Principal

Pituitaire

CleverMindRu

salut! La sérotonine est peut-être le neurotransmetteur le plus populaire et le plus connu dans le corps humain. Il est mieux connu comme l'hormone du bonheur. Pendant ce temps, la sérotonine régule de nombreux processus dans tout le corps..

Comment fonctionne la sérotonine

Les deux principales substances à partir desquelles notre hormone du bonheur est créée: l'acide aminé tryptophane et son dérivé, le 5-hydroxytryptophane.

La mélatonine et l'acide nicotinique peuvent également être synthétisés à partir du tryptophane.

Un point important est que le tryptophane est un acide aminé essentiel, c'est-à-dire que si vous en recevez moins des aliments, il y aura peu de sérotonine avec la mélatonine. Même pour cette raison banale, il y a une légère dépression..

Le 5-hydroxytryptophane est un acide aminé qui n'est qu'à un pas de la sérotonine. Et comme un acide aminé, il est également présent dans les produits protéiques.

Tryptophane dans le corps devient 5-hydroxytryptophane, et il devient déjà sérotonine.

Ensuite, considérons la distribution de la sérotonine.

90% de toute la sérotonine se trouve dans le tractus gastro-intestinal. Les 10% restants se trouvent dans le sang et le cerveau. Dans le tractus gastro-intestinal, notre neurotransmetteur contrôle principalement la sensation de faim et de péristaltisme, c'est-à-dire le taux métabolique. En bref, un excès de sérotonine dans le tube digestif est une nausée, et les toilettes deviennent votre meilleur ami pendant un certain temps. Faible sérotonine - gourmandise et, par conséquent, obésité, faim, métabolisme réduit.

Récepteurs de la sérotonine

Nous nous intéressons davantage au fonctionnement de la sérotonine dans le système nerveux central, dans le cerveau. Et pour cela nous analyserons ses récepteurs.

Les récepteurs sont situés à la surface de la cellule nerveuse et la sérotonine en tant que molécule, pour ainsi dire, est attachée à ces récepteurs, exerçant son effet. Il y en a pas mal, il existe 7 types principaux, mais certains sont divisés en plusieurs sous-types supplémentaires..

5-HT1 - comprend 5 sous-types. Leur action générale est dirigée vers les émotions: agressivité ou calme, action sur la dopamine, dépression ou plaisir de vivre. Ainsi, les agonistes, ou activateurs de ces récepteurs, augmentent la production de dopamine dans le cortex préfrontal, réduisent les symptômes dépressifs et l'agressivité, et augmentent le seuil de douleur.

Les antagonistes, faisant exactement le contraire.

5-HT2 - se compose de 3 sous-types. Le groupe de récepteurs le plus addictif. Tout psychonaute qui se respecte ou toute personne qui aime les états de conscience altérée ne parlera pas pire de ces récepteurs qu'un académicien. Ce sont ces récepteurs qui sont activés lors de la prise de LSD et d'autres psychédéliques populaires, exagérant les bruits externes, comme le vol d'une libellule vers une énorme créature bourdonnante à six pattes..

Les agonistes de ces récepteurs réduisent l'anxiété, l'appétit, la dépression et la libération de norépinéphrine. Promouvoir l'empathie et exacerber les signes de schizophrénie.

Le 5-HT3 est l'une des principales nausées du corps. L'activation de ces récepteurs entraîne des vomissements. En revanche, les antagonistes sont parfois utilisés comme antiémétiques..

5-HT4 - ici, nous avons à nouveau un effet antidépresseur et à nouveau dans le tractus gastro-intestinal. Les agonistes de ce récepteur accélèrent le péristaltisme intestinal et réduisent les symptômes dépressifs. Les médicaments agonistes et antagonistes de la 5-HT4 sont couramment utilisés pour les problèmes digestifs.

Le 5-HT5 est le récepteur de sérotonine le moins étudié. On sait que des substances qui activent ce récepteur ou des agonistes inhibent l'adénylate cyclase. Ce processus catalyse, c'est-à-dire accélère la conversion de l'ATP en AMP cyclique. En général, le processus comporte de nombreux termes, mais son essence est que l'activité, par exemple, d'une hormone telle que l'adrénaline diminue.

5-HT6 et 5-HT7 ont des fonctions similaires. Les agonistes de ces récepteurs améliorent les performances intellectuelles, augmentent le stress et activent l'adénylate cyclase - le contraire du récepteur 5-HT5.

Le principal avantage de la sérotonine à un niveau élevé, mais dans la plage normale, est l'effet antidépresseur et le métabolisme favorisé.

Comment augmenter la sérotonine?

- Tryptophane. Un acide aminé essentiel! La sérotonine ne sera tout simplement pas créée dans la bonne quantité sans tryptophane. Il n'y a pas de moyen détourné de construire le neurotransmetteur d'aujourd'hui. Le tryptophane et le 5-HTP sont commercialisés sous forme de suppléments et constituent un moyen très pratique de contrôler la production de sérotonine, bien qu'il soit préférable de manger normalement..

Le tryptophane devrait peser environ 1,5 gramme. Dans 100 ml de lait, par exemple, 40 mg de tryptophane, dans 1 œuf de poule, environ 130 mg, dans la viande de poulet - 290 mg et dans les arachides pour 100 g jusqu'à 750 mg. Ainsi, 3-4 œufs et 50 grammes de cacahuètes seront déjà la moitié de la norme pour cet acide aminé, le reste, vous l'obtiendrez très probablement avec de la nourriture ou des compléments..

- Vitamine D. Active le gène qui produit l'enzyme tryptophane hydroxylase 2, qui dans le cerveau transforme l'acide aminé tryptophane en sérotonine. La vitamine D est produite dans le corps lui-même, en présence de la lumière du soleil. Cependant, pendant la saison hivernale, il est judicieux d'ajouter des comprimés de vitamine D à votre alimentation. Eh bien, ou sortez pendant une semaine dans un pays chaud)

En principe, il existe déjà 2 conditions mécaniques pour la création de la sérotonine, passons maintenant par d'autres facteurs:

- Aussi banal que cela puisse paraître, l'exercice régulier en mode modéré, en l'absence de fatigue excessive, augmente la sérotonine. Une étude contrôlée par placebo a montré une augmentation de la sérotonine. Les participants se sont formés pendant 2 mois, 3 heures de formation par semaine. La première mesure était la veille du premier entraînement, la seconde - 4 jours après le dernier. Croissance de la sérotonine de 50%, dans le groupe témoin + 11%. Ainsi, une sorte de balade à vélo deux fois par semaine maintiendra la sérotonine à environ la moitié de celle d'une personne non formée en moyenne..

Oui, maintenant le sport est à la mode, et fumer et regarder la télévision est mauvais, mais croyez-moi, si la restauration rapide et l'obésité traînaient la sérotonine, mieux et plus longtemps que le jogging, nous le déclarerions certainement sur le projet. Mais ce n'est pas le cas!

- Il existe de nombreuses autres façons d'augmenter la sérotonine, mais elles tournent toutes autour du concept abstrait de «signification». Vous devez être la tête et les épaules au-dessus des autres personnes dans certains domaines, quoi qu'il arrive. Et vous devez démontrer cette importance! Jouez-vous bien d'un instrument de musique? Excellent! Ne manquez pas l'occasion de montrer vos compétences. Vous n'avez pas peur de PHP et HTML5 - allez dans une grande entreprise ou créez la vôtre! Procurez-vous une bonne silhouette - il est temps de faire étalage sur la plage ou dans le club! Pour une bonne production de sérotonine, vous devez vous efforcer d'obtenir une signification, même la croissance de carrière notoire sur votre lieu de travail fera l'affaire. Être humble n'est pas une question de sérotonine!
Article plus simple - http://danpouliot.com/blog/2013/08/seratonin-and-social-status/
L'article est plus lourd - http://caspar.bgsu.edu/

Autre point important: il est désormais presque impossible de dire quels récepteurs de la sérotonine peuvent être stimulés à partir du même cycle. Très probablement, comment nous avons tous une couleur de cheveux, des yeux, une taille, un poids différents et bien plus encore - nous avons tous une activité initiale différente de ces récepteurs.

Médicaments qui augmentent la sérotonine ou agissent sur les récepteurs:

Le projet ne prévoit pas la consommation de tels médicaments sans prescription médicale. Rappelez-vous que la vie ne deviendra pas brillante et heureuse, et que l'intelligence n'apparaîtra pas sans vos actions actives, même si vous essayez toutes les pilules.

Ainsi, principalement en médecine, on utilise des substances qui inhibent la recapture de la sérotonine, parfois de la norépinéphrine, et parfois presque toutes sont des inhibiteurs de la MAO. Cela signifie que la sérotonine conditionnellement «supplémentaire» n'est pas retirée par l'organisme. Et sa concentration augmente considérablement. Quelles sont ces substances:

Peut-être, assez de termes incompréhensibles. Si vous voulez vraiment manger des pilules, achetez du 5-HTP et du tryptophane. Si vous souhaitez en savoir plus sur les antidépresseurs, y compris les antidépresseurs sûrs, cliquez ici.

Comment réduire la sérotonine?

Une question assez étrange, étant donné que la sérotonine peut être considérée comme n'ayant aucune carence à un niveau normal élevé. Il est prouvé sur Wikipedia anglais que la consommation de 0,8 g par kg d'alcool éthylique réduit la sérotonine de 25%. Par conséquent, un pack combo cool pour tuer la sérotonine: grossissez, grossissez, ne voyez pas le soleil et ne mangez pas d'aliments contenant du tryptophane.

Mais sérieusement, un excès significatif de sérotonine est appelé syndrome sérotoninergique, et il n'est pas réaliste de l'obtenir sans une pharmacologie puissante. Traitez le syndrome sérotoninergique avec des antipsychotiques tels que l'aminazine.

Des substances telles que le LSD, la mescaline, la psilocine, la psilocybine et leurs analogues sont structurellement similaires à la sérotonine, mais elles sont rusées et ne se fixent qu'à des récepteurs spéciaux qui ont exactement des effets hallucinogènes. Bien que les mêmes champignons addictifs causent souvent des problèmes digestifs.

Résultat:

- A en juger par le mécanisme d'action, la sérotonine peut être appelée une hormone du bonheur, en raison de ses effets antidépresseurs.

- Pour la synthèse de la sérotonine, seuls le tryptophane et la vitamine D ou le soleil sont nécessaires, il y a généralement suffisamment de vitamines.

- Les actions visant à augmenter la sérotonine impliquent l'auto-amélioration et la démonstration de succès, quelle que soit l'activité. 3 séances d'entraînement par semaine maintiennent le neurotransmetteur 50% plus élevé que la valeur de base.

Eh bien, travaillez, montrez-vous, faites de l'exercice au soleil et mangez des cacahuètes!) A bientôt!

Préparations contenant la substance hormonale sérotonine

Bonne humeur, prédominance d'émotions positives - tous ces états sont largement déterminés par la sérotonine, on l'appelle souvent «l'hormone du bonheur». Cette substance est synthétisée par la glande pinéale (la glande endocrine située dans le cerveau) et la muqueuse intestinale.

L'absence de neurotransmetteur se manifeste sous la forme d'un état dépressif supprimé. Une personne devient colérique et irritable, elle développe des crises de panique, de l'anxiété, de la mélancolie.

Il existe de nombreuses façons naturelles d'augmenter le niveau de cette substance biologiquement active. Dans les troubles graves, ils recourent à des mesures extrêmes - prescrire des comprimés de sérotonine.

Fonctionnalités:

Parler de pilules contenant de la sérotonine est inexact et pas tout à fait correct. Plus précisément, les préparations de sérotonine. Leur action vise à augmenter la concentration de la substance dans les structures du cerveau et la libération de l'hormone pour augmenter sa teneur dans le sang. Les médicaments contiennent de la sérotonine artificielle (analogue synthétique).

Une dynamique positive lors de la prise de l'hormone sous forme de comprimés est observée presque immédiatement. Le patient a une poussée d'énergie, améliore l'humeur. Cela permet au patient de faire face efficacement au stress, de surmonter la dépression. Les préparations de sérotonine ne sont pas un stimulant du système nerveux central, elles ne provoquent donc pas de dysfonctionnements des organes internes.

Mangez des aliments riches en tryptophane

Le tryptophane, un acide aminé irremplaçable, est la matière première à partir de laquelle la sérotonine est produite dans le corps. Des études confirment (1) que sa carence est directement liée à une diminution du niveau d'un neurotransmetteur dans le cerveau avec toutes les conséquences qui en découlent. Pour éviter cela, ajoutez des aliments riches en tryptophane à votre alimentation: poulet, dinde, œufs, bœuf, poisson, chocolat noir, produits laitiers, haricots, noix, graines de chia et de citrouille, tomates et légumes à feuilles vertes..

Pour que la sérotonine franchisse avec succès la barrière hémato-encéphalique et pénètre dans le cerveau, le glucose est nécessaire, le régime doit donc être complété par des glucides.

Indications pour l'utilisation

L'augmentation de la sérotonine avec des médicaments est un dernier recours. Il vaut la peine de porter une attention particulière à votre état psycho-émotionnel et d'analyser certaines des manifestations.

Les raisons d'aller chez un médecin et de prescrire un traitement médicamenteux sont des manifestations:

  • il est difficile de concentrer l'attention, la distraction, la raideur;
  • dépression déraisonnable prolongée;
  • diminution du désir sexuel;
  • irritabilité, irascibilité, dépressions nerveuses;
  • les troubles du sommeil;
  • un trouble de l'appétit;
  • l'apparition de pensées obsessionnelles de suicide;
  • augmentation du seuil de douleur.

Chez les personnes sujettes à une dépression fréquente, présentant des troubles neurologiques, au cours de tests de laboratoire, un déficit hormonal est révélé.

Fonctions hormonales

La sérotonine est produite dans l'épiphyse du cerveau. En raison de l'action directe de l'hormone, la mélatonine est produite. Avec une carence de cet élément dans le corps, cela entraînera une violation de l'horloge biologique. En conséquence, la personne développera des troubles du sommeil. Les médicaments sérotoninergiques sont souvent prescrits aux personnes souffrant d'insomnie.

De plus, la substance hormonale met en œuvre les fonctions suivantes:

  1. Responsable de l'état émotionnel normal d'une personne;
  2. Augmente l'activité sociale d'une personne;
  3. Fournit un sentiment de bonheur;
  4. Renforce le système immunitaire;
  5. Bloque les émotions négatives et aide à éviter les troubles psycho-émotionnels;
  6. Fournit une régulation normale du système digestif;
  7. Soutient l'équilibre hormonal normal chez les femmes, réduit la douleur pendant la menstruation et pendant l'accouchement;
  8. Responsable du fonctionnement normal du cerveau;
  9. Normalise l'activité sexuelle, augmente la libido chez les hommes.

Avec un manque d'hormone du bonheur dans le corps, une personne a des problèmes de concentration sur un objet spécifique. Souvent, l'anxiété et la distraction augmentent. De plus, il existe des troubles du cerveau qui provoquent le désir de se faire du mal et provoquent des tendances suicidaires..

Adipate de sérotonine (ampoules)

C'est une idée fausse que les médicaments contenant de la sérotonine sont uniquement des médicaments destinés à améliorer l'humeur. L'adipate de sérotonine est développé sur la base d'un médiateur hormonal et a une variété d'applications:

  • comme agent hémostatique (hémostatique);
  • a un effet antidiurétique;
  • il est prescrit pour les maladies des petits vaisseaux sanguins (syndrome hémorragique, vascularite hémorragique);
  • pour améliorer la coagulation du sang;
  • avec anémie;
  • dans la thérapie complexe des maladies oncologiques.

Dormez suffisamment

La sérotonine a la même relation bidirectionnelle avec le sommeil qu'avec la pensée positive.

Alors que des niveaux adéquats du neurotransmetteur facilitent l'endormissement et normalisent les biorythmes, le manque de sommeil, l'insomnie et l'éveil nocturne interfèrent avec sa production. Pour sortir de ce cercle vicieux, essayez de vous endormir au plus tard à 23 heures. Le fait est que normalement la sérotonine est synthétisée dans l'après-midi et tôt le matin, atteignant un pic vers 6: 00-8: 00 - ce processus commence vers 4h00, quand une personne dort.

Avec l'apparition de l'obscurité, une partie de la sérotonine est convertie en mélatonine - sa production maximale tombe sur la période de 23h00 à 1h00. Cette hormone n'est pas moins importante pour la santé que sa sérotonine précurseur - elle restaure tous les organes et systèmes pendant le sommeil, absorbe les radicaux libres, ralentit le vieillissement et prévient les tumeurs et les maladies cardiovasculaires. Ce processus est anéanti par l'habitude de se coucher le matin et même de dormir avec les lumières allumées..

Préparations en comprimés, ISRS

Les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine doivent être classés dans un groupe distinct de médicaments sérotoninergiques. Leur action vise à augmenter la concentration de l'hormone dans le sang. Ces médicaments sont la dernière génération d'antidépresseurs et n'ont pratiquement aucun effet secondaire commun avec d'autres médicaments prescrits pour la dépression..

Les ISRS enrichissent non seulement le corps en sérotonine artificielle, mais bloquent également le processus de recapture du neurotransmetteur. Les antidépresseurs de ce groupe doivent être pris avec prudence, vous devez d'abord consulter votre médecin. Avant de commencer le traitement, assurez-vous de lire les instructions d'utilisation de la sérotonine..

Médicaments qui augmentent la concentration de l'hormone:

  • Paroxetine;
  • Sertraline;
  • Citalopram;
  • Fevarin;
  • Efectin;
  • Mirtazapine.

Tous les médicaments du groupe ISRS sont pris par voie orale, ils ne sont pas mâchés. Pour une meilleure absorption dans le tractus gastro-intestinal, le médicament est pris avec une quantité d'eau suffisante. La prise de ces médicaments ne peut pas être brusquement annulée, vous devez réduire progressivement la posologie quotidienne. Une interruption brusque du traitement entraîne des rechutes.

Si de faibles niveaux de l'hormone ne sont pas associés à des pathologies mentales, il est préférable d'utiliser des méthodes non médicamenteuses de production de sérotonine..

Et enfin...

Nous avons examiné les 10 meilleures façons d'augmenter les niveaux de sérotonine sans médicaments. Tout d'abord, vous devez changer votre vision du monde et apprendre à penser positivement. Être au soleil plus souvent, faire du sport, dormir suffisamment. Réduisez les niveaux de stress grâce à la méditation et à l'aromathérapie. Et incluez également dans votre alimentation des aliments riches en tryptophane, vitamines B, magnésium et vitamine C.

Si vous voulez sérieusement "pomper" vos hormones et augmenter le niveau de sérotonine, de dopamine et d'énergie, je vous recommande. Dans ce document, je vais vous dire exactement quelles étapes vous devez prendre dès aujourd'hui pour obtenir un effet rapide..

Contre-indications

Comme tout médicament, les préparations de sérotonine ont un certain nombre de contre-indications:

  • hypersensibilité individuelle aux composants du médicament;
  • dysfonctionnement rénal;
  • hypertension artérielle;
  • l'asthme bronchique;
  • thrombose aiguë;
  • conditions associées à une augmentation de la coagulation sanguine.

Les médicaments affectant la sérotonine ne sont pas recommandés pendant la grossesse et l'allaitement. Cette contre-indication est due au manque de recherche sur l'effet des médicaments sur le fœtus et le corps du nouveau-né..

Être au soleil plus souvent

Des scientifiques de l'Université McGill, au Canada, ont découvert (6) que seulement deux jours passés dans une faible lumière provoquent une humeur dépressive. Cela est dû à l'épuisement aigu des réserves de tryptophane, même s'il est suffisamment ingéré avec de la nourriture. Vous savez déjà comment le tryptophane est lié à la sérotonine.

Toute lumière vive suffira à rester de bonne humeur, mais la lumière du soleil est préférée. La lumière ultraviolette frappant la peau avec les rayons déclenche la production de vitamine D, ce qui augmente encore les niveaux de sérotonine.

Surdosage

Les préparations de sérotonine doivent être prises strictement selon les instructions. Si la dose quotidienne est dépassée, il existe un risque de développer un syndrome sérotoninergique, dont certaines comprennent des hallucinations, de l'agressivité, des larmoiements, de la confusion et d'autres. Avec ces manifestations, vous devez immédiatement consulter un médecin..

La sérotonine en comprimés aide à stabiliser le fond émotionnel d'une personne souffrant de dépression prolongée, augmente la résistance au stress, aide à se débarrasser des pensées obsessionnelles, stabilise l'état des patients atteints de troubles mentaux et neurologiques diagnostiqués.

La prise du médicament doit être convenue avec le médecin traitant. La durée du traitement, la posologie quotidienne doit être conforme aux instructions ou ajustée par un spécialiste. La prise de médicaments contenant de la sérotonine est une mesure extrême pour normaliser les niveaux d'hormones. La priorité doit être donnée aux moyens naturels de production d'hormones.

Gardez votre intestin en bonne santé

L'intestin a son propre système nerveux - plus de 500 millions de neurones se trouvent ici et ils sont étroitement liés aux neurones du cerveau - y compris à l'aide de la sérotonine. La majeure partie est produite dans l'intestin et la microflore intestinale joue le rôle principal dans ce processus (9). Pour la soutenir, suivez ces directives simples:

  • Mangez des aliments riches en probiotiques et prébiotiques. Les premiers fournissent des bactéries bénéfiques aux intestins, qui font partie de la microflore naturelle, et les seconds sont un milieu nutritif pour eux..
  • Essayez de bien manger et de manger plus de légumes - idéalement, il devrait y en avoir 2,5 assiettes dans l'alimentation quotidienne d'une personne en bonne santé. Les fibres végétales nettoient les intestins et les antioxydants neutralisent les radicaux libres. Tout cela contribue à une meilleure absorption des nutriments et crée un environnement favorable aux bactéries bénéfiques..
  • Buvez suffisamment d'eau - 1,5 à 4 litres par jour, selon votre poids. Le régime alimentaire correct, que nous oublions souvent dans la précipitation quotidienne, est la clé d'une fonction intestinale normale.

Effets indésirables

Dans le cas de l'utilisation d'inhibiteurs sélectifs, il existe un risque de menace d'effets secondaires indésirables. Ils se manifestent sous la forme des symptômes suivants:

  1. Vertiges;
  2. Maux de tête;
  3. Problèmes avec le processus digestif;
  4. Insuffisance rénale;
  5. Insomnie;
  6. Membres tremblants.

Schéma de traitement général

Les médicaments du groupe des inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine sont utilisés une fois par jour. Cela peut être une période différente, mais le plus souvent, la réception a lieu le matin avant les repas..

L'effet médicinal survient après 3-6 semaines de traitement continu. Le résultat de la réponse du corps au traitement est une régression des symptômes des états dépressifs, après la suppression complète dont le cours thérapeutique se poursuit pendant 4 à 5 mois.

Il convient également de garder à l'esprit qu'en présence d'intolérance individuelle ou de résistance de l'organisme, se manifestant en l'absence de résultat positif dans les 6 à 8 mois, le groupe d'antidépresseurs est remplacé par un autre. La posologie du médicament par dose dépend du dérivé, en règle générale, elle varie de 20 à 100 mg par jour.

Activité physique

L'exercice régulier stimule activement la synthèse de l'hormone du bonheur. Après l'exercice, les processus visant à restaurer le tissu musculaire sont activés.

La concentration d'acides aminés dans le sang augmente, ce qui est nécessaire à la synthèse des protéines qui réparent les muscles. Dirige le matériau de construction vers le site de synthèse de l'insuline (le maintien de l'équilibre du sucre dans le sang n'est pas la seule fonction de cette hormone).

Seul le tryptophane n'est pas affecté par l'insuline. Il pénètre librement dans les sites de synthèse de la sérotonine. L'exercice physique, qui se fait avec plaisir et sans épuisement à la limite, a un effet positif sur la synthèse de l'hormone..

La randonnée en plein air peut être une excellente alternative à l'entraînement. La marche est un simple mouvement naturel. Pendant la marche, tous les groupes musculaires sont impliqués dans le travail, donc en 30 minutes, le corps dépensera une quantité décente de calories.

9 médicaments efficaces pour augmenter la sérotonine

Si une personne perd la joie de vivre, seules la mauvaise humeur et la dépression prévalent, il y a apathie - très probablement, il s'agit d'une carence en sérotonine. On l'appelle aussi l'hormone de la joie et du bonheur. Plus c'est, plus une personne se sent heureuse. Cette condition se produit assez souvent..

Cela est dû au rythme de la vie moderne, lorsque tous les processus sont accélérés autant que possible: tout le temps dont vous avez besoin pour courir quelque part, réussir à grandir dans votre carrière, étudier, travailler, fonder une famille.

L'essence de la question

Lorsque le rythme ralentit ou qu'il n'y a pas de stimulation, la fatigue apparaît, les besoins ne sont pas satisfaits, les autres vous dépassent, etc. Mais un déficit de joie est également noté avec l'insomnie, chez les patients postopératoires, avec des dysfonctionnements sexuels, etc..

Et comme une personne moderne est habituée à prendre des pilules au moindre inconfort, minimisant son état, la question se pose des pilules de sérotonine.

Mais la question n'est pas si simple. Le problème est que les pilules de sérotonine pure n'existent tout simplement pas, car une telle pilule se dissoudra dans l'estomac sans laisser de trace et n'entrera dans la circulation sanguine à aucune dose. Les pilules de sérotonine et les médicaments à base de sérotonine sont des composés assez différents.

Par conséquent, il est plus correct de ne pas parler de pilules pures de l'hormone de la joie, mais de préparations à base de sérotonine. Ils contiennent un analogue synthétique du neurometteur.

Concepts généraux sur la sérotonine

La substance est synthétisée dans la glande pinéale (glande pinéale) et environ 90 pour cent de celle-ci est produite par la muqueuse intestinale. Son précurseur est le tryptophane, un acide aminé. Chimiquement, la sérotonine n'est pas une hormone. C'est un neurotransmetteur. Le neurotransmetteur dans son travail diffère de l'hormone.

Ce dernier est responsable de tout changement planifié et à long terme dans le corps humain, par exemple une augmentation de la croissance, l'apparition de caractères sexuels secondaires. Et les médiateurs sont toujours responsables des réactions rapides, par exemple le métabolisme.

En d'autres termes, la connexion ne contribue qu'à la production de l'hormone de la joie, mais elle ne l'est pas elle-même. Le neurotransmetteur est utilisé pour transmettre des impulsions électriques entre les neurones ou des cellules nerveuses au muscle.

Le processus se déroule dans la fente synaptique. Avec une carence en neurotransmetteur, il se produit un déséquilibre (déséquilibre) qui, entre autres, se traduit par des états dépressifs. Ils s'accompagnent également d'une diminution du seuil de douleur, c'est-à-dire la moindre irritation provoque une douleur intense.

En plus d'une humeur positive, l'hormone est responsable du fonctionnement normal du tractus gastro-intestinal, de la mémoire, de la thermorégulation, des biorythmes circadiens, du sommeil et de la respiration, de la vitesse des mouvements, de la pression artérielle et de la coagulation sanguine.

Raisons du manque

  • manque de lumière du soleil, de sorte que l'humeur baisse pendant la période automne-hiver et qu'elle est peu produite au crépuscule;
  • alimentation malsaine pauvre en tryptophane;
  • le tabagisme et l'alcool;
  • stress.

Ces moments ne réduisent pas, mais déclenchent seulement une perturbation du fonctionnement des récepteurs du neurotransmetteur indiqué, un faible apport en acide aminé tryptophane, une perturbation de la synthèse de la monoamine sérotonine, qui est directement impliquée dans la transmission des impulsions. Un cercle vicieux se forme - lorsque le stress commence à mal fonctionner et qu'il forme du stress.

Symptômes de carence en sérotonine

L'humeur est déprimée, l'apparition d'irritabilité et d'irascibilité, l'apparition de crises de panique fréquentes, d'anxiété et de mélancolie. Pour augmenter les niveaux de sérotonine, des antidépresseurs d'un groupe spécial sont utilisés - ISRS.

Indications pour l'utilisation des médicaments sérotoninergiques

Un manque de sérotonine peut être indiqué par:

  • difficulté à se concentrer, distraction;
  • manque de libido et baisse de l'humeur;
  • dépressions nerveuses;
  • insomnie, perte d'appétit ou gourmandise;
  • pensées obsessionnelles de suicide; diminution du seuil de douleur.

Les ISRS ont été créés pour augmenter la production de sérotonine.

La prise de pilules est une mesure extrême, prescrite uniquement par un médecin, sans rendez-vous personnel.

Vous ne connaissez peut-être pas les contre-indications. Pilules - Artillerie lourde.

Avant de passer à eux, il vaut la peine d'essayer d'établir une nutrition adéquate et de mener une vie active, surtout en l'absence de maladie mentale. Le mécanisme d'action des médicaments vise à augmenter la concentration de la substance dans les structures cérébrales et la libère pour augmenter le niveau dans le sang. Les dynamiques positives sont notées rapidement: l'humeur s'améliore et il y a un regain d'énergie.

Ces médicaments ne s'appliquent pas aux stimulants du système nerveux central et le fonctionnement des organes internes n'est pas perturbé lorsqu'ils sont utilisés..

Comment fonctionne le médicament

Les représentants de ce groupe de médicaments sont les ISRS - inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine. Ils saturent le corps avec un analogue synthétique du même nom, bloquent le processus de recapture dans la fente synaptique et élèvent le niveau de la substance à la normale.

En raison des ISRS, ce processus est absent et le neurotransmetteur, après avoir rempli sa fonction, ne retourne pas dans la cellule qui a envoyé le signal..

Il va plus loin dans la circulation sanguine et ainsi, l'hormone augmente et son niveau augmente progressivement. De plus, en raison de l'absence de retour, de nouvelles parties du neurometteur ne sont pas produites, le signal résultant de la cellule passe séquentiellement et celles inhibées par la dépression acquièrent une activité. La teneur en monoamine native est augmentée.

La dépression s'atténue, se déroule plus facilement et disparaît progressivement. La demi-vie des médicaments est d'au moins un jour, l'excrétion du corps se fait par les reins.

L'avantage de ces médicaments est aussi qu'ils ont moins d'effets secondaires, ce sont les antidépresseurs de dernière génération.

Effets secondaires

Les plus courants sont les nausées, les troubles gastro-intestinaux, les maux de tête et les étourdissements, le développement d'une insuffisance rénale aiguë en pathologie rénale, l'insomnie, les tremblements des extrémités.

ISRS les plus populaires:

  1. Fluoxétine (analogue du Prozac) - utilisé en présence de diverses dépressions. Il a un effet stimulant, n'a aucun effet négatif sur le cœur. L'effet sur la recapture est négligeable; il augmente principalement la concentration du neurotransmetteur dans le cerveau.
  2. Efectine (venlafaxine) - indications: dépression et leurs rechutes. Sa fonction principale est la recapture et la régulation des biorythmes.
  3. Fluvoxamine (Fevarin) - plus souvent, il est associé à la norépinéphrine; participe activement à l'absorption sélective et accumule le neurometteur dans le cerveau. La prise du médicament pendant au moins six mois est utilisée pour les affections aiguës.
  4. Paroxétine - indiqué pour les dépressions très sévères, les phobies.
  5. Sertraline - considéré comme l'un des plus actifs, pas moins actifs que la mirtazapine.
  6. Oprah (Citalopram) - il est bon de prescrire pour l'apathie, les phobies, la dépression et pour la prévention de leur récidive.
  7. Mirtazapine - a un effet complexe sur le niveau de neurotransmetteur et de norépinéphrine, peut normaliser les biorythmes. Non addictif, souvent prescrit comme somnifère.
  8. BAA Fine-100 - structure similaire à un composé naturel, naturel. Indiqué pour les troubles de l'alimentation et la dépression.
  9. BAA 5-HTP - améliore le sommeil, uniformise l'appétit, réduit la panique et l'anxiété. Est un supplément de tryptophane naturel.

Ces médicaments doivent être pris avec une quantité d'eau suffisante et non mâchés..

Les médicaments contenant de la sérotonine ne peuvent pas être annulés immédiatement, sinon des rechutes et des événements secondaires se développeront. La durée du traitement est ajustée uniquement par un médecin. Le déclin ne doit être que progressif.

Il n'y a pas de consensus sur le médicament préférable. Certains chercheurs nient généralement l'efficacité des ISRS, les considérant comme un effet placebo.

Ils sont basés sur le fait que lors de la prise de ces médicaments, une augmentation de 8 fois le risque de suicide et une augmentation de l'agressivité ont été notées - selon des recherches de psychiatres américains..

Mais la plupart des médicaments de ce groupe sont considérés comme efficaces. Que donnent les médicaments d'amélioration? Les médicaments qui augmentent l'hormone sérotonine aident à stabiliser le fond émotionnel, à augmenter la résistance au stress, à soulager les pensées obsessionnelles, à éliminer l'anxiété, à améliorer l'attention et la mémoire et à augmenter l'efficacité.

En l'absence de pathologies mentales, la priorité est toujours donnée aux méthodes de production d'hormones naturelles.

Contre-indications à la nomination des ISRS

Intolérance individuelle, maladie rénale, hypertension, asthme bronchique, œdème de Quincke, thrombose aiguë, tendance à une augmentation de la coagulation sanguine. En outre, ils ne sont pas prescrits pendant la grossesse et l'allaitement, car ce problème n'a pas été étudié..

Une addition

Il existe également des médicaments contenant de la sérotonine - la version ampoule - de l'adipate de sérotonine. Il n'affecte en aucun cas l'humeur et n'est prescrit que comme hémostatique avec une diminution de la coagulabilité, de l'anémie, du syndrome hémorragique, des tumeurs.

Les médicaments et produits contenant de la sérotonine comprennent le tristement célèbre LSD hallucinogène, l'acide d-lysergique diéthylamide. C'est, en fait, un analogue de la sérotonine et il peut se lier à tous ses récepteurs.

Dans les années 90, il était largement utilisé pour «élargir la conscience». Ses possibilités n'ont pas été pleinement étudiées dans le traitement de la schizophrénie, de la dépression, etc., car sa production est interdite..

Surdosage

Les ISRS ont non seulement des contre-indications, ils peuvent également provoquer le syndrome de la sérotonine. Cela se produit en cas de surdosage, combiné avec des préparations MAO. Par conséquent, ils doivent être pris strictement selon les instructions. Le syndrome sérotoninergique est une maladie très dangereuse, elle peut prendre fin et être mortelle.

Manifestations du syndrome sérotoninergique: larmoiement, céphalalgie, agressivité, troubles gastro-intestinaux (flatulences, diarrhée et crampes abdominales), spasmes de tension artérielle, hallucinations, psychose et délire, confusion.

Dans les derniers stades, une transpiration abondante, une peau grasse, une hyperthermie sont ajoutées, des troubles cardiovasculaires se développent et une issue mortelle est possible. Avec de tels symptômes, un besoin urgent de consulter un médecin.

Médicaments augmentant la sérotonine. En comprimés

Bonne humeur, prédominance d'émotions positives - tous ces états sont largement déterminés par la sérotonine, on l'appelle souvent «l'hormone du bonheur». Cette substance est synthétisée par la glande pinéale (la glande endocrine située dans le cerveau) et la muqueuse intestinale.

  • 1 caractéristiques
  • 2 Indications d'utilisation
  • 3 adipate de sérotonine (ampoules)
  • 4 Préparations en comprimés, ISRS
  • 5 effets secondaires
  • 6 Contre-indications
  • 7 Surdosage

L'absence de neurotransmetteur se manifeste sous la forme d'un état dépressif supprimé. Une personne devient colérique et irritable, elle développe des crises de panique, de l'anxiété, de la mélancolie.

Il existe de nombreuses façons naturelles d'augmenter le niveau de cette substance biologiquement active. Dans les troubles graves, ils recourent à des mesures extrêmes - prescrire des comprimés de sérotonine.

Fonctionnalités:

Parler de pilules contenant de la sérotonine est inexact et pas tout à fait correct. Plus précisément, les préparations de sérotonine. Leur action vise à augmenter la concentration de la substance dans les structures du cerveau et la libération de l'hormone pour augmenter sa teneur dans le sang. Les médicaments contiennent de la sérotonine artificielle (analogue synthétique).

Une dynamique positive lors de la prise de l'hormone sous forme de comprimés est observée presque immédiatement. Le patient a une poussée d'énergie, améliore l'humeur. Cela permet au patient de faire face efficacement au stress, de surmonter la dépression. Les préparations de sérotonine ne sont pas un stimulant du système nerveux central, elles ne provoquent donc pas de dysfonctionnements des organes internes.

Indications pour l'utilisation

L'augmentation de la sérotonine avec des médicaments est un dernier recours. Il vaut la peine de porter une attention particulière à votre état psycho-émotionnel et d'analyser certaines des manifestations.

Les raisons d'aller chez un médecin et de prescrire un traitement médicamenteux sont des manifestations:

  • il est difficile de concentrer l'attention, la distraction, la raideur;
  • dépression déraisonnable prolongée;
  • diminution du désir sexuel;
  • irritabilité, irascibilité, dépressions nerveuses;
  • les troubles du sommeil;
  • un trouble de l'appétit;
  • l'apparition de pensées obsessionnelles de suicide;
  • augmentation du seuil de douleur.

Chez les personnes sujettes à une dépression fréquente, présentant des troubles neurologiques, au cours de tests de laboratoire, un déficit hormonal est révélé.

Adipate de sérotonine (ampoules)

C'est une idée fausse que les médicaments contenant de la sérotonine sont uniquement des médicaments destinés à améliorer l'humeur. L'adipate de sérotonine est développé sur la base d'un médiateur hormonal et a une variété d'applications:

  • comme agent hémostatique (hémostatique);
  • a un effet antidiurétique;
  • il est prescrit pour les maladies des petits vaisseaux sanguins (syndrome hémorragique, vascularite hémorragique);
  • pour améliorer la coagulation du sang;
  • avec anémie;
  • dans la thérapie complexe des maladies oncologiques.

Préparations en comprimés, ISRS

Les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine doivent être classés dans un groupe distinct de médicaments sérotoninergiques. Leur action vise à augmenter la concentration de l'hormone dans le sang. Ces médicaments sont la dernière génération d'antidépresseurs et n'ont pratiquement aucun effet secondaire commun avec d'autres médicaments prescrits pour la dépression..

Les ISRS enrichissent non seulement le corps en sérotonine artificielle, mais bloquent également le processus de recapture du neurotransmetteur. Les antidépresseurs de ce groupe doivent être pris avec prudence, vous devez d'abord consulter votre médecin. Avant de commencer le traitement, assurez-vous de lire les instructions d'utilisation de la sérotonine..

Médicaments qui augmentent la concentration de l'hormone:

  • Paroxetine;
  • Sertraline;
  • Citalopram;
  • Fevarin;
  • Efectin;
  • Mirtazapine.

Tous les médicaments du groupe ISRS sont pris par voie orale, ils ne sont pas mâchés. Pour une meilleure absorption dans le tractus gastro-intestinal, le médicament est pris avec une quantité d'eau suffisante. La prise de ces médicaments ne peut pas être brusquement annulée, vous devez réduire progressivement la posologie quotidienne. Une interruption brusque du traitement entraîne des rechutes.

Si de faibles niveaux de l'hormone ne sont pas associés à des pathologies mentales, il est préférable d'utiliser des méthodes non médicamenteuses de production de sérotonine..

Effets secondaires

Lors de la prise d'inhibiteurs sélectifs, dans de rares cas, des réactions secondaires sont observées, qui se manifestent sous la forme de:

  • vertiges;
  • désordres digestifs;
  • maux de tête;
  • insuffisance rénale;
  • les troubles du sommeil;
  • Tremblements des membres.

Contre-indications

Comme tout médicament, les préparations de sérotonine ont un certain nombre de contre-indications:

  • hypersensibilité individuelle aux composants du médicament;
  • dysfonctionnement rénal;
  • hypertension artérielle;
  • l'asthme bronchique;
  • thrombose aiguë;
  • conditions associées à une augmentation de la coagulation sanguine.

Les médicaments affectant la sérotonine ne sont pas recommandés pendant la grossesse et l'allaitement. Cette contre-indication est due au manque de recherche sur l'effet des médicaments sur le fœtus et le corps du nouveau-né..

Surdosage

Les préparations de sérotonine doivent être prises strictement selon les instructions. Si la dose quotidienne est dépassée, il existe un risque de développer un syndrome sérotoninergique, dont certaines comprennent des hallucinations, de l'agressivité, des larmoiements, de la confusion et d'autres. Avec ces manifestations, vous devez immédiatement consulter un médecin..

La sérotonine en comprimés aide à stabiliser le fond émotionnel d'une personne souffrant de dépression prolongée, augmente la résistance au stress, aide à se débarrasser des pensées obsessionnelles, stabilise l'état des patients atteints de troubles mentaux et neurologiques diagnostiqués.

La prise du médicament doit être convenue avec le médecin traitant. La durée du traitement, la posologie quotidienne doit être conforme aux instructions ou ajustée par un spécialiste. La prise de médicaments contenant de la sérotonine est une mesure extrême pour normaliser les niveaux d'hormones. La priorité doit être donnée aux moyens naturels de production d'hormones.

Médicaments Ciozs. Des pilules de joie et la sérotonine peut-elle faire sortir de la dépression

Quels sont les traitements de la dépression??

  • Les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine sont des médicaments qui augmentent la quantité de sérotonine dans le cerveau. (N'oubliez pas qu'en cas de dépression, les taux de sérotonine sont faibles.) Comme son nom l'indique, les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine agissent en inhibant (bloquant) sélectivement la recapture de la sérotonine dans le cerveau. Le blocage se produit au niveau des synapses, où les cellules cérébrales (neurones) se connectent les unes aux autres. La sérotonine est l'un des produits chimiques du cerveau qui transporte les informations à travers ces connexions (synapses) d'un neurone à un autre..
    L'action des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine se manifeste par le maintien d'une concentration élevée de sérotonine dans les synapses. Le médicament empêche la sérotonine d'être piégée dans le nerf qui envoie le message. Avec la recapture de la sérotonine, la production de nouvelle sérotonine est arrêtée. Ainsi, les informations continuent à être transmises, ce qui, à son tour, aide à transmettre (activer) les cellules déprimées par la dépression et à atténuer les symptômes de la dépression..
    Les inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine ont moins d'effets secondaires que les antidépresseurs tricycliques et les inhibiteurs de la monoamine oxydase (voir ci-dessous). Contrairement aux inhibiteurs de la monoamine oxydase, les inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine ne réagissent pas avec la tyramine dans les aliments. Et, contrairement aux antidépresseurs tricycliques, ils ne provoquent pas d'hypotension orthostatique (vertiges avec changement soudain de la position du corps) et de troubles du rythme cardiaque. Ainsi, des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine sont souvent prescrits pour la dépression. Ceux-ci comprennent la fluoxétine (Prozac), la paroxétine (Paxil), la sertraline (Zoloft), le citalopram (Celexa) et la fluvoxamine (Luvox)..
    En général, les ISRS sont bien tolérés avec des effets secondaires légers. Les effets secondaires les plus courants sont les nausées, la diarrhée, l'agitation, l'insomnie et les maux de tête. Cependant, généralement, après un mois de prise d'inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine, les effets secondaires disparaissent. Certains patients présentent des troubles sexuels tels qu'une diminution de la libido (diminution de la libido), un orgasme retardé ou une incapacité à éprouver l'orgasme. Certains patients ressentent des tremblements de la main lorsqu'ils prennent des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine. Le soi-disant syndrome sérotonique (c'est-à-dire causé par la sérotonine) est une affection neurologique grave associée à l'utilisation d'inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine. Cette condition est caractérisée par une forte fièvre, des convulsions et des rythmes cardiaques anormaux. Le syndrome sérotonique survient très rarement et n'est noté que chez les patients atteints de maladies psychiatriques très graves qui prennent de nombreux médicaments spécialisés.
    Toutes les personnes sont uniques en termes de composition chimique de leur corps. L'apparition d'effets secondaires ou l'absence de résultat thérapeutique lors de la prise d'inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine ne signifie pas que les autres médicaments de ce groupe ne seront pas bénéfiques. Cependant, si l'on sait que l'un des parents a été traité avec un médicament spécifique et que les résultats ont été positifs, ce médicament particulier sera préférable de prendre.
  • Antidépresseurs à double action. Tous les types de médicaments utilisés pour traiter la dépression (inhibiteurs de la monoamine oxydase, inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine, antidépresseurs tricycliques et antidépresseurs atypiques) agissent sur la norépinéphrine et la sérotonine, ainsi que sur d'autres neurotransmetteurs. Cependant, chaque type de médicament a son propre effet spécifique sur une variété de neurotransmetteurs..
    Certains antidépresseurs de la nouvelle génération ont un effet particulièrement fort sur les systèmes de noradrénaline et de sérotonine. Ces médicaments peuvent être très efficaces, en particulier pour les dépressions chroniques plus sévères. (Ces patients consultent des psychiatres, pas des thérapeutes familiaux réguliers.) L'un de ces médicaments, la venlafaxine (Effexor), est un inhibiteur sélectif du recaptage de la sérotonine (ISRS) en termes de sécurité et d'effets secondaires mineurs. Lorsque la dose est augmentée, la venlafaxine bloque la recapture de la norépinéphrine, de sorte que ce médicament peut être classé comme un inhibiteur de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline..
    Un autre antidépresseur de nouvelle génération, la mirtazapine (Remeron), un médicament tétracyclique (structure chimique de quatre cycles). Le mécanisme d'action biochimique de ce médicament est quelque peu différent des autres. La mirtazapine (Remeron) affecte la sérotonine et le site postsynaptique (après la jonction des cellules nerveuses). Il augmente également les niveaux d'histamine, ce qui peut vous rendre somnolent. Cela explique pourquoi la mirtazapine (Remeron) est prescrite au coucher et est souvent prescrite aux personnes souffrant d'insomnie. Semblable à la venlafaxine, elle augmente les niveaux de noradrénaline. En plus de son effet sédatif, ce médicament a les mêmes effets secondaires que les ISRS, mais généralement dans une moindre mesure..
  • Les antidépresseurs atypiques sont ainsi nommés car ils ont des mécanismes d'action différents. Les antidépresseurs atypiques ne sont ni des antidépresseurs tricycliques ni des inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine, mais agissent de manière similaire. Plus précisément, ces médicaments augmentent les niveaux de certains produits chimiques dans les synapses du cerveau (où les signaux sont échangés entre les nerfs). Les antidépresseurs atypiques comprennent la néfazodone (Serzon), la trazodone (Desirel), la venlafaxine (Effexor) et le bupropion (Wellbutrin). Le bupropion est approuvé comme traitement de la dépendance à la nicotine. Des recherches sont en cours sur l'utilisation du bupropion pour le traitement du trouble déficitaire de l'attention et du trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention, qui surviennent chez de nombreux enfants et adultes et se caractérisent par une incapacité à se concentrer sur un seul sujet..
    Le lithium (Escalit, Lithobid), le valproate (Depakine, Depakot), la carbamazépine (Epitol, Tegretol), le Neurontin (Gabapentine) et le lamictal (Lamotrigil) stabilisent l'humeur et ont un effet anticonvulsivant. Ces médicaments sont utilisés depuis un certain temps pour traiter la dépression bipolaire. Certains antipsychotiques tels que la ziprasidone (Geodon), la rispéridone (Risperdal) et la quétiapine (quétiapine) sont également parfois prescrits pour traiter la dépression bipolaire, généralement en association avec d'autres antidépresseurs et / ou stabilisateurs de l'humeur.
  • Les inhibiteurs de la monoamine oxydase sont les premiers antidépresseurs. Des exemples d'inhibiteurs de la monoamine oxydase comprennent la phénylzine (Nardil) et la tranylcypromine (Parnath). Les médicaments de ce groupe augmentent le niveau de substances neurochimiques dans les synapses du cerveau, supprimant la monoamine oxydase. La monoamine oxydase est la principale enzyme qui décompose les substances neurochimiques, en particulier la noradrénaline. Lorsque la monoamine oxydase est supprimée, la dégradation de la noradrénaline ne se produit pas et sa quantité dans le cerveau augmente.
    Les inhibiteurs de la monoamine oxydase interfèrent également avec la dégradation de la tyramine (une substance présente dans le fromage, les vins, la plupart des types de noix, le chocolat et certains autres aliments). Semblable à la noradrénaline, la tyramine augmente la pression artérielle, donc si ces aliments sont inclus dans le régime alimentaire d'un patient prenant des inhibiteurs de la monoamine oxydase, une augmentation de la tyramine dans le sang et une augmentation dangereuse de la pression artérielle peuvent survenir. Les inhibiteurs de la monoamine oxydase peuvent réagir avec les médicaments contre le rhume et la toux et peuvent également provoquer une hypertension artérielle dangereuse. En raison de ces restrictions alimentaires et médicamenteuses sévères, les inhibiteurs de la monoamine oxydase ne sont généralement prescrits que si les autres traitements ont échoué..

Les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline - par leurs propriétés pharmacocinétiques, appartiennent à la troisième génération d'antidépresseurs. Ils sont utilisés dans le traitement des troubles anxieux et des états dépressifs. Le corps tolère la prise de ces médicaments relativement facilement, de sorte que certains d'entre eux sont délivrés sans ordonnance..

Contrairement au groupe TCA (antidépresseurs tricycliques), le bloqueur sélectif ne provoque pratiquement pas d'effets secondaires anticholinergiques / cholinergiques, ne provoquant qu'occasionnellement une sédation et une hypotension orthostatique. En cas de surdosage des médicaments décrits, le risque d'effets cardiotoxiques est plus faible, par conséquent, de tels antidépresseurs sont utilisés dans de nombreux pays..

Une approche sélective du traitement se justifie par l'utilisation des ISRS en médecine générale; ils sont souvent prescrits en ambulatoire. Un antidépresseur non sélectif (agent tricyclique) peut provoquer des arythmies, tandis que des inhibiteurs sélectifs sont indiqués pour les arythmies cardiaques chroniques, le glaucome à angle fermé, etc..

Inhibiteurs sélectifs de la recapture neuronale

Avec la dépression, les médicaments de ce groupe peuvent élever l'humeur grâce à l'utilisation intensive des composants chimiques du cerveau qui composent la sérotonine. Ce sont eux qui régulent les processus de transmission d'impulsions entre les neurotransmetteurs. Un résultat stable est obtenu à la fin de la troisième semaine d'admission, le patient remarque des améliorations émotionnelles. Il est recommandé de prendre l'inhibiteur de la capture de sérotonine sélectionné pendant 6 à 8 semaines pour consolider l'effet. Si aucun changement ne se produit, le médicament doit être remplacé.

Les antidépresseurs ne sont pas disponibles en vente libre, mais certaines populations de patients reçoivent des prescriptions «par défaut», comme les femmes souffrant de dépression post-partum. Les mères qui allaitent utilisent de la paroxétine ou de la sertaline. Ils sont également prescrits pour le traitement des formes sévères du syndrome d'anxiété, de la dépression des femmes enceintes et pour la prévention des états dépressifs chez les personnes à risque..

Les ISRS sont les antidépresseurs les plus populaires en raison de leur efficacité prouvée et du peu d'effets secondaires. Cependant, les conséquences négatives de l'admission sont toujours observées, mais elles passent rapidement:

  • épisodes de nausée à court terme, perte d'appétit, perte de poids;
  • augmentation de l'agressivité, de la nervosité;
  • migraines, insomnie, fatigue excessive;
  • diminution de la libido, dysfonction érectile;
  • tremblements, étourdissements;
  • réactions allergiques (rares);
  • une forte augmentation du poids corporel (rare).

Il est interdit de prendre des antidépresseurs pour les patients souffrant d'épilepsie ou de troubles bipolaires, car ils aggravent l'évolution de ces maladies.

Les effets secondaires chez les nourrissons dont les mères prennent des antidépresseurs sont extrêmement rares. Mais un tel résultat de traitement est tout à fait possible. Les femmes suivant un traitement spécifique doivent discuter de tous les risques avec le médecin superviseur afin de prévenir le développement de conditions négatives chez l'enfant..

Caractéristiques cliniques

La médecine moderne ne dispose d'aucune information indiquant que les antidépresseurs sont absolument sans danger. Cependant, il existe une liste de médicaments qui causent le moins et le plus de dommages:

  • "Zoloft" - le moyen de choix pour la nomination des mères allaitantes;
  • La réception de «Fluoxetine», «Citalopram» et «Paroxetine» doit être limitée. Ils provoquent chez les enfants une excitabilité nerveuse excessive, de l'irritabilité, des crises de pleurs, un refus de manger. «Citalopram» et «Fluoxetine» - entrer dans le lait maternel, mais cela dépend de l'heure à laquelle la femme a bu le médicament.

Plusieurs études approfondies ont été menées, au cours desquelles l'état et le comportement des personnes prenant des agents de capture de la sérotonine ont été étudiés. Les antidépresseurs ne provoquent aucune anomalie mentale ou émotionnelle et n'entraînent pas de futurs problèmes de santé. Chaque remède a une notice qui répertorie tous les effets secondaires possibles.

La relation entre l'utilisation d'antidépresseurs et les risques globaux

Les personnes sous traitement antidépresseur doivent être régulièrement testées pour la sérotonine, ce qui leur permettra d'être sous surveillance médicale constante et constitue un moyen direct de prévenir les pensées suicidaires. Cela est particulièrement vrai pour la première étape du traitement et avec un changement brusque de posologie..

Selon les résultats d'études menées sur le médicament «Paxil» et ses analogues, on peut affirmer que la prise de ce médicament au cours des 3 premiers mois de la grossesse augmente le risque de malformations congénitales chez le fœtus.

L'utilisation concomitante d'inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine / noradrénaline) et de médicaments contre les maux de tête peut entraîner le développement d'affections appelées syndrome sérotoninergique..

Comparaison des inhibiteurs de la recapture et des antidépresseurs tricycliques

Le traitement de la dépression implique dans tous les cas la nomination de médicaments spécifiques qui peuvent augmenter le fond émotionnel et l'humeur du patient. Cet effet est dû à l'effet sur divers neurotransmetteurs, principalement sur les systèmes sérotonine et norépinéphrine. Tous les moyens de cette série peuvent être classés selon leurs propriétés, leur structure chimique, la possibilité d'influencer un seul ou simultanément sur plusieurs systèmes du système nerveux central, par la présence d'un composant activateur ou des signes de sédation.

Plus un antidépresseur est exposé aux neurotransmetteurs, plus son efficacité ultime est élevée. Cependant, cette caractéristique implique également une extension de la gamme des effets secondaires possibles. Les premiers médicaments de ce type étaient des médicaments à structure chimique tricyclique, nous parlons de «Mélipramine», «Anafranil» et «Amitriptyline». Ils affectent un large éventail de neurotransmetteurs et montrent une grande efficacité de traitement, mais lorsqu'ils sont pris, les conditions suivantes apparaissent souvent: sécheresse des muqueuses de la bouche et du nasopharynx, constipation, akathisie, gonflement des extrémités.

Les médicaments sélectifs, c'est-à-dire à effet sélectif, n'affectent qu'un seul type de neurotransmetteur. Ceci, bien sûr, réduit la probabilité d'un «coup ciblé» dans la cause de l'état dépressif, mais est lourd d'un minimum d'effets secondaires.

Un point important lors de la prescription d'antidépresseurs est la présence, en plus de l'antidépresseur, également d'un effet sédatif, associé à un effet activateur. Si la dépression s'accompagne d'apathie, d'une perte d'intérêt pour l'aspect social de la vie, d'une inhibition des réactions, alors des médicaments avec un composant activateur prédominant sont applicables. La dépression anxieuse accompagnée de manie, au contraire, nécessite une sédation..

Les antidépresseurs sont classés en mettant l 'accent sur la sélectivité de leur effet sur divers neurotransmetteurs, ainsi que sur la possibilité d' un effet harmonisant équilibré. Les effets secondaires sont dus au blocage du système neurotransmetteur de l'acétylcholine du cerveau, ainsi que des cellules nerveuses de la NS autonome impliquées dans la régulation du travail des organes internes. Le système nerveux autonome est responsable des fonctions du système excréteur, du rythme cardiaque, du tonus vasculaire, etc..

Les antidépresseurs tricycliques comprennent "Herfonal", "Amitriptyline", "Azafen" et ceux qui sont proches d'eux dans la formule chimique, par exemple, "Ludiomil". En raison de l'effet sur les récepteurs de l'acétylcholine localisés dans le cerveau, ils peuvent provoquer des troubles de la mémoire et une inhibition du processus de pensée, conduisant à une distraction de la concentration. Ces effets s'aggravent lors du traitement de patients âgés..

Schéma d'action

La base de l'action de ces médicaments est de bloquer la dégradation des monoamines, telles que la sérotonine, la norépinéphrine, la dopamine, la phényléthylamine sous l'influence de MAO monoamine oxydases et de bloquer l'absorption neuronale inverse des monoamines..

L'un des processus provoquant l'apparition de conditions dépressives est une carence en monoamines dans la fente synaptique, en particulier en dopamine et en sérotonine. Avec l'aide de dépresseurs, la concentration de ces médiateurs dans la fente synaptique est augmentée, ce qui renforce leur effet.

Il est nécessaire de bien comprendre le «seuil antidépresseur», individuel pour chaque patient. En dessous de cette «marque», l'effet antidépresseur ne se manifestera pas, s'exprimant uniquement par des effets non spécifiques: effets secondaires, peu de stimulation et sédation. Pour que les médicaments de troisième génération (réduisant la recapture des monoamines) manifestent toutes les propriétés antidépressives, la crise elle-même doit être réduite d'au moins 10 fois. La manifestation des effets antidépresseurs des médicaments qui inhibent l'activité des monoamine oxydases n'est possible que lorsqu'elle est réduite de 2 à 4 fois.

La recherche confirme que d'autres mécanismes de médication antidépressive peuvent également être utilisés dans la pratique. Par exemple, on suppose que ces médicaments peuvent réduire le niveau d'hyperactivité au stress de l'hypothalamus, des glandes surrénales et de l'hypophyse. Certains antidépresseurs, même ceux vendus sans ordonnance et ne nécessitant pas de contrôle d'admission strict, sont des antagonistes des récepteurs NMDA, aidant à réduire l'effet toxique des glutamates, ce qui est indésirable dans un état dépressif..

Les données obtenues permettent de juger de l'interaction de la "Paroxetine", "Mirtazapine" et "Venlafaxine" avec les récepteurs opioïdes. Cela signifie que les médicaments ont un effet antinociceptif. L'utilisation de certains dépresseurs peut réduire la concentration de substance P dans le système nerveux central, cependant, les psychiatres ne considèrent pas ce point critique, car le mécanisme le plus important pour le développement d'un état dépressif, qui est affecté par tout inhibiteur de la recapture, est une activité insuffisante..

Tous les médicaments décrits ci-dessus sont assez efficaces pour traiter les états dépressifs et, en outre, ils peuvent les prévenir. Cependant, seul un médecin qui associe antidépresseurs et thérapie cognitivo-comportementale peut trouver le traitement adapté à la situation. Ces deux méthodes sont considérées comme équivalentes en termes d'efficacité. N'oubliez pas la psychothérapie avec le soutien de vos proches; avec une forme légère de dépression, les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (médicaments basés sur eux) ne sont pas toujours nécessaires. Une forme modérée et sévère de la maladie peut nécessiter non seulement des médicaments, mais également un placement dans un hôpital clinique.

Si le corps humain manque de sérotonine, il tombe dans une profonde dépression: non seulement son humeur s'aggrave, mais aussi l'apathie, la mélancolie, un sentiment d'anxiété sont observés, une faiblesse constante, une léthargie, une irritabilité se font sentir, l'appétit s'aggrave, la libido diminue.

Cette condition est dangereuse, car elle conduit à des pensées suicidaires, qu'une personne, si elle n'a pas abordé le problème à temps, peut se rendre compte. Les antidépresseurs sont capables de sortir le patient d'un tel état, les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine sont particulièrement efficaces..

La sérotonine est l'un des principaux neurotransmetteurs du corps. C'est le nom des substances biologiquement actives qui se forment à la suite de certaines réactions d'acides aminés, et dont la tâche est de transmettre des impulsions nerveuses entre deux cellules (neurones). La transmission de tels signaux est réalisée électriquement lors de la transition des ions d'un neurone à un autre.

La sérotonine est produite dans l'une des régions du cerveau, la glande pinéale, et contrôle le fonctionnement du système nerveux central. Cela permet au neurotransmetteur de contrôler de nombreux processus dans le corps humain (les récepteurs de la sérotonine sont situés non seulement dans tout le système nerveux du corps, mais sont également situés sur les parois des vaisseaux sanguins du système digestif, sur les muscles lisses des bronches).

Grâce à la sérotonine, le corps produit de la mélatonine, qui régule le cycle biologique (son manque provoque souvent l'insomnie). De plus, le neurotransmetteur est responsable de la régulation de l'état émotionnel d'une personne, prévient les troubles psycho-émotionnels, créant une sensation de bonheur, de plaisir..

Il est également responsable de la production d'hormones, normalise la fonction sexuelle, participe activement à la préparation du corps féminin à l'accouchement, favorise la coagulation sanguine, le fonctionnement normal du tractus gastro-intestinal, régule la fonction cérébrale.

Une carence, comme un excès de sérotonine, affecte une personne de manière extrêmement négative. L'absence de neurotransmetteur le rend plus sensible à la douleur, le rythme biologique est perturbé, l'état du système nerveux s'aggrave, entraînant une dépression, des troubles obsessionnels-compulsifs et des formes sévères de migraine. L'excès conduit à des hallucinations et à la schizophrénie.

Pour sortir une personne de cet état et normaliser la quantité de sérotonine, divers antidépresseurs, des médicaments psychotropes sont utilisés, dont le but principal est de traiter diverses formes de dépression.

De tels médicaments ne fonctionnent pas particulièrement sur une personne en bonne santé, alors qu'après un traitement chez une personne souffrant de dépression, ils améliorent l'humeur, réduisent ou éliminent complètement l'anxiété, l'apathie, la mélancolie et le stress émotionnel. Cela conduit à une stabilité psychologique, une normalisation du rythme biologique, une stabilisation du sommeil, une amélioration de l'appétit.

Caractéristiques des ISRS

Les inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS) comprennent la fluoxitine, la paroxétine, le citalopram, la sertraline, la fluvoxamine, la dapaxétine, l'indalpin, l'eftsitalopram, la zimélidine. Ils sont destinés à augmenter la quantité de sérotonine dans le corps (c'est avec la dépression que le niveau du neurotransmetteur est abaissé).

Les substances actives des médicaments agissent en bloquant (inhibant) sélectivement la sérotonine dans le cerveau. Le blocage se produit dans l'espace synaptique, c'est-à-dire aux endroits où les cellules nerveuses se connectent les unes aux autres, car c'est là que passent les impulsions électriques et que les signaux sont transmis à l'aide de la sérotonine..

Grâce à cela, le neurotransmetteur ne retourne pas vers la cellule à partir de laquelle le message a été envoyé (le médicament arrête la recapture de la sérotonine dans la cellule nerveuse). Cela conduit au fait que la nouvelle sérotonine n'est pas produite et que le signal est transmis plus loin, activant (excitant) les cellules qui déprimaient la dépression, atténuant ses symptômes..

Il est à noter que bien que tous les ISRS bloquent le retour du neurotransmetteur, ils diffèrent dans la sélectivité de l'action (sélectivité) sur les récepteurs de la sérotonine et dans le degré d'efficacité..

Actuellement, les médecins préfèrent travailler avec les ISRS, qui sont des antidépresseurs de troisième génération et ont des effets secondaires plus légers que les médicaments antérieurs. Un autre avantage des médicaments de ce groupe est qu'ils sont prescrits immédiatement à la dose nécessaire pour un traitement réussi et que la dose n'a plus besoin d'être augmentée (c'est ainsi qu'ils diffèrent, par exemple, des antidépresseurs tricycliques), car une augmentation de la posologie n'a pas d'effet thérapeutique particulier..

Pour cette raison, il n'est pas particulièrement nécessaire de surveiller en permanence la quantité. Une exception n'est faite que pour les patients dont le processus de sevrage du médicament est accéléré ou ralenti, car cela entraîne une augmentation ou une diminution de la concentration de sérotonine dans le sang..

Pour cette raison, les inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine sont largement utilisés en médecine et peuvent être pris à domicile. Ils sont généralement prescrits pour les maladies suivantes:

  • trouble dépressif majeur;
  • stressant, trouble panique, névrose d'anxiété;
  • phobies, manies;
  • trouble obsessionnel compulsif;
  • boulimie;
  • trouble de la personnalité limite;
  • syndrome de douleur chronique;
  • alcoolisme;
  • trouble de dépersonnalisation (rarement prescrit, car les ISRS sont inefficaces pour cette maladie).

Application

L'efficacité des ISRS dans le traitement de la dépression dépend en grande partie du stade auquel la maladie a commencé à être traitée. En cas de dépression légère ou de gravité modérée, la différence entre les inhibiteurs de la recapture et les antidépresseurs conventionnels est faible, parfois même totalement absente..

Mais lorsqu'il s'agit de dépression sévère, la différence est grande et même incomparable: il a été cliniquement prouvé qu'après le remplacement des antidépresseurs tricycliques par les ISRS, l'état des patients s'est amélioré dans plus de trente pour cent des cas..

Il n'est pas nécessaire d'attendre des résultats immédiats des ISRS: les premiers signes de l'efficacité du médicament peuvent être vus à la fin de la deuxième à la cinquième, parfois même à la huitième semaine après la première dose du médicament. La fréquence à laquelle vous devez prendre le médicament dépend non seulement de la gravité de la maladie, mais également du taux d'excrétion du corps.

Presque tous les inhibiteurs, à l'exception de la fluvoxamine, ont une longue demi-vie (plus d'un jour), ce qui permet de ne prendre qu'une fois par jour. La fluvoxamine est excrétée après quinze heures, vous devez donc la boire deux fois par jour..

Effets secondaires

Les effets secondaires apparaissent précisément en raison de la concentration accrue de sérotonine. Tout d'abord, cette substance est produite dans les structures du cerveau, de sorte que son augmentation ne peut qu'affecter l'activité mentale..

Certaines études ont montré qu'après l'utilisation des ISRS chez les enfants et les adolescents, les pensées suicidaires, divers types de manie, augmentent. Par conséquent, pendant le traitement, ils doivent être étroitement surveillés. Pour les adultes, si le comportement suicidaire lié à la drogue est controversé et non prouvé.


Cette réaction est due au fait que si l'effet thérapeutique des antidépresseurs n'est perceptible qu'après quelques semaines, l'effet stimulant ou sédatif (sédatif) apparaît dans la semaine suivant la première prise de médicament. Éliminez l'effet stimulant en prescrivant l'utilisation d'un tranquillisant en même temps que la prise du médicament. Malgré le risque d'idées suicidaires, diverses manies lors de l'utilisation des ISRS sont plus faibles par rapport aux TCA, inhibiteurs de la MAO.

Si le patient a des pensées suicidaires, il n'est pas souhaitable d'utiliser des médicaments capables d'activer la sphère psychomotrice, mais de s'arrêter aux antidépresseurs à effet sédatif (sédatif). Un tel médicament du groupe ISRS est la fluoxétine (ce médicament peut provoquer le développement de la manie). Les avis divergent sur le citalopram: certains pensent qu'il a un effet équilibré, d'autres soutiennent qu'il est stimulant. Il n'y a pas non plus de consensus sur l'action de la paroxétine..

Les effets secondaires sont souvent associés au fait que les récepteurs de la sérotonine sont situés non seulement dans le système nerveux central et périphérique, mais également dans le tractus gastro-intestinal, ainsi que dans les muscles lisses des bronches, sur les parois des vaisseaux sanguins. Pour cette raison, les personnes souffrant de graves problèmes hépatiques ou rénaux ne doivent pas utiliser les ISRS. La stimulation des récepteurs affecte leur activité et provoque divers troubles, notamment:

  • des problèmes avec le système digestif (des nausées, diarrhée, constipation, vomissements, anorexie peuvent se développer);
  • augmentation de l'agitation, de l'anxiété, de l'anxiété;
  • mal de crâne;
  • fatiguabilité rapide;
  • insomnie (dans 20 à 25% des cas) ou somnolence accrue;
  • la diarrhée;
  • dysfonctionnements moteurs (tremblements des mains).

Une telle réaction du corps est caractéristique aux premiers stades de la prise des ISRS et disparaît généralement après un mois. Parfois, les patients se plaignent d'une diminution de la libido, d'un orgasme retardé ou d'une incapacité à le ressentir. Il existe un risque de saignement si le médicament est pris trop longtemps..

Chez les patients présentant des anomalies psychologiques très graves et prenant trop de médicaments, un syndrome sérotonique peut survenir, caractérisé par des convulsions, une forte fièvre et des troubles du rythme cardiaque. Dans ce cas, la prise du médicament doit être annulée et remplacée par un médicament plus efficace..

Les médicaments ISRS sont interchangeables et en cas d'échec avec un médicament, vous pouvez utiliser un médicament du même groupe (s'il arrivait que l'un des proches ait également été traité avec un médicament similaire et que le résultat était positif, ce médicament doit être préféré).

S'il est nécessaire de prendre des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine avec d'autres médicaments, en particulier avec des antidépresseurs tricycliques, vous devez respecter strictement les instructions du médecin et respecter la dose prescrite. Un surdosage peut être mortel.

Le médecin doit voir le patient une fois par semaine ou toutes les deux semaines pour fournir un soutien, fournir des informations et surveiller les changements de condition. Les appels téléphoniques peuvent compléter les visites chez le médecin. Le patient et ses proches peuvent être dérangés par l'idée d'avoir un trouble mental. Dans cette situation, le médecin peut aider en expliquant que la dépression est une maladie médicale grave causée par des troubles biologiques et nécessite un traitement spécifique, et aussi que la dépression se termine le plus souvent d'elle-même et que le pronostic du traitement est bon. Le patient et ses proches doivent être rassurés que la dépression n'est pas un défaut de caractère (par exemple, paresse). Expliquer au patient que le chemin vers le rétablissement ne sera pas facile l'aidera à faire face à ses sentiments de désespoir et à améliorer sa coopération avec le médecin..

L'encouragement du patient à étendre progressivement ses activités quotidiennes (p. Ex. Marche, exercice régulier) et les interactions sociales doit être équilibré avec la reconnaissance du désir du patient d'éviter les activités. Le médecin doit conseiller au patient d'éviter de se blâmer et lui expliquer que les pensées noires font partie de la maladie et disparaîtront..

Psychothérapie

La psychothérapie individuelle, souvent sous forme de thérapie cognitivo-comportementale (individuelle ou en groupe), est souvent efficace seule dans les formes légères de dépression. La thérapie cognitivo-comportementale est de plus en plus utilisée pour surmonter l'inertie et l'auto-blâme des patients déprimés. Cependant, la thérapie cognitivo-comportementale est plus efficace lorsqu'elle est utilisée en association avec des antidépresseurs pour traiter la dépression modérée à sévère. La thérapie cognitivo-comportementale peut améliorer les capacités d'adaptation et augmenter les avantages du soutien et des conseils en éliminant les biais cognitifs qui inhibent l'action adaptative et en encourageant le patient à rétablir progressivement ses rôles sociaux et professionnels. La thérapie familiale peut aider à réduire la discorde et la tension entre les conjoints. La psychothérapie à long terme est facultative, sauf si le patient a un conflit interpersonnel prolongé ou ne répond pas à une thérapie à court terme.

Inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS)

Ces médicaments bloquent la recapture (reprise) de la sérotonine. Les ISRS comprennent le citalopram, l'escitalopram, la fluoxétine, la paroxétine et la sertraline. Bien que ces médicaments aient un mécanisme d'action similaire, les différences dans leurs propriétés cliniques rendent le choix important. Les ISRS ont de larges limites thérapeutiques; ils sont relativement faciles à administrer, nécessitent rarement un ajustement posologique (sauf pour la fluvoxamine).

En bloquant la re-boisson présynaptique 5-HT, les ISRS entraînent une augmentation de la stimulation 5-HT des récepteurs de la sérotonine postsynaptiques. Les ISRS agissent sélectivement sur le système 5-HT, mais pas spécifiquement sur divers types de récepteurs de la sérotonine. Par conséquent, ils stimulent non seulement les récepteurs 5-HT, qui sont associés à des effets antidépresseurs et anxiolytiques, ils stimulent également la 5-HT, qui provoque souvent de l'anxiété, de l'insomnie, un dysfonctionnement sexuel, et des récepteurs 5-HT, qui entraînent généralement des nausées et mal de crâne. Ainsi, les ISRS peuvent agir de manière paradoxale et provoquer de l'anxiété..

Certains patients peuvent apparaître plus agités, dépressifs et anxieux pendant une semaine après le début du traitement par ISRS ou après avoir augmenté la dose. Le patient et sa famille doivent être avertis de cette possibilité et doivent appeler un médecin si les symptômes s'aggravent pendant le traitement. Cette situation doit être étroitement surveillée, car certains patients, en particulier les enfants et les adolescents, ont un risque accru de suicide si l'agitation, l'augmentation de la dépression et de l'anxiété ne sont pas reconnues et ne sont pas arrêtées à temps. Des études récentes montrent que chez les enfants et les adolescents, il y a une augmentation du nombre de pensées suicidaires, d'actions et de tentatives suicidaires au cours des premiers mois de prise des ISRS (une vigilance similaire doit également être montrée en ce qui concerne les modulateurs de la sérotonine, les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine-noradrénaline et les inhibiteurs de la recapture de la dopamine-noradrénaline) ; le médecin doit maintenir un équilibre entre les besoins cliniques et les risques.

Un dysfonctionnement sexuel (en particulier une difficulté à atteindre l'orgasme, une diminution de la libido et un dysfonctionnement érectile) est observé chez 1/3 ou plus de patients. Certains ISRS provoquent un excès de poids corporel. D'autres, en particulier la fluoxétine, provoquent une perte d'appétit dans les premiers mois. Les ISRS ont peu d'effets anticholinergiques, adrénolytiques et de conduction cardiaque. La sédation est minime ou insignifiante, mais certains patients ont tendance à devenir somnolents au cours des premières semaines de traitement. Certains patients présentent des selles molles et de la diarrhée.

Les interactions médicamenteuses sont relativement rares; cependant, la fluoxétine, la paroxétine et la fluvoxamine peuvent inhiber les isoenzymes CYP450, ce qui peut entraîner des interactions médicamenteuses importantes. Par exemple, la fluoxétine et la fluvoxamine peuvent inhiber le métabolisme de certains bêtabloquants, y compris le propranolol et le métoprolol, ce qui peut entraîner une hypotension et une bradycardie..

Modulateurs de la sérotonine (bloqueurs 5-HT)

Ces médicaments bloquent principalement les récepteurs 5-HT et inhibent la recapture de la 5-HT et de la norépinéphrine. Les modulateurs de la sérotonine comprennent la néfazodone, la trazodone et la mirtazapine. Les modulateurs de la sérotonine ont des effets antidépresseurs et anxiolytiques et ne provoquent pas de dysfonctionnement sexuel. Contrairement à la plupart des antidépresseurs, la néfazodone ne supprime pas le sommeil paradoxal et favorise une sensation de repos après le sommeil. La néfazodone interfère de manière significative avec le travail des enzymes hépatiques impliquées dans le métabolisme des médicaments, son utilisation est associée à une insuffisance hépatique.

La trazodone est proche de la néfazodone, mais n'inhibe pas la recapture présynaptique de la 5-HT. Contrairement à la néfazodone, la trazodone provoque un priapisme (1 cas sur 1000) et, en tant que bloqueur de la noradrénaline, peut entraîner une hypotension orthostatique (posturale). Il a des propriétés sédatives prononcées, par conséquent, son utilisation à des doses d'antidépresseurs (> 200 mg / jour) est limitée. Il est le plus souvent prescrit à des doses de 50 à 100 mg au coucher chez les patients déprimés souffrant d'insomnie..

La mirtazapine inhibe la recapture de la sérotonine et bloque les autorécepteurs adrénergiques, ainsi que les récepteurs 5-HT et 5-HT. En conséquence, une activité sérotoninergique plus efficace et une augmentation de l'activité noradrénergique sont observées sans dysfonctionnement sexuel ni nausées. Il n'a pas d'effets secondaires cardiaques, une interaction minimale avec les enzymes hépatiques impliquées dans le métabolisme du médicament et, dans l'ensemble, le médicament est bien toléré, à l'exception de la sédation et de la prise de poids médiée par le blocage des récepteurs de l'histamine H.

Ces médicaments (par exemple la venlafaxine, la duloxétine) ont un double mécanisme d'action sur la 5-HT et la noradrénaline, tout comme les antidépresseurs tricycliques. Cependant, leur toxicité se rapproche de celle des ISRS; la nausée est le problème le plus courant au cours des deux premières semaines. La venlafaxine présente certains avantages potentiels par rapport aux ISRS: elle peut être plus efficace chez certains patients souffrant de dépression sévère ou réfractaire, et en raison de son faible degré de liaison aux protéines et de sa quasi-absence d'interaction avec les enzymes hépatiques impliquées dans le métabolisme des médicaments, elle présente un faible risque d'interactions lorsqu'elle est administrée simultanément. avec d'autres médicaments. Cependant, avec l'arrêt soudain du médicament, des symptômes de sevrage (irritabilité, anxiété, nausées) sont souvent observés. La duloxétine est similaire à la venlafaxine en termes de puissance et d'effets secondaires.

Inhibiteurs de la recapture de la dopamine-noradrénaline

Par des mécanismes mal compris, ces médicaments ont un effet positif sur les fonctions catécholaminergiques, dopaminergiques et noradrénaline. Ces médicaments ne fonctionnent pas sur le système 5-HT.

Le bupropion est actuellement le seul médicament de cette classe. Il est efficace chez les patients déprimés présentant un trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention, une dépendance à la cocaïne et ceux qui essaient d'arrêter de fumer. Le bupropion provoque une hypertension chez un très petit nombre de patients et n'a aucun autre effet sur le système cardiovasculaire. Le bupropion peut provoquer des convulsions chez 0,4% des patients prenant plus de 150 mg 3 fois par jour [ou 200 mg à libération prolongée (SR) 2 fois par jour, ou

450 mg à libération prolongée (XR) une fois par jour]; le risque est augmenté chez les patients boulimiques. Le bupropion n'a pas d'effets secondaires sexuels et a peu d'interactions avec d'autres médicaments, bien qu'il inhibe les enzymes hépatiques CYP2D6. L'agitation, qui est courante, est atténuée par l'utilisation de formes à libération prolongée ou prolongée. Le bupropion peut entraîner une altération dose-dépendante de la mémoire à court terme qui est restaurée après une réduction de dose.

Antidépresseurs hétérocycliques

Ce groupe de médicaments, qui constituait auparavant la base du traitement, comprend les antidépresseurs tricycliques (amines tertiaires amitriptyline et imipramine et amines secondaires, leurs métabolites, nortriptyline et désipramine), tricycliques et hétérocycliques modifiés. Ces médicaments augmentent la disponibilité de la noradrénaline principalement et, dans une certaine mesure, de la 5-HT, bloquant leur recapture dans la fente synaptique. Une diminution à long terme de l'activité des récepteurs a-adrénergiques de la membrane postsynaptique, probablement un résultat courant de l'activité antidépressive pour eux. Malgré leur inefficacité, ces médicaments sont désormais rarement utilisés, car ils sont toxiques en cas de surdosage et ont de nombreux effets secondaires. Les effets secondaires les plus courants des antidépresseurs hétérocycliques sont associés au blocage muscarino, au blocage de l'histamine et aux effets a-adrénolytiques. De nombreux hétérocycliques ont des propriétés anticholinergiques prononcées et ne conviennent donc pas aux personnes âgées, aux patients atteints d'hyperplasie bénigne de la prostate, de glaucome ou de constipation chronique. Tous les antidépresseurs hétérocycliques, en particulier la maprotiline et la clomipramine, abaissent le seuil épileptogène.

Inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO)

Ces médicaments inhibent la désamination oxydative de 3 classes d'amines biogènes (norépinéphrine, dopamine et sérotonine) et d'autres phényléthylamines. Les IMAO n'ont aucun effet, car ils ont peu d'effet sur l'humeur normale. Leur principale importance est d'être efficaces lorsque les autres antidépresseurs sont inefficaces (par exemple, dans la dépression atypique, lorsque les ISRS échouent).

Les IMAO enregistrés comme antidépresseurs sur le marché américain (phénelzine, tranylcypromine, isocarboxazide) sont irréversibles et non sélectifs (inhibent la MAO-A et la MAO-B). Ils peuvent provoquer des crises hypertensives si des médicaments sympathomimétiques ou des aliments contenant de la tyramine ou de la dopamine sont utilisés en même temps. Cet effet s'appelle une réaction du fromage, car le fromage mûr contient beaucoup de tyramine. Les IMAO ne sont pas largement utilisés en raison de la peur d'une telle réaction. Les IMAO plus sélectifs et réversibles (comme le moclobémide, la béfloxatone) qui bloquent la MAO-A ne sont pas encore courants aux États-Unis; ces médicaments ne provoquent pratiquement pas de telles interactions. Pour prévenir les crises hypertensives et fébriles, les patients prenant des IMAO doivent éviter les médicaments sympathomimétiques (par exemple, la pseudoéphédrine), le dextrométhorphane, la réserpine, la mépéridine, ainsi que la bière de malt, le champagne, le sherry, les liqueurs, certains aliments contenant de la tyramine ou de la dopamine (par exemple, bananes, haricots, extraits de levure, figues en conserve, raisins secs, yogourt, fromage, crème sure, sauce soja, hareng salé, caviar, foie, viande fortement marinée). Les patients doivent avoir sur eux des comprimés de chlorpromazine à 25 mg et, dès que des signes de réaction hypertensive apparaissent, prendre 1 ou 2 comprimés avant d'arriver à l'urgence la plus proche..

Les effets secondaires courants comprennent la dysfonction érectile (moins fréquente avec la granylcypromine), l'anxiété, les nausées, les étourdissements, la raideur des jambes et la prise de poids. Vous ne pouvez pas utiliser les IMAO en association avec d'autres antidépresseurs classiques; au moins 2 semaines devraient s'écouler (5 semaines pour la fluxétine, car elle a une longue demi-vie) entre la prise des médicaments des deux classes. L'utilisation d'IMAO avec des antidépresseurs affectant le système sérotoninergique (par exemple, ISRS, néfazodone) peut provoquer un syndrome neuroleptique malin (hyperthermie maligne, carie musculaire, insuffisance rénale, convulsions, dans les cas graves - décès. Patients prenant des IMAO et nécessitant des anti-asthmatiques, anti-allergiques le traitement, l'anesthésie locale ou générale, doit être traité par un psychiatre et un interniste, un dentiste ou un anesthésiste ayant une expérience en neuropsychopharmacologie.

Choisir et prescrire un médicament pour le traitement de la dépression

Lors du choix d'un médicament, vous pouvez être guidé par la nature de la réponse à un antidépresseur spécifique précédemment utilisé. En d'autres termes, les ISRS sont le premier choix. Bien que les divers ISRS soient à peu près également efficaces dans des cas typiques, les propriétés d'un médicament particulier déterminent leur plus ou moins grande pertinence chez des patients spécifiques..

Si un ISRS est inefficace, un autre médicament de ce groupe peut être utilisé, mais d'autres classes d'antidépresseurs sont plus susceptibles d'être efficaces. La tranylcypromine à fortes doses (20-30 mg par voie orale 2 fois par jour) est souvent efficace dans la dépression réfractaire après l'administration séquentielle d'autres antidépresseurs; il doit être nommé par un médecin expérimenté avec les IMAO. En cas de dépression réfractaire, le soutien psychologique du patient et de ses proches est particulièrement important..

L'insomnie, un effet secondaire courant des ISRS, est traitée par une réduction de dose ou de petites quantités de trazodone ou d'un autre antidépresseur sédatif. Les nausées et le relâchement des selles qui surviennent au début du traitement disparaissent généralement, en même temps, les maux de tête sévères ne disparaissent pas toujours, nécessitant la nomination d'un médicament d'une classe différente. Les ISRS doivent être annulés en cas d'agitation (plus souvent lors de la prise de fluoxétine). Avec une diminution de la libido, l'impuissance, l'anorgasmie due à la prise d'ISRS, une réduction de dose ou la nomination d'un médicament d'une autre classe peuvent aider.

Contre-indiqué chez les patients atteints de maladie coronarienne, certaines arythmies, glaucome à angle fermé, hyperplasie bénigne de la prostate, hernie œsophagienne; peut provoquer une hypotension orthostatique, entraînant des chutes et des fractures; potentialise l'effet de l'alcool; augmenter le taux de médicaments antipsychotiques dans le sang