Principal

Goitre

Comment réduire la prolactine chez les femmes avec des médicaments et des remèdes populaires

La prolactine est une hormone sexuelle féminine qui est produite dans l'hypophyse et joue un rôle important dans le corps. Le principal organe cible de cette substance est les glandes mammaires. C'est la prolactine qui stimule la production de lait pendant la lactation. L'hormone affecte la croissance et le développement des glandes mammaires. Une augmentation des taux de prolactine peut être à la fois une variante normale et un état pathologique nécessitant un traitement immédiat. Les médicaments et les remèdes populaires aideront à réduire sa quantité..

  • 1 Raisons de l'augmentation de la prolactine chez les femmes
  • 2 Symptômes
  • 3 Augmentation de la prolactine et grossesse
  • 4 Traitement de l'hyperprolactinémie
    • 4.1 Traitement médicamenteux
    • 4.2 Remèdes populaires

La prolactine est une hormone très importante. Sa quantité est normalement faible dans le corps d'une femme; elle peut varier pour diverses raisons. La condition dans laquelle il y a une augmentation de la prolactine dans le sang est appelée hyperprolactinémie. Par la nature de l'éducation, les variétés physiologiques et pathologiques se distinguent..

L'augmentation physiologique de la prolactine chez les femmes est observée relativement souvent et ne constitue pas un écart par rapport à la norme. Cela peut survenir pendant et après les rapports sexuels, pendant le frottement des mamelons, l'excitation sexuelle, le tabagisme excessif, pendant la phase de sommeil profond. Normalement, pendant le cycle menstruel, dans la phase lutéale, une augmentation de cette hormone est observée.

L'hyperprolactinémie physiologique est observée chez les femmes en période de lactation, pendant l'allaitement, car c'est cette substance qui mène dans ce processus..

Causes de l'hyperprolactinémie pathologique:

  1. 1. Maladies de la glande pituitaire (adénome, prolactinome, kyste de poche de Rathke).
  2. 2. Tumeurs de l'hypophyse (gliomes, germinomes, métastases d'autres tumeurs).
  3. 3. Cirrhose du foie.
  4. 4. Hypothyroïdie.
  5. 5. Insuffisance rénale.
  6. 6. Syndrome de galactorrhée.
  7. 7. Maladies auto-immunes - goitre toxique, lupus érythémateux disséminé.

Il existe de nombreuses raisons à l'augmentation pathologique de la prolactine dans le corps, mais dans tous les cas, cette condition doit être corrigée et traitée de toute urgence, car elle peut entraîner des conséquences négatives à l'avenir..

Il est facile de détecter une augmentation du taux de prolactine chez une femme, car les symptômes de cette affection sont vifs et spécifiques:

  1. 1. Cycle menstruel. Au départ, une violation se produit pendant la menstruation. La décharge est rare, rare, le nombre de jours de menstruation diminue. Les femmes peuvent ressentir des douleurs abdominales basses qui n'ont pas été observées auparavant.
  2. 2. Violations dans la sphère sexuelle. Principales plaintes: diminution de la libido, lubrification insuffisante pendant les rapports sexuels, sécheresse de la muqueuse vaginale et traumatisme, saignements pendant les rapports sexuels, manque d'orgasmes, virilisation (apparition de traits masculins).
  3. 3. Troubles métaboliques dans le corps d'une femme. Diminution de la densité minérale osseuse, ostéoporose, augmentation du poids corporel. Augmentation de la taille des glandes mammaires, y compris la gigantomastie (la prolactine stimule la croissance des lobules des glandes mammaires), résistance à l'insuline jusqu'au développement du diabète, hypertension artérielle.
  4. 4. Troubles des sphères mentale et émotionnelle. Dépression fréquente et prolongée, problèmes de sommeil, augmentation des niveaux d'anxiété.

Au fil du temps, en l'absence de traitement approprié, cette condition pathologique peut conduire au développement de processus oncologiques, en particulier de prolactinome..

Lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent, un besoin urgent de consulter un médecin.

L'une des fonctions physiologiques de la prolactine est de retarder l'ovulation jusqu'à une certaine période du cycle menstruel. Normalement, ces processus sont régulés par diverses hormones qui contrôlent le cours du cycle normal..

L'hyperprolactinémie persistante entraîne des retards constants de l'ovulation, ce qui entraîne l'incapacité de tomber enceinte et le développement de l'infertilité. Avec la régulation correcte du fond hormonal d'une femme, une grossesse peut survenir.

Il existe deux méthodes principales pour réduire la quantité de prolactine dans le corps d'une femme: la pharmacothérapie et les remèdes populaires. Dans les cas graves, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Avec une combinaison compétente et adéquate de ces méthodes, une récupération rapide est possible..

Le but du traitement médicamenteux est de réduire la prolactine chez les femmes dans le sang à des valeurs normales, de restaurer la fonction ovulatoire et sexuelle et d'éliminer les violations dans la sphère sexuelle..

Le principal groupe de médicaments utilisés pour traiter l'hyperprolactinémie sont les agonistes de la dopamine. Les représentants les plus connus sont Norprolak et Dostinex. L'ingrédient actif de Dostinex est la cabergoline, un dérivé de l'ergoline.

Le principal effet de ce médicament est une diminution à long terme et persistante de la prolactine dans le corps. Elle est obtenue en bloquant la production d'une substance due à la stimulation des récepteurs D2-dopamine dans les cellules lactotrophes de l'hypophyse (cellules qui produisent des hormones).

Le médicament a un effet thérapeutique rapide - 3 heures après l'administration, une diminution de la prolactine dans le sang est observée, qui dure de 7 à 28 jours. La durée du traitement par Dostinex dure de 2 semaines à 1 mois (en fonction de la gravité des symptômes cliniques). Selon les instructions d'utilisation, le médicament doit être appliqué 1 à 2 fois par semaine strictement certains jours (avec une seule dose - tous les mercredis, avec deux doses - tous les lundis et samedis).

La dose thérapeutique moyenne du médicament est de 1 mg / semaine. Lors de la prise du médicament, il est nécessaire de surveiller la teneur en prolactine dans le sang une fois par mois. Il est produit sous forme de comprimés de 0,5 mg. En tant que traitement supplémentaire, un traitement avec des agents hormonaux est effectué.

À la maison, des remèdes populaires à effet antitumoral sont utilisés, car il a été prouvé que cette affection est dans la plupart des cas associée à la présence d'une tumeur hypophysaire.

Le cours de phytothérapie doit durer au moins 5 mois pour obtenir l'effet et comprend:

  1. 1. Hemlock. Il a un effet antitumoral. Les substances actives de la plante ralentissent la croissance et la division des cellules tumorales. Les fleurs de pruche sont utilisées pour la préparation de teinture d'alcool (pour 10 g d'inflorescences - 100 ml d'alcool). Il faut supporter le produit pendant 2 semaines, puis boire 1 goutte dans un verre d'eau froide une fois par jour.
  2. 2. Punaise de lit. A un effet similaire avec la pruche et régule les niveaux hormonaux. 10 g de la plante doivent être versés avec 100 ml d'alcool et insisté pendant 2 semaines, puis prendre 10 gouttes 2-3 fois par jour.
  3. 3. Citrouille et graines de sésame. Il est nécessaire de prendre des graines en quantités égales, d'y ajouter du gingembre et du miel. Tout cela doit être mélangé et conservé au réfrigérateur. Il est nécessaire d'appliquer 1 cuillère à café. 3 fois par jour. Le délai minimum de réception est de 2 mois.

En tant que traitement symptomatique de l'hyperprolactinémie, des teintures et des décoctions de menthe, camomille, valériane, aubépine sont utilisées.

Comment réduire la prolactine chez les femmes avec des remèdes populaires

La prolactine est synthétisée dans le lobe antérieur de l'hypophyse et est une hormone peptidique par structure chimique.

La prolactine appartient à la famille des hormones de croissance, ou dans le contexte de l'évolution, c'est en quelque sorte une sorte d'auto-tropine. La somatotropine se trouve chez les reptiles et chez tous les animaux, et la prolactine ne se trouve que chez les mammifères. Et par conséquent, la transformation de l'hormone de croissance en prolactine est considérée comme l'une des étapes de l'évolution des reptiles aux mammifères..

Fonctions de la prolactine

Il est très important de mesurer les taux de prolactine, comme toutes les hormones de croissance, et il doit être étudié attentivement. Par exemple, cela peut être important pour stimuler la production de lait maternel. Nous savons que la prolactine, associée à la progestérone, stimule la lactation post-partum. En cas de lactation insuffisante, il est bon d'utiliser les hormones potentialisées progestérone et prolactine, plus à ce sujet ci-dessous.

Cependant, la prolactine a d'autres fonctions:

  • régule l'équilibre hydrique et électrolytique du corps;
  • régule la croissance de tout le corps;
  • affecte les processus métaboliques;
  • fonctions immunitaires;
  • les fonctions reproductives, tant chez les femmes que chez les hommes;
  • comportement humain.

La prolactine, comme nous pouvons le voir, est une hormone très importante qui affecte également le système nerveux. Par conséquent, nous pouvons travailler avec la prolactine dans différentes situations. Il doit être stimulé lorsque nous voulons augmenter le poids corporel, nous faisons la même chose qu'avec toute hormone de croissance importante pour la croissance des cellules nerveuses (stimule la formation de revêtements de myéline sur les axones du cerveau), ce qui peut être utile dans la sclérose en plaques.

Quand vous pourriez avoir besoin d'un régime pour un déséquilibre hormonal chez la femme?


Les bons produits
Le fond hormonal habituel peut changer en raison de facteurs externes ou internes agissant sur le corps. Il est impossible de prévoir les conséquences d'un tel «swing», donc une femme est obligée de tout mettre en œuvre pour stabiliser rapidement le niveau d'hormones. Le plus souvent, une perturbation hormonale est à prévoir lorsque:

  • lactation (allaitement);
  • ménopause;
  • après le traitement d'affections nécessitant l'administration artificielle de médicaments hormonaux;
  • après l'avortement, en particulier après un avortement chirurgical en fin de grossesse;
  • contraception hormonale (pilule). La protection contre les grossesses non désirées résulte de la distorsion du fond hormonal féminin;
  • facteurs externes (intoxication sévère aiguë ou chronique à long terme, hypoxie (manque d'oxygène) du cerveau, stress chronique, etc.).

Tous les facteurs ci-dessus peuvent fausser le fond hormonal, qui se compose de dizaines d'hormones. Le plus souvent, des composés biologiques qui régulent:

  • le taux de réactions redox (taux métabolique);
  • augmentation des niveaux de prolactine (mammotropine) - une hormone féminine spéciale qui stimule la synthèse du lait, régule la menstruation et l'ovulation.

Problèmes élevés de prolactine

Mais aussi parfois, nous sommes confrontés à la nécessité de réduire les niveaux de prolactine. Il existe un certain nombre de pathologies dans lesquelles le taux de prolactine est élevé, ce qui peut survenir en raison d'un hyperfonctionnement de l'hypophyse ou l'hypophyse ne peut produire que de la prolactine. Quand il y a un problème avec la glande pituitaire, elle ne produit que de la prolactine.

Une prolactine extrêmement élevée est un problème médical grave qui peut arrêter complètement le cycle d'une femme et provoquer l'infertilité et provoquer l'impuissance chez l'homme. Une prolactine légèrement élevée contribue à des règles irrégulières, des douleurs thoraciques et une perte de libido. Il peut également provoquer un excès d'androgènes par deux mécanismes différents:

  • La prolactine augmente les niveaux d'androgènes surrénaliens de DHEA. [1]
  • La prolactine augmente l'activité de la 5-alpha réductase, ce qui entraîne une augmentation de la quantité de dihydrotestostérone (DHT). [2]

Il existe de nombreux types de cancer, mais les cancers de la prostate et du sein sont associés à la surexpression de cette hormone. Dans de tels cas, il est très important de bloquer l'excès de prolactine. Cela se voit chez les femmes atteintes de néoplasmes mammaires. C'est la surexpression de la prolactine qui fait progresser la maladie. Par conséquent, la prolactine joue ici un rôle central, un rôle très important.

Vidéo: médecins à propos de l'hormone

Le fond hormonal normal dans le corps féminin dépend en grande partie de la détection rapide de l'hyperprolactinémie. Ce n'est un secret pour personne que la maladie ne vient pas de zéro, et le plus souvent, la raison en est une inattention à sa propre santé. Pour éviter une augmentation de la prolactine, les endocrinologues conseillent de faire attention à la prévention de la maladie: respectez les règles d'une alimentation saine, évitez le stress, gardez votre propre poids sous contrôle et faites du sport. Et une visite annuelle chez un médecin garantira votre santé.!

Qu'est-ce qui fait augmenter la prolactine??

Différentes situations qui stimulent ou diminuent la prolactine:

Par exemple, le stress, une faible dopamine / une sérotonine élevée, des hormones thyroïdiennes, une augmentation de la TSH, comme dans l'hypothyroïdie, stimule la production de prolactine. Ou les œstrogènes eux-mêmes peuvent stimuler la production de prolactine, et nous avons ici affaire à une combinaison extrêmement dangereuse de taux élevés d'œstrogène et de prolactine. Étant donné que les deux affectent le sein dans le cas d'une tumeur maligne, ce qui complique considérablement le tableau clinique. Par conséquent, la production de prolactine doit être supprimée dans de telles situations..

Quelques chiffres pour comprendre comment procéder.

Prolactine très élevée (plus de 1000 mUI / L ou 50 ng / ml)

Il est généralement le résultat d'une tumeur bénigne de l'hypophyse appelée prolactinome, qui nécessite un diagnostic et une prise en charge médicaux. Votre médecin vous prescrira probablement un test, comme une IRM (imagerie par résonance magnétique), et un traitement par bromocriptine ou dostinex pour réduire la prolactine.

Important! Il n'y a pas de remède naturel pour le prolactinome actif.

Prolactine modérément élevée (plus de 480 mUI / L ou 23 ng / ml)

Peut être causé par un prolactinome, un adénome inactif (formation inactive), une maladie thyroïdienne (hypothyroïdie), un abus d'alcool. Médicaments: COC, pour les nausées sévères et le reflux acide (métoclopramide); antipsychotiques (rispéridone, molindone, trifluopérazine et halopéridol), antidépresseurs; médicaments contre l'hypertension (réserpine, vérapamil et alpha-méthyldop); antihistaminiques; antagonistes de la dopamine (dompéridone). L'hyperprolactinémie peut même survenir à la suite d'opérations sur la poitrine, de curetage fréquent de l'utérus, d'avortement. Très souvent, une augmentation des taux de prolactine est associée à une stimulation stressante prolongée ou peut être le résultat d'un traumatisme psychologique. Cela confirme un fait intéressant: chez les femmes occupant des postes de carrière élevés, la prolactine est plus élevée que chez les femmes au foyer. La perturbation des rythmes circadiens est un facteur d'augmentation de la prolactine. Excès d'œstrogène. Un diagnostic médical est nécessaire, puis des options de traitement naturel sont possibles.

Prolactine légèrement élevée (environ 480 mUI / L ou 23 ng / ml)

Un résultat très courant et nécessite un nouveau diagnostic. Parce que votre prolactine est une augmentation temporaire de la nature pour l'une des raisons suivantes:

  • sexe
  • stress d'exercice
  • de l'alcool
  • estomac plein
  • sommeil
  • déshydratation, en particulier lors de bains fréquents dans le sauna [3]
  • stress
  • phase lutéale (postovulation)
  • anomalies légères de la fonction thyroïdienne
  • application du COC

Pour la précision des résultats de l'analyse de la prolactine, les conditions suivantes doivent être remplies: passer pendant la phase folliculaire, de préférence 3-5 dc. de 8 à 12 heures, à jeun, il suffit de bien boire de l'eau, dans un état détendu, ne pas courir pour analyse immédiatement après l'entraînement ou le sexe. N'UTILISEZ PAS de contraception hormonale.

Une prolactine légèrement élevée peut être une caractéristique d'affections telles que l'aménorrhée hypothalamique et le SOPK.

Un autre problème, moins évident mais peut-être plus grave, est qu'une prolactine légèrement élevée peut affecter négativement la qualité des œufs..

Le niveau optimal de prolactine pour une conception réussie ne doit pas être supérieur au milieu de la norme.

Une fois que votre médecin a fourni une explication médicale de votre prolactine élevée, vous voudrez peut-être envisager d'utiliser des traitements naturels..

Régime alimentaire et mode de vie pour réduire la prolactine

✿ Mangez des aliments riches en tyrosine - fromage, fromage cottage, poisson, viande, graines, céréales, produits laitiers, haricots. Afin de synthétiser la dopamine, votre corps a besoin de tyrosine, qui est un acide aminé. Lorsqu'il entre dans votre corps, l'acide aminé pénètre dans votre cerveau. Une fois sur place, les neurones responsables de la libération de dopamine la convertissent en dopamine à l'aide d'autres enzymes..


Tant que vous recevez
avec suffisamment de protéines dans votre alimentation, vous devriez consommer suffisamment de tyrosine. Pour déterminer la quantité de protéines dont vous avez besoin, multipliez votre poids en livres par 0,36 gramme. Par exemple, si vous pesez 68 kg (150 livres), vous avez besoin de 54 grammes de protéines. Par exemple, un fromage cottage 0,5 tasse (120 ml) contient 14 grammes de protéines et une portion de poulet de la taille d'une paume contient environ 19 grammes de protéines. Si votre alimentation n'atteint pas les normes protéiques requises, je recommande l'acide aminé L-Tyrosine sous forme de supplément.
✿ Réduisez l'alcool, en particulier la bière, car l'orge stimule la prolactine. C'est pourquoi la bière est traditionnellement prescrite pour améliorer la lactation. Ne dépassez pas quatre boissons alcoolisées par semaine.

✿ Réduisez le stress grâce au yoga, à la méditation et à de longues marches lentes. La méditation aide également à libérer la dopamine. Essayez de pratiquer la méditation sur la respiration profonde 2 à 3 fois par jour. Inspirez pour un nombre de 4, puis maintenez pendant 4 temps. Inspirez en comptant jusqu'à 4. Répétez cette étape en vous concentrant exclusivement sur votre respiration..

Les bienfaits de la sauge

Comment réduire la prolactine chez les femmes sans pilules en utilisant des tisanes? Si la maladie est causée par le stress, vous pouvez suivre un traitement avec un remède préparé selon le schéma suivant:

  1. Vous devez prendre 60 grammes de matières premières médicinales broyées (houblon, racine de pivoine, agripaume, menthe, adonis);
  2. 30 grammes de tisane sont brassés avec 700 ml d'eau chaude;
  3. Le mélange résultant est infusé pendant 30 minutes;
  4. Passé ce délai, la boisson est filtrée.

Consommez 0,1 l du produit. Taux de fréquence d'application - trois fois par jour.

Pour améliorer les niveaux hormonaux et éliminer l'irritabilité, les plantes médicinales suivantes sont également utilisées:

  • Cônes de houblon;
  • Fleur de la passion;
  • Fruit d'aubépine;
  • Millepertuis;
  • Mélisse.

Pour fabriquer un médicament pour réduire la prolactine, vous devez prendre les plantes médicinales ci-dessus dans la même proportion. 10 grammes de la collection résultante sont versés dans 0,2 litre d'eau dont la température ne dépasse pas 90 ° C. Moyens insister 20 minutes, filtrer. Prendre 0,1 l d'infusion trois fois par jour, avant les repas.

Avec un niveau élevé de prolactine dans le corps, le varech japonais doit être consommé. Vous pouvez l'acheter à la pharmacie. Le varech japonais est efficace dans les cas où une augmentation de la concentration de l'hormone sexuelle est causée par:

  • Maladies des glandes mammaires;
  • Dysfonctionnement ovarien;
  • Grande excitation;
  • Violation du cycle menstruel.

Il est recommandé de prendre une demi-cuillère à café de varech une fois par jour. La durée moyenne du traitement est de 30 jours..

La réduction de la prolactine avec des remèdes populaires implique également l'utilisation de la sauge. La plante médicinale aide en présence de troubles climatériques, d'infertilité.

Lors de la préparation de l'infusion, 10 grammes d'herbes médicinales sont versés dans 250 ml d'eau bouillante. Le récipient contenant le mélange résultant doit être soigneusement fermé avec un couvercle et l'agent doit être perfusé pendant 15 minutes. Après le temps spécifié, la boisson est filtrée. L'infusion prête à l'emploi est utilisée pour la douche vaginale. En cas de problèmes de conception d'un enfant, les procédures sont effectuées pendant 10 jours.

L'infusion de sauge convient également à une prise interne. Boire 0,1 l de la boisson trois fois par jour, 30 minutes avant les repas. La durée de la perfusion varie de 7 à 10 jours.

Traitement de l'augmentation de la prolactine chez les femmes

L'augmentation de la prolactine est appelée hyperprolactinémie (prolactinémie). Le traitement dépend fortement de la cause et, dans certains cas, il est temporaire et ne nécessite pas d'intervention médicale..

  • 1 raisons
  • 2 Traitement
  • 3 médicaments
  • 4 remèdes populaires

Les raisons

Les causes des écarts par rapport à la norme peuvent être:

  1. Physiologique - après les rapports sexuels, le sommeil, le stress, l'examen gynécologique, pendant l'effort physique, l'allaitement, la grossesse.
  2. Pathologique - tumeurs hypophysaires, polykystiques, hypothyroïdie, cirrhose du foie et certaines autres conditions.
  3. Pharmacologique - causé par l'influence de médicaments.

Lorsque la prolactine est élevée pour des raisons physiologiques, aucun traitement n'est nécessaire.

Si les raisons de l'augmentation sont liées à la prise du médicament, la situation est résolue individuellement, en fonction de la maladie et de la nécessité de prendre le médicament pour maintenir un état normal.

Traitement

Pour réduire la prolactine chez les femmes, la méthode principale et la plus efficace est la pharmacothérapie. En règle générale, le traitement n'est pas nécessaire si le soi-disant phénomène de macroprolactinémie est détecté. Il s'agit d'une condition où le niveau de l'hormone est légèrement augmenté, mais les symptômes et les troubles du corps n'ont pas été détectés et l'IRM n'a révélé aucune tumeur.

Le traitement de l'élévation de la prolactine vise:

  • abaisser l'hormone bioactive à la normale, en éliminant les symptômes et les causes qui l'accompagnent;
  • normaliser le cycle menstruel, y compris l'ovulation;
  • restaurer la fertilité chez une femme;
  • réduire l'enflure.

Médicaments qui réduisent la prolactine élevée

Si l'hormone élevée est causée par une autre maladie, le traitement est dirigé contre la cause sous-jacente, par exemple, l'hypothyroïdie ou une maladie rénale. En cas d'hyperprolactinémie idiopathique associée à une maladie polykystique, le taux peut diminuer tout seul sans intervention médicale.

Le traitement pendant la grossesse doit être effectué exclusivement sous la surveillance d'un médecin et l'utilisation indépendante de tout moyen est extrêmement dangereuse. L'automédication peut avoir des conséquences graves, car la prolactine a un effet très fort sur la gestation..

Prolactinome - une tumeur bénigne de l'hypophyse, se manifestant par une production élevée de l'hormone.

La cause la plus fréquente d'une augmentation de l'hormone est une tumeur hypophysaire. Le prolactinome est divisé en microadénome et macroadénome. Ils peuvent être asymptomatiques et être détectés uniquement lors de l'examen. Comme ils n'augmentent pas toujours activement et peuvent ne pas affecter la fonctionnalité du corps, les médicaments ne sont parfois prescrits qu'en cas de symptômes:

  • infertilité;
  • manque de menstruation;
  • galactorrhée;
  • violation de la puberté;
  • troubles menstruels.

Observation pendant la thérapie:

  • après un mois de traitement, effectuez une analyse de l'hormone prolactine dans le sang;
  • répétez l'IRM un an plus tard (s'il n'y a pas de recommandation pour une répétition précoce);
  • vérifier le champ de vision une fois par mois pour un adénome;
  • prévention des maladies concomitantes.

Une intervention chirurgicale visant à réduire la prolactine dans les processus tumoraux est utilisée en cas d'intolérance aux doses de traitement requises ou de résistance aux médicaments. La radiothérapie, lorsque la prolactine est élevée chez la femme, est utilisée lorsque la chirurgie est impossible ou la résistance aux médicaments, en cas de prolactinome ou de carcinome à croissance rapide.

Médicaments

Médicaments utilisés pour abaisser les taux sanguins

CaractéristiqueBromocriptineQuinagolideCabergolide
Génération du médicament13
Recevoir la fréquence2 fois par jourUne fois par jour1 à 2 fois par semaine
EfficacitéOrdinaireOrdinaireBien
Effets indésirablesRisque de développer une résistanceRarementRarement

La bromocriptine est un médicament de première génération utilisé depuis le plus longtemps pour réduire la prolactine chez la femme. Pour réduire les symptômes d'effets secondaires, la dose du médicament est généralement augmentée progressivement..

  • hypotension orthostatique - une baisse de pression lors du passage de la position horizontale à la position verticale;
  • somnolence;
  • mal de crâne;
  • constipation;
  • bouche sèche.

La quinagolide est un meilleur choix pour abaisser les niveaux d'hormones. La dose du médicament est augmentée progressivement au cours de trois jours. Cette approche réduit presque complètement le risque d'effets secondaires (hypotension) ou ils disparaissent d'eux-mêmes avec l'utilisation.


La cabergoline (Dostinex) est un médicament de première intention pour réduire les niveaux élevés d'hormones chez les femmes. Il est utilisé avec succès lorsqu'il est nécessaire de traiter le prolactinome. Le médicament est utilisé une fois par semaine, la dose est ajustée une fois par mois, tout en contrôlant la façon dont l'hormone diminue. Une fois que la prolactine est déjà assez faible, le médicament est pris jusqu'à six mois. Les effets secondaires disparaissent généralement d'eux-mêmes ou après une petite réduction de dose:

  • mal de crâne;
  • la nausée;
  • hypotension;
  • constipation;
  • règles douloureuses;
  • les bouffées de chaleur;
  • la dépression.

Le traitement avec des agonistes de la dopamine pour abaisser l'hormone n'est pas utilisé:

  • avec insuffisance rénale;
  • hypothyroïdie;
  • tumeur sévère avec symptômes actifs.

Remèdes populaires

Il est peu probable qu'une hormone accrue puisse être réduite à l'aide de remèdes populaires et à base de plantes médicinales de manière forte et efficace. Compte tenu de la spécificité de son métabolisme et de la cause de son apparition, il sera dans certains cas impossible de l'abaisser sans médicaments..

Pour réduire les niveaux élevés d'hormones pendant la grossesse, vous devez faire très attention lorsque vous prenez des herbes de toute nature, car elles peuvent affecter le fœtus ou provoquer un avortement..

Réduire la prolactine avec des remèdes populaires sans pilules en cas d'adénome ou de carcinome hypophysaire ne fonctionnera pas. Un adénome est une tumeur, bien que bénigne. Il est impossible d'influencer ce processus à l'aide de phytopréparations et il n'y a pas de données sur un traitement efficace, basé sur des remèdes populaires.

Dans un certain nombre de cas, lorsque la raison n'est pas claire et que nous parlons d'une augmentation idiopathique de l'hormone, les produits d'origine végétale à action dopaminergique, qui contiennent des extraits standardisés de bâtonnets communs - mastodion, cyclodion, peuvent aider à réduire. Ils peuvent également aider avec une hormone accrue dans le contexte de l'ovaire polykystique.

Dans environ 30% des cas, cette prolactémie disparaît spontanément. Herbes possibles qui ont un effet sur les niveaux d'hormones:

  • cônes de houblon;
  • fleur de la passion;
  • fruit d'aubépine;
  • Mélisse;
  • racine de pivoine;
  • Adonis;
  • sauge.

Comment réduire la prolactine?

La prolactine est une hormone lutéotrope protéine-peptide (protéine simple), qui est produite par des cellules lactotrophes qui forment le deuxième stade des cellules acidophiles de l'hypophyse. À des degrés divers, d'autres organes et tissus sont impliqués dans la sécrétion de prolactine, également appelée hormone lactogène ou mammotrope, par exemple, cellules lymphocytaires, glandes mammaires, certaines parties du système nerveux, placenta (pendant la grossesse).

Une augmentation de cette hormone dans le sang peut indiquer diverses pathologies: tumeurs cellulaires dans lesquelles se trouvent des récepteurs de la prolactine (glandes mammaires, pancréas, foie, etc.), pathologies du SNC, dysfonctionnement de l'hypothalamus et de l'hypophyse. La condition est dangereuse en raison de l'obésité, des troubles endocrinologiques, de la croissance accrue des cheveux terminaux (hirsutisme), des irrégularités menstruelles, de l'infertilité. Chez les hommes, des niveaux élevés d'hormone lactogène peuvent provoquer une impuissance et une prolifération des glandes mammaires, dont les lobules et les canaux ne devraient normalement pas se développer..

Prolactine: quelle est cette hormone

La prolactine est une hormone essentielle qui favorise la puberté normale, la fonction de reproduction active et permet aux femmes d'allaiter après l'accouchement. C'est l'hormone mammotrope qui est responsable de la production et de la maturation du colostrum et de l'établissement ultérieur d'une bonne lactation. La prolactine est libérée dans le sang environ 12 à 14 fois par jour et sa concentration la plus élevée est atteinte la nuit (pour cette raison, il est recommandé aux femmes d'appliquer un nouveau-né au sein plus souvent la nuit, surtout s'il n'y a pas assez de lait au cours des premières semaines).

La plupart de la prolactine est synthétisée par les cellules acidophiles de la glande pituitaire antérieure. Pendant la grossesse, la concentration de cette hormone augmente de 10 à 20 fois par rapport aux valeurs normales, car les hormones lactogènes sécrétées par le placenta et le liquide amniotique (amniotique) pénètrent dans la circulation sanguine générale.

Les fonctions

Il est important de contrôler le taux de prolactine dans le sang, car cette hormone, en plus d'assurer la croissance et le développement des glandes mammaires, est également impliquée dans d'autres processus importants, à savoir:

  • régule le métabolisme;
  • participe à la dégradation des graisses et des protéines;
  • active le système immunitaire;
  • maintient l'équilibre hydrique et électrolytique en inhibant l'excrétion excessive d'eau et d'ions sodium par les reins;
  • sécrétion de progestérone dans le corps jaune des ovaires (la progestérone est nécessaire pour le début de la grossesse, sa conservation et son développement).

L'hormone mammotrope est sécrétée sous l'influence des œstrogènes (hormones sexuelles féminines), des antagonistes de la dopamine et d'autres hormones.

Norme

Les taux normaux d'hormones lactogéniques sériques sont indiqués dans le tableau ci-dessous..

Prolactine chez la femme enceinte et allaitante: la norme

Catégorie de patientNiveau normal de prolactine (mU / L)
Femmes enceintes (au premier trimestre)500-2000
Femmes enceintes (au deuxième trimestre)2000-6000
Femmes enceintes (au troisième trimestre)4000-10000
Femmes qui allaitent (six mois après l'accouchement)2500
Femmes qui allaitent (6-12 mois post-partum)1000-1200
Femmes qui allaitent (1 an ou plus après l'accouchement)600-1000

Les taux de prolactine chez les femmes non enceintes peuvent également varier considérablement en fonction de la phase du cycle menstruel..

La norme de la prolactine dans les différentes phases du cycle menstruel chez la femme

Phase de cycleNiveau normal d'hormone lactogène (mUI / L)
Début du cycle252-504
Milieu de cycle (ovulation)361-619
Fin de cycle299-612

Important! Chez les hommes, la norme de prolactine dans le sang ne dépasse pas 10 mg / ml..

Pourquoi la prolactine peut être élevée: causes du syndrome hypeprolactinémique

Le syndrome hypeprolactinémique (synonymes - hyperprolactinémie, hypogonadisme hyperprolactinémique) est une affection pathologique provoquée par une sécrétion accrue de prolactine et caractérisée par son excrétion et sa désintégration incomplètes (normalement la prolactine se désintègre dans les 30 minutes). Les causes de cette pathologie chez les femmes et les hommes peuvent être différentes..

Le syndrome hyperprolactinémique primaire peut se développer dans le contexte de maladies de l'hypophyse et de l'hypothalamus, qui régulent l'activité neuroendocrinienne et maintiennent l'homéostasie (constance de l'environnement interne) du corps. La cause de l'hyperprolactinémie primaire chez les patients de tout sexe peut également être des tumeurs malignes des poumons, du cerveau, des formes extrapulmonaires de tuberculose, de la maladie de Benier-Schaumann (sarcoïdose), des tumeurs malignes du système nerveux central.

La forme secondaire d'hyperprolactinémie survient dans les maladies des glandes de sécrétion interne et externe: prostatite chronique et adénome de la prostate chez l'homme, maladie des ovaires polykystiques, pancréatite, etc..

Parmi les raisons possibles de l'augmentation de la prolactine dans le sang, on distingue également les pathologies suivantes:

  • sécrétion insuffisante d'hormones thyroïdiennes sécrétées par la glande thyroïde;
  • blessures graves, fractures, brûlures chimiques et autres pathologies présentant un risque élevé de développer un choc douloureux;
  • maladie rénale sévère, accompagnée d'une insuffisance rénale à des degrés divers;
  • cirrhose du foie;

Physiologique, c'est-à-dire non associée à des maladies et pathologies, une augmentation de la concentration de prolactine dans le sang apparaît avec un stress sévère, un effort physique accru et un contact sexuel. Les écarts par rapport à la norme dans ce cas sont à court terme, ont un cours réversible et se transmettent d'eux-mêmes sans l'utilisation de la correction des drogues.

Important! Chez la femme, une augmentation de la prolactine peut être observée avec un curetage chirurgical répété de l'utérus (à des fins d'avortement, ainsi que pour le diagnostic ou le traitement de l'hyperplasie de l'endomètre, les hématomètres).

Méthodes de traitement de l'hyperprolactinémie

Le traitement médicamenteux du syndrome hyperprolactinémique n'est nécessaire que dans les cas où un examen complet a montré la présence de pathologies de l'hypophyse (adénome hypophysaire) ou d'hypothalamus, de maladies endocriniennes et d'autres pathologies pouvant provoquer une augmentation de la sécrétion ou une dégradation lente de la prolactine dans le sang.

Dans d'autres cas, une observation régulière (au moins 1 à 2 fois tous les six mois) est montrée, ainsi qu'une correction du mode de vie et de certaines habitudes.

Drogues

Les médicaments suivants sont utilisés pour traiter une prolactine élevée:

    «Bromocriptine» («Parlodel», «Abergin»). Le médicament appartient au groupe des dopaminomimétiques - agonistes des récepteurs de la dopamine. L'outil appartient à des médicaments puissants, par conséquent, son dosage est sélectionné strictement individuellement, en tenant compte des indicateurs du diagnostic sanguin de laboratoire. La posologie standard est de 1,5 à 4 mg par jour, mais dans certains cas, la dose quotidienne peut être augmentée à 7,5 mg;

La bromocriptine, agoniste des récepteurs de la dopamine et médicament de choix pour l'hyperprolactinémie, appartient au groupe des alcaloïdes de l'ergot et peut être utilisée simultanément avec les androgènes (en particulier la testostérone). Avec un adénome hypophysaire diagnostiqué, une radiothérapie est effectuée dans tous les cas.

Remarque! Le traitement du syndrome hyperprolactinémique pathologique est toujours à long terme et peut durer jusqu'à 2-3 ans. Il est recommandé d'effectuer un contrôle de laboratoire, matériel et instrumental tous les 4-6 mois.

Opération

Le traitement chirurgical de l'adénome hypophysaire est indiqué en cas de mauvaise tolérance aux dopaminomimétiques. En cas d'évolution compliquée en présence d'indications chirurgicales incontestables, des médicaments de ce groupe peuvent également être prescrits lors de la préparation à la chirurgie afin de réduire la taille de la tumeur, de ralentir sa croissance et d'augmenter les taux d'opérabilité..

Recettes de médecine traditionnelle

La médecine alternative (traditionnelle) ne peut être utilisée qu'après avoir exclu les pathologies tumorales et endocrinologiques qui nécessitent un médicament obligatoire ou une correction chirurgicale.

Algue

Les algues (fucus, varech) sont un remède populaire bien connu pour réduire la prolactine, qui est souvent utilisé par les femmes pour arrêter la lactation.

Pour obtenir un résultat positif, vous devez prendre de la poudre d'algues pendant au moins 2-3 mois, après avoir examiné la glande thyroïde et le niveau d'iode dans le corps. Avant utilisation, la poudre d'algues doit être mélangée avec une cuillère à café de toute huile végétale.

Le mélange doit être pris à jeun le soir, sans se combiner avec la prise alimentaire. Il est permis de boire des algues avec une petite quantité d'eau, mais pas plus de 50 à 70 ml par prise, car la charge en eau stimule la sécrétion de prolactine.

Jus de cerise ou de framboise fraîchement pressé

Les jus de cerise et de framboise ne sont pas recommandés pour les femmes pendant l'allaitement, car ils peuvent supprimer la lactation. Vous devez prendre du jus fraîchement pressé (éventuellement en ajoutant des feuilles de framboise fraîches à la boisson obtenue) 3 fois par jour à jeun entre les repas. La durée du traitement est de 2 mois.

Remarque! Le jus de cerise frais a également un effet réducteur de sucre prononcé, il est donc utile pour les personnes atteintes de diabète, d'obésité et de divers troubles endocriniens..

Infusion de Potentilla dressée

La potentille érigée, également connue sous le nom de racine de galanga, est l'un des médicaments les plus puissants pour réduire la prolactine sans utiliser de médicaments..

Une infusion de racine de galanga peut également être utilisée pour le soulagement rapide des vomissements, de la diarrhée, l'élimination des douleurs spastiques dans l'estomac et les intestins avec des lésions infectieuses du tractus gastro-intestinal.

Pour préparer la perfusion, vous devez:

  • hacher une petite quantité de racine séchée (environ 1 à 1,5 cm) et mettre dans un récipient;
  • versez 300 ml d'eau bouillante;
  • couvrir et laisser reposer au moins 30 minutes.

La perfusion de Potentilla doit être prise 2 fois par jour, en divisant le volume résultant en deux doses. La durée du traitement est de 3-4 semaines. Au total, vous devez suivre trois cours avec une pause de 14 jours.

Collection d'herbes

Cette collection est particulièrement efficace avec une augmentation de la prolactine chez les hommes, mais les patients de tout sexe peuvent l'utiliser. Pour préparer une décoction d'herbes, vous devez mélanger les ingrédients suivants dans des proportions égales (1 cuillère à dessert):

  • menthe;
  • elecampane;
  • sauge;
  • thym;
  • Origan;
  • cônes de houblon;
  • pion.

Versez une collection de 700 ml d'eau bouillante, placez le récipient sur la cuisinière et laissez cuire environ 10 à 12 minutes à feu doux en remuant constamment. Filtrer le bouillon fini. Prendre 1 verre 3 fois par jour pendant 2 mois. Vous pouvez conserver le bouillon au réfrigérateur pendant 72 heures au maximum..

Comment réduire la prolactine sans médicament: trucs et astuces

Il est possible d'abaisser le taux de prolactine dans le sang à des valeurs normales (en l'absence de facteur pathologique) en observant les recommandations suivantes des spécialistes:

    limitation modérée de l'activité physique (éviter de courir, de trembler, de subir un choc);

Vous devez également faire attention au régime alimentaire. Il est connu que les produits laitiers, les œufs, les fruits et légumes de couleur jaune peuvent stimuler la production de prolactine.Par conséquent, en cas de manifestations d'hyperprolactinémie, la quantité de ces produits dans l'alimentation doit être limitée..

Lors de l'ajustement du régime alimentaire, vous devez faire attention aux herbes, par exemple le persil. Cette épice est riche en vitamines, micro-éléments, aide à maintenir la puissance chez les hommes. Dans l'article sur notre site Web, vous pouvez lire comment utiliser correctement le persil, en quelle quantité et avec quels plats combiner.

Vidéo - Hormone prolactine

La prolactine est l'une des hormones les plus importantes du corps responsable des capacités de reproduction humaine (quel que soit le sexe). Un manque et une augmentation du niveau de cette hormone peuvent nuire à la santé.Par conséquent, si des symptômes d'hyperprolactinémie possible apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin. L'automédication avec augmentation de la prolactine est inacceptable: tous les rendez-vous et recommandations ne doivent être donnés que par un spécialiste après étude des résultats de l'enquête.

Comment réduire la prolactine chez les femmes avec des remèdes populaires, des comprimés

Pour qu'une femme se sente bien, ses hormones doivent fonctionner dans leur ensemble. Ce système régule l'humeur, la fonction de reproduction et affecte l'apparence. La prolactine est l'élément le plus important pour la conception et le soutien à la grossesse. De nombreuses femmes ne tombent pas enceintes pendant des années en raison d'une hyperprolactinémie.

Fonctions de la prolactine dans le corps féminin

La production de prolactine est régulée par la glande pituitaire, un appendice du cerveau responsable du système endocrinien. L'hormone fournit à une femme du lait maternel pendant la période de lactation, est responsable de la reproduction et de la beauté du sein.

L'élément est un indicateur sensible de l'état du fond hormonal.Par conséquent, même le moindre écart par rapport aux valeurs normales du test sanguin indique la présence d'un processus pathologique.

Fonctions de la prolactine dans le corps:

  • forme des caractères sexuels secondaires, en raison de l'augmentation des œstrogènes dans le sang pendant l'adolescence;
  • favorise la conception d'un enfant;
  • produit du lait maternel, forme des glandes mammaires;
  • agit comme une contraception pendant la grossesse, supprime l'ovulation;
  • contrôle l'orgasme;
  • régule la croissance des cheveux dans tout le corps;
  • stimule les fonctions protectrices du système immunitaire;
  • pendant l'accouchement et l'accouchement, la prolactine a un effet analgésique.

Chaque médecin de la reproduction doit savoir comment réduire la prolactine chez la femme, car la conception est impossible sans les valeurs normales de cette hormone.

Normes de prolactine chez les femmes

Une augmentation de la prolactine pendant la grossesse est considérée comme normale, car les œstrogènes interconnectés stimulent la production de cette hormone.

Valeurs normales de prolactine dans le sang chez la femme:

ÂgeLes valeurs
7 à 10 ans1,3 à 57 ng / ml
10-14 ans4 à 50 ng / ml
14-18 ans9,3 à 81 ng / ml
18-25 ans18 à 105 ng / ml
20 - 40 ans4,5 à 23 ng / ml
période de ménopause3 à 15 ng / ml
Il est possible de réduire la prolactine chez la femme si vous refusez l'allaitement

Un excès significatif des valeurs normales peut affecter la durée et la stabilité du cycle menstruel, la santé des organes pelviens. Des valeurs réduites de prolactine dans les analyses indiquent des perturbations dans le travail de l'hypophyse et du système endocrinien.

Il n'est pas recommandé de réguler vous-même le niveau d'hormones, car vous pouvez aggraver la situation et perturber tout le fond hormonal. Seul un spécialiste qualifié peut choisir une thérapie de remplacement.

Raisons d'augmenter l'hormone

Comment réduire la prolactine chez une femme présentant un fort excès de la norme ne peut être décidé qu'après un examen complet du patient, après avoir déterminé la cause de la pathologie. Le niveau d'hormones dans le sang d'une femme peut changer sous l'influence de nombreux facteurs physiologiques et psychologiques..

De fortes poussées de prolactine indiquent la présence de maladies graves:

1. Dysfonctionnements de la glande pituitaire:

  • oncologie, la présence de tumeurs de diverses étymologies dans l'hypophyse;
  • méningiome;
  • inflammation du cortex cérébral;
  • méningite;
  • infection infectieuse;
  • tuberculose cérébrale.

2. Troubles de la glande thyroïde:

  • hyperthyroïdie;
  • hypothyroïdie;
  • nœuds;
  • oncologie;
  • prolifération d'organes.

3. Exposition aux rayons radioactifs.

4. Maladie des ovaires polykystiques;

5. Blessures à la poitrine;

6. Augmentation mammaire par insertion d'implants, autres interventions chirurgicales.

7. Autres raisons de l'augmentation de la prolactine dans le sang:

  • période de grossesse;
  • lactation;
  • stress sévère;
  • l'utilisation de médicaments hormonaux;
  • thérapie médicamenteuse psychotrope.

Des perturbations hormonales peuvent survenir en raison de changements dans la météo, le régime de travail et de repos, ou elles peuvent être le symptôme de pathologies graves. Une hyperprolactinémie persistante chez les femmes en dehors de la grossesse et de l'allaitement indique une pathologie cérébrale grave.

Signes d'augmentation de la prolactine

Chaque gynécologue - endocrinologue compétent doit savoir comment réduire la prolactine chez les femmes à l'aide d'un traitement médicamenteux. Des taux élevés de prolactine à long terme entraînent une infertilité complète ou une ménopause prématurée.

Symptômes d'une augmentation de la prolactine:

  • saignements intermenstruels;
  • un changement brusque d'humeur, de l'irritabilité;
  • crises de migraine fréquentes;
  • fibromes utérins;
  • ovaires polykystiques;
  • gain de poids incontrôlé;
  • longs retards de menstruation;
  • fatigue permanente;
  • fausses couches;
  • diminution de la libido;
  • douleur thoracique, mastopathie;
  • infertilité;
  • ongles cassants et os cassants;
  • acné;
  • l'apparition de poils sur la poitrine, le visage, le dos;
  • dysfonctionnements du système endocrinien;
  • douleur dans la poitrine;
  • diminution de l'acuité visuelle.

La capacité de concevoir un enfant dépend du niveau normal de prolactine. Tout écart dans l'analyse rend la femme stérile. Dans un état d'hyperprolactinémie, l'ovulation ne se produit pas, bien que les menstruations puissent continuer. L'insomnie et la dépression peuvent s'ajouter à tous ces signes..

La relation entre la prolactine et la progestérone

La progestérone participe à la formation des glandes mammaires de la femme; elle peut supprimer la quantité de prolactine produite chez une femme. Lorsque le taux de progestérone dans le sang augmente, le taux de prolactine diminue. Si la prolactine se développe, la production de progestérone dans le corps est supprimée.

Cette relation est due au processus de préparation d'une femme à l'accouchement, en train de porter un enfant, la progestérone arrête sa croissance en faveur de la croissance de la prolactine.

Quels tests aident à établir le niveau de prolactine

L'analyse la plus informative et la plus rapide de la teneur en prolactine dans le corps est la collecte de sang veineux.

Étant donné que toute hormone dépend de l'état du fond hormonal, en général, des tests supplémentaires sont prescrits pour:

  • progestérone,
  • LH;
  • FSH;
  • TSH;
  • T3;
  • T4;
  • protéines totales;
  • Protéine C-réactive.

Avec ces indicateurs, les médecins évaluent une formule sanguine et une biochimie complètes. Si une hyperprolactinémie est détectée, le patient se voit prescrire une IRM du cerveau ou un scanner, qui peut être utilisé pour examiner l'état de l'hypophyse, trouver une tumeur ou d'autres pathologies.

Préparer et mener des recherches

Il n'y a pas de préparation spéciale pour le don de sang pour la prolactine. L'analyse est prise strictement à jeun le matin, de préférence dans l'intervalle de 7 à 9 heures du matin.

Règles de base pour donner du sang pour obtenir un résultat informatif:

  • les femmes prenant des médicaments hormonaux doivent cesser de les utiliser 7 à 8 jours avant le prélèvement sanguin;
  • en 36 heures pour exclure de la vie le sexe, l'excitation sexuelle et les charges sportives;
  • deux jours avant l'analyse, il faut renoncer aux mauvaises habitudes - drogues, alcool, tabac.

Du régime alimentaire de la veille du don de sang d'une veine, il faut exclure: les légumineuses, les aliments gras, la restauration rapide, les aliments contenant de l'iode. Immédiatement avant la procédure, vous ne devriez pas être nerveux, courir, vous précipiter.

Combien de temps attendre les résultats de l'analyse. Décodage

L'étude du sang veineux pour la prolactine est réalisée dans la journée, en règle générale, dans des laboratoires rémunérés, le résultat est prêt le soir ou le lendemain matin après le test.

Valeurs normales de prolactine dans le sang, pour les femmes adultes en âge de procréer, chaque laboratoire a le sien. Maintenant, dans les résultats du test, ils écrivent les valeurs admissibles de la teneur en hormones dans le sang à côté du résultat obtenu. Si la prolactine est beaucoup plus élevée que la limite supérieure de la norme, des perturbations graves du travail du fond hormonal peuvent être suspectées..

Dans une situation où la valeur de la prolactine dépasse 100 ng / ml chez les femmes en âge de procréer, il y a une probabilité d'avoir une oncologie cérébrale.

Pathologies dans lesquelles, dans les résultats du test, tous les indicateurs sont normaux et une seule prolactine dépasse la norme:

  • kystes qui forment la production d'œstrogènes;
  • adénome;
  • maladie des ovaires polykystiques;
  • pathologie des reins ou du foie;
  • cirrhose;
  • hypothyroïdie;
  • augmentation des taux de protéines sanguines.

Il est nécessaire d'abaisser les valeurs non seulement pour la conception, mais aussi pour la restauration de toutes les fonctions corporelles, l'état d'hyperprolactinémie n'est pas normal pour le corps féminin en dehors de la grossesse.

Lorsque des niveaux élevés de prolactine doivent être traités

Les écarts dans les résultats des tests sont corroborés par des symptômes vifs. La prolactine est responsable du fonctionnement du système reproducteur et de l'état de tous les organes. Le médecin peut prescrire des médicaments qui peuvent abaisser son taux chez une femme pour une planification ultérieure de la grossesse.

Les méthodes et la durée du traitement dépendent de la cause sous-jacente de l'augmentation du taux de prolactine dans le sang. Si l'excès est insignifiant, dans son contexte, il n'y a pas de dysfonctionnement ovarien, l'ovulation se déroule comme d'habitude, le poids corporel de la femme ne change pas, sa santé est en ordre, puis le traitement n'est pas effectué, mais des tests sanguins de contrôle répétés sont prescrits.

Lors de la détection de processus oncologiques dans le cerveau, le traitement doit être complet.

Les techniques suivantes sont appliquées:

  • la nomination d'un traitement médicamenteux;
  • intervention chirurgicale;
  • exposition aux radiations.

L'hyperprolactinémie survient souvent dans un contexte de dysfonctionnement de la glande thyroïde. L'hypofonction de la glande thyroïde peut également provoquer des perturbations hormonales, dans lesquelles un traitement hormonal substitutif est prescrit, des vitamines D et C et des diurétiques sont également pris. Dans l'hypothyroïdie, il est important de contrôler le taux de testostérone dans le sang, car une augmentation de la prolactine le fait baisser.

Ajustements du régime

Lorsque des pathologies provoquant la croissance de la prolactine sont identifiées et avec une seule augmentation de l'hormone dans le sang, le traitement doit commencer par un changement de régime. Il est important d'observer le régime de travail et de repos, de bien manger, d'ajouter des vitamines des groupes D, B et C. Vous ne pouvez pas faire de longues charges sportives.

Règles d'ajustement nutritionnel:

  • le café et les autres boissons toniques sont exclus;
  • il est nécessaire d'ajouter des aliments contenant de l'acide folique au menu du jour (foie, persil, épinards), plus de fibres;
  • les aliments gras, la viande rouge lourde, les produits chimiques, les conservateurs sont supprimés de l'alimentation;
  • l'utilisation de produits de boulangerie, de pâtes, de viandes fumées et de produits carnés semi-finis est exclue;
  • une petite quantité de viande diététique est ajoutée;
  • tous les plats sont cuits à la vapeur ou grillés, sans huile.

Il est important d'ajouter des aliments aux plats qui stimulent la motilité intestinale, car de nombreuses hormones sont synthétisées et absorbées dans la circulation sanguine précisément à travers les parois de cet organe. Il est recommandé de boire plus de liquides, de consommer de grandes quantités d'huiles végétales, de noix. Réduisez votre apport en protéines.

Un régime pour réduire la prolactine devrait stimuler la croissance des œstrogènes dans le sang. Pendant la période de traitement, il est important de prêter attention à l'état mental du patient, car le niveau de stress affecte grandement la production de prolactine. Pour réduire la tension nerveuse, des sédatifs sont prescrits..

Il est utile d'introduire dans le menu quotidien des aliments qui aident à réduire la prolactine chez les femmes:

  • œufs de caille;
  • légumes verts, herbe;
  • agrumes;
  • kiwi;
  • mangue;
  • fromage;
  • des noisettes;
  • la spiruline comme édulcorant.

Des études animales dans le domaine des hormones ont montré que les pics de prolactine se produisent dans le contexte d'un manque de vitamine B6 dans le corps. Certains médecins prescrivent une dose prophylactique de cette vitamine à leurs patients en plus d'un traitement complexe. B6 ne doit pas être pris pendant l'allaitement, car il réduit la production de lait.

Sans prendre des tests sanguins pour la teneur en cette vitamine dans le sang, vous ne pouvez pas prendre plus que la dose prophylactique. Les vitamines B ont un effet important sur le corps, par conséquent, avant de les prendre, vous devriez consulter votre médecin.

Thérapie médicamenteuse

La thérapie avec des médicaments est sélectionnée en fonction des paramètres individuels du patient. Après avoir reçu les résultats de l'analyse, le médecin découvre la présence de maladies chroniques ou récentes et prescrit le traitement approprié.

Selon le type de pathologie, d'autres spécialistes sont impliqués dans le traitement. Si la prolactine est élevée en raison de la présence d'un néoplasme oncologique, un neurochirurgien et un endocrinologue prescrivent le protocole de traitement.

Chaque endocrinologue sait comment réduire la prolactine chez les femmes utilisant un traitement médical, mais il est tout aussi important de savoir comment traiter la cause profonde, comment les médicaments interagissent les uns avec les autres..

Les principaux médicaments pour réduire le taux de prolactine dans le sang:

  • Quinagolide - le régime est basé sur une augmentation progressive de la posologie, par conséquent, aucun cas de surdosage et d'effets secondaires n'a été identifié pendant le traitement.
  • Bromocriptine - indiqué pour le traitement à long terme de l'hyperprolatinémie persistante. Les effets secondaires comprennent: fatigue, somnolence, indigestion, pression artérielle basse, maux de tête.
  • La cabergoline est prescrite pour le traitement du prolactinome, la posologie varie en fonction du changement du niveau de l'hormone. Effets secondaires: baisse de la pression artérielle, vomissements, migraines, dépression.

Le médicament le plus récent dans le domaine de la réduction des taux de prolactine est le Sebergin. L'outil est efficace, mais peu connu, les médecins modernes commencent déjà à l'utiliser dans les ordonnances.

Les femmes qui ont suivi un traitement pour l'hyperprolactinémie ne doivent pas prendre de médicaments contenant des œstrogènes. Les filles qui ne planifient pas de grossesse doivent sélectionner avec soin leurs médicaments pour la contraception.

Après un traitement réussi, les patients ne nécessitent aucune récupération ou prévention spécifique. Il suffit de réduire le niveau de stress dans la vie, d'observer le régime de travail et de repos, de manger la bonne nourriture.

Méthodes traditionnelles de traitement

Parmi les remèdes populaires, les herbes sédatives peuvent être distinguées:

  • Aîné;
  • Valériane;
  • Saut;
  • Mélisse;
  • Menthe;
  • Millepertuis.

Les décoctions de ces plantes peuvent réduire les niveaux de stress, ce qui est nécessaire lorsque la prolactine augmente. L'hyperprolactinémie prolongée ne peut pas être traitée seule avec des plantes médicinales.

Les remèdes populaires ne sont pas capables de réduire ou d'augmenter la prolactine sans affecter le reste des systèmes hormonaux. Une consommation incontrôlée de bouillons peut aggraver l'état du fond hormonal et augmenter les symptômes.

Complications de la prolactine élevée

Un état d'hyperprolactinémie à long terme entraîne de graves conséquences:

  • perturbation du système endocrinien, apparition de pathologies thyroïdiennes;
  • changement irréversible de la composition et de la forme des glandes mammaires;
  • infertilité;
  • cécité;
  • dysfonctionnement ovarien;
  • saignement utérin.

L'infertilité en âge de procréer est la complication la plus courante. Aux premiers symptômes de perturbation hormonale, vous pouvez contacter à la fois un endocrinologue et un gynécologue. Un traitement adéquat aide à réduire la prolactine et à restaurer la fertilité chez les femmes en âge de procréer.

Auteur: Liz Sm

Conception de l'article: Mila Fridan