Principal

Pituitaire

Qu'est-ce que l'inhibine B chez les femmes

L'inhibine B est une glycoprotéine qui inhibe les taux d'hormones folliculo-stimulantes de l'hypophyse et est un marqueur de la fonction de reproduction chez les hommes et les femmes. Une étude de sa concentration dans le sérum est prescrite avec un spermogramme, des tests pour le contenu d'autres hormones sexuelles. Les résultats sont appliqués en endocrinologie, médecine de la reproduction, gynécologie et andrologie. La valeur diagnostique de cette analyse est qu'elle permet d'évaluer le fonctionnement des ovaires et des testicules, les caractéristiques de la spermatogenèse, l'effet des substances toxiques sur les gonades, d'identifier les tumeurs mucineuses des cellules de la granulosa des ovaires, les pathologies du développement sexuel. Biomatériau pour l'étude - sérum sanguin prélevé dans une veine. La détermination de la concentration d'inhibine B est effectuée par ELISA. Normalement, chez les hommes, les valeurs sont comprises entre 42 et 392 pg / ml, chez les femmes - de 23 à 257 pg / ml. La préparation des résultats prend de 5 à 9 jours.

L'inhibine B est une glycoprotéine qui inhibe les taux d'hormones folliculo-stimulantes de l'hypophyse et est un marqueur de la fonction de reproduction chez les hommes et les femmes. Une étude de sa concentration dans le sérum est prescrite avec un spermogramme, des tests pour le contenu d'autres hormones sexuelles. Les résultats sont appliqués en endocrinologie, médecine de la reproduction, gynécologie et andrologie. La valeur diagnostique de cette analyse est qu'elle permet d'évaluer le fonctionnement des ovaires et des testicules, les caractéristiques de la spermatogenèse, l'effet des substances toxiques sur les gonades, d'identifier les tumeurs mucineuses des cellules de la granulosa des ovaires, les pathologies du développement sexuel. Biomatériau pour l'étude - sérum sanguin prélevé dans une veine. La détermination de la concentration d'inhibine B est effectuée par ELISA. Normalement, chez les hommes, les valeurs sont comprises entre 42 et 392 pg / ml, chez les femmes - de 23 à 257 pg / ml. La préparation des résultats prend de 5 à 9 jours.

L'inhibine B dans le sang est un indicateur utilisé pour évaluer l'état de la fonction reproductrice chez les femmes et les hommes. Il est considéré comme un marqueur des tumeurs des cellules de la granulosa ovarienne. De par sa structure, cette hormone appartient aux glycoprotéines, la molécule est un dimère constitué d'une sous-unité alpha et bêta. L'inhibine B est synthétisée dans les tissus des ovaires et dans les tubules séminifères des testicules. Ses principales fonctions sont l'inhibition de la synthèse de l'hormone folliculo-stimulante produite par l'hypophyse, ainsi qu'un effet direct sur les tissus des ovaires et des testicules. La sécrétion d'inhibine B est réduite par exposition à la gonadolibérine. Une augmentation de sa production se produit avec une augmentation de la concentration d'androgènes, d'hormone folliculo-stimulante et de facteur de croissance analogue à l'insuline 1.

Dans le corps de la femme, le niveau d'inhibine B change tout au long de la vie - augmente à la puberté, diminue avec le début de la ménopause. Cela nous permet de considérer le composé comme un marqueur de la puberté prématurée et de la ménopause précoce, ainsi que de l'utiliser pour déterminer la réserve fonctionnelle des ovaires. Pendant la puberté, la quantité d'inhibine B dans le sang des femmes fluctue tout au long du cycle mensuel, les valeurs maximales sont déterminées au milieu de la phase folliculaire. Une augmentation significative des taux d'hormones peut être un signe de cancer de la granulosa ou de l'ovaire mucineux. Dans le corps de l'homme, le niveau le plus élevé d'inhibine B est déterminé au cours des trois premiers mois après la naissance, puis de 6 à 10 ans, il diminue et reste pratiquement constant tout au long de la vie. Chez les garçons, l'hormone est un indicateur de pathologies dans le développement des gonades, chez les hommes - un marqueur des troubles de la spermatogenèse.

Dans les laboratoires cliniques, le taux d'inhibine B est déterminé dans le sérum du sang veineux. La recherche utilise les méthodes de dosage immunoenzymatique. Les indicateurs obtenus sont utilisés dans la pratique gynécologique, andrologique, endocrinologique et oncologique.

Les indications

Les indications pour effectuer un test d'inhibine B sont différentes pour les femmes et les hommes. Étant donné que dans le corps féminin, cette hormone est produite par les follicules, l'étude est indiquée pour les filles présentant des violations du développement sexuel: retardées ou prématurées. Les résultats donnent une idée de la maturation des glandes sexuelles. Pour les femmes, un test sanguin d'inhibine B est prescrit en cas de suspicion de cellules de la granulosa ou de carcinome ovarien mucineux - l'hormone est un marqueur spécifique de ces types de tumeurs. De plus, les résultats de l'étude sont utilisés pour surveiller l'efficacité des mesures thérapeutiques, car il existe une corrélation entre le niveau d'inhibine B et la taille du néoplasme. Pour un diagnostic plus précis, ce test est réalisé en conjonction avec l'étude CA-125 et les méthodes instrumentales.

Un autre objectif d'un test sanguin pour l'inhibine B chez la femme est d'évaluer la fonction ovarienne. La production de cette hormone diminue avec une diminution du nombre de follicules dans les ovaires, de sorte que les résultats de l'étude aident à identifier le début prochain de la ménopause. Une diminution du taux d'inhibine B dans le sang se produit lorsque les ovaires sont naturellement épuisés, ainsi que lorsque leurs fonctions sont altérées en raison de maladies endocriniennes et auto-immunes, de radiothérapie et de chimiothérapie. L'analyse est prescrite en préparation à la grossesse, en particulier lors de l'évaluation de la faisabilité d'une procédure de FIV.

Pour les garçons, un test sanguin d'inhibine B est indiqué lorsque la puberté est retardée ou prématurée, les résultats nous permettent d'identifier des pathologies dans le développement des gonades, de déterminer la fonctionnalité du tissu testiculaire, de différencier l'absence congénitale de testicules (anorchie) de leur non-descendance dans le scrotum (cryptorchidie). Chez les hommes sexuellement matures, un test d'inhibine B est prescrit pour déterminer les caractéristiques de la spermatogenèse. La concentration de l'hormone dans le sang est en corrélation avec le volume de tissu testiculaire et la densité du sperme, les résultats de l'étude sont donc nécessaires pour le diagnostic de l'oligospermie, de l'azoospermie et d'autres troubles de la production et de l'excrétion du sperme.

Bien que des tests sanguins d'inhibine B soient utilisés pour évaluer la spermatogenèse, leurs résultats ne sont pas des indicateurs fiables pour déterminer le succès d'une procédure d'extraction de spermatozoïdes testiculaires. L'inhibine B peut servir de marqueur de l'intégrité du tissu ovarien avant la puberté. L'étude de cette hormone dans le sang n'est pas montrée dans le cancer épithélial de l'ovaire, car l'augmentation de la concentration dans ce cas n'est pas spécifique. L'avantage du test d'inhibine B dans le sang est sa capacité prédictive à évaluer la réserve fonctionnelle des ovaires - les changements de concentration sont déterminés tôt, avant la diminution de l'estradiol et de l'inhibine A.

Préparation à l'analyse et à l'échantillonnage du matériel

Dans l'étude de l'inhibine B, le sang veineux est examiné, à partir duquel le sérum est obtenu en laboratoire. La procédure d'échantillonnage est effectuée le matin à jeun. La période de faim devrait être de 8 à 12 heures, pendant ce temps, il est permis de boire de l'eau non gazeuse. La préparation de l'étude comprend l'abolition des médicaments contenant des œstrogènes et des androgènes pendant deux jours, l'abstinence d'alcool pendant une journée, l'arrêt du tabac pendant 3 heures, en évitant le stress physique et émotionnel pendant 30 minutes. Les femmes doivent faire un don de sang le 3ème, 4ème ou 5ème jour du cycle menstruel, sauf si d'autres conditions sont indiquées par le médecin.

Le sang est prélevé dans la veine cubitale par ponction. Le matériau est placé dans un tube à vide et livré au laboratoire. Les éléments en forme sont éliminés du sang par centrifugation. À l'aide d'un test d'immunosorbant lié à une enzyme, la quantité de l'hormone est déterminée dans le sérum - des anticorps sont injectés dans l'échantillon, qui forment des complexes spécifiques avec l'inhibine B.Puis, lors de la réaction enzymatique, le mélange est coloré et sa densité optique est déterminée par un photocolorimètre. Sur la base des valeurs obtenues, la concentration de l'hormone est calculée. Selon le mode de fonctionnement du laboratoire, la disponibilité des résultats est de 5 à 9 jours (en moyenne).

Valeurs normales

Le niveau normal d'inhibine B dans le sang dépend du sexe, de l'âge et, chez la femme à la puberté, de la phase du cycle menstruel. Chez les filles et les filles de moins de 18 ans, les indices de l'étude ne dépassent pas 83 pg / ml; à l'âge de procréation, du 3e au 5e jour du cycle menstruel, ils sont compris entre 23 et 257 pg / ml et la valeur standard idéale est de 76 pg / ml. Avec l'apparition de la postménopause, la concentration de l'hormone dans le sang diminue, son niveau ne dépasse pas 17,5 pg / ml. Chez les garçons et les adolescents de moins de 18 ans, le taux d'inhibine B dans le sang ne dépasse normalement pas 352 pg / ml, chez les hommes il varie de 42 à 392 pg / ml, la valeur idéale est de 127 pg / ml. Le stress sévère, l'alcool, le tabagisme peuvent entraîner des fluctuations physiologiques de la concentration d'inhibine B dans le sang.

Niveau supérieur

Chez les femmes, les tumeurs des cellules de la granulosa des ovaires sont la cause d'une augmentation prononcée du taux d'inhibine B dans le sang. Lors de la réalisation d'une étude chez 89 à 100% des patients, une augmentation de la concentration de l'hormone de 60 fois ou plus est déterminée. En outre, chez environ la moitié des femmes, la quantité d'inhibine B dans le sang augmente avec les tumeurs ovariennes mucineuses, chez un tiers - avec les néoplasmes épithéliaux non mucineux. Comme l'inhibine B est produite par les follicules, une augmentation de sa concentration est observée avec le syndrome d'hyperstimulation ovarienne, qui se développe pendant la procédure de FIV.

Diminution du niveau

L'émaciation ovarienne est la raison de la diminution des taux d'inhibine B chez les femmes. Une diminution de la concentration de l'hormone se produit avec une diminution de la réserve ovarienne liée à l'âge, une déplétion prématurée et naturelle des ovaires, la ménopause, l'anorexie, ainsi qu'après radiothérapie antitumorale et chimiothérapie, chirurgie pour enlever les ovaires (ovariectomie). Dans le corps masculin, la cause d'une diminution du taux d'inhibine B dans le sang peut être l'anorchie (absence congénitale des testicules), l'hypogonadisme (développement insuffisant des gonades), une spermatogenèse altérée, ainsi que les conséquences de l'exposition aux infections et aux toxines.

Traitement des écarts par rapport à la norme

En pratique clinique, l'analyse pour la détermination de l'inhibine B dans le sang s'est généralisée en raison de sa forte spécificité vis-à-vis des tumeurs des cellules de la granulosa des ovaires, des troubles de la spermatogenèse, ainsi que de sa valeur prédictive dans la détermination de la réserve ovulatoire. Si les résultats de la recherche ne correspondent pas aux valeurs normatives, il est nécessaire de consulter un médecin - un endocrinologue, un gynécologue, un andrologue pour clarifier le diagnostic et sélectionner une thérapie adéquate. Pour exclure l'influence des facteurs physiologiques sur l'exactitude du diagnostic en préparation du prélèvement sanguin, vous devez éviter le stress, vous abstenir de toute activité physique intense, de fumer et de boire de l'alcool..

Inhibine B

Inhibine B

Synonymes russes: inhibiteur de la sécrétion de l'hormone folliculo-stimulante.

Synonymes anglais: Inhibin B.

Méthode de recherche: dosage immunoenzymatique (ELISA).

Unités de mesure: pg / ml (picogrammes par millilitre).

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche? Sang veineux.

Comment bien se préparer à l'étude?

  • Ne mangez pas pendant 2-3 heures avant l'étude, vous pouvez boire de l'eau propre non gazeuse.
  • Évitez de prendre des œstrogènes et des androgènes dans les 48 heures précédant l'étude.
  • Il est recommandé de réaliser l'étude le 3-4ème jour du cycle menstruel..
  • Élimine le stress physique et émotionnel la veille de l'étude.
  • Ne pas fumer pendant 3 heures avant l'examen.

L'inhibine B est une glycoprotéine qui est synthétisée dans les cellules de Sertoli des tubules séminifères des testicules des hommes et les cellules de la granulosa des follicules ovariens des femmes. Appartient à la superfamille des facteurs de croissance transformants B.La forme active de l'hormone se compose de sous-unités alpha et bêta unies par des liaisons disulfure.

À quoi sert la recherche?

  • Pour le diagnostic des cellules de la granulosa et des tumeurs ovariennes mucineuses.
  • Pour le suivi des patientes atteintes de néoplasmes ovariens.
  • Pour évaluer la réserve ovarienne ovarienne.
  • Pour prédire le résultat de l'insémination artificielle.
  • Pour évaluer la fonction testiculaire et la spermatogenèse.
  • Pour le diagnostic différentiel de la cryptorchidie et de l'anorchie.
  • Pour le diagnostic des troubles du développement sexuel.

Quand l'étude est prévue?

  • En cas de suspicion de cancer de la granulosa ou de l'ovaire mucineux.
  • Avant, pendant et après le traitement des néoplasmes ovariens.
  • Avec puberté prématurée (ou puberté retardée).
  • Pour les troubles de la spermatogenèse chez l'homme.
  • Avec l'infertilité chez les hommes et les femmes.
  • Avec des anomalies dans le développement des glandes sexuelles chez les garçons.
  • Lors de la planification d'une insémination artificielle.
  • Avec des caractéristiques sexuelles ambiguës chez les enfants (l'analyse peut être prescrite en conjonction avec la détermination du niveau d'autres hormones sexuelles et des méthodes de diagnostic instrumentales).

Que signifient les résultats?

Valeurs de référence

  • Femmes, 0-18 ans:
  • Femmes> 18 ans:
  • Femmes, 3e jour du cycle:

Non utilisé pour l'évaluation chez les femmes ménopausées.

  • Hommes, 0-18 ans: 4 - 352 pg / ml.
  • Hommes> 18 ans: 25 - 325 pg / ml.

Raisons de l'augmentation des niveaux d'inhibine B.

Chez les femmes:

  • tumeur à cellules granulosa des ovaires (dans 89 à 100% des cas avec une augmentation de la quantité d'inhibine B 60 fois ou plus);
  • tumeur ovarienne mucineuse (dans 55 à 60% des cas);
  • tumeurs ovariennes épithéliales non mucineuses (15 à 35%);
  • syndrome d'hyperstimulation ovarienne.

Raisons d'une diminution des niveaux d'inhibine B.

Chez les femmes:

  • diminution liée à l'âge de la réserve ovarienne et de la fonction ovarienne;
  • insuffisance ovarienne prématurée;
  • ménopause;
  • ablation des ovaires (ovariectomie);
  • chimiothérapie anticancéreuse;
  • anorexie.

Chez les hommes:

  • anorchie;
  • troubles de la spermatogenèse;
  • hypogonadisme (sous-développement des glandes sexuelles);
  • les conséquences des rayonnements, de l'exposition à des agents toxiques et infectieux.

Qu'est-ce qui peut influencer le résultat?

  • sexe et âge;
  • prendre des médicaments radio-isotopiques;
  • prendre des médicaments hormonaux oraux;
  • administration d'anticorps hétérophiles (y compris monoclonaux);
  • la résonance magnétique nucléaire, menée peu de temps avant l'étude;
  • tabagisme et abus d'alcool (peut-être une diminution des taux d'inhibine due à un effet négatif sur la réserve ovarienne).
  • Peut-être un changement indirect de la quantité d'inhibine B dans le sang lors de la prise de médicaments qui affectent les niveaux de FSH et d'androgènes.

L'inhibine B inhibe la formation de l'hormone folliculo-stimulante (FSH) dans l'hypophyse selon le principe de la rétroaction négative et exerce un effet paracrine local dans les testicules et les ovaires.

La synthèse des inhibines est réduite par l'action de la gonadolibérine.

Les androgènes, la FSH et le facteur de croissance analogue à l'insuline 1 augmentent les niveaux.

Chez les filles, la concentration d'inhibine B dans le sang augmente avec la puberté. La détermination du niveau de cette hormone est importante dans le diagnostic de la puberté prématurée et dans l'évaluation de la maturité des gonades..

La concentration d'inhibine B chez la femme varie avec le cycle menstruel. Il commence à monter dans la phase folliculaire précoce, atteint un maximum en son milieu et reste bas dans la phase lutéale. Il y a également une augmentation à court terme de la concentration d'inhibine B 2 jours après l'augmentation maximale de la quantité d'hormone lutéinisante au milieu du cycle, ce qui correspond à la période d'ovulation.

L'inhibine B est d'une grande importance dans la régulation des taux de FSH au début et au milieu de la phase folliculaire.

Avec l'âge, le nombre de follicules dans l'ovaire d'une femme diminue et la synthèse de l'inhibine B diminue..

Au début de la période préménopausique, le niveau d'inhibine B diminue dans la phase folliculaire du cycle, ce qui peut indiquer le début imminent de la ménopause..

Dans la période postménopausique, l'hormone est déterminée à une concentration très faible (moins de 5 pg / ml).

Des concentrations élevées d'inhibine B chez les femmes ménopausées nécessitent l'exclusion des cellules de la granulosa ou du carcinome ovarien mucineux, pour lesquels cette hormone est un marqueur spécifique. Avec les néoplasmes ovariens ci-dessus, un excès de plus de 60 fois la concentration d'inhibine B est possible.

Des analyses combinées pour le CA 125 et l'inhibine B avec des méthodes de recherche instrumentales supplémentaires permettent d'identifier la tumeur et de suivre le processus de traitement.

La détermination de la quantité d'inhibine B et d'autres hormones sexuelles peut être utile pour examiner la réserve ovarienne (réserve folliculaire / ovarienne).

Plus il y a de follicules dans l'ovaire, plus le niveau d'inhibine B est élevé.

Avec une déplétion ovarienne naturelle (due à des changements liés à l'âge) ou prématurée, la capacité d'ovulation complète, de grossesse naturelle et de port normal du fœtus est perdue.

Le niveau d'inhibine B est souvent déterminé pour évaluer la possibilité d'une grossesse normale chez une femme d'âge plus mûr et / ou pour prédire l'efficacité et la faisabilité des technologies de procréation assistée (fécondation in vitro - FIV, insémination avec sperme de donneur).

Recherche: le troisième jour du cycle menstruel FSH, inhibine B et hormone anti-mulllérienne.

S'il vous plaît, aidez-moi à comprendre (hormones)

  • 27 juin 2013
  • Réponses

Notre choix

Chasing Ovulation: Folliculométrie

conseillé

Les premiers signes de grossesse. Les sondages.

Sofya Sokolova a publié un article dans Symptômes de la grossesse, 13 septembre 2019

conseillé

Wobenzym augmente la probabilité de conception

conseillé

Massage gynécologique - l'effet est fantastique?

Irina Shirokova a publié un article dans Gynécologie, le 19 septembre 2019

conseillé

AMG - hormone anti-müllérienne

Sofya Sokolova a publié un article dans Analyses et enquêtes, 22 septembre 2019

conseillé

Sujets populaires

Auteur: PregnantYulya
Créé il y a 20 heures

Auteur: Pink Unicorn
Créé il y a 20 heures

Auteur: BLUE FAT
Créé il y a 6 heures

Auteur: Rtas
Créé il y a 18 heures

Auteur: @ KSU @
Créé il y a 16 heures

Auteur: Contttt
Créé il y a 6 heures

Auteur: Mama_daragaya
Créé il y a 15 heures

Auteur: Yulichka
Créé il y a 16 heures

Auteur: Julsyk
Créé il y a 4 heures

Auteur: Lissin96
Créé il y a 14 heures

À propos du site

Liens rapides

  • À propos du site
  • Nos auteurs
  • Aide du site
  • La publicité

Sections populaires

  • Forum sur la planification de la grossesse
  • Graphiques de température basale
  • Bibliothèque de santé reproductive
  • Avis sur les cliniques sur les médecins
  • Communication dans les clubs pour PDR

Les documents publiés sur notre site sont à titre informatif et sont destinés à des fins éducatives. Veuillez ne pas les utiliser comme conseil médical. La détermination du diagnostic et le choix d'une méthode de traitement restent la prérogative exclusive de votre médecin traitant!

Hormone inhibitrice B et réserve ovarienne chez la femme

L'inhibine B et son taux chez la femme sont associés à la fonction ovarienne et à la taille de la soi-disant réserve ovarienne, ce qui affecte la possibilité de grossesse.

Contenu:

Qu'est-ce que l'inhibine B

L'inhibine B est une hormone produite par certaines cellules des follicules ovariens. Lorsqu'il est produit, il aide à supprimer une autre hormone appelée FSH ou hormone folliculo-stimulante. La FSH est sécrétée par le cerveau et provoque la croissance du follicule de l'ovule dans l'ovaire.

À mesure que la femme vieillit, non seulement le nombre de follicules dans les ovaires diminue, mais également les hormones produites par ces follicules, comme l'inhibine B.

L'inhibine B est une substance produite chez la femme dans les cellules de la granulosa du follicule ovarien. La concentration en inhibine B au 3ème jour du cycle (en phase folliculaire) permet d'évaluer la quantité et la qualité des follicules. Des niveaux inférieurs à la normale d'inhibine B indiquent que le stock (ou, en bref, le potentiel reproducteur de l'ovaire) est petit et que le début de la grossesse peut être plus difficile. Cependant, il ne faut pas oublier que de faibles taux d'inhibine B pendant la grossesse ne peuvent être exclus et analysés par un médecin avec de nombreux autres facteurs..

En plus des tests traditionnels de FSH et d'estradiol, certaines cliniques d'infertilité prescrivent d'autres tests, tels que les tests AMH (hormone anti-müllérienne) et inhibine-B, pour évaluer le stockage des follicules ovariens d'une femme ou le fonctionnement de ses ovaires. Ces tests sont généralement effectués dans le cadre de l'identification de la cause de l'infertilité..

Un examen ovarien est un élément important car les résultats peuvent aider le médecin à trouver le bon traitement. Par exemple, une jeune femme avec une réserve ovarienne extrêmement pauvre est plus susceptible d'être traitée de manière plus agressive qu'une jeune femme avec une réserve ovarienne normale. Il s'agit souvent du premier groupe de tests à effectuer avant un autre examen plus spécialisé..

Pourquoi se faire tester pour l'inhibine B

La détermination du niveau d'inhibine chez la femme est effectuée pour identifier les problèmes de grossesse, lors du diagnostic de la fertilité et lors de la planification d'une grossesse.

La seule exigence pour les femmes est de venir donner du sang dans la première phase du cycle menstruel (la phase dite folliculaire), de préférence le troisième jour de la menstruation. Le test consiste en une simple prise de sang, prend quelques secondes.

Comment le test est effectué

Le test de l'inhibine B est réalisé par simple phlébotomie, généralement réalisée le troisième jour du cycle menstruel. Votre médecin vous donnera des instructions spécifiques, mais il vous suffit généralement de donner du sang veineux à jeun..

Inhibine B: normal chez la femme

La plage normale dépend des caractéristiques du traitement en laboratoire de l'échantillon; cependant, des niveaux supérieurs à 45 pg / ml sont considérés comme normaux. Des niveaux inférieurs à 45 pg / ml indiquent une fonction ovarienne diminuée. Les niveaux d'inhibine B peuvent varier en fonction de l'endroit où se trouve la femme pendant son cycle menstruel. Les indicateurs peuvent également être difficiles à interpréter chez les femmes préménopausées.

Les taux d'inhibine B dépendent principalement du jour du cycle menstruel au cours duquel l'étude a été menée. Différents jours ont des significations différentes. Si le taux d'inhibine B est supérieur à 45 pg / ml au 3ème jour du cycle, cela signifie que la réserve ovarienne est élevée.

Normes d'inhibine B chez la femme le jour du cycle:

  • 1-2 jours du cycle (saignement) - 15-70 pg / ml;
  • 3-5 jours du cycle (phase folliculaire) - 45-120 pg / ml;
  • phase folliculaire tardive (jusqu'à environ le 12ème jour du cycle) - 30-90 pg / ml;
  • ovulation (jusqu'à 14-16 jours du cycle) - 80-200 pg / ml;
  • phase lutéale (après l'ovulation) -
    • les hormones

    Inhibin B - qu'est-ce que c'est? La norme d'une substance chez les femmes et les hommes, analyse d'une hormone

    L'inhibine est une hormone protéique. Il est produit chez la femme par les cellules reproductrices des ovaires, chez l'homme par les tubules séminifères. Distinguer les inhibines A et B. La substance fait le travail le plus important dans le corps. L'inhibine B affecte la génération de FSH par la glande endocrine - la glande pituitaire selon le principe de la relation inverse. Il mesure la capacité de produire du sperme chez l'homme et des ovules viables chez la femme..

    En attendant le bébé, la femme enceinte sécrète de l'inhibine A par le placenta et la paroi du fœtus. Il montre à quel point le corps jaune est actif. Avant la grossesse, l'hormone détermine l'énergie du follicule dominant.

    La valeur de l'inhibine B chez les femmes

    Qu'est-ce que l'inhibine b et pourquoi une femme en a-t-elle besoin? Chez les femmes en âge de procréer, le volume de l'hormone reflète le nombre d'ovules capables de fécondation. Avec une valeur de substance réduite:

    • Le nombre d'œufs viables diminue;
    • La probabilité de conception diminue;
    • Le risque de fausses couches augmente;
    • Il existe une possibilité de kystes ovariens multiples;
    • Le risque de cancer augmente pendant la ménopause.

    Si une jeune femme se consomme avec des régimes et amène son état à l'anorexie, la quantité d'inhibine dans son corps diminue. Pendant la ménopause, l'inhibine B est un marqueur de la tumeur ovarienne. Le montant peut même donner une idée de la taille de la tumeur. Lors du traitement par chimiothérapie, le volume de l'hormone indiquera au médecin l'efficacité du traitement..

    Une augmentation de la teneur en hormone de type B chez les femmes se produit avec certains types de tumeurs ovariennes et avec le syndrome d'hyperstimulation ovarienne.

    Le taux d'inhibine chez la femme

    Le taux d'hormones change chez une femme tout au long de sa vie. Chez les adolescents de moins de 18 ans, il est de 83 pg / ml. Lorsqu'une femme est prête pour l'accouchement, le taux augmente et varie de 23 à 257 pg / ml. Pendant la ménopause, le corps d'une femme âgée contient jusqu'à 17,5 pg / ml. Les femmes donnent du sang pour la recherche 3 à 5 jours après le début du cycle. Le chiffre idéal pour la teneur en substance est de 76 pg / ml.

    La valeur de l'inhibine pour les patients de sexe masculin

    Chez les hommes, l'inhibine B reflète le processus de génération de spermatozoïdes. Si le volume de la substance est très faible, une infertilité masculine peut être suspectée..

    L'inhibine B, ainsi que d'autres hormones affectant la reproduction - la testostérone, la FSH et la LH, affecte la qualité du sperme produit. La substance détermine la concentration et la dynamique du sperme. En cas de maladie avec dilatation des veines des tubules séminifères (varicocèle), l'hormone peut servir de marqueur qui détecte la maladie à un stade précoce.

    Lors de la planification de la FIV, l'hormone inhibine prédit le succès de la procédure. Si la substance indique une anomalie dans la génération de spermatozoïdes, il peut être question d'une opération chirurgicale afin de corriger la situation - pour obtenir des spermatozoïdes solides capables de féconder un ovule.

    La norme de l'hormone chez les hommes

    Chez les nourrissons de sexe masculin, le volume d'inhibine augmente continuellement jusqu'à l'âge de 2 à 3 mois. Ensuite, il commence à décliner et atteint un minimum à 6-10 ans. Au moment de la puberté, la quantité de substance recommence à augmenter. À l'état adulte, la teneur en hormones est élevée et constante. Son déclin ne se produit que dans la vieillesse. La norme pour un homme ayant une bonne fonction reproductrice est de 480 pg / ml. Si la teneur de la substance varie de 147 à 165 pg / ml, cela est considéré comme normal. Les taux d'inhibine chez les hommes soupçonnés d'infertilité peuvent chuter à 80 pg / ml.

    Application diagnostique de la détermination de l'inhibine

    Le dosage de l'inhibine B est réalisé aux fins suivantes:

    • Pour le diagnostic précoce des varices dans les tubules séminifères. En raison de cette maladie (varicocèle), les tubules se rétrécissent et ne peuvent pas excréter suffisamment de sperme. Cela peut conduire à un blocage complet de la production de sperme. Dans cette maladie, le niveau d'inhibine dépasse la norme et après le traitement, il diminue à des valeurs acceptables.
    • Pour déterminer l'infertilité masculine. L'analyse permet de déterminer si la production de spermatozoïdes viables et dynamiques se produit. Dans le même temps, un test FSH est prescrit pour localiser la cause de l'infertilité.
    • Développement anormal des organes génitaux chez un adolescent. Si un garçon n'a pas de testicules ou s'ils ne descendent pas dans le scrotum, l'hormone est probablement anormale. Si la pathologie est détectée à temps, elle peut être guérie.
    • Si le développement sexuel de l'adolescent est retardé, il est possible que la quantité d'inhibine B soit différente de la norme.
    • Les jeunes parents peuvent demander cette analyse pour clarifier le sexe du bébé..
    • Avec une diminution de la libido et de l'impuissance. La production d'une substance affecte la qualité du sperme et la libido en dépend.

    Si une insémination artificielle est nécessaire, une analyse est prescrite pour déterminer sa méthode:

    • L'introduction de spermatozoïdes dans les trompes de Fallope dans le cas où le sperme est flasque;
    • Placement du sperme directement dans l'utérus dans les cas où l'environnement dans le col de l'utérus détruit le sperme;
    • La FIV - fécondation en dehors du corps de la femme enceinte - est utilisée pour l'infertilité masculine et féminine;
    • ICSI - similaire à la FIV, cela se fait dans les cas où les tubules ne permettent pas aux spermatozoïdes de passer, puis le sperme est prélevé directement du testicule.

    Dans ce dernier cas, une analyse de l'hormone de type B chez l'homme permet de juger si les tubules fuient du sperme..

    Raisons d'une diminution du volume de l'hormone dans le corps chez l'homme

    Cela peut être un développement anormal, à la suite duquel les testicules ne se forment pas ou ne descendent pas dans le scrotum. Cela inclut également l'échec de la production de spermatozoïdes, par exemple en raison de la varicocèle. La raison de la diminution de l'inhibine peut résider dans la pathologie du développement des gonades..

    Quant aux causes externes, il peut s'agir de prendre certains médicaments qui réduisent la sécrétion de l'hormone. La production d'inhibine B peut être réduite en raison d'une pathologie infectieuse, d'une exposition aux rayonnements ou de l'ingestion de toxines.

    Test d'inhibine B

    Les femmes donnent du sang veineux pour analyse. En plus du sang, le sperme est prélevé sur les hommes.

    La préparation à l'analyse implique:

    • Ne pas manger 2 heures avant l'analyse. Vous pouvez boire de l'eau plate.
    • Arrêtez de prendre des médicaments hormonaux dans 2 jours.
    • Abandonnez l'alcool et le tabac.
    • Abolir le travail physique lourd, le sport.
    • Évitez les situations stressantes.

    L'interprétation des résultats du test est effectuée par un médecin d'un centre de planification familiale, un gynécologue, un oncologue ou un autre spécialiste. Il décide également de la nomination d'un traitement hormonal substitutif, de la nécessité d'une intervention chirurgicale et d'autres méthodes de traitement. Il n'est pas recommandé de vous prescrire des pilules et des procédures, car cela est dangereux pour la santé.

    Inhibine B

    Dévoule, dites-moi où vous pouvez faire cette analyse maintenant. Eh bien, je ne peux pas le trouver.. ni dans ma mère ni dans l'altra ni dans l'invitro do (((

    Salut. Mine remise à Altre-2200..

    Que peut dire cette analyse??

    Pourquoi il est important de faire de l'inhibine B (inhibine B)?

    Femmes

    Chez la femme, les deux formes d'inhibine sont présentes, l'inhibine A et l'inhibine B. Elles présentent un profil de fluctuation différent au cours du cycle menstruel associé à des modifications des taux de FSH..

    L'inhibine A se manifeste comme un marqueur du follicule dominant et de l'activité du corps jaune, l'étude de l'inhibine A est utilisée dans le diagnostic des complications de la grossesse (augmentation des taux de prééclapsie et de syndrome de Down chez le fœtus). L'inhibine B reflète la croissance folliculaire en réponse à la stimulation de la FSH, et son niveau est potentiellement déterminé par le nombre de follicules antraux sains précoces. Dans des études liées aux technologies de procréation assistée, il a été montré que la concentration d'inhibine B, mesurée à 3 à 5 jours du cycle, montre une corrélation avec la réponse à l'induction ovulaire et peut être utilisée pour évaluer la sensibilité potentielle des ovaires à l'induction de l'ovulation. Pendant la stimulation ovarienne contrôlée, l'inhibine B peut être utilisée, ainsi que l'estradiol, pour surveiller la croissance folliculaire.

    L'étude de l'inhibine B est utilisée dans le diagnostic des troubles de la reproduction. Avec une diminution de la fonction ovarienne, le niveau d'inhibine B diminue. On pense que la croissance sélective de la FSH dans les dernières années de la période de reproduction est une conséquence d'une diminution de la sécrétion d'inhibine associée à une diminution du nombre de follicules ovariens (lors des changements liés à l'âge, le niveau d'inhibine B dans la phase folliculaire diminue plus tôt que le niveau d'inhibine A dans la phase lutéale). À la ménopause, les inhibines A et B sont pratiquement indétectables. La concentration d'inhibine B est augmentée dans les tumeurs des cellules de la granulosa des ovaires.

    Hommes

    Chez l'homme, seule l'inhibine B. est présente dans la circulation. Les inhibines sont déjà exprimées dans la période embryonnaire, l'inhibine B est détectée à partir de la période néonatale. Il y a une augmentation postnatale de la concentration d'inhibine B, parallèle à la croissance de la FSH, avec un pic à 2 à 3 mois, puis elle chute à un niveau bas, qui se maintient jusqu'à la puberté. Pendant la puberté, il y a une augmentation des niveaux d'inhibine B (croissance maximale entre les stades de Tanner 1 et 2), chez les hommes adultes, elle est à un niveau relativement élevé, avec le vieillissement il y a une faible réduction.

    La production d'inhibine B chez l'adulte est stimulée par la FSH; cependant, cet effet dépend du statut de la spermatogenèse. La violation de la spermatogenèse entraîne une diminution des niveaux d'inhibine B, ce qui est bien corrélé avec le degré de déficience. L'inhibition aux premiers stades du développement des spermatozoïdes se manifeste par la plus grande diminution de l'inhibine B.Avec l'azoospermie obstructive et l'inhibition de la spermatogenèse au niveau des spermatides, le niveau d'inhibine peut être dans les limites normales, tandis que dans le syndrome de la présence de cellules de Sertoli uniquement et de l'inhibition de la spermatogenèse aux stades allant jusqu'aux spermatides, le niveau d'inhibine diminue jusqu'à indétectable. L'utilisation de l'inhibine B en association avec la FSH augmente la sensibilité et la spécificité des tests de laboratoire pour les troubles de la spermatogenèse. Cependant, malgré cela, l'étude de l'inhibine B n'est pas considérée comme un indicateur suffisamment fiable pour évaluer le succès potentiel de l'extraction de spermatozoïdes testiculaires (TESE), la décision clinique sur l'opportunité de la procédure ne peut pas être basée sur le résultat de l'étude de l'inhibine B.La recherche montre que l'inhibine B peut être utile dans comme marqueur précoce de l'effet des substances toxiques sur les testicules. Avant la puberté, en l'absence de spermatogenèse, l'inhibine B peut servir de marqueur de l'intégrité du tissu testiculaire.

    Les résultats des études sur le niveau d'inhibine B sont importants pour le suivi des patients atteints de tumeurs à cellules de la granulosa des ovaires.

    Pour quels symptômes l'inhibine B est-elle administrée??

    Pour quelles maladies l'inhibine B est-elle administrée??

    1. Infertilité.
    2. Anovulation,
    3. Oligoménorrhée et aménorrhée
    4. Tumeur ovarienne
    5. Dans les procédures de FIV pour évaluer la réserve ovarienne
    6. Surveiller l'efficacité de l'hormonothérapie.
    7. Diminution de la libido et de la puissance.
    8. Puberté prématurée et puberté retardée.
    9. Lors de l'autotransplantation de tissu ovarien.

    Pour vérifier / améliorer les performances des organes dont vous avez besoin pour faire Inhibin B (Inhibin B)?

    Ovaires, système reproducteur, organes génitaux.

    Comment l'inhibine B (inhibine B)?

    Comme indiqué par votre médecin. Pour les femmes, l'étude est généralement réalisée le 3ème jour du cycle (à la fois avec un cycle menstruel préservé et avec une stimulation de l'ovulation dans la procédure de FIV). 3 jours avant le prélèvement sanguin, exclure les entraînements sportifs intenses. Un stress aigu peut avoir un effet marqué sur la sécrétion de gonadotrophines; aucune recherche ne doit être effectuée au cours d'une maladie aiguë. Ne pas fumer 1 heure avant le prélèvement sanguin.

    Matériel pour mettre de l'inhibine B (inhibine B)

    Date limite pour l'inhibine B (inhibine B)

    Quels sont les indicateurs normaux (décodage) Inhibin B (Inhibin B)?

    Sol

    Inhibine B, pg / ml

    Des augmentations de la norme sont observées avec les maladies suivantes Inhibine B (Inhibin B)

    1. Tumeurs ovariennes granulaires.
    2. Syndrome d'hyperstimulation ovarienne.

    Des diminutions de la norme sont observées avec les maladies suivantes Inhibine B (Inhibin B)

    1. Diminution de la réserve ovarienne.
    2. Diminution de la fonction de la gamétogenèse.
    3. Anorexie nerveuse.

    Quels médecins devraient être consultés sur Inhibin B?

    Qu'est-ce que l'inhibine B chez la femme: l'effet des niveaux de glycoprotéine sur la fertilité et la fertilité

    En cas de tentatives infructueuses de tomber enceinte, de déviations du moment de la puberté, d'avortements spontanés, d'échec de la FIV, de violation du cycle, les médecins prescrivent une série d'études. Pour évaluer l'état du système reproducteur, vous devez passer une analyse de l'inhibine B.

    Il est important de savoir comment les niveaux de glycoprotéines affectent la fertilité chez les femmes. Si indiqué, vous devez donner du sang un certain jour du cycle après une préparation appropriée. L'évaluation de la réserve ovarienne en association avec la FSH et les niveaux d'hormones anti-mulllériennes démontre la capacité fonctionnelle ovarienne et la possibilité d'une conception réussie..

    Inhibin B: qu'est-ce que c'est

    La glycoprotéine chez la femme est produite par les cellules de la granulosa dans les follicules secondaires (antraux). La forme active du régulateur est constituée de et -sous-unités, entre lesquelles existent des liaisons disulfure. La sécrétion d'hormone hétérodimérique dans les ovaires se produit tout au long de la vie, pendant que les gonades fonctionnent. À mesure que le fonctionnement des ovaires s'estompe, avec une diminution de l'activité hormonale des organes, le niveau du régulateur diminue progressivement.

    À quoi sert l'inhibine B? La rétroaction glycoprotéique inhibe la production de FSH dans les cellules hypophysaires. La régulation la plus active de la concentration d'hormone folliculo-stimulante se produit dans la phase folliculaire (stade précoce et intermédiaire). Un régulateur important affecte localement les glandes sexuelles. Une carence en glycoprotéine affecte négativement la régulation de la sécrétion des hormones hypophysaires. Aux faibles valeurs de la catégorie d'inhibine B, la concentration de FSH augmente.

    La sécrétion d'hormone hétérodimérique est augmentée sous l'influence du facteur de croissance 1 analogue à l'insuline, de la FSH et des hormones sexuelles mâles. La GnRH diminue la production de glycoprotéines.

    Pendant la puberté, les valeurs d'inhibine B augmentent progressivement. Ce n'est pas un hasard si un test du niveau de glycoprotéine est souvent prescrit en cas de violation des termes de la puberté, avec suspicion d'immaturité des gonades ou de début prématuré de la fonction ovarienne..

    En âge de procréer, les valeurs des glycoprotéines fluctuent à différentes phases du cycle. Le niveau maximal est noté plus près du début de l'ovulation. Le troisième jour après le début de la prochaine menstruation, les indicateurs de glycoprotéine changent, avec un niveau suffisant de régulateur, les ovaires sont stimulés pour la maturation réussie des follicules et la conception complète.

    L'inhibine B est un marqueur de la réserve ovarienne ovarienne. La concentration de glycoprotéine favorise l'état fonctionnel des gonades depuis le début de la période prépubère jusqu'à l'apparition de la préménopause. Les tests aident à surveiller la fertilité chez les femmes.

    Pour évaluer la réserve ovarienne du nombre de follicules restants, au cours de la maturation desquels la fécondation est possible, trois types de tests sont utilisés: pour l'AMH, la FSH et l'inhibine B.

    L'hormone hétérodimérique, sécrétée dans les ovaires, est également un marqueur du carcinome à cellules de la granulosa des glandes sexuelles. Si un processus malin se produit dans les cellules ovariennes, le niveau d'inhibine B augmente fortement.

    Renseignez-vous sur les causes du développement de l'hyperandrogénie chez la femme, ainsi que sur les méthodes de traitement de l'état pathologique.

    Des directions générales de thérapie et des traitements efficaces pour le diabète insipide chez les enfants sont rassemblées dans cet article..

    À quoi sert l'analyse

    L'étude permet d'évaluer plusieurs indicateurs:

    • dynamique de la thérapie pour les pathologies ovariennes,
    • réserve ovarienne,
    • écarts chez les filles pendant la puberté,
    • résultats de FIV prévus,
    • dynamique du processus malin dans les ovaires.

    Indications pour les tests

    Les femmes se voient prescrire un test pour clarifier le niveau de glycoprotéine:

    • si vous soupçonnez une infertilité,
    • pour le diagnostic d'un processus tumoral dans les ovaires. L'analyse est très informative chez les femmes pendant la ménopause, lorsque le niveau naturel de glycoprotéine est significativement réduit et qu'une augmentation des valeurs de l'hormone hétérodimérique indique souvent la formation de néoplasmes,
    • clarifier la période de transition vers le TAR pendant le traitement de l'infertilité,
    • dans la planification de l'insémination artificielle,
    • pour prédire la stimulation des fonctions ovariennes dans les cycles de la procédure de FIV,
    • avec des symptômes indiquant le développement d'un cancer des cellules mucineuses ou granuleuses dans le corps des ovaires. La meilleure option est de passer une analyse non seulement pour le niveau d'hormone hétérodimérique, mais aussi pour l'antigène cancéreux CA 125,
    • en violation de la formation des caractéristiques sexuelles dans l'enfance,
    • dans le traitement des tumeurs ovariennes malignes, pour évaluer l'efficacité de la chimiothérapie. Une analyse est également nécessaire avant et après le traitement..

    Sur une note! La clarification du niveau d'hormone hétérodimérique est prescrite non seulement aux femmes, mais également aux hommes souffrant d'hypogonadisme, d'infertilité, de production inappropriée de spermatozoïdes, d'anorchie. Les valeurs acceptables sont plus élevées que pour les femmes de 147 à 364 pg / ml. Le test est utile pour évaluer les effets sur le système reproducteur des substances toxiques, des radiations, des infections bactériennes et virales. Pendant la FIV, l'homme fait également un don de sang pour clarifier le niveau de glycoprotéine.

    Préparation à la recherche

    Qu'est-ce qui influence le résultat de la recherche? Cette question est posée par de nombreuses femmes avant de donner du sang veineux. Les médecins indiquent les facteurs sous l'influence desquels des écarts sont possibles.

    Des valeurs inexactes de l'hormone hétérodimérique se produisent dans les cas suivants:

    • femme prenant des contraceptifs oraux,
    • le patient boit souvent de l'alcool, fume pendant une longue période,
    • reçu une thérapie à l'iode radioactif,
    • peu avant l'étude, une scintigraphie squelettique à l'aide de radio-isotopes a été réalisée,
    • l'administration d'anticorps monoclonaux et d'autres types d'anticorps hétérophiles est prescrite,
    • thérapie avec l'utilisation de médicaments qui réduisent ou augmentent la concentration d'androgènes et d'hormone folliculo-stimulante.

    Règles de préparation de l'analyse du niveau d'inhibine B:

    • il est interdit d'utiliser des préparations hormonales à base d'œstrogènes et d'androgènes deux jours avant le prélèvement sanguin,
    • vous ne pouvez pas manger pendant 45 heures,
    • interdire de fumer au moins 3 heures avant la visite au laboratoire,
    • le test est effectué le 3ème ou 4ème jour du cycle, toujours le matin,
    • la meilleure option est de dîner léger le soir; le matin, si vous avez très soif, vous pouvez boire de l'eau plate,
    • vous ne pouvez pas faire d'exercices matinaux, il est conseillé de ne pas être nerveux. Une demi-heure avant le test, vous devez vous calmer, vous reposer.

    Taux d'indicateurs

    Au cours du cycle menstruel, le niveau de glycoprotéine change: les médecins fixent la concentration maximale au 3ème jour du cycle. Des taux élevés persistent presque jusqu'au début de l'ovulation, à la fin de la phase folliculaire, le niveau de glycoprotéine diminue. Après le pic d'hormone lutéinisante (après 2 jours), les valeurs d'inhibine B diminuent. Pendant la deuxième phase du cycle, les valeurs sont faibles.

    Avec un cancer de l'ovaire granulomateux (dans presque 100% des cas) et mucineux (chez 55% des patients), le taux de glycoprotéine augmente fortement. En période climatérique, lorsque les indicateurs d'une hormone importante ne sont pratiquement pas déterminés ou ne dépassent pas 17,5 pg / ml, les médecins sont toujours alarmés par un niveau élevé de glycoprotéine: les ovaires fonctionnent mal, l'hormone hétérodimérique doit être à un niveau minimum.

    La norme d'inhibine B pour les femmes en âge de procréer au 5ème jour du cycle est de 45 à 120 pg / ml. Chez les femmes ménopausées, les valeurs sont inférieures à 17,50 pg / ml.

    Voir une sélection de méthodes efficaces de traitement de la prostate chez les hommes avec des remèdes populaires.

    Les règles d'utilisation du complément alimentaire Indol Forte pour le traitement des maladies des glandes mammaires sont décrites sur cette page.

    Suivez le lien https://fr-dc.ru/vnutrennaja-sekretsija/shhitovidnaya/tireotoksicheskij-kriz.html et découvrez comment fournir correctement des soins d'urgence en cas de crise thyrotoxique.

    Raisons des écarts

    La diminution naturelle de la sécrétion d'hormone hétérodimérique commence avec le début de la ménopause avec l'extinction de la fonction ovarienne. Un excès de glycoprotéine indique souvent une hyperstimulation des gonades dans le traitement de l'infertilité ou le développement d'un processus tumoral. Pour clarifier les facteurs provoquant des écarts, il sera nécessaire d'étudier l'histoire, d'évaluer l'efficacité du traitement, de mener d'autres tests et études.

    Inhibin B réduit les raisons:

    • chimiothérapie dans le traitement des tumeurs,
    • l'apparition de la ménopause,
    • diminution de la réserve ovarienne et de l'activité hormonale des ovaires,
    • développement de l'anorexie,
    • ovariectomie (résection ovarienne),
    • déplétion ovarienne prématurée.

    Causes élevées d'inhibine B:

    • surstimulation des ovaires en préparation de la conception dans le traitement de l'infertilité,
    • tumeur maligne à cellules de la granulosa. Le niveau d'inhibine B augmente de 5060 fois ou plus,
    • tumeurs non mucineuses dans les cellules épithéliales ovariennes (15 à 35% des cas),
    • cancer mucineux des organes génitaux chez la femme (le taux de glycoprotéine dans ce type de processus malin est plus élevé que la normale chez plus de la moitié des femmes).

    Dosage de l'inhibine B de la FIV

    Le nombre de follicules antraux jusqu'à 8 mm de diamètre au stade de la maturation active affecte les paramètres de l'hormone hétérodimérique. Le maintien de niveaux optimaux d'inhibine B indique une bonne réserve ovarienne et de fortes chances de succès de la FIV..

    Les résultats de certaines études indiquent des valeurs similaires de glycoprotéine chez les femmes pour qui la fécondation in vitro s'est terminée par la naissance d'un enfant et par des tentatives infructueuses de conception. Malgré ces résultats, dans la plupart des cas, un niveau réduit d'hormone hétérodimérique affecte négativement le résultat de la FIV. Le risque d'avortement spontané est plus élevé par rapport aux patientes chez qui les valeurs de glycoprotéines étaient optimales.

    En cas de déficit en inhibine B, les médecins augmentent la dose d'hCG pour stimuler la superovulation. Il est important de stimuler la sécrétion de l'hormone hétérodimérique pour augmenter les chances de maturation des œufs et de grossesse..

    Pendant les cycles de FIV, un test EFORT spécifique est prescrit pour des résultats plus précis de l'évaluation du stock ovarien. La méthode de recherche moderne donne plus de détails que l'analyse de l'AMH, de la glycoprotéine et de la FSH.

    En cas d'altération de la fonction de reproduction, de suspicion de déficit de la réserve ovarienne, une femme doit faire un don de sang pour clarifier les indicateurs de l'inhibine B.L'hormone hétérodimérique est également utilisée comme marqueur tumoral des processus tumoraux des cellules mucineuses et granuleuses dans les ovaires. Selon les résultats de l'étude, les médecins évaluent la dynamique des processus pathologiques et l'efficacité de la thérapie. Le test de l'inhibine B est utile pour évaluer les chances d'insémination artificielle.