Principal

Pituitaire

Pourquoi avez-vous besoin de l'hormone thyroxine et quel est le risque de son manque ou de son excès?

L'hormone thyroxine de la glande thyroïde, alias T4, est la substance la plus importante produite par le système endocrinien. Il a des atomes de protéines tyrosine et iode. Aujourd'hui, il est possible de le synthétiser de manière synthétique, ce qui simplifie la tâche des médecins dans le traitement des pathologies thyroïdiennes..

Qu'est-ce que la thyroxine et pourquoi est-elle nécessaire?

La glande thyroïde contient des cellules thyrocytaires, grâce auxquelles les micro-éléments sont absorbés par le corps, ce qui entraîne la production de thyroglobuline et la synthèse des thyrohormones. Cette protéine sature les follicules (cellules thyroïdiennes). Ensuite, le corps signale la production de T4 et T3, ce qui conduit à la libération de protéines et à leur transformation.

D'autres hormones importantes sont produites dans la glande thyroïde, mais c'est la thyroxine qui stocke les substances iodées, car contrairement à la T3, il y en a beaucoup plus dans la circulation sanguine: elle contient jusqu'à 4 atomes d'iode. Lorsqu'un de ces atomes est libéré, il est converti en triiodothyronine.

Dans la circulation sanguine, la thyroxine circule en deux types - liée et libre, elle peut se combiner avec des protéines spéciales.Par conséquent, dans l'étude, la quantité libre de thyroxine et le total sont pris en compte. T4 augmente la pression artérielle, remplit de nombreuses fonctions de base:

  • améliore l'humeur;
  • donne de l'énergie;
  • contrôle le rythme cardiaque;
  • accélère les processus métaboliques;
  • est responsable du processus de fécondation et du début de la grossesse;
  • nettoie le système circulatoire des dépôts de cholestérol;
  • aide à absorber le calcium, le potassium, les vitamines A et B, ainsi que d'autres substances utiles;
  • améliore la respiration des tissus;
  • favorise la dégradation du glycogène;
  • augmente le tonus du système nerveux;
  • développe les systèmes et organes internes;
  • favorise le renouvellement cellulaire;
  • augmente la capacité à réabsorber le liquide dans les tubules rénaux.

La thyroxine favorise une consommation accélérée de calories, elle aide donc à perdre du poids et à se débarrasser de l'excès de poids. Le fait est qu'il affecte activement l'accélération du métabolisme, en particulier le métabolisme des graisses..

Normes

Le taux de thyroxine dépend du sexe:

  • Chez les hommes, le taux d'hormones est légèrement inférieur à celui des femmes. Cela est dû aux caractéristiques physiologiques des organismes de représentants de sexes différents. La thyroxine moyenne dans le corps masculin est considérée comme normale si les nombres varient de 60 à 135 nmol par litre de sang (4,6-10,5 mcg / dl).
  • La T4 chez les femmes est plus élevée - de 70 à 140 nmol / l (5,5-11,0 μg / dl). Il s'avère que le corps féminin réagit à l'environnement - température de l'air, saisonnalité, etc. Ainsi, en automne-hiver, la production de thyroxine augmente, en été elle diminue. Si nous parlons de l'heure de la journée, alors ici aussi il y a un schéma de sauts dans la synthèse de T4: le matin, les indicateurs sont les plus élevés, l'après-midi - moyenne, le soir - minimum..
  • La période de grossesse doit être particulièrement notée. Ainsi, la thyroxine totale est considérée comme la norme à des taux de 75 à 230 nmol par litre de sang. Au premier trimestre, la T4 libre est augmentée et au dernier trimestre, elle est diminuée. Si les nombres sont excessivement augmentés, des mesures doivent être prises, car un niveau surestimé de l'hormone comporte un risque de naissance prématurée et de fausse couche..

Analyse pour déterminer le niveau de concentration de l'hormone

Pour déterminer la quantité d'hormone thyroxine, des tests de laboratoire du sang veineux sont nécessaires. Les indicateurs peuvent être indiqués en nmol ou pmol, selon les réactifs utilisés. Si les mesures sont prises en pmol, le débit moyen doit être de 9 à 20 pmol / l.

Pour vous faire tester, vous devrez préparer:

  • ne vous surchargez pas d'activité physique trois jours avant le test;
  • éviter les situations stressantes, car les troubles psycho-émotionnels affectent les niveaux d'hormones dans le sang;
  • il est catégoriquement indésirable de prendre des médicaments contenant de l'iode;
  • si vous suivez un traitement ou prenez des contraceptifs, assurez-vous d'en informer l'endocrinologue qui vous a référé pour examen la veille;
  • le prélèvement sanguin est effectué avant 11 heures à jeun;
  • avant de donner du sang, vous ne devez pas manger de nourriture pendant 12 à 14 heures;
  • les femmes doivent être testées pour la thyroxine à un certain moment de l'année - si vous l'avez fait plus tôt au printemps, cette fois, vous devez être testé au printemps.

Manque d'hormone thyroxine

Le manque d'hormone thyroïdienne thyroxine a un effet négatif sur le corps humain. Tout d'abord, la pression artérielle baisse fortement et une hypotension (hypothyroïdie) se développe. Si le taux d'hormones n'est pas élevé, un myxœdème (une forme extrême de la maladie) peut survenir.

Les raisons

La principale raison du développement de l'hypothyroïdie est le goitre endémique ou la thyroïdite de nature auto-immune. En outre, la thyroxine diminue après l'exposition aux radiations, la chirurgie.

Il existe d'autres facteurs à l'origine de cette carence hormonale:

  • hypophyse endommagée, hypothalamus;
  • consommation insuffisante d'aliments contenant de l'iode;
  • manque de composants protéiques des aliments dans l'alimentation;
  • régime de repos et de travail inapproprié;
  • activité de travail associée à la production de produits chimiques;
  • l'influence de certains agents hormonaux et groupes de médicaments;
  • l'utilisation de boissons alcoolisées;
  • la toxicomanie;
  • lésion cérébrale traumatique;
  • perte de poids drastique ou obésité;
  • intoxication du corps.

Les femmes, contrairement aux hommes, sont plus sensibles à un manque d'hormone thyroxine. Catégorie d'âge - âge moyen et senior.

Symptômes

Les principaux signes d'une carence hormonale comprennent:

  • peau et muqueuses trop sèches;
  • augmentation du poids corporel;
  • diminution des performances, concentration de l'attention;
  • intolérance au froid;
  • Irrégularités menstruelles;
  • perte de cheveux (alopécie);
  • constipation;
  • fragilité de la plaque à ongles;
  • gonflement;
  • troubles du travail des organes du tractus gastro-intestinal;
  • léthargie;
  • abaisser la température et la pression artérielle;
  • troubles du rythme cardiaque.

Traitement

Le traitement de la carence en thyroxine est basé sur un traitement hormonal substitutif et la consommation de portions supplémentaires d'iode.

Thérapie conservatrice et alternative:

  • L'hormone est reconstituée à l'aide de l'hormone synthétique "L-thyroxine". Le médicament est rapidement absorbé sans entraîner de complications ni de réactions secondaires. Vous devez le prendre une fois par jour, mais strictement à une certaine heure de la journée. Avant que le dosage ne soit prescrit, le médecin procède à une étude approfondie du niveau de contenu et de la synthèse de la thyroxine. Il est nécessaire de respecter strictement la posologie prescrite et de procéder à un examen de suivi 4 fois par an, car un excès de médicament entraîne le développement d'une hyperthyroïdie.
  • Adhésion stricte à un régime alimentaire développé au niveau individuel.
  • Il est possible d'utiliser des médicaments homéopathiques et des plantes médicinales.

La médecine traditionnelle offre ce qui suit:

  • Prenez de l'iode dans une pharmacie. Pour ce faire, prenez 100 ml de vodka de haute qualité, ajoutez-y 4 à 5 gouttes d'iode et agitez bien. Prendre 2 fois par jour pendant 1 cuillère à soupe. l. Consommez 50 à 60 minutes avant les repas, vous pouvez boire de l'eau. La durée du traitement est de 7 jours, après quoi vous devez faire une pause d'une semaine.
  • Le traitement le plus délicieux. Acheter des algues (varech) - 250 grammes. Ajoutez 50 ml de vin sec et un peu de sel iodé. Manger de la salade tous les jours après avoir mangé une fois par jour.
  • Les figues contiennent de nombreuses substances utiles qui normalisent la fonctionnalité de la glande thyroïde. La norme quotidienne des figues est de 3 pièces. Versez de l'eau bouillante sur les fruits et laissez reposer toute la nuit. Le matin à jeun, mangez un fruit, buvez-le avec un liquide dans lequel les figues ont été infusées. Puis mangez chaque fruit avant le déjeuner et le dîner..
  • Broyez 150 grammes de noix, ajoutez un verre de miel, 50 grammes d'ail. Vous pouvez également ajouter des fruits d'anis. Prendre une cuillère à soupe trois fois par jour avant les repas.
  • Achetez des baies de feijoa, combinez-les avec du miel et mangez-les tout au long de la journée.

Complications

En l'absence de traitement adéquat, vous pouvez rencontrer:

  • Coma hypothermique. Ses premiers signes: perte de conscience, essoufflement sévère, ralentissement de la pulsation, diminution excessive de la température corporelle, gonflement, essoufflement. Le résultat est un résultat mortel.
  • Insuffisance cardiaque, accident vasculaire cérébral, infarctus du myocarde, cardiopathie ischémique, athérosclérose et autres pathologies du système circulatoire, du cœur, du cerveau.
  • Infertilité, détérioration de la libido, puissance.
  • Pendant la grossesse, une toxicose tardive, des fausses couches, une naissance prématurée et une anémie se développent. Pendant l'accouchement, des saignements sévères peuvent s'ouvrir, le bébé peut naître avec des anomalies anormales et même mort.

Un excès d'hormone thyroxine

Une production excessive de l'hormone thyroxine par la glande thyroïde entraîne une maladie appelée hyperthyroïdie ou thyrotoxicose. Le plus souvent, des pathologies concomitantes sont détectées: goitre nodulaire ou diffus toxique, adénome thyroïdien.

Les raisons

Une surabondance de thyroxine n'indique pas toujours des troubles pathologiques. Les taux surestimés sont considérés comme la norme dans de tels cas:

  • période de grossesse;
  • prendre certains médicaments.

Les causes de l'hyperthyroïdie sont pathologiques:

  • ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • troubles pathologiques du foie et du système génito-urinaire;
  • maladies auto-immunes;
  • dépassement de la dose de consommation de produits alimentaires contenant de l'iode;
  • consommation incontrôlée de médicaments à base de composés iodés.

Symptômes

La thyréotoxicose se manifeste de cette manière:

  • la production de sueur augmente;
  • l'humeur change radicalement et sans raison;
  • une tachycardie ou une arythmie survient;
  • le poids corporel diminue;
  • la diarrhée survient;
  • la pression artérielle augmente;
  • les membres tremblent.

Traitement

Un traitement médicamenteux avec une surabondance de l'hormone thyroxine vise à bloquer sa production. Avant de prescrire une méthode de traitement, un diagnostic approfondi est effectué. Les activités suivantes aideront à réduire la thyroxine:

  • prendre des médicaments: stéroïdes anabolisants, agents thyréostatiques, ainsi que des médicaments "Phenytoin", "Clofibrate", "Carbamazepine";
  • exposition à l'iode radioactif;
  • l'adhésion à un régime;
  • l'hydrothérapie;
  • intervention chirurgicale.

Conséquences et complications

Avec un excès de thyroxine, les complications suivantes sont possibles:

  • crise thyrotoxique, dans laquelle la température corporelle monte à 41 degrés, la pression artérielle atteint des niveaux critiques, une tachycardie et une insuffisance cardiaque se produisent, des vomissements, de la diarrhée, des nausées, le résultat peut être la mort;
  • exacerbation de maladies du système cardiovasculaire, développement d'arythmie, ischémie, crise cardiaque, etc.
  • des dommages au système nerveux;
  • troubles de l'appareil visuel - gonflement des globes oculaires, ophtalmopathie auto-immune;
  • infertilité et dysfonctionnement sexuel;
  • bronchospasme;
  • l'ostéoporose;
  • Œdème de Quincke.

Vidéo sur les caractéristiques de l'hormone

Apprenez de notre vidéo toutes les caractéristiques de l'hormone thyroxine, son effet sur le corps, ainsi que les différences entre l'hypothyroïdie et l'hyperthyroïdie:

Thyroxine totale (T4)

La thyroxine (T4) est l'une des deux principales hormones thyroïdiennes, dont la fonction principale est la régulation du métabolisme énergétique et plastique dans le corps. La thyroxine totale est la somme de deux fractions: liées et non liées aux protéines du plasma sanguin.

T4 totale, tétraiodothyronine.

Thyroxine, T4 total, T4 gratuit.

Plage de détection: 5,4 - 320 nmol / l.

Nmol / L (nanomole par litre).

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Comment bien se préparer à l'étude?

  1. Ne mangez pas pendant 2-3 heures avant le test, vous pouvez boire de l'eau propre non gazeuse.
  2. Évitez de prendre des hormones stéroïdiennes et thyroïdiennes 48 heures avant l'étude (en consultation avec votre médecin).
  3. Éliminez le stress physique et émotionnel 24 heures avant l'étude.
  4. Ne pas fumer pendant 3 heures avant l'examen.

Informations générales sur l'étude

Au cours de l'étude, la concentration dans le sang d'une fraction de la principale hormone thyroïdienne, la thyroxine, liée et non liée aux protéines, est déterminée. C'est l'un des tests les plus importants pour évaluer la fonction de la glande thyroïde, mais ses résultats dépendent de la quantité de protéines qui lient la thyroxine dans le plasma sanguin, ce qui ne permet pas de déterminer la concentration de la fraction biologiquement active de l'hormone. Les principales protéines qui lient la thyroxine dans le plasma sanguin sont l'albumine. Le rapport entre la fraction libre et liée de la thyroxine et indirectement l'activité de l'hormone dépend de leur quantité. La thyroxine représente environ 90% de la quantité totale d'hormones sécrétées par la glande thyroïde.

Le plus souvent, cette analyse est prescrite en conjonction avec l'étude de la concentration d'hormone stimulant la thyroïde - un régulateur de la fonction thyroïdienne et de la fraction libre de thyroxine.

La glande thyroïde contrôle le métabolisme et le taux de consommation d'énergie du corps. Il fonctionne sur un mécanisme de rétroaction avec la glande pituitaire. La glande pituitaire libère de la thyrotropine (TSH) en réponse à une diminution de la concentration de thyroxine, stimulant ainsi la glande thyroïde à produire des hormones. Lorsque le niveau de thyroxine augmente, l'hypophyse commence à produire moins d'hormone stimulant la thyroïde et la sécrétion de la glande thyroïde thyroxine diminue.

Si la glande thyroïde n'est pas capable de produire suffisamment de thyroxine ou d'hormone thyréostimuline pas assez pour la stimuler, des symptômes d'hypothyroïdie apparaissent. Chez ces patientes, le poids corporel augmente, la peau sèche, la fatigue augmente, elles deviennent très sensibles au froid et le cycle menstruel est perturbé chez la femme. Lorsque la glande thyroïde sécrète des quantités accrues de thyroxine, les processus métaboliques dans le corps et la production d'énergie dans les cellules sont augmentés, ce qui entraîne une hyperthyroïdie. Palpitations cardiaques, anxiété, perte de poids, troubles du sommeil, mains tremblantes, yeux secs et rouges, gonflement du visage sont les principaux symptômes de cette maladie.

La cause la plus fréquente de déséquilibre hormonal thyroïdien est une lésion auto-immune de la glande. Les plus courantes sont la maladie de Graves (provoque une hyperthyroïdie) et la thyroïdite de Hashimoto (hypothyroïdie). Les complications de l'hyper- et de l'hypothyroïdie sont le cancer de la thyroïde, la thyroïdite. L'influence de ces maladies sur le fonctionnement de la glande thyroïde peut être élucidée en testant la thyroxine.

À quoi sert la recherche?

  • Pour le diagnostic du dysfonctionnement thyroïdien.
  • Pour surveiller le traitement des troubles thyroïdiens.
  • Diagnostiquer les causes de l'infertilité féminine.
  • Pour diagnostiquer l'hypothyroïdie congénitale.

Quand l'étude est prévue?

  • Avec des symptômes d'hypo- ou d'hyperthyroïdie. Symptômes de l'hyperthyroïdie: palpitations cardiaques, augmentation de l'irritabilité, perte de poids, insomnie, tremblements des mains, faiblesse, fatigue, diarrhée (dans certains cas), sensibilité accrue à la lumière, vision trouble, poches autour des yeux, sécheresse, rougeur, exophtalmie (" globes oculaires bombés). Symptômes de l'hypothyroïdie: prise de poids, peau sèche, constipation, intolérance au froid, gonflement, chute de cheveux, menstruations irrégulières chez la femme. Avec une hypothyroïdie sévère, des complications telles que des troubles du rythme cardiaque, une ischémie du muscle cardiaque, un coma peuvent survenir. Chez les enfants, l'hypothyroïdie peut entraîner un retard du développement physique et mental - crétinisme.
  • Dans le cadre d'un examen préventif, ainsi que d'autres tests de laboratoire (tests sanguins et urinaires généraux, divers indicateurs biochimiques).
  • Périodiquement, lors de la surveillance du traitement des maladies thyroïdiennes (conjointement avec l'analyse de l'hormone stimulant la thyroïde) - au moins 1 fois en 3 mois.
  • Pendant la grossesse, les femmes qui ont une prédisposition aux maladies de la glande thyroïde ou qui en souffrent déjà - pour la détection rapide des violations de la sécrétion d'hormones thyroïdiennes, car elles peuvent entraîner une interruption de grossesse ou une pathologie congénitale chez le fœtus.
  • Dans les premiers jours de la vie, les bébés nés de mères atteintes d'une maladie thyroïdienne.

Que signifient les résultats?

ÂgeValeurs de référence
20 ans66 à 181 nmol / l

Les raisons de l'augmentation du niveau de T4:

  • goitre toxique diffus,
  • thyroïdite,
  • adénome thyroïdien,
  • Thyrotoxicose indépendante de la TSH,
  • obésité,
  • dysfonctionnement thyroïdien post-partum,
  • maladie du rein,
  • pathologie hépatique chronique (hépatite, cirrhose, etc.),
  • thérapie à l'héparine.

Raisons de l'abaissement du niveau T4:

  • hypothyroïdie primaire,
  • goitre endémique,
  • thyroïdite auto-immune,
  • résection de la glande thyroïde,
  • hypothyroïdie secondaire,
  • thyrotropinome,
  • processus inflammatoires dans l'hypophyse et l'hypothalamus,
  • manque d'iode,
  • carence en protéines (déplétion),
  • empoisonnement au plomb,
  • dépendance à l'héroïne,
  • prendre des contraceptifs oraux.

Qu'est-ce qui peut influencer le résultat?

  • Les médicaments suivants peuvent augmenter les taux de thyroxine: amiodarone, lévothyroxine, propranolol, propylthiouracile, aspirine, danazol, furosémide, tamoxifène, acide valproïque.
  • Stéroïdes anabolisants, phénytoïne, carbamazépine, thyréostatiques, clofibrate, préparations de lithium, méthadone, octréotide.

Qui commande l'étude?

Endocrinologue, thérapeute, pédiatre, gynécologue, neurologue, chirurgien.

Les hormones thyroïdiennes

L'étude des hormones thyroïdiennes est réalisée pour évaluer l'état de la glande thyroïde, identifier les maladies. Les principales fonctions des hormones thyroïdiennes sont la régulation du métabolisme énergétique, la participation au travail du cœur et du cerveau. Un test sanguin est effectué pour l'étude.

Les hormones thyroïdiennes

La glande thyroïde est située à l'avant du cou et repose sur la trachée. Il produit des substances hormonales thyroxine, triiodothyronine et calcitonine. Pour cela, la glande thyroïde a besoin d'iode, qui entre dans le corps avec de la nourriture..

La fonction thyroïdienne est régulée par l'hormone thyréostimulante hypophysaire - TSH. Avec une activité thyroïdienne accrue, la TSH diminue pour diminuer l'activité. Avec un affaiblissement de la fonction thyroïdienne, la TSH augmente.

Fonctions des hormones thyroïdiennes:

  • participation au métabolisme des protéines, des graisses et des glucides;
  • dégradation des graisses;
  • stimulation de l'activité cardiaque;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • régulation de l'activité mentale;
  • régulation du métabolisme du calcium;
  • contrôle de la thermorégulation;
  • stimulation de la digestion.

Avec diverses maladies de l'hypophyse ou de la glande thyroïde, il y a une diminution ou une augmentation de la production de substances hormonales.

Thyroxine

La thyroxine, ou T4, est un précurseur de la triiodothyronine. La quantité maximale est produite le matin, de 8 à 12 heures. La puissance minimale est observée la nuit, de 23 à 3 heures. Il y a des fluctuations saisonnières - la production la plus élevée a lieu de septembre à février, la production la plus faible est observée en été.

Dans un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes, la T4 libre et le total sont déterminés. Free n'est pas associé aux protéines T4, circulant dans la circulation sanguine. Commun comprend le T4 libre et lié.

Triiodothyronine

La triiodothyronine, ou T3, est la substance hormonale la plus active de la glande thyroïde. Une partie est formée dans la glande thyroïde, une partie est obtenue à partir de la thyroxine dans d'autres organes. Elle diffère de la thyroxine par un plus petit nombre d'atomes d'iode. Il peut également être lié et gratuit. Moins de T3 circule dans la circulation sanguine.

Calcitonine

Une hormone protéique produite dans les cellules C de la glande thyroïde. L'action est opposée aux hormones de la glande parathyroïde. Retient le calcium dans les os, augmentant leur force. Empêche le développement de l'ostéoporose.

La fonction des glandes parathyroïdes est de retenir le calcium dans le sang et d'empêcher son accumulation dans le tissu osseux. Les glandes parathyroïdes sont appariées, situées sur les côtés de la glande thyroïde.

Anticorps thyroïdiens

Dans certaines maladies auto-immunes, le corps produit des anticorps contre ses propres tissus. Au cœur des maladies auto-immunes se trouve un dysfonctionnement du système immunitaire, dans lequel il reconnaît les propres tissus du corps comme étrangers. Des anticorps sont produits pour détruire l'agent «étranger». En conséquence, une inflammation se développe dans l'organe contre lequel les anticorps se sont développés..

En ce qui concerne la glande thyroïde, de telles défaillances se produisent également. Les types d'anticorps suivants sont produits.

  1. Anticorps anti-antigène thyrocyte microsomal - AMAT. Ils sont formés aux microsomes des cellules d'organes - structures contenant des protéines et des enzymes. Trouvé dans la maladie de Hashimoto, goitre toxique diffus, thyrotoxicose.
  2. Anticorps contre les récepteurs TSH - AT-rTTG. Formé aux zones sensibles aux hormones des cellules d'organes. Ils stimulent une augmentation du niveau de T3 et T4. Révélé dans un goitre toxique diffus.
  3. Anticorps contre la thyroglobuline - AT-TG. Formé à la protéine de la glande contenant de l'iode. Détecté dans la maladie de Hashimoto, thyroïdite auto-immune.
  4. Anticorps contre la peroxydase thyroïdienne - AT-TPO. Formé à l'enzyme nécessaire à la synthèse de T3 et T4. Apparaissent avec la maladie de Hashimoto, thyroïdite auto-immune.

Les tests sanguins pour les anticorps thyroïdiens sont une méthode sensible pour diagnostiquer les maladies auto-immunes.

Indicateurs déterminés dans le test sanguin pour les hormones

Les tests hormonaux effectués dépendent de la maladie présumée. Tout d'abord, ils examinent T3, T4. Si une surestimation ou une diminution de ces hormones thyroïdiennes est trouvée, une analyse est prescrite pour TSH, anticorps thyroïdiens.

Complexe d'examen pour diverses maladies:

  • thyrotoxicose - TSH, T3, T4, aTPO, arTTG;
  • hypothyroïdie - T4, TSH;
  • goitre nodulaire diffus - TSH, T4, T3, calcitonine.

Méthodes de recherche supplémentaires - échographie, tomodensitométrie, balayage des radio-isotopes.

Règles pour faire un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes

Pour la recherche, du sang veineux est prélevé. Il est correct de faire une prise de sang le matin, avant midi. À ce moment, la teneur en substances hormonales est maximale. Avant de donner du sang pour les hormones thyroïdiennes, une préparation est nécessaire:

  • arrêter temporairement de prendre des médicaments hormonaux;
  • éviter le stress physique et émotionnel à la veille du test;
  • abandonner l'alcool et les cigarettes.

S'il est impossible d'arrêter de prendre des médicaments, ils doivent être indiqués lors de la visite d'un médecin. Il n'est pas recommandé de passer des tests immédiatement après les opérations, les examens aux rayons X.

Ils viennent à l'étude l'estomac vide, vous ne pouvez manger aucun aliment, vous pouvez boire un verre d'eau. Immédiatement avant de donner du sang pour les hormones, vous devez vous asseoir tranquillement pendant 5 à 10 minutes.

Pour contrôler la maladie, il n'est pas nécessaire de prendre à chaque fois une formule sanguine complète pour toutes les hormones thyroïdiennes. Règles d'inspection:

  • aTPO ne change pas avec l'évolution de la maladie, il n'est donc pas nécessaire de les déterminer régulièrement;
  • dans les hormones thyroïdiennes, seules les fractions libres sont déterminées, il n'est pas nécessaire de donner des fractions communes et gratuites en même temps;
  • une analyse de l'hormone calcitonine n'est effectuée que si un cancer de la thyroïde est suspecté.

Il n'y a pas de directives strictes sur le jour du cycle pour donner à une femme des hormones thyroïdiennes. L'indicateur ne dépend pas de la phase du cycle, mais il est recommandé de vérifier l'état de la glande thyroïde avant ou après la menstruation.

Taux d'hormones thyroïdiennes

Le niveau de substances thyroïdiennes dépend du sexe et de l'âge de la personne. La norme chez les femmes est légèrement plus élevée, car les substances hormonales thyroïdiennes sont responsables de la fonction reproductrice du corps féminin. Le tableau montre les normes de thyroxine pour différentes catégories d'âge.

Sexe et âgeValeur normale, nmol / litre
Enfants de moins de 6 ans5,95-14,7
Enfants de moins de 10 ans5,99-13,8
Enfants de moins de 18 ans5,91-13,2
Hommes de moins de 40 ans5,57-9,69
Hommes de plus de 40 ans5.32-10
Femmes de moins de 40 ans5,92-12,9
Femmes de plus de 40 ans4,93-12,2

La norme de l'hormone thyroïdienne thyroxine chez une femme pendant la grossesse est de 7,33 à 16,1 nmol / litre.

Les différences d'âge et de sexe dans la triiodothyronine sont insignifiantes. Son taux est de 5,4 à 12,3 pmol / litre. La triiodothyronine étant plus active, sa teneur dans le sang est mille fois inférieure.

Un taux normal de calcitonine est de 13,3 à 28,3 mg / litre. Les anticorps contre les récepteurs TSH devraient normalement être absents. Le taux d'anticorps anti-thyroperoxydase ne dépasse pas 5,6 U / ml. Seul un médecin doit déchiffrer l'analyse des hormones thyroïdiennes, car les désignations peuvent varier en fonction du laboratoire. Si une pénurie ou un excès d'hormones thyroïdiennes est détecté, un examen complémentaire est effectué pour établir un diagnostic.

Maladies de la glande thyroïde

Avec un manque d'hormones thyroïdiennes, l'hypothyroïdie se développe. La condition congénitale de l'hypothyroïdie chez les enfants est appelée crétinisme. Les enfants sont à la traîne dans le développement physique et mental, ont des traits, des visages et une structure corporelle disproportionnés.

Symptômes d'un manque d'hormones thyroïdiennes chez l'adulte:

  • fatigue accrue;
  • apathie, manque d'intérêt pour la vie;
  • affaiblissement de la mémoire;
  • détérioration de l'activité mentale;
  • diminution de l'appétit;
  • gain de poids;
  • gonflement;
  • fraîcheur;
  • indigestion;
  • diminution de la fonction sexuelle;
  • violation du cycle menstruel chez les femmes.

L'hypothyroïdie se produit lorsqu'il y a un manque d'iode dans l'alimentation, une inflammation auto-immune de la glande thyroïde, des lésions d'organes et des maladies de l'hypophyse. En outre, l'hypothyroïdie survient après l'ablation de la glande thyroïde en raison d'un cancer ou d'un goitre.

Avec un excès d'hormones thyroïdiennes, la thyrotoxicose se développe. Lorsque T3 et T4 sont élevés, les symptômes suivants sont observés:

  • sautes d'humeur fréquentes;
  • irritabilité excessive;
  • transpiration;
  • maux de tête;
  • appétit excessif;
  • perte de poids brutale;
  • la diarrhée;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • rythme cardiaque augmenté.

La thyréotoxicose se développe avec la formation de nœuds dans la glande thyroïde, une inflammation virale de l'organe, des lésions de l'hypophyse.

Pour vérifier, ils sont testés pour le complexe thyroïdien. Il faut se rappeler que les symptômes ne sont pas spécifiques et peuvent être observés avec d'autres maladies. Ils devraient être évalués uniquement en combinaison et en tenant compte des résultats de l'enquête. Seul un médecin doit déchiffrer les analyses et l'état du patient..

Traitement de l'hypothyroïdie et de la thyrotoxicose

Lorsqu'une hypothyroïdie est détectée, une personne se voit prescrire un traitement hormonal substitutif. Il s'agit de prendre des hormones thyroïdiennes sous forme de pilules. Dans la plupart des cas, il s'agit d'une prise de médicaments à vie, car l'inflammation est chronique. La dose du médicament doit être choisie très soigneusement, un surdosage peut entraîner la condition opposée - la thyrotoxicose. Les patients en thérapie de substitution doivent régulièrement donner du sang pour les hormones thyroïdiennes essentielles pour surveiller le traitement.

Avec des hormones thyroïdiennes élevées, une personne se voit prescrire des médicaments pour supprimer la fonction des organes. Ils sont également soigneusement dosés afin de ne pas éteindre complètement la glande thyroïde. Cette thérapie est également à vie pour la plupart des patients. La fonction thyroïdienne est évaluée par la quantité de substances hormonales qu'elle produit. L'étude est réalisée sur un test sanguin. La préparation à l'analyse comprend un refus temporaire de drogues, d'alcool, de nicotine, de stress physique et émotionnel. Lorsque la fonction de la glande thyroïde est affaiblie ou renforcée, un traitement correctif est prescrit.

L'hormone thyroxine: pourquoi est-elle nécessaire et quelles fonctions elle a?

La glande thyroïde produit diverses substances hormonales au cours de son fonctionnement. La thyroxine (T4, tétraiodothyronine) est l'une des deux hormones les plus importantes de cet organe, affectant tous les processus vitaux du corps. Il participe à la régulation du métabolisme et affecte la croissance et le développement de l'organisme. Regardons de plus près quelle hormone thyroxine et ses fonctions.

Thyroxine: types et fonctions

La substance hormonale T4 est la principale forme de substances actives produites par la glande thyroïde. Sa synthèse se produit à partir de la L-tyrosine à la suite de l'addition d'iode. Les principales fonctions de l'hormone thyroxine sont d'activer les processus métaboliques en stimulant la production d'ARN et de protéines spéciales. Cette substance dans le corps humain:

  • augmente la température corporelle;
  • accélère la synthèse des protéines;
  • affecte la croissance et le développement du corps;
  • augmente le besoin de cellules en oxygène;
  • améliore les processus oxydatifs dans les tissus;
  • prépare la muqueuse de l'utérus pour une grossesse probable dans la deuxième phase de la menstruation;
  • est responsable de l'augmentation de la pression artérielle systémique;
  • accélère le rythme cardiaque;
  • active les processus de pensée;
  • augmente l'activité physique;
  • favorise la croissance du glucose dans le sang et affecte sa synthèse;
  • améliore la dégradation des cellules graisseuses;
  • active l'érythropoïèse dans la moelle osseuse.

La thyroxine est une hormone thyroïdienne qui affecte toutes les cellules du corps humain. Il n'y a pas d'organes cibles spécifiques pour cela. Cela est dû à la grande variété de fonctions de cette substance hormonale..

La glande thyroïde produit des hormones thyroxine en deux versions: liées et libres. Le premier fonctionne aux dépens des protéines sanguines: albumine, globuline et transthyrétine. Parmi ses principales caractéristiques, on peut distinguer: l'incapacité d'exercer un effet biologique sur l'organisme, l'absence de capacité indépendante à être transporté le long du lit vasculaire, le contenu en grande quantité, existe depuis plusieurs mois, ne s'effondre pas dans le foie et les reins.

L'hormone libre thyroxine se lie aux cellules cibles pour sa fonction biologique. Les caractéristiques de la T4 libre comprennent: un effet direct sur le métabolisme, une non-liaison aux protéines sanguines et un transport indépendant dans la circulation sanguine, une teneur en petite quantité, une existence à court terme et une destruction dans les reins et le foie.

Pendant la journée, la concentration de T4 totale dans le sang change. Il est détecté au maximum le matin de 8 à 12 heures, et au minimum le soir et la nuit de 23 à 3 heures..

Intéressant! Le niveau de thyroxine n'est pas stable tout au long de l'année. Sa production la plus élevée est observée de septembre à février. La plus faible concentration de T4 est observée en été.

Parfois, la thyroxine et l'hormone stimulant la thyroïde sont confondues. C'est une erreur, car le premier est produit par la glande thyroïde et le second est produit par l'hypophyse. Mais, les récepteurs des substances hormonales stimulant la thyroïde sont situés à la surface de l'épithélium de la glande thyroïde, ce qui favorise l'activation de la production de thyroxine et de triiodothyronine. Par conséquent, malgré le fait que les deux hormones sont produites par des organes différents, l'une participe à la synthèse de l'autre. En conséquence, dans le cas d'une diminution de la thyrotropine, la concentration de T4 augmente, et vice versa.

Diagnostics T4 et médicaments régulant son contenu dans le sang

Tout au long de la vie, l'hormone thyroïdienne thyroxine chez l'homme reste à peu près à la même concentration. Chez les femmes, en moyenne, il est plus faible et la différence est plus notable à la puberté (14 à 18 ans). En outre, la moitié juste a un changement dans le niveau de T4 pendant la grossesse. À l'âge de quarante ans, l'hormone thyroxine dans le sang diminue chez les deux sexes. De plus, son taux ne dépend pas des caractéristiques sexuelles et est déterminé exclusivement par l'âge. Pour les hommes et les femmes de plus de dix-huit ans, la norme T4 est:

  • généralement de 62 à 150 nmol / l;
  • libre - 9-19 nmol / l.

Pour vérifier que l'hormone thyroxine est normale ou non, un diagnostic particulier est effectué, notamment une prise de sang. Mais, pour cela, il doit y avoir des lectures appropriées.

Important! Pour évaluer le niveau de substances hormonales en dynamique, il est recommandé de prélever du sang au même moment de la journée.

Le diagnostic du sang pour la T4 totale et libre est effectué lorsque la concentration de l'hormone thyréostimuline (TSH) change et en présence de signes cliniques de lésions thyroïdiennes (avec hypothyroïdie ou hyperthyroïdie), ainsi que le goitre, est une indication pour cette analyse.

Une augmentation de la concentration de T4 dans le corps est observée lorsque:

  • tumeurs hormonalement actives - thyrotropinome et choriocarcinome;
  • thyroïdite - inflammation de la glande thyroïde;
  • goitre toxique;
  • certaines maladies héréditaires;
  • dysfonctionnement thyroïdien post-partum;
  • lésions hépatiques et rénales sévères;
  • obésité;
  • Infection par le VIH;
  • prendre certains médicaments, y compris les contraceptifs oraux, les œstrogènes, les préparations d'iode, l'insuline.

La personne ne ressent pas d'augmentation du T4 lié. Les symptômes surviennent lorsque la thyroxine libre augmente. Ceci est exprimé:

  • sautes d'humeur soudaines, irritabilité, hyperactivité;
  • hypertension artérielle;
  • tachycardie;
  • transpiration;
  • tremblement;
  • perte de poids.

Lorsque les réserves du corps sont épuisées, la fatigue augmente et l'immunité diminue. Les raisons de la diminution de la concentration de T4 sont des maladies de la glande thyroïde ou une résection de cet organe, et l'utilisation de certains médicaments peut également entraîner une carence en thyroxine. Il peut s'agir de médicaments anticancéreux, de corticostéroïdes, d'antifongiques, de médicaments antituberculeux. Une diminution de la T4 libre se manifeste par: prise de poids, manque de concentration et de mémoire, léthargie, apathie, léthargie, fatigue non motivée, œdème périphérique, diminution de la pression artérielle et bradycardie.

Mise en garde! Les cas graves associés à un manque d'hormone thyroxine provoquent des troubles du rythme cardiaque et même un coma.

L'un des médicaments les plus populaires pour normaliser la T4 est l'hormone l-thyroxine. Après un processus métabolique partiel dans le foie et les reins, le médicament a un effet positif sur l'ensemble du métabolisme. De plus, le médicament a un effet anabolisant lorsqu'il est pris à la dose minimale, reconstitue la demande en oxygène des tissus et augmente l'activité du système nerveux central..

L'hormone L-thyroxine est prescrite pour certaines maladies de la glande thyroïde. Ce sont l'hypothyroïdie sous diverses formes, une carence en substances hormonales T4 et une thyroïdite auto-immune..

Intéressant! Dans le cancer, l'hormone L-thyroxine est prescrite comme thérapie à vie.

L'analogue direct de ce médicament est Eutirox. Il contient une composition presque identique, mais il a une concentration différente de la substance active. L'un des médicaments hormonaux ne doit être prescrit que par un médecin, car l'automédication peut avoir des conséquences irréparables.

Combien coûte la guérison de la glande thyroïde

Lorsqu'il s'agit de prévenir les maladies, le médecin parle généralement d'une bonne nutrition, de l'exercice et d'un examen médical régulier..

Mais pour prévenir les maladies thyroïdiennes, il suffit de cuisiner tous les repas avec du sel iodé..

Selon les statistiques du ministère de la Santé, plus de 2% des Russes souffrent de maladies thyroïdiennes - soit près de 3 millions de personnes. Toutes ces maladies sont chroniques. Dans la plupart des cas, la médecine ne sait pas encore comment les traiter, elle ne peut que compenser.

Je suis endocrinologue. Dans cet article, je vais vous dire quelles maladies sont dues à un dysfonctionnement de la glande thyroïde, comment elles sont traitées et combien cela coûte.

Quelles sont les maladies de la glande thyroïde?

La glande thyroïde est un organe qui prend l'iode du sang et le convertit en hormones. Ils sont appelés contenant de l'iode. Comme d'autres hormones, elles régulent le métabolisme du corps. Tout d'abord, ils affectent la fréquence cardiaque et le fonctionnement du système nerveux..

Tant qu'il y a une quantité normale d'iode dans le sang d'une personne, la glande thyroïde fonctionne normalement. Mais s'il devient petit, il compense le déficit. Pour cela, la glande augmente: de cette manière, elle traite plus de sang, capte plus d'iode et produit plus d'hormones. Parfois, le changement est vu de l'extérieur: un gonflement apparaît sur le cou, ressemblant au goitre d'un oiseau, c'est pourquoi la maladie tire son nom.

apport quotidien d'iode pour un adulte

Moins il y a d'iode dans le sang, plus le fer augmente de manière intensive afin de nous fournir la bonne quantité de ses hormones. Mais toute compensation a une limite.

Si vous démarrez le processus, après un certain temps, des formations supplémentaires apparaissent dans la glande thyroïde - les nœuds. Ils sont constitués de cellules glandulaires, ils captent donc également l'iode et produisent des hormones. Mais la glande thyroïde ne régule pas leur activité, donc après un certain temps, les cellules commencent à produire trop d'hormones. Une condition survient que les médecins appellent la thyrotoxicose.

Avec la thyrotoxicose, une personne devient nerveuse, transpire beaucoup, perd du poids rapidement, son rythme cardiaque s'accélère et l'essoufflement se produit même avec un effort mineur. Si la thyrotoxicose n'est pas traitée, il existe un risque de fibrillation auriculaire et d'arrêt cardiaque.

Avec un goitre en marche, un autre scénario est également possible. Parfois, les cellules glandulaires des nœuds perdent leur capacité à capturer l'iode du sang et à produire des hormones. Ensuite, au contraire, il y en a trop peu. Les médecins appellent cette maladie hypothyroïdie..

Avec l'hypothyroïdie, une personne ressent de la faiblesse, de la somnolence, un œdème apparaît, la pensée s'aggrave, la parole ralentit. Il prend du poids, ne tolère pas bien le froid, sa pression diminue, la peau devient sèche, la constipation se produit. La maladie est particulièrement dangereuse pour les femmes enceintes. L'hypothyroïdie retardée conduit au coma.

La glande thyroïde est située à l'avant du cou et a la forme d'un papillon. Source: Sebastian Kaulitzki / Shutterstock

La prévention

Les problèmes de thyroïde résultent souvent d'un manque d'iode dans le corps. Par conséquent, le moyen le plus simple de les éviter est de consommer suffisamment de micronutriments. Un adulte a besoin de 150 mcg par jour, les enfants de 2 à 6 ans ont besoin de 90 mcg et les femmes enceintes et allaitantes ont besoin d'au moins 200 mcg.

Il y a deux problèmes avec l'iode. Dans la plupart des régions de Russie, cela ne suffit pas. Plus il est éloigné de la mer, moins il y a d'iode dans l'air, l'eau et, surtout, la nourriture.

Un autre problème est qu'il ne s'accumule pas dans le corps, mais est excrété lorsque nous allons aux toilettes. Par conséquent, pour la prévention des maladies thyroïdiennes, il est nécessaire de s'assurer que l'iode pénètre dans le corps tous les jours..

En URSS, depuis 1956, l'iode est sans faute ajouté au sel de table. Après 10 ans, l'incidence des maladies thyroïdiennes a chuté de façon spectaculaire. Nous avons même dû fermer des dispensaires anti-caprins spécialisés - il y en avait.

Mais l'iodation du sel augmente son coût, mais pas beaucoup: pas plus de 10%. Par conséquent, dans les années 90, quand il n'y avait pas de temps pour l'iode, de nombreuses industries ont cessé de le faire - et l'incidence de la glande thyroïde a commencé à augmenter fortement. Un nouveau projet de loi sur l'iodation obligatoire des aliments est à l'étude, mais il n'a pas encore été adopté.

L (El) -thyroxine 25,50,75 et 100 mcg: instructions, indications, surdosage

Auteur: Kristina Lobanovskaya, médecin, nutritionniste en exercice

Mise à jour: 12/08/2019

La thyroxine est l'une des principales hormones produites par la glande thyroïde. Il active la synthèse et la dégradation des protéines et améliore également le processus de conversion des glucides dans les cellules. Le but de la thyroxine est de stimuler le métabolisme. C'est pourquoi son analogue synthétique - la lévothyroxine sodique ou la L-thyroxine a la capacité d'éliminer les kilos en trop, il normalise le métabolisme et accélère les processus biologiques..

informations générales

L'hormone thyroxine est produite par la glande thyroïde. Plus précisément, il est produit par les cellules folliculaires de la glande thyroïde sous le contrôle de la TSH - hormone thyréostimulante. La thyroxine (T4) est l'une des deux hormones thyroïdiennes contenant de l'iode. La triiodothionine (T3) est la deuxième hormone. L'activité biologique de la thyroxine est insignifiante, mais les enzymes agissent sur elle dans les tissus, et elle est partiellement convertie en l'hormone triiodothyronine plus active.

Quelle est la différence entre l'analyse du T4 total et libre

La principale quantité de thyroxine dans le sang est dans un état associé aux protéines. La T4 libre, qui a une activité hormonale, n'est que d'environ 4%. Des molécules de triiodothyronine sont formées à partir de celui-ci lorsqu'un ion iode est clivé.

Si le foie produit suffisamment de protéines chez le patient et qu'elles ne sont pas perdues dans l'urine des reins, les deux tests (pour la thyroxine totale et libre) ont la même valeur diagnostique. En présence de maladies de ces organes, et notamment dans le contexte d'une insuffisance hépatique ou rénale, un test de la T4 totale est indiqué. La fraction libre de l'hormone est plus informative chez les femmes enceintes prenant des hormones sexuelles masculines ou féminines, des contraceptifs sous forme de pilules.

En pratique, pour obtenir un tableau clinique complet, les tests suivants sont nécessaires:

  • hormone stimulant la thyroïde de l'hypophyse;
  • thyroxine et triiodothyronine totales et libres;
  • la concentration d'albumine sanguine;
  • analyse d'urine pour déterminer la perte de protéines.

Les fonctions

L'hormone thyroxine a une influence active sur le travail de tout l'organisme. Ses fonctions sont les suivantes:

  • stimule le métabolisme des lipides;
  • abaisse le taux de cholestérol;
  • soutient le métabolisme osseux;
  • réduit la quantité de triglycérides dans le sang;
  • améliore l'absorption du calcium par l'organisme;
  • stimule le système nerveux central.

Le poids corporel d'une personne dépend du niveau de thyroxine. La T4 stimule également la production de vitamine A dans le foie. De plus, la thyroxine est très importante pour le système reproducteur de la femme. Avec une augmentation ou une diminution de cette hormone, des difficultés peuvent survenir pour concevoir et porter un enfant..

Analogues de thyroxine

Analogue créé synthétiquement de la thyroxine - lévothyroxine (L-thyroxine). Il est utilisé pour l'hypothyroïdie afin de restaurer le fonctionnement normal de l'organe endocrinien. Le produit favorise le développement des tissus, fournit un apport d'oxygène plus complet, améliore le métabolisme et optimise l'activité de tout l'organisme. L'analogue est traité dans le tractus gastro-intestinal.

L'effet de la thyroxine sur le corps est multiple. Il est utilisé par les femmes qui cherchent à perdre du poids. Les athlètes utilisent également cette méthode. Mais les deux catégories mettent en danger la santé, donc avec un excès de substance, le cœur et le système nerveux en souffrent. Dans tous les cas, vous devez consulter un médecin - un endocrinologue. Après tout, le travail bien coordonné du système organique le plus complexe et la qualité de la vie humaine en dépendent..

Thyroxine (hormone): la norme chez l'homme et la femme

Jusqu'à l'âge de quarante ans, la quantité de cette hormone dans le corps des femmes et des hommes est à peu près la même. Une fois que les indicateurs diffèrent, le niveau dans le corps féminin commence à baisser. Pendant la grossesse, l'hormone thyroxine augmente considérablement, atteignant des valeurs maximales au troisième trimestre.

La production augmente le matin (de 8h à 12h). La nuit (de 23 à 3 heures), la thyroxine est produite en quantité minimale. De plus, il y a une augmentation de la concentration de l'hormone dans le corps de septembre à février et de mai à septembre, son contenu diminue..

Alors, quel niveau de thyroxine (hormone) devrait avoir dans le corps? La norme pour les femmes est de 100-120 nmol / l, les mêmes indicateurs pour les hommes. Ces valeurs sont pratiquement inchangées tout au long de la vie. Pendant la ménopause, de graves changements se produisent dans le corps de la femme, à ce moment-là, la thyroxine (hormone) diminue également. La norme chez les femmes d'âge mûr peut être de 80 à 100 nmol / l. Néanmoins, ces indicateurs peuvent augmenter ou augmenter en fonction des problèmes survenus dans le corps. Les écarts par rapport aux valeurs normales ne sont pas toujours un signe de pathologie. Mais dans certains cas, de tels changements doivent prendre des mesures urgentes..

Composition du médicament, forme de libération et conditions de stockage

Le médicament est produit sous forme de comprimés contenant l'ingrédient actif lévothyroxine sodique dans un volume de cinquante à cent cinquante microgrammes par comprimé en vingt-cinq incréments.

Les ingrédients d'accompagnement sont des additifs de cellulose microcristalline, de l'hydrogénophosphate de calcium dihydraté, du glycolate d'amidon sodique (type A), de la dextrine, des glycérides partiels à longue chaîne.

Le nombre de comprimés est de 50 à 150 dans un blister.

Les conditions de stockage du médicament sont recommandées à une température pouvant atteindre vingt-cinq degrés Celsius dans un endroit protégé des enfants..

Causes de l'augmentation de la T4

L'hormone thyroxine peut être élevée en raison de taux élevés de bilirubine sérique. L'obésité est également l'une des raisons. De plus, la thyroxine peut augmenter en raison de:

  • adénome thyrotoxique;
  • Thyrotoxicose indépendante de la TSH;
  • le syndrome néphrotique;
  • dysfonctionnement thyroïdien post-partum;
  • lésions hépatiques chroniques;
  • goitre toxique.

Vous devez savoir que la prise de certains médicaments peut augmenter le niveau de l'hormone T4, à savoir, l'aspirine, le furosémide, l'amiodarone, le tamoxifène, le propylthiouracile, le propranolol, la lévothyroxine, le danazol..

Une teneur accrue en thyroxine se manifeste par les symptômes suivants:

  • palpitations cardiaques et hypertension artérielle;
  • maux de tête;
  • une augmentation de la température corporelle pendant une longue période;
  • Augmentation de l'appétit;
  • urination fréquente;
  • selles molles;
  • mains et paupières tremblantes;
  • déséquilibre émotionnel, caractérisé par une excitabilité excessive, des sautes d'humeur soudaines, des larmes, des problèmes de sommeil;
  • cycle menstruel irrégulier;
  • essoufflement;
  • ongles cassants.

Effets secondaires

Pendant la prise du médicament «L-Thyroxin», les effets indésirables suivants peuvent survenir:

  • violation du rythme cardiaque (arythmie, tachycardie, angine de poitrine, extrasystole);
  • diarrhée, vomissements;
  • excitabilité accrue;
  • insomnie, sensation d'anxiété;
  • maux de tête;
  • violation du cycle menstruel;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • réactions allergiques;
  • tremblements musculaires;
  • avec une utilisation prolongée, l'ostéoporose peut se développer, car l'excès de thyroxine élimine le calcium des os.

La prise de ce médicament hormonal accélère tous les processus métaboliques, y compris les lipides, mais les protéines sont également perdues avec le tissu adipeux. Ainsi, lors de la perte de poids, non seulement de la graisse est perdue, mais également du muscle, constitué de protéines..

L'utilisation à long terme de "L-thyroxine" affaiblit fortement le muscle cardiaque, par conséquent, avant de commencer un cours de prise du médicament dans le but de perdre du poids, il est nécessaire d'analyser soigneusement tous les arguments pour et contre.

Ce qui contribue à une diminution du T4?

L'hormone thyroxine peut être abaissée après la chirurgie, une perte de poids rapide. En outre, une inflammation de l'hypothalamus ou de l'hypophyse, des lésions cérébrales traumatiques, le syndrome de Sheehan entraînent une diminution du taux de T4. Le contenu de l'hormone diminue également avec l'utilisation de médicaments, de stéroïdes anabolisants, d'anticonvulsivants, de thyréostatiques. De plus, le taux de thyroxine réduit la consommation de contraceptifs oraux et le manque d'iode dans l'organisme..

Avec une thyroxine basse, des symptômes tels que:

  • convulsions fréquentes;
  • faiblesse musculaire et fatigue;
  • insomnie la nuit et somnolence pendant la journée;
  • réflexion lente;
  • pâleur de la peau;
  • la nausée;
  • diminution de l'appétit;
  • température corporelle basse.

Principales indications d'utilisation

Pour la prise du médicament «L-Tyroxin 50» («Berlin-Chemie»), les indications seront les suivantes:

  • dans l'hypothyroïdie, traitement par substitution;
  • maladie thyroïdienne - traitement des modifications non malignes;
  • comme composant supplémentaire pour le traitement;
  • la présence d'une augmentation de la glande thyroïde de type euthyroïdien;
  • cancer de la glande - thérapie de remplacement après thyroïdectomie;
  • pour le traitement préventif du goitre récurrent après avoir subi des opérations avec fonction euthyroïdienne de la glande thyroïde.

"Tyroxin 50" ("Berlin-Chemie"), les avis des patients le confirment, doit être prescrit après examen par un spécialiste.

Hormone de croissance et hormone thyroxine

Aujourd'hui, les athlètes professionnels prennent assez souvent HGH pour gagner rapidement de la masse musculaire et brûler les excès de graisse. Cependant, au cours de nombreuses études, il a été constaté que l'utilisation du médicament comme seul agent pharmacologique ne donne pas de résultats tangibles. De plus, des expériences ont montré qu'un effet de combustion des graisses significatif ou une augmentation significative de la masse musculaire n'est possible que si le niveau de T4 dans le corps est normal..

Comme mentionné ci-dessus, l'hormone thyroxine est produite en plus grandes quantités que la triiodothyronine. Mais sous l'influence de certaines enzymes, la T4 (pas toutes, bien sûr) est convertie en triiodothyronine. L'hormone de croissance dans cette transformation joue un certain rôle, fournissant un effet stimulant. Ceci, dans une certaine mesure, explique son effet de combustion des graisses..

Pour un effet physiologique prononcé, les hormones thyroïdiennes ont besoin d'une teneur normale ou accrue en hormone de croissance dans le corps. Aussi, pour le travail bien coordonné de ce dernier, une quantité normale d'hormones thyroïdiennes est nécessaire. Il s'ensuit que l'hormone de croissance et la thyroxine ont un effet direct sur la sécrétion l'une de l'autre.

effet pharmacologique

  • Augmente la demande en oxygène des tissus.
  • Accélère le métabolisme des lipides, des glucides et des protéines.
  • Augmente la production de chaleur (thermogenèse): augmentation de la transpiration, du flux sanguin, ce qui entraîne une augmentation du taux de combustion des graisses.
  • Soulage les poches et élimine l'excès de liquide du corps, en raison d'un faible effet diurétique.
  • En raison de la stimulation de l'activité des cellules nerveuses, il augmente les performances et l'endurance d'une personne, réduit l'appétit et le besoin de sommeil.

Comment se préparer au test?

Pour déterminer le niveau de thyroxine, certaines études sont nécessaires, pour lesquelles vous devez vous préparer à l'avance. Un mois avant les tests, vous devez arrêter de prendre toute hormone, en particulier les hormones thyroïdiennes. Quelques jours avant l'étude, il est nécessaire d'exclure la prise de médicaments contenant de l'iode. La veille du prélèvement sanguin, même une activité physique minimale et tout stress doivent être totalement exclus. L'interdiction s'applique également au tabagisme et à la consommation d'alcool..

Il est préférable d'effectuer des recherches le matin et à jeun. L'intervalle de temps entre le test et le dernier repas doit être d'au moins 6 heures.

Durée du traitement

Le traitement avec le médicament peut avoir lieu aux moments suivants:

  • pour le traitement préventif de la récidive du goitre: le traitement dure de plusieurs mois, et parfois des années, jusqu'aux derniers jours de la vie;
  • en cas d'hypothyroïdie, la L-Thyroxin 50 (Berlin-Chemie) est le plus souvent prise tout au long de la vie;
  • pour le traitement du goitre euthyroïdien, cela prend de six mois à deux ans.Si le traitement est inefficace, d'autres options sont envisagées;
  • en tant que composant supplémentaire pour le traitement de l'hyperthyroïdie, le médicament est utilisé pendant toute la durée du traitement;
  • après thyroïdectomie de tumeurs malignes de la glande thyroïde, le médicament continue d'être pris tout au long de la vie.

Comment le niveau T4 affecte-t-il le déroulement de la grossesse?

Si l'hormone thyroxine est en dehors de la plage normale, cela peut affecter le cours de la grossesse, son issue et l'état du bébé. Avec le diagnostic rapide de toute affection de la glande thyroïde et la prise de mesures correctives appropriées, la grossesse peut être sauvée (si la maladie a été détectée chez une femme enceinte) et planifier.

Avec une pathologie endocrinienne prononcée, la possibilité de tomber enceinte est considérablement réduite. En règle générale, ce type d'écart entraîne une altération de la fertilité et de l'infertilité..

L'un des diagnostics les plus courants associés à la glande thyroïde est l'élargissement de cet organe, mieux connu sous le nom de goitre. Cependant, le médecin doit tenir compte du fait que des modifications de la glande thyroïde se produisent pendant la grossesse. Par conséquent, le diagnostic de cet organe ne consiste pas seulement en une recherche hormonale, mais également en échographie. De plus, une biopsie par aspiration à l'aiguille fine peut être nécessaire..

L (L) -thyroxin: mode d'emploi

La façon de prendre la thyroxine n'est pas connue correctement par toutes les personnes à qui elle est prescrite. Notre objectif est de clarifier comment prendre correctement la thyroxine. En observant ces règles simples décrites dans cet article, vous pouvez augmenter considérablement l'efficacité de ce médicament et réduire les manifestations évidentes de la maladie thyroïdienne.

Composition et forme de libération des comprimés d'el-thyroxine

Un médicament hormonal thyroïdien synthétique, la l-thyroxine, est utilisé comme traitement de remplacement de la TSH élevée sous forme de comprimés. La composition utilise de la lévothyroxine sodique. Les comprimés de L-thyroxine sont disponibles en doses de 25, 50, 75, 100, 125, 150 et 200 mcg et en boîtes de 50 et 100 pièces.

Fabricants et analogues de la thyroxine

À l'heure actuelle, de nombreuses entreprises produisent ce médicament. Listons les plus célèbres:

  • Berlin Chemie (Allemagne) produit de la L-thyroxine à différentes doses
  • Akrikhin (Russie) produit sous le nom commercial de L-thyroxin-Acri
  • Nycomed (Suisse) vend de la thyroxine sous forme d'Eutirox
  • Kimika Montpellier S.A. (Argentine) sort sous le nom de Bagotyrox

Indications d'utilisation de la L-thyroxine Berlin Chemie

Lorsque la thyroxine est prescrite, il y a toujours des indications claires. Pour commencer, plusieurs objectifs sont poursuivis lors de la prise de thyroxine:

  1. Reconstituer la quantité manquante de thyroxine dans le corps.
  2. Supprime l'hormone stimulant la thyroïde.

Dans le premier cas, des doses physiologiques de thyroxine sont utilisées, c'est-à-dire des doses équivalentes au niveau de leurs propres hormones. Dans le second cas, de fortes doses sont utilisées qui peuvent supprimer la production de TSH, c'est-à-dire maintenir l'hormone thyréostimulante à la limite inférieure de la norme. Quel que soit le but du médecin, prescrivant la thyroxine, les règles d'admission ne changent pas.

Pour être plus clair, nous listons les maladies pour lesquelles ce médicament est prescrit:

  • Toute forme d'hypothyroïdie, c'est-à-dire un manque d'hormones thyroïdiennes natives
  • Conditions de carence en iode sévère accompagnées de goitre, c'est-à-dire une augmentation de la taille de la glande thyroïde
  • Après une intervention chirurgicale pour un cancer de la thyroïde
  • Dans le cadre d'une thérapie combinée «bloquer et remplacer» avec des thyréostatiques

L-Thyroxin Berlin Chemie: Règles de prescription

Ce médicament est un médicament d'ordonnance, bien qu'il puisse être acheté en toute sécurité au comptoir et sans ordonnance. La dénomination commune internationale (DCI) de la L-thyroxine est indiquée dans la recette en latin sous le nom de levothyroxine natrium (genre.

Vous pourriez être intéressé par l'article "Pourquoi se forment les hormones thyroïdiennes: fonctions".

L'article décrit en détail les hormones thyroïdiennes et le rôle qu'elles jouent dans le corps humain.

Contre-indications à la prise de thyroxine

  • allergies et intolérances
  • infarctus aigu du myocarde
  • insuffisance surrénalienne non compensée
  • thyrotoxicose

Des précautions doivent être prises dans les cas suivants (contre-indications relatives):

  • Maladie coronarienne (CHD)
  • Maladie hypertonique
  • Les arythmies
  • Diabète
  • Hypothyroïdie sévère prolongée
  • Syndrome de malabsorption

Si la prise de thyroxine est vitale, vous devez d'abord éliminer les éléments énumérés ou compenser l'état de santé.

Symptômes d'une surdose de L-thyroxine

  • transpiration
  • battement de coeur
  • hypertension artérielle et pouls
  • minceur
  • corps tremblant
  • la diarrhée
  • anxiété et agitation

En règle générale, tous les symptômes d'un surdosage en L-thyroxine disparaissent après l'arrêt ou la réduction de la dose. Si le rythme cardiaque est clairement inconfortable et que vous ne pouvez pas le supporter, vous pouvez prendre une dose de bêtabloquants pour calmer votre pouls..

Effets secondaires de la prise de L-thyroxine

Comme tous les médicaments, la L-thyroxine peut provoquer des effets indésirables. Nous listons les principaux et les plus fréquemment rencontrés.

  • Manifestations allergiques (éruption cutanée, démangeaisons cutanées)
  • Hyperthyroïdie à fortes doses
  • Hypothyroïdie avec dose insuffisante

Comme vous pouvez le voir, la seule chose que l'el-thyroxine peut faire est de provoquer des allergies, et le reste des effets secondaires sont causés par une dose mal sélectionnée et sont facilement éliminés..

C'est exactement ce qu'indiquent les nombreuses revues de patients, qui affirment que la L-thyroxine ne les a pas aidés. Par conséquent, nous vous demandons de ne pas prêter attention aux avis, car personne ne connaît les détails de l'application et les doses utilisées..

Compatibilité

  • La prise de thyroxine améliore l'effet des coagulants.
  • Lorsqu'il est pris simultanément avec l'holistyramine, l'effet de la thyroxine s'affaiblit.
  • Les salicylates, le dicumarol, le furosémide à fortes doses (250 mg) renforcent l'effet de la lévothyroxine.
  • L'administration rapide de phénytoïne entraîne une augmentation des T4 et T3 plasmatiques totales.

À qui l'étude est-elle attribuée?

Un test sanguin pour la T4 est effectué indépendamment de la présence de signes de troubles chez les femmes enceintes à risque:

  • vivant dans des zones carencées en iode;
  • ayant une prédisposition héréditaire;
  • les fumeurs;
  • si les maladies de la glande étaient dans le passé ou sont dans le présent.

Il convient de garder à l'esprit que les enfants de mères atteintes de maladies de l'hypophyse et de la glande thyroïde sont également inclus dans le contingent de patients nécessitant une détermination de la T4 au moins une fois par trimestre..

Lors du diagnostic initial, deux groupes de signes sont pris en compte:

  • hyperthyroïdie - perte de poids, palpitations cardiaques, transpiration, diarrhée, insomnie, tremblements des mains, nervosité, diarrhée, photophobie, yeux exorbités (exophtalmie);
  • hypothyroïdie - peau sèche, prise de poids sans changement diététique, frissons, gonflement, perte de cheveux, irrégularités menstruelles, progression de l'athérosclérose.

Compatibilité médicamenteuse

Cet agent hormonal peut bloquer ou améliorer l'effet de certains médicaments. Par conséquent, si vous avez vraiment besoin de perdre du poids et d'utiliser d'autres pilules en même temps, gardez une liste de ceux avec lesquels la lévothyroxine sodique est incompatible:

  • antidiabétique;
  • anticoagulants (le risque d'hémorragies dans le tractus gastro-intestinal et le cerveau augmente);
  • les inhibiteurs de protéase et de tyrosine kinase;
  • colestyramine, colestipol;
  • préparations contenant de l'aluminium, du fer, de l'iode, du carbonate de calcium;
  • carbonate de lanthane, sevelamer;
  • l'amiodarone;
  • proguanil / chloroquine, sertraline;
  • carbamazépine, barbituriques;
  • sympatholytiques;
  • furosémide, salicylates, clofibrate;
  • glucocorticostéroïdes, propylthiouracile;
  • phénytoïne.

Si une femme prend de la L-Thyroxine en même temps que des contraceptifs hormonaux contenant des œstrogènes, une augmentation de la posologie de la lévothyroxine sera nécessaire. Cela s'applique également à ceux qui reçoivent un traitement hormonal substitutif en postménopause..

Effets négatifs probables de la L-Thyroxine sur le corps humain

L'utilisation de la L-thyroxine est susceptible de provoquer certains des effets secondaires:

  • Dysfonctionnement du rythme du rythme cardiaque;
  • Augmentation de la tension nerveuse;
  • Insomnie;
  • Nausées Vomissements;
  • Tremblement des membres;
  • Éruptions cutanées, sensation de chaleur et transpiration;
  • Manifestations allergiques.

Des réactions similaires se produisent, en règle générale, en présence de contre-indications d'utilisation chez le patient ou d'un surdosage important de l-thyroxine. Dans tous les cas, si vous remarquez un ou plusieurs effets secondaires chez vous, vous devriez consulter un spécialiste sur l'opportunité d'une utilisation ultérieure..

Grossesse avec hyperthyroïdie, quelles sont les menaces pour le fœtus? Causes d'apparition, symptômes

Chaque femme enceinte doit prendre soin de sa santé, en particulier du niveau d'hormones thyroïdiennes. Les maladies émergentes du système endocrinien peuvent avoir des conséquences extrêmement dangereuses pour la mère et le bébé..

Le plus souvent dans la pratique médicale, la grossesse survient avec une hyperthyroïdie; cette condition peut être de gravité variable. À propos de la façon dont la maladie affecte le déroulement de la grossesse et des méthodes de traitement possibles dans ce cas, nous examinerons dans notre rédaction.

Comment fonctionne la glande thyroïde pendant la grossesse?

La fonction principale de la glande thyroïde est la production des hormones thyroxine et triiodothyronine, qui sont nécessaires au bébé pour son plein développement dans l'utérus. Le rôle des hormones est dans la formation du tissu cérébral au cours du premier trimestre de la grossesse.

La propre glande thyroïde du fœtus commence à se former seulement à 4 semaines, et elle est pleinement fonctionnelle dès 16 semaines. Une fois que le fœtus a formé son propre organe, les hormones sont produites directement chez le bébé, mais pour le bon fonctionnement de la glande thyroïde, le bébé a besoin d'une quantité suffisante d'iode.

C'est pourquoi la future maman devrait prendre plus de produits contenant de l'iode, puisqu'elle doit partager cette quantité avec son futur enfant. On pense que pour ces raisons, une légère augmentation de l'organe et son travail amélioré sont une caractéristique physiologique tout à fait normale d'une femme enceinte et ne nécessitent pas de traitement..

Description de la maladie

L'hyperthyroïdie est une maladie caractérisée par une production accrue des hormones thyroxine et triiodothyronine et par leur augmentation des taux sanguins..

La combinaison de conditions telles que la grossesse et l'hyperthyroïdie peut provoquer des perturbations graves et imprévisibles du fonctionnement de la mère et de l'enfant. Par conséquent, pendant la période de gestation, la femme enceinte doit observer le fonctionnement de la glande thyroïde. La libération accrue d'hormones dans le sang de la mère peut facilement franchir la barrière placentaire et mettre le bébé en danger..

Hyperthyroïdie pendant la grossesse

L'hyperthyroïdie et la grossesse peuvent être un état physiologique normal et être transitoire, ce qui signifie qu'elles surviennent à temps.

Les symptômes de cette condition peuvent être les suivants:

  • un changement brusque d'humeur;
  • intolérance au temps chaud;
  • perte de poids;
  • augmentation insignifiante de la température corporelle.

L'augmentation du travail de la glande thyroïde s'accompagne d'une importante libération d'hormones dans le sang de la mère et du fœtus, ce qui peut entraîner à la fois des changements mineurs et des perturbations importantes dans le travail de tout l'organisme.

Cette condition peut entraîner les conséquences suivantes:

  • goitre diffus;
  • des dommages au système nerveux;
  • crétinisme chez un enfant, etc..

Sur la photo, les lecteurs peuvent voir une description des symptômes qui apparaissent chez une femme enceinte souffrant d'hyperthyroïdie:

Important. Lors de la pénétration dans le sang, les hormones thyroïdiennes provoquent un processus métabolique qui est accéléré plusieurs fois. Dans ce cas, les tissus de tout le corps commencent à consommer de manière intensive de l'oxygène, ce qui entraîne une violation du métabolisme de l'énergie et de la chaleur..

Danger pour la santé

Le plus dangereux est considéré comme l'hyperthyroïdie des femmes enceintes dans le contexte du développement d'un goitre diffus, qui se produit en raison de processus auto-immunes. Cette condition est considérée comme l'une des plus dangereuses pour la future mère et le fœtus, elle nécessite une intervention médicale active et la prise de médicaments..

Avec cette pathologie, il y a de tels changements dans le corps:

  • irritabilité sévère;
  • fatigue;
  • fatiguabilité rapide;
  • un sentiment constant d'anxiété déraisonnable;
  • trouble du sommeil;
  • mains tremblantes;
  • tachycardie;
  • hypertension;
  • Augmentation de l'appétit;
  • selles bouleversées;
  • douleur dans le haut de l'abdomen.

Une autre caractéristique est l'élargissement des fentes oculaires chez la femme enceinte, une brillance malsaine apparaît dans les yeux. Une femme entre constamment dans des conflits et de manière déraisonnable.

Si de tels symptômes apparaissent, il est impératif de faire un don de sang pour déterminer le taux d'hormones thyroïdiennes et d'hormones hypophysaires. Une étude échographique permettra de déterminer la taille de l'organe, si des anomalies graves sont détectées, une biopsie par ponction est réalisée.

Si une femme enceinte ne reçoit pas de traitement approprié, elle peut s'attendre à des conséquences désagréables telles que:

  • naissance prématurée;
  • toxicose de la seconde moitié de la grossesse;
  • malformation fœtale;
  • la naissance d'un bébé de faible poids;
  • hyperthyroïdie chez un nouveau-né;
  • rupture du placenta;
  • mort fœtale intra-utérine.

Si un goitre toxique diffus a été diagnostiqué chez une femme enceinte au tout début du développement, alors avec un traitement approprié et rapide, vous pouvez éviter toutes les complications ci-dessus et donner naissance à un bébé en bonne santé..

Attention. Dans certaines situations, les femmes enceintes souffrent d'hyperthyroïdie artificielle, qui dépend directement de la quantité de médicaments prise. Lors du port d'un enfant, la plupart des médicaments sont contre-indiqués pour les femmes, donc si elle a des maladies, tous les problèmes liés au traitement sont discutés uniquement avec un médecin.

Causes et symptômes

Le taux d'hormones thyroïdiennes dans le sang peut être causé par la passion d'une femme enceinte pour les fruits de mer (algues, huîtres, crevettes, etc.). Ces aliments contiennent beaucoup d'iode, ce qui peut entraîner un excès de son contenu dans le corps et provoquer le développement d'une hyperthyroïdie. Mais bien sûr, ce n'est pas la principale raison du développement de la pathologie, il existe d'autres facteurs influençant négativement.

Les raisons

Comme nous l'avons déjà dit, l'hyperthyroïdie chez la femme enceinte peut être transitoire et ne pas avoir d'effet négatif sur le fœtus. Mais ce n'est pas toujours le cas, donc une femme enceinte doit d'abord découvrir la raison qui provoque le développement de l'hyperthyroïdie.

Tableau 1. Facteurs affectant le développement de l'hyperthyroïdie pendant la grossesse:

Facteur d'influenceLa description
Gonadotrophine chorioniqueCette hormone qui maintient le cours normal de la grossesse commence à être produite dès les premières heures de la grossesse. Il a un effet stimulant sur le tissu thyroïdien et peut améliorer considérablement sa fonction, ce qui conduit à une production accrue d'hormones thyroïdiennes.
Dérive des bullesUne condition pathologique rare de l'ovule. Elle se caractérise par la prolifération ou la transformation des villosités choriales en kystes (vésicules avec fluide). Pendant la grossesse, cela peut entraîner le développement d'une hyperthyroïdie dans le contexte d'une stimulation insuffisante du tissu thyroïdien avec la gonadotrophine chorionique.
Hyperthyroïdie médicamenteuseSi, pendant la période de gestation, une femme prend des médicaments contenant des hormones, elle peut alors développer une hyperthyroïdie médicamenteuse au troisième trimestre. Comme vous le savez, ces médicaments ont un effet stimulant sur l'hypophyse et le tissu thyroïdien..

Parfois, les maladies du système endocrinien, telles que le goitre, la maladie de Basedow, l'adénome toxique, la thyroïdite, sont parfois un facteur stimulant dans l'apparition de la pathologie. Mais la pathologie ne se fait pas toujours sentir au tout début de son développement. Dans certains cas, les femmes ignorent son existence depuis longtemps..

Important. Les experts ont prouvé que le facteur fondamental de l'apparition de la maladie est l'effet des immunoglobulines, car leur mécanisme est dirigé vers des anticorps spécifiques.

Symptômes

La plupart des femmes de moins de 30 ans sont à risque d'hyperthyroïdie..

Cette pathologie comporte trois étapes de gravité:

  1. Facile.
  2. Moyenne.
  3. Lourd.

Chacun d'eux a ses propres caractéristiques..

Seule une telle décoction commencera la RÉGÉNÉRATION de la glande thyroïde

Le goitre disparaîtra au bout de 3 jours! Ce remède est devenu une sensation dans le traitement de la glande thyroïde!

Tableau 2. Symptômes d'hyperthyroïdie:

GravitéDescription des symptômes
FacileUne femme peut prendre du poids insignifiant, son appétit augmente. Il y a tachycardie, transpiration accrue, irritabilité.
MoyenneLa fréquence cardiaque augmente à 100 battements par minute; l'examen peut révéler des changements pathologiques dans le muscle cardiaque. Une anxiété déraisonnable apparaît, le sommeil disparaît, l'excitabilité apparaît, la main tremblante.
LourdC'est l'étape la plus dangereuse. Avec lui, il y a de brusques changements de poids corporel (une femme perd du poids), la fréquence cardiaque est de 140 battements par minute. À l'examen, une insuffisance cardiaque peut être trouvée. Tremblement sévère des mains pouvant se propager à toutes les parties du corps. La pression artérielle augmente souvent.

Le danger de la pathologie réside dans le fait que la manifestation des symptômes peut ne pas être si prononcée pour qu'une femme y prête attention en temps opportun. Parfois, ils ne se font pratiquement sentir qu'au troisième trimestre..

Diagnostic et traitement

En cas de suspicion d'hyperthyroïdie, la femme enceinte doit immédiatement consulter un médecin et effectuer les analyses de sang appropriées..

Diagnostique

En plus des résultats d'un test sanguin, une échographie aidera à diagnostiquer la maladie et, dans les situations difficiles, une biopsie par ponction est prescrite. Lors de l'examen, trois images de l'évolution de la maladie peuvent être déterminées.

Tableau 3. Trois étapes de l'élargissement de la thyroïde:

La première étape de l'élargissement d'organeDans ce cas, l'augmentation n'est pratiquement pas perceptible et elle ne peut être déterminée qu'après avoir mesuré la taille de la glande thyroïde..
Deuxième étape de l'élargissementÀ ce stade, l'organe augmente légèrement, mais cela peut être déterminé à l'œil nu.
Troisième étapeIl y a une forte augmentation de la glande thyroïde, un goitre se forme.

Après avoir diagnostiqué la maladie, le médecin élabore un plan de traitement qui comprend la prise de médicaments hormonaux qui peuvent supprimer l'hyperfonction de la glande thyroïde..

Traitement

L'objectif principal du traitement est de normaliser la fonction de la glande thyroïde en prenant des médicaments hormonaux qui suppriment la production d'hormones thyroïdiennes. Le prix de ces médicaments est élevé, mais avant tout, la femme enceinte devrait penser à son bébé, qui a besoin de ses soins..

Le traitement dépend directement du stade de la maladie et des raisons de son apparition. Une attention particulière est portée à la posologie, qui est prescrite en tenant compte des caractéristiques individuelles de l'organisme et de la gravité de la maladie.

Il est important que les médicaments n'affectent pas le fœtus. En conséquence, l'instruction pour l'utilisation de médicaments n'est prescrite que par le médecin traitant après un examen complet..

Dans les situations difficiles, une intervention chirurgicale est nécessaire pour retirer les tissus affectés de la glande thyroïde. Mais cela ne peut être effectué qu'au deuxième trimestre de la grossesse..

Important. Les femmes enceintes ne doivent pas recevoir de traitement à l'iode radioactif. L'ingrédient actif utilisé pour cette procédure contient des substances hautement toxiques. Par conséquent, cette procédure est catégoriquement contre-indiquée..

Si vous commencez à traiter l'hyperthyroïdie pendant la grossesse en temps opportun, le risque de complications pour l'enfant est réduit. Il y a de l'espoir pour la naissance d'un bébé en bonne santé. Mais après l'accouchement, une femme doit être sous surveillance médicale pendant un certain temps..

Dans la vidéo présentée dans cet article, les experts parleront de la façon dont l'hyperthyroïdie se manifeste pendant la grossesse..

La grossesse avec thyroïdite auto-immune ne fait qu'aggraver cette maladie, avec elle le système immunitaire du corps, percevant les cellules de profil de la glande comme étrangères, les attaque. Simultanément à la production d'anticorps auto-immunes, l'organe est imprégné de cellules lymphatiques - lymphocytes.

Les immunoglobulines (anticorps) et les lymphocytes conduisent ensemble au développement de processus destructeurs dans le parenchyme de l'organe. Sa masse augmente pour maintenir l'euthyroïdie - le niveau normal d'hormones thyroïdiennes dans le sang. À ce stade, la manifestation de la thyrotoxicose est possible. En raison d'une agression auto-immune prolongée pendant la grossesse, la fonction synthétique de la glande s'estompe progressivement, une hypothyroïdie se développe.

L'organe affaibli par la maladie n'est pas capable de synthétiser la quantité d'hormones nécessaire au développement normal du fœtus.

Un déficit hormonal pendant la grossesse et la présence d'anticorps auto-immuns dans le sang qui peuvent pénétrer la barrière formée par le placenta et les vaisseaux sanguins de la mère, augmentent le risque de sous-développement de la glande thyroïde de l'enfant pendant l'embryogenèse et l'avortement spontané.

Les raisons

La thyroïdite auto-immune chronique se développe dans le contexte d'un défaut génétique du système immunitaire.

Les facteurs qui violent l'intégrité de la glande et contribuent à l'entrée de ses particules ayant une activité antigénique dans la circulation sanguine peuvent stimuler le développement de la maladie pendant la grossesse, ce qui, à son tour, déclenche la production d'anticorps auto-immunes. Les raisons suivantes peuvent provoquer la maladie:

  • maladie infectieuse grave;
  • processus inflammatoire dans le corps;
  • blessure à la glande thyroïde ou chirurgie à un organe;
  • manque ou excès d'iode;
  • manque de sélénium dans le sol du lieu de résidence du patient;
  • radiation.

Pendant la grossesse, le besoin en iode augmente. Si son apport dans le corps n'augmente pas proportionnellement au besoin ou diminue, il se produit alors une carence qui peut provoquer une thyroïdite chronique.

Symptômes

La thyroïdite auto-immune chez la femme enceinte se développe progressivement. Du fait de la destruction des cellules fonctionnelles sous l'action des anticorps, les hormones thyroïdiennes pénètrent dans le sang en grande quantité. Dans ce contexte, des signes de thyrotoxicose apparaissent:

  • vomissement;
  • hyperhidrose;
  • chaleur;
  • palpitations;
  • irritabilité.

Tous ces signes accompagnent souvent une grossesse normale, ils peuvent donc ne pas éveiller les soupçons.

À la palpation, un endocrinologue peut détecter un joint glande diffus, l'apparition de nœuds à sa surface.

Une patiente pendant la grossesse peut se plaindre de douleurs, de difficultés à avaler et à respirer en raison de la compression de la trachée et de l'œsophage par une thyroïde hypertrophiée.

L'atrophie se produit également - une diminution de la taille de la glande thyroïde. Dans tous les cas, son activité fonctionnelle pendant la grossesse est réduite..

Au stade de l'hypothyroïdie, une femme peut présenter les symptômes suivants:

  • la faiblesse;
  • fatigue chronique;
  • somnolence;
  • peau sèche;
  • gonflement du visage et des membres;
  • gain de poids trop rapide;
  • douleur en bougeant;
  • troubles de la sensibilité;
  • fraîcheur;
  • atonie intestinale, constipation, nausées, vomissements;
  • ongles cassants et perte de cheveux.

L'hypothyroïdie pendant la grossesse s'accompagne de violations du système cardiovasculaire:

  • rythme cardiaque lent;
  • insuffisance de la circulation sanguine;
  • basse pression.

Différents types d'anémie sont souvent diagnostiqués. Il y a une violation des reins.

Exacerbation de l'évolution de la maladie pendant la grossesse, faible activité physique, infections aiguës, surcharge physique, stress, prise de sédatifs, alcool.

La maladie peut affecter le fœtus de deux manières:

  • Les anticorps auto-immunes pénètrent dans la barrière hémato-placentaire et perturbent l'embryogenèse de la glande thyroïde de l'enfant à naître.
  • En raison de la quantité insuffisante d'hormones et de l'effet néfaste des complexes immuns sur le placenta, déjà au cours des premières semaines de grossesse, une prééclampsie se développe, une insuffisance placentaire, entraînant une hypoxie fœtale et une fausse couche.

Dans le contexte de la thyroïdite auto-immune, il peut y avoir des saignements du vagin, augmentation du tonus utérin.

En raison du fait que la grossesse a un effet immunosuppresseur sur le corps, la thyroïdite auto-immune peut entrer en rémission et se manifester après l'accouchement..

Diagnostique

Le diagnostic de la thyroïdite auto-immune comprend la prise d'anamnèse avec une étude de l'hérédité probable, la palpation, un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes, la thyréostimuline (TSH) et les anticorps auto-immunes, l'échographie de l'organe affecté.

La palpation permet de déterminer la forme de la maladie (hypertrophique ou atrophique) en fonction des changements de taille de l'organe, de la présence de densité «ligneuse» et de la mobilité lors de la déglutition.

Dans le sang des patientes pendant la grossesse, une augmentation de la quantité d'anticorps dirigés contre la peroxydase thyroïdienne et la thyroglobuline - substances antigéniques et le récepteur du brouhaha TSH est détectée.

Au stade de l'hyperthyroïdie, une augmentation de la teneur en hormones thyroïdiennes - T3 et T4 libre - se trouve dans le sang dans le contexte d'une diminution de la TSH. Avec une diminution du nombre de cellules de profil de la glande, la quantité d'hormones thyroïdiennes est d'abord maintenue dans la plage normale, puis leur carence persistante se développe.

À l'aide d'ultrasons, la taille, la densité et l'uniformité du tissu organique sont déterminées. Dans le contexte d'un parenchyme compacté, des formations nodulaires sont trouvées. Un signe de la présence d'une maladie pendant la grossesse est une détérioration diffuse de l'échogénicité de l'organe. En cas de compactage irrégulier, une biopsie est réalisée.

Traitement

La maladie étant incurable, le traitement de la thyroïdite pendant la grossesse est réduit à la prévention et à la compensation de l'hypothyroïdie. Pour cela, 2 méthodes sont utilisées.

Le premier d'entre eux est le traitement médicamenteux. Si une patiente reçoit un diagnostic d'hypothyroïdie stable pendant la grossesse, un traitement hormonal est effectué avec des hormones synthétiques ou des hormones dérivées de la glande thyroïde du bétail.

Les médicaments suivants sont utilisés: Thyroidine, Triiodothyronine (T3), Thyroxin (T4), Thyrothom, Thyrothyronine-forte.

Dans la plupart des cas, la thyroïdite auto-immune pendant la grossesse est compensée par l'administration de lévothyroxine sodique à des doses non suppressives, qui sont ajustées en fonction de l'évolution du taux de TSH dans le sang. Le niveau de TSH doit être maintenu entre 0,3 mUI / L et 1,5 mUI / L. Le dépassement de ce niveau entraîne une augmentation de la dose du médicament de 25 μg.

Un traitement spécial au stade de l'hypertoxicose n'est pas effectué.

En outre, en tenant compte du stade de la maladie et de l'âge gestationnel, un traitement symptomatique est effectué. Au stade de l'euthyroïdie, l'iodomarine ou d'autres médicaments contenant de l'iode sont prescrits pour prévenir une carence en micronutriments chez le fœtus. Pour prévenir l'avortement à un stade précoce, des sédatifs, des anti-stress et des médicaments hormonaux sont prescrits au 1er trimestre.

L'iodomarine et d'autres médicaments similaires au stade de l'hypothyroïdie ne sont pas utilisés en raison de leur capacité à stimuler la synthèse de la peroxydase thyroïdienne, qui, à son tour, provoque la production d'anticorps auto-immunes et l'aggravation de la thyroïdite.

Si la prééclampsie se développe à un stade ultérieur de la gestation, en plus des médicaments sédatifs et anti-stress, des antihypertenseurs, des diurétiques, des médicaments de désintoxication sont prescrits, ainsi que des agents pharmaceutiques qui régulent les propriétés rhéologiques et de coagulation du sang.

De plus, des médicaments sont utilisés pour réguler l'apport sanguin placentaire, le métabolisme et moduler l'immunité, les vitamines, les hépatoprotecteurs et les antioxydants..

Si au stade de la planification de la grossesse ou déjà dans la période post-partum, le médecin a constaté une compression des organes et des tissus environnants par une glande hypertrophiée, une opération de résection partielle de l'organe hypertrophié peut être prescrite.

Effets

La thyroïdite auto-immune est souvent la cause d'une fausse couche, d'une insuffisance placentaire, d'une hypoxie fœtale, d'une prééclampsie. Les anomalies sévères lors de l'embryogenèse sont souvent la raison de l'interruption artificielle de la grossesse.

Le sous-développement de la glande thyroïde conduit au fait que l'enfant après l'accouchement est diagnostiqué avec un retard de développement mental et physique, un crétinisme, un myxœdème, des malformations congénitales.

Dans le même temps, un traitement approprié peut réduire au minimum le risque de complications..

Souvent, la thyroïdite auto-immune se manifeste après l'accouchement. Dans ce cas, le stade de la thyrotoxicose tombe pendant la période d'allaitement et affecte négativement la qualité de la lactation et la santé de l'enfant. Après 7 à 8 mois, le stade de l'hypothyroïdie commence.

La prévention

Si une femme présente un risque de thyroïdite auto-immune, une surveillance constante de son état et l'exclusion des facteurs provoquant le développement de la maladie sont nécessaires.

Lorsque des anticorps auto-immunes sont détectés dans le corps dans le contexte de l'euthyroïdie en cas de grossesse ou de confirmation du diagnostic, la prévention est réduite au ralentissement des processus dystrophiques dans les tissus, la détection précoce et la compensation du manque d'hormones thyroïdiennes en début de gestation et après l'accouchement.

Est-il possible de tomber enceinte avec une thyroïdite auto-immune

L'infertilité féminine dans 10% des cas est associée à une thyroïdite auto-immune. Les hormones stimulant la thyroïde interagissent avec les hormones sexuelles féminines pour assurer la maturation de l'œuf.

Avec la thyroïdite, l'ovulation et la régularité des menstruations sont perturbées, ce qui conduit à l'impossibilité de concevoir un enfant.

Si une femme présente un risque de thyroïdite ou ne peut pas devenir enceinte pendant plus d'un an, la planification de la grossesse doit commencer par le dépistage des immunoglobulines de la peroxydase thyroïdienne. La quantité de cette substance dans le corps est déterminée génétiquement et est un marqueur de la thyroïdite auto-immune.

Si une pathologie est détectée, une femme aura besoin d'un traitement complexe visant à compenser le manque d'hormones thyroïdiennes dans le corps.

Fonctionnalités:

En cas d'hypothyroïdie, causée par des lésions de la glande pituitaire, il est important de mener une étude et de déterminer s'il existe toujours une insuffisance du cortex surrénalien..

Si le résultat est positif, il est nécessaire de débuter un traitement par glucocorticostéroïdes avant d'utiliser les hormones thyroïdiennes pour éliminer l'hypothyroïdie afin d'éviter l'apparition d'une insuffisance surrénalienne aiguë.

Parfois, il est nécessaire de contrôler la teneur en substance biologiquement active tropique dans le plasma, une augmentation de cet indicateur indique un dosage insuffisant. l'oligo-élément principal n'affecte pas l'attention et la vitesse des réactions psychomotrices, qui sont importantes pour la conduite.

Que dira le manque d'hormones?

Une thyroxine sanguine basse est un signe d'hypothyroïdie. Cela se produit dans les maladies de la glande thyroïde:

  • goitre endémique diffus,
  • Thyroïdite auto-immune de Hashimoto,
  • Néoplasmes malins.

Le syndrome de Sheehan post-partum (destruction de l'hypophyse), des lésions cérébrales traumatiques, des troubles circulatoires aigus et une inflammation de l'hypophyse et de l'hypothalamus peuvent également être accompagnés d'une hypothyroïdie.

L'augmentation de la consommation de T4 et son manque d'éducation entraînent des opérations chirurgicales extensives, des intoxications aux sels de plomb, l'utilisation de médicaments et d'hormones stéroïdes, le traitement avec des médicaments psychotropes.

Surdosage - que faire?

Des doses intentionnellement élevées de L-thyroxine peuvent avoir des conséquences désagréables:

  • spasmes musculaires;
  • vomissements, nausées;
  • insomnie, anxiété inexpliquée;
  • chagrin;
  • tachycardie;
  • hyperhidrose;
  • manque d'appétit;
  • fatigue accrue;
  • maux de tête;
  • perte de poids.

Si le médicament est utilisé pour perdre du poids, il peut provoquer des palpitations cardiaques sur fond de sentiments déraisonnables de peur et d'excitation chez les patients.

La première chose à faire en cas de surdosage, la thyrotoxicose est d'annuler la prise ou de réduire significativement la dose quotidienne. En cas d'annulation, buvez des bêta-bloquants pendant plusieurs jours jusqu'à ce que les effets secondaires disparaissent.

S'il est nécessaire de mener à bien le traitement par la L-thyroxine, il est important de commencer une utilisation répétée avec les doses les plus faibles..

La note! Pour éviter le surdosage chez les culturistes qui prennent constamment des médicaments pour prévenir le risque de prendre du poids et de normaliser la fréquence cardiaque, il est recommandé d'effectuer un traitement complexe en association avec des antagonistes des récepteurs β-adrénergiques..

Avis sur le médicament

Artem Zhuk, Voronezh: «Beaucoup de gens utilisaient de la L-thyroxine dans le gymnase, j'ai également décidé de l'essayer. Je n’ai pas seulement tenu compte du fait que ma tension artérielle était élevée. En raison de ma négligence et de mon inattention à ma santé, j'ai failli me retrouver dans un lit d'hôpital. J'ai dû arrêter de prendre le médicament... "

Mikhail, M. Engels: «Honnêtement, je ne croyais pas à la L - thyroxine. Mais j'ai décidé d'essayer. J'ai pris environ un mois uniquement dans une posologie strictement autorisée. Je n'ai pas dépassé ces valeurs. Tout va bien. J'ai réussi à perdre environ 5 kilos, pratiquement sans changer mon alimentation et mon mode de vie en général. Satisfait… "

Elena, Moscou: «J'ai rêvé de perdre du poids, j'ai entendu parler du médicament L - thyroxine et j'ai décidé de l'essayer. J'ai immédiatement pris une dose de 200 milligrammes. Mon ami me l'a conseillé. En quelques minutes, j'ai ressenti un vertige aigu, presque évanoui. J'ai décidé de ne plus expérimenter ".

Anna Miroshnichenko, Khabarovsk: «J'ai fait la connaissance de la L - thyroxine sur les conseils d'un entraîneur de fitness. Elle a commencé à prendre 50 milligrammes par jour. C'était assez pour mon corps. J'ai vraiment perdu du poids. Je pense que le médicament fonctionne. Mais il doit être pris correctement et très soigneusement. Trop d'effets secondaires... "

Vidéo utile

Regardez la vidéo sur la prise de thyroxine:

  • Insuffisance surrénalienne chronique...
    L'insuffisance surrénalienne chronique se produit avec une évolution prolongée de la maladie, des dommages causés par des virus, des champignons. Primaire survient chez les enfants et les adultes, il existe un secondaire et un tertiaire. Les symptômes sont initialement cachés. Les complications sont graves sans traitement. Diagnostics complexes En savoir plus
  • Hypothyroïdie chez les enfants: types - congénitale, subclinique...

L'hypothyroïdie chez les enfants devient assez courante. Il existe de nombreuses variétés - congénitales, subcliniques, primaires, etc. Les signes et symptômes ne sont pas toujours immédiatement reconnaissables. Le diagnostic commence par une hormone, en particulier jusqu'à un an. Il est plus important de faire de la prévention afin qu'il n'y ait pas de problèmes de développement psychomoteur. Lire la suite

Après retrait de l'adénome hypophysaire: état après...

Souvent, après le retrait de l'adénome hypophysaire, des complications surviennent, les plus fréquentes étant la perte d'odeur, le diabète insipide et un mal de tête. L'état après l'opération dépend de la tolérance individuelle de l'anesthésie, du degré de prolifération des organes. Les patients ont besoin de récupération et de rééducation, IRM pour la sélection du traitement. Lire la suite

Hyperparathyroïdie: traitement du syndrome, maladie, causes...

Si une hyperparathyroïdie est diagnostiquée, le traitement différera selon que le patient est diagnostiqué avec la maladie ou le syndrome. Il existe primaire et secondaire, ils sont détectés chez les enfants. Des diagnostics complets sont effectués. Lire la suite

Syndrome de Parkhon: symptômes, diagnostic, traitement

Avec une production accrue de l'hormone vasopressine, le syndrome de Parkhon peut se développer. Les principaux symptômes sont la rétention d'eau dans le corps. Le diagnostic comprend les méthodes cliniques et de laboratoire. Traitement complexe. Lire la suite

Recommandations pour prendre le médicament pendant la grossesse

Pour déterminer si la femme enceinte a besoin d'un apport supplémentaire de L-thyroxine, l'endocrinologue prescrit une série de tests sanguins. Si la nécessité d'un traitement est confirmée, le médecin établit un plan de traitement en tenant compte des caractéristiques individuelles du patient. Le médicament doit être pris sous la surveillance constante d'un spécialiste..

La dose standard de thyroxine prescrite pendant la grossesse est de 1 comprimé (50 mcg) une fois par jour. Il est inacceptable d'utiliser simultanément d'autres médicaments et complexes vitaminiques; au moins 4 heures devraient s'écouler entre les doses.

Contre-indications

  • augmentation de la sensibilité individuelle au médicament
  • thyrotoxicose non traitée
  • infarctus aigu du myocarde, myocardite aiguë
  • insuffisance surrénalienne non traitée
  • intolérance héréditaire au galactose, déficit en lactase ou altération de l'absorption du glucose et du lactose.

Avec prudence: le médicament doit être prescrit pour les maladies du système cardiovasculaire: cardiopathie ischémique (athérosclérose, angine de poitrine, infarctus du myocarde dans les antécédents), hypertension artérielle, arythmies dans le diabète sucré, hypothyroïdie sévère à long terme, syndrome de malabsorption (un ajustement posologique peut être nécessaire).

instructions spéciales

Les hormones thyroïdiennes, utilisées à petites doses, conduisent à l'apparition d'un effet anabolisant, à fortes doses - à la manifestation d'un puissant effet catabolique sur le métabolisme des protéines.

Pour déterminer correctement la dose optimale du médicament, les patients sont d'abord examinés, puis, en fonction des indicateurs obtenus, la posologie requise est sélectionnée. Pour les femmes, la norme de la thyroxine est de 71-142 nmol / l, pour les hommes - 59-135 nmol / l.

Après l'ablation de la glande thyroïde, une diminution de la thyroxine T4 totale est généralement observée. Le même résultat est également présent après le traitement de l'hyperfonction thyroïdienne, le traitement avec des médicaments contenant de l'iode radioactif, ainsi que la thyroïdite auto-immune. Le taux de cette substance est de 9 à 19,1 nmol / l. Une diminution de la thyroxine T4 indique la présence d'une hypothyroïdie et nécessite un traitement.

Interaction avec d'autres médicaments

Pendant le traitement par la lévothyroxine, il est nécessaire de se familiariser avec sa capacité à influencer d'autres médicaments:

  1. Il aide à réduire l'efficacité des médicaments antidiabétiques, par conséquent, si une personne diabétique suit un traitement, elle doit surveiller le taux de sucre dans le sang, si nécessaire, ajuster la dose d'insuline ou d'autres médicaments antidiabétiques..
  2. Si vous prenez de la thyroxine avec des glycosides cardiaques en même temps, l'effet de leur utilisation diminue.
  3. L'action pharmacologique des antidépresseurs sous l'influence de la lévothyroxine diminue.
  4. Sous l'influence des œstrogènes, l'efficacité de la thyroxine diminue.

Lors de la préparation du traitement, il est nécessaire d'informer le médecin de tous les médicaments pris.

En cas de surdosage, une thyrotoxicose se produit jusqu'à une crise thyrotoxique. Cette condition nécessite des soins médicaux. Pour éliminer le problème, il est nécessaire d'annuler le médicament, d'injecter des glucocorticostéroïdes par voie intramusculaire et de prescrire des bêta-bloquants. Dans les cas graves, ils ont recours à la plasmaphérèse.

Recommandations

Il y a quelques particularités à prendre le médicament. Lors de l'utilisation de "L-Thyroxine" pendant la grossesse, les instructions sont les suivantes:

  1. Il est nécessaire de prendre la pilule une demi-heure avant les repas..
  2. Boire beaucoup d'eau, il est déconseillé d'utiliser d'autres boissons.
  3. Il est interdit de boire du café, du lait au petit-déjeuner, la consommation de viande doit être reportée à l'après-midi.
  4. Il est plus pratique d'acheter des comprimés avec la dose complète et requise. Cela minimisera le risque de prendre une dose inappropriée..
  5. Si la prise du matin est manquée, il est recommandé de boire le médicament au plus tard 3-4 heures après avoir mangé.
  6. Il est permis de diviser la prise du médicament plusieurs fois par jour en cas de mauvaise tolérance au médicament.