 de 60 fois. De plus, la triiodothyronine et la T4 ont un certain nombre de fonctions importantes:

  • améliorer les processus d'échange de chaleur;
  • aider à augmenter la pression artérielle;
  • oxygéner les organes internes;
  • normaliser la fréquence des contractions du muscle cardiaque;
  • participer à la synthèse des protéines.

La norme de la thyrotropine chez les enfants

L'analyse de la TSH chez les enfants est réalisée à jeun. Vous devez refuser de manger 6 heures avant. Le niveau de thyrotropine est normal si sa concentration ne dépasse pas les indicateurs suivants (l'unité de mesure pour déterminer la norme de l'hormone est considérée comme le miel / l):

  • chez les nouveau-nés, 1,1-17,0;
  • chez les enfants de 2,5 mois - de 0,6 à 10,0;
  • de 2,5 à 14 mois -0,4-7,0;
  • à partir de 14 mois jusqu'à 5 ans - de 0,4 à 6,0;
  • chez les enfants de 5 à 14 ans - 0,4 à 5,0;
  • chez les garçons de plus de 14 ans - de 0,4 à 4,0.

Les taux de TSH chez les filles varient. Cela est dû à leur état physiologique variable. Par exemple, la thyrotropine chez une fille de quatorze ans sera abaissée si un régime hypocalorique est suivi.

Dynamique des changements du niveau de l'hormone thyréostimuline

Chez les nouveau-nés, le niveau de TSH est toujours élevé. Cela est dû au fait que le corps en croissance a plus que jamais besoin des hormones T3 et T4, qui contribuent à la formation du système nerveux de l'enfant. En se renforçant, la thyrotropine diminue. Dans le cas où son niveau reste inchangé ou tend à une marque dépassant la norme, cela peut signaler la présence de l'une des maladies:

Pour la prévention et le traitement des maladies thyroïdiennes, nos lecteurs conseillent "Monastic Tea". Il se compose de 16 des herbes médicinales les plus utiles qui sont extrêmement efficaces dans la prévention et le traitement de la glande thyroïde, ainsi que dans le nettoyage du corps dans son ensemble. L'efficacité et la sécurité du thé monastique ont été prouvées à plusieurs reprises par des études cliniques et de nombreuses années d'expérience thérapeutique. L'opinion des médecins. "

  • tumeurs hypophysaires;
  • problème mental;
  • insuffisance surrénalienne aiguë.

Il y a des cas où un nouveau-né a un taux de TSH nettement inférieur à la normale. Cela suggère que l'enfant a une maladie congénitale sévère. Si vous négligez son traitement, la probabilité de développer un retard mental augmente considérablement.

Diagnostic du niveau de thyrotropine

Les maladies thyroïdiennes chez les enfants ont le même tableau clinique que chez les adultes. À l'aide d'un test sanguin, l'écart de la TSH par rapport à la norme est déterminé. En plus de lui, le médecin fait attention au niveau de triiodothyronine et de T4, car leur sécrétion dépend directement de la thyrotropine. T4 favorise la synthèse des protéines. La détermination de ses indicateurs permet de déterminer la présence d'une maladie des glandes, et son taux peut varier en fonction de l'âge du patient. Afin de déterminer le type et la nature de la maladie, il convient de considérer la concentration de T3. En examinant les indicateurs quantitatifs, le médecin détermine l'état de la glande thyroïde du patient.

Quelles maladies contribuent à une augmentation des niveaux d'hormones?

Dans le cas où la thyrotropine s'écarte de la norme dans une grande direction, cela indique la présence des maladies suivantes:

  • hypothyroïdie;
  • pathologie de la vésicule biliaire;
  • empoisonnement;
  • insuffisance surrénalienne.

La TSH peut dépasser la norme dans le cas où l'enfant prend les médicaments suivants:

  • préparations d'iode;
  • les antipsychotiques;
  • prednisone;
  • médicaments qui bloquent les contractions musculaires;
  • bloqueurs adrénergiques.

Diminution de la concentration de thyrotropine

Un niveau bas de TSH par rapport à la normale chez les enfants est une conséquence de:

  • goitre;
  • la thyrotoxicose;
  • dysfonctionnement de la glande pituitaire;
  • blessure à l'hypophyse.

Il diminue également lorsque:

  • troubles mentaux sévères;
  • la dépression;
  • Traumatisme psychologique;
  • épuisement;
  • stress.

Que faire si la thyrotropine est anormale?

  • iode radioactif;
  • médicaments antithyroïdiens;

Il semble toujours que guérir la glande thyroïde n'est pas facile.?

Considérant que vous lisez maintenant cet article, nous pouvons conclure que cette maladie vous hante toujours.

Vous avez probablement aussi pensé à la chirurgie. C'est clair, car la glande thyroïde est l'un des organes les plus importants dont dépend votre bien-être et votre santé. L'essoufflement, la fatigue constante, l'irritabilité et d'autres symptômes interfèrent clairement avec votre plaisir de vivre..

Mais, voyez-vous, il est plus correct de traiter la cause, pas l'effet. Nous vous recommandons de lire l'histoire d'Irina Savenkova sur la façon dont elle a réussi à guérir la glande thyroïde.